League of Legends World Championship : Finale

 ALERTE, NOUS RECHERCHONS DES EQUIPES POUR CONTRER LA CORÉE!!!!!!!!!!!! La Corée continue de dominer la faille de l’invocateur. Seules deux équipes coréennes sont présentes pour cette finale du championnat du monde de League of Legends au Mercedes-Benz Arena: SKT T1 et KOO Tigers.

 Supporters de Fnatic et Origen, séchez vos larmes, voyez tout de même le bon coté des choses. Avec Fnatic et Origen en demie finale, l’Europe semble s’imposer comme le 2ème continent sur LoL, la Chine ayant extrêmement déçue et les NA n’arrivant pas à s’adapter et à contrer les autres styles de jeu.

 Mais revenons à nos moutons, et intéressons nous à cette finale 100% coréenne. Que peut-on anticiper de ce match up? Durant cette saison d’été les deux équipes se sont affrontées à deux reprises dans un BO3. A chaque rencontre SKT s’est imposé 2-0. Ils partent donc avec un certain avantage morale sur KOO Tigers. Maintenant regardons la forme des deux équipes sur ces championnats. A nouveau SKT semble être bien plus fort que son opposant avec tout de même un parcours qui a semblé plus aisé que pour KOO Tigers. Mais SKT a quand même montré un certain impérialisme lors de ce tournoi. Sera-t-elle la première équipe sacrée championne du monde pour la deuxième fois?

MBArena_BerlinMercedes-Benz Arena: lieu de la finale

 

Samedi 31 Octobre 13h00

SK_Telecom_T1[flag=kr] SKT T1
31[flag=kr] KOO Tigers
300px-KOO_Tigers_logo

Match 1 : Pour cette première partie SKT montre que ce sont eux les maitres de League of Legends. La composition est bonne, la réalisation est bonne, les mécaniques sont parfaites. Faker montre qu’il est le meilleur en plus sur un Kassadin qui n’est pas le champion le plus en vogue actuellement. Même si la partie a dépassé les 40min c’est uniquement dû à leur composition qui ne peut réellement assiéger l’ennemi. En revanche en situation de fight, ils sont clairement supérieurs et cela leur débloque tous les objectifs qu’ils désirent. 1 – 0 pour SKT, ils sont à deux partie du sacre.

Match 2 : Cela faisait un moment qu’une compo à base de Lulu et Tristana n’avait pu être possible. Malgré le redside est SKT a réussi à s’emparer de ces deux champions et à jouer autour. KOO Tigers malgré de nombreuses tentatives ne trouvent toujours pas de solutions contre SKT. Les grosses faiblesses de KOO Tigers sont leurs carrys inférieurs à leurs opposant direct. Kuro est en dessous de Faker et Pray inexistant face à Bang. Pray sur l’avant dernier combat a infligé 400 dégats quand Bang en a infligé 4000, même si les champions utilisés (Kennen pour Pray et Tristana pour Bang) n’ont pas la même optique l’écart d’impact est bien trop important. SKT est intouchable et le 3 – 0 est bien parti. Pour l’heure c’est un 2 – 0

Match 3 : Le reverse sweep est-il possible?? KOO Tigers met fin à la série de 14 victoires consécutives des SKT durant ces worlds. Ils ont imprimé un rythme très intense dés le début, prenant SKT à la gorge sans jamais les lâcher. Malgré des erreurs qui malgré 10K de retard aurait permis à SKT de remonter le mal était fait, Smeb sur Fiora était capable de faire du 2V1 sous une tourelle inhibiteur. 2 – 1, cette finale n’est toujours pas fini.

Match 4 : Cette fois-ci Faker a encore une fois montrer son talent sur le champion qui l’a démarqué durant tout le tournoi: Ryze. C’est tout simplement un monstre sur ce champion. Sans réellement jouer ou forcer les choses SKT a atteint 15K d’avance. 9/0/4 pour Faker, 100% de participation, il a tout simplement solo carry cette partie, faisant fuir l’équipe adversaire en 1V4. SKT devient la première équipe à remporter un deuxième titre mondial. La meilleure équipe du monde et sans conteste. KOO Tigers ne montre aucune déception sachant qu’SKT était loin devant encore.

Review PGW tournoi féminin

Le tournoi exclusivement féminin de League of Legends est maintenant terminé, que peut-on en retenir?

Résultat

Et bien tout d’abord un grand Cocorico pour nos deux équipes françaises, à commencer par les Unknights vainqueurs de ce tournoi et des 10 000$ qui vont avec. Ensuite un autre Cocorico pour la team de Narkuss: L2P qui pour l’occasion a été rebaptisée GG Call Nash repéchée au dernier moment suite à un désistement parvient à se hisser à la deuxième place du podium et remporte 6 000$. A la troisième place nous retrouvons l’équipe norvégienne BX3 EK, l’équipe du trublion Corobizar, Lamasticrew, terminant quatrième.

CSlt7z9XIAA71wQ.jpg largeUnknights Ladies grandes vainqueurs de ce tournoi

Niveau de jeu

En terme de niveau de jeu le classement reflète bien le niveau des équipes. Notamment le podium qui s’est largement démarqué par rapport au reste des équipes. Même Lamasticrew qui termine 4ème est resté un cran en dessous. Pour les autres équipes qui sont : Team LDLC, Team Acer, Team Alternate, et Xenodragons, le niveau était encore bien trop faible pour passer les phases de poule.

Un peu de chauvinisme pour une fois, la grosse satisfaction de ce tournoi est de voir que la team Unknights est composée de cinq françaises et a proposé du très bon niveau pour un premier tournoi féminin. On a pu constater une réelle préparation, un équipement commun, bref tout d’une vraie équipe pro en devenir. Mais ne mettons pas la charrue avant les bœufs. Lors d’un show match face à l’équipe masculine Millénium ces dernières se sont faites humilier par des joueurs au comportement in game peu recommandable (spaming d’émote, trolling, un certain non respect de l’adversaire). Mais désormais nous sommes habitués à ce genre de comportement et malheureusement la scène française ne s’en sort pas grandie. Mais ce n’est pas le sujet. Ce show match a tout de même montré l’écart de niveau entre filles et garçons pour le moment.

Drama

Et oui, que serait un tournoi sans son drama, ce dernier n’aurait pas la même saveur. Suite à la demie finale entre GG Call Nash et BX3 EK remportée par les protégées de Narkuss, certaines voix se sont levées sur le fait que le coach de GG Call Nash aurait lui même fait le shotcalling ce qui n’a pas lieu lors de tournoi Riot classique. Hors le règlement de ce tournoi tout de même particulier car premier tournoi exclusivement réservé à des équipes féminines n’interdisait en aucun cas cela. Et comme le règlement est le même pour tout le monde alors cette plainte n’avait pas lieu d’être. Au delà des plaintes qui n’étaient pas recevables car toutes les équipes participantes devaient avoir connaissance du règlement, on peut se poser une question de fond que Riot pourrait développer. Quel serait l’impact réel d’un shot caller extérieur à la partie? Serait-ce, comme le dit l’expression, gamebreaker?

Bilan

Une première dans l’histoire de League of Legends qui semble être plutôt une réussite lors de cette PGW. Malgré le petit nombre d’équipes nous avons pu découvrir un aperçu du talent féminin qui est grandissant sur League of Legends n’en déplaise aux misogines et autres machos. Nous espérons que ce tournoi ne sera pas le dernier car il est constatable que le niveau entre équipes féminines et masculines reste encore important (même si le show match comprenait une équipe semi-pro à l’entrainement intensif et à l’expérience bien plus grande). Mais rien n’interdit la présence de femmes dans les équipes pro de League of Legends. Ce tournoi était surtout là pour pousser les filles à se montrer dans un univers d’hommes et de montrer qu’elles peuvent également compter sur la scène professionnelle à l’avenir.

Pour finir nous tenons encore à féliciter les Unknights pour leur victoire et espérons les revoir bientôt sur d’autres tournois avec un niveau encore meilleur. Nous avions soutenu L2P (GG Call Nash) après leur non retenue pour ce tournoi, et nous sommes extrêmement heureux pour elles. Une très belle performance quand on sait qu’elle ne s’étaient pas entrainées ensemble depuis environ deux mois et avaient une remplaçante. Nous espérons que ce résultat les a plus que jamais remotivées. Un grand bravo à elles mais aussi à toutes les participantes.

CSlRtc8XAAAZipt.jpg largel’équipe GG Call Nash sur le podium de l’ESWC 2015 PGW LOL Women

Le Guide Lt. Morales pas tomber !

Lt. Morales au rapport !

Le build Lt.Morales, je suis l’médecin !
Guide Lt. Morales (soutien de Heroes of the Storm)

 

ImageNom du talent
 Protection Lt. MoralesDéclenchement de traumatisme
 BlocageGrenade
  • Blocage avancé
  • Balistique améliorée
 GrenadeMULEPurification
  • On dégage !
  • Envoi : MULE
  • Purification
 Dron de StimulantsMédivac
  • Drone de stimulants
  • Transport Médivac
 Rayon de soin MoThérapie de couple
  • Soins intensifs
  • Thérapie de couple
 Protection Lt. MoralesInoculation
 TraitRédacteur Caduceus 2.0

Pour les nouveaux joueurs de Lt. Morales, entre les niveaux 1 et 4, je vous propose un build de transition : 1, 2, 1, 1 ou 2, 2, 1, 1 ou 2.

 

Les sorts :

Trait : Rédacteur Caduceus

TraitRégénère 3% de votre vie maximale toutes les secondes après 4 secondes passées sans subir de dégâts.

A : Rayon de soin : mana 15 par seconde / recharge 0.5 s

Rayon de soin MoRend 40 (+ 20 par niveau) points de vie par seconde à un allié tant qu’il est à portée. Possibilité de changer de cible en réactivant ou d’interrompre sa canalisation en activant le trait.

Z : Protection : mana 60 / recharge 15 s

Protection Lt. MoralesConfère Résistance à une cible alliée, réduisant les dégâts qu’elle subit de 25% pendant 3 secondes.

E : Grenade de distorsion : mana 50 / recharge 12 s

GrenadeLance une grenade qui explose sur le premier ennemi touché , infligeant 80 (+20 par niveau) points de dégâts et repoussant les ennemis.

R : Drone de stimulants : mana 100 / recharge 90 s OU Transport Médivac : mana 60 / recharge 50 s

Dron de StimulantsAugmente la vitesse d’attaque d’un héros allié de 75% et sa vitesse d déplacement de 25% pendant 10 secondes.

MédivacCible un emplacement pour un transport Médivac. Pendant 10 secondes au maximum avant le décollage les alliés peuvent faire un clic droit pour monter à bord.

 

Les Talents : (le build soutien)

Niveau 1 : En avant les gars ! On a du pain sur la planche ! Va me falloir pas mal de protection pour aider sur le terrain… Déclenchement de traumatisme c’est pas de refus !

Niveau 4 : J’ai besoin d’une assistance médicale ici ! Il y a beaucoup trop d’assassins qui m’auto-attaquent… Le médecin recommande le Blocage avancé. Ou alors je suis d’humeur à canarder et on prend la Balistique améliorée ? Comme ça plus de contrôle et on aide les collègues.

Niveau 7 : Je vous raconte pas la taille de la feuille d’ordonnance… Le « On dégage » si je veux replacer les types d’en face ou aider l’équipe à les attraper. La MULE si je veux me reconvertir dans le soin sur les bâtiments… Moi j’préfère la Purification, on va pouvoir sauver nos assassins et permettre au tank d’engager avec ce truc !

Niveau 10 : Ah ça y est ! Le QG nous envoie du matos ! Tenez bon les gars ! J’ai des Drones de stimulants pour nos assassins qui jouent de l’auto-attaque et qui veulent envoyer du lourd sur les ennemis. Oh ! on a un Transport Médivac, pour prendre les ennemis de vitesse sur le champs de bataille, fuir ou sécuriser les objectifs stratégiques !

Niveau 13 : Laissez passer le médecin ! J’ai une Thérapie de couple, ça servira dans les situations désespérées pour les collègues et moi ! Sinon, Soin intensif quand je crains plus pour les copains.

Niveau 16 : La situation est délicate ! On se replis, Inoculation sur les plus fragiles, on doit sauver tout le monde ! Les assassins pourrons combattre plus longtemps en subissant moins de dégâts.

Niveau 20 : Tous les systèmes de soin sont opérationnels ! Réacteur Caduceus 2.0 à pleine puissance ! On va pouvoir rester actif beaucoup plus longtemps avec un énorme bouclier et du mana en pagaille, tenez bon les gars !

Mais comment joue-t-on Lt. Morales ?

Vous l’avez compris, Lt. Morales est un soutien fragile mais efficace.

En début de parti, restez bien derrière la cible de votre : Rayon de soin. Suivez les combats et essayez de contrôler les adversaires avec votre grenade de distorsion. Restez focalisés sur votre cible soignée (vous ne dépensez pas de mana quand le Rayon de soin est sur une cible avec tous ses points de vie). Pensez à changer de cible si la situation est trop critique pour un autre membre du groupe mais… Gare au mana !

Niveau 10 ça commence à aller un peu mieux, vous avez le Drone qui va booster un assassin comme Raynor, Valla ou Illidan (même des Zeratul, c’est possible !). Ils deviennent des machines de guerre et l’équipe adverse doit choisir entre vous focus, pour les priver de soin, ou focus l’assassin qui est trop problématique pour eux. Sinon vous avez le Médivac qui vous permet d’être les premiers sur des objectifs, fuir une situation délicate, amener un retardataire en combat, bref, il sauve des situations tendues.

En fin de partie vous avez le Réacteur Caduceus 2.0 et vous devenez beaucoup plus résistants dans les combats longs, profitez en mais faites toujours très attention à vous.

Voilà, j’en ai fini pour ce(s) build(s), n’hésitez pas à visiter le site CONNECTESPORT.com dans le détail et à regarder la vidéo (qui est disponible sur Youtube sur la chaîne CONNECTESPORT.com. D’ailleurs abonnez-vous pour voir toutes les autres !). En espérant que ce build vous a plus, je vous dis à très bientôt… Tant Médivac la cruche à l’eau, qu’a la fin elle se casse !

Super Smash Bros for Wii U : Un jeu e-sport ?

SSB-Wii-U-Screenshot_1.0_cinema_1920.0

Bonjour à tous et à toutes et bienvenue à vous dans la nouvelle section dédiée au jeu vidéo Super Smash Bros for Wii U.

Je me présente, Lief, le petit nouveau de la team CONNECTESPORT. Je vais m’atteler, au travers des articles que je vous propose de vous transmettre ma passion pour ce jeu.

Donc sans plus attendre, je vous propose de présenter pourquoi ce jeu est si présent en ce moment sur la scène compétitive.

I-Le concept :

La franchise Super Smash Bros, créée par Masahiro Sakurai, est un jeu de baston qui regroupe toutes les grandes stars de Nintendo et ses guests (Capcom, Sega, Konami, Namco). Le principe est simple : sortir ses adversaires du terrain par tous les moyens possibles. Smash Bros. dispose d’une mécanique unique : à chaque coup reçu par un personnage, plutôt que de perdre des points de vie, celui-ci recevra un pourcentage affiché en bas de l’écran. Plus ce pourcentage est élevé et plus le prochain coup aura de chance d’éjecter l’adversaire en dehors de l’écran, assurant ainsi un K.O..

Pourcentage SSB4

II-L’Histoire :

Au sein de l’équipe, nous utiliserons majoritairement les acronymes universels, ce sera plus simple: SSB pour Super Smash Bros. sorti en 1999, SSBM pour Super Smash Bros. Melee sorti en 2002, SSBB pour Super Smash Bros. Brawl sorti en 2008 et Sm4sh/SSB4 pour Super Smash Bros. for Wii U sorti en 2014. Voilà vite fait l’histoire de la saga pour les différentes plates-formes.

III-La compétition :

L’opus ayant lancé Smash dans l’univers compétitif est sans aucun doute SSBM, il continue aujourd’hui d’attirer l’attention d’un public étendu (plus de 200.000 spectateurs sur Twitch, et précisément 1869 compétiteurs à l’EVO en 2015, tournoi majeur de la scène e-sport). Cette année, SSB4 a rassemblé près de 2000 joueurs à l’EVO qui proposait pour les deux opus réunis près de 36.000$ de dotations.

Avec Sm4sh, Nintendo a montré un réel désir d’écouter la communauté des joueurs ainsi que de créer un jeu équilibré. En moyenne une fois par mois, un patch d’équilibrage est mis en ligne, corrigeant les potentiels écarts flagrants entre personnages (pour exemple, début 2015, Diddy Kong disposait de combos garantis cassant l’équilibre du jeu, il a donc été nerfé). De plus, quand un glitch est découvert, comme début octobre avec Diddy Kong (décidément, pauvre singe), la firme japonaise a réagit très rapidement (trois jours pour désamorcer le glitch de Diddy). Et pour la première fois en juin 2015, Nintendo organise d’elle-même des tournois, preuve de son implication.

IV-Règles :

Comme pour toute compétition qui se respecte, il faut un cadre afin de permettre à chaque participant d’avoir sa chance et d’exploiter son plein potentiel. SSB4 ne fait pas exception à la règle. On retire donc tout ce qui peut gêner les joueurs, soit les objets (qui apparaissent de manière totalement random, genre une bob-omb qui te tombe sur la gueule au mauvais moment), les stages trop spacieux pour permettre un réel face-à-face entre les personnages ou avec des effets aléatoires (avec certaines exceptions, car certains stages sont plus handicapants que d’autres). Les combats peuvent se dérouler en Bo3 (Best of), Bo5 ou en 2 manches gagnantes de Bo3 ou Bo5. Lorsque le cadre est mis en place, le reste repose sur le choix des joueurs. Chacun peut jouer le personnage qu’il veut, mais le stage est choisi par la personne qui choisit son personnage en premier. Ce dernier est tiré au hasard par un jeu simple (pile ou face, shi-fu-mi). Comme dit plus haut, certains stages sont interdits dans le cadre compétitif.

Voici la liste des stages autorisés, celle-ci peut changer à tout moment avec les mises à jour de Nintendo qui proposent des DLC:

Champ de Bataille (que j’apprécie tout particulièrement, mes potos de Sm4sh comprendront)battlefield-wii-u

Destination Finale (qui n’est PAS un terrain neutre !)

)final-destination-wii-u

Smash-Ville (CA c’est un terrain neutre !)

smashville

Centre Ville

town-and-city

Duck Hunt

duck-hunt

Pilotwings

pilot-wings

Château Assiégé

castle-siege

Halberd

halberd

Croisière de Lylat

lylat-cruise

Place Delfino

delfino-plaza

Dream Land 64 (DLC)

dream-land

ou tout autre terrain en mode « DF »(en fonction du tournoi)

 

Voilà pour le cadre compétitif du jeu. La prochaine fois, on se penchera avec attention sur la Tiers-List et le métagame en général de SSB4.

Merci à toutes et à tous, voilà déjà de quoi travailler et venir à nos tournois armés,

Lief.

REPORT DU CINQUIÈME TOURNOI SUPER SMASH BROS @DJOULE’S CAFÉ

Djoules-SSB5

Le 24 Octobre a eu lieu le cinquième tournoi Super Smash Bros sur WiiU.

Lors de cette édition l’affluence était plutôt mitigée, dûe aux vacances scolaires et au Comic Con Paris, qui se déroulaient le même week-end. Nous étions donc 16 joueurs, dont Djoule himself et Kaafeine, rédacteur Hearthstone pour COES, qui faisaient leur premier pas dans un tournoi SSB4.

Le tournoi commence par une phase de poules un peu spéciale cette fois-ci, étant donné le nombre limité de joueurs présents. En effet le tournoi ne se déroulera qu’avec une seule manche de mêlée à quatre, permettant de déterminer un winner bracket (les joueurs en première et deuxième positions) et un loser bracket (les joueurs en troisième et quatrième positions).A partir de là, les matchs se jouent en 1v1 en Bo3.

Winner Bracket: (6 joueurs qualifiés top 8)

Morrison (Mario/DaDiDou)

Pox (Little Mac/Yoshi)

Essaul (Sonic/Captain falcon)

Lief (Sheik/Diddy Kong)

Rethaw (Rondoudou)

Joss (Faptain Calton)

Kiro (Villageoise/Ganondorf)

Saaphir (Roy)

Loser Bracket: (2 joueurs qualifiés top 8)

Cable (Ike/Duck Hunt)

Rillettes (Dracaufeu)

FdP (Captain Falcon/Bowser Junior/Yoshi)

Djoule (Little Mac/Ryu)

JB (Lucario)

Professeur BaoBab (Link)

Kaaf (Samus Sans Armure/Bowser Jr)

Connarde (Daraen/Pit)

Les joueurs qualifiés pour le Top 8:

8ème: Cable (Duck Hunt/Ike/Kirby)

7ème: FdP (Yoshi/Ness)

6ème: Morrison (Mario/DaDiDou)

5ème: Essaul (Sonic/Captain Falcon)

4ème: Kiro (Villageoise/Ganondorf)

3ème: Lief (Diddy Kong)

2ème: Joss (Faptain Calton)

1er: Pox (Ike/Yoshi)

On remarquera que Djoule n’est pas dans ce top, même si il a réussi à mettre quelques suées à des joueurs de bon niveau, on attend avec impatience sa prochaine prestation.

La grosse surprise se trouve dans les nouvelles têtes, comme Cable et Kiro deux joueurs qui n’y croyaient pas, ou encore Essaul qui a confirmé sa marge de progression fulgurante que bon nombre de joueurs avaient prévu et/ou craint.

On passe aux choses sérieuses – les quart de Finale en Bo3:

Pox vs Cable: 2-1

FdP vs Joss: 0-2

Morrison vs Lief: 2-1

Essaul vs Kiro: 2-0

Demi-Finale en Bo5:

Pox vs Morrison: 1-3

L’arnaque sur le stage de « Lylat Cruise »  qui a coûté un match au DaDiDou de Morrison, qui part ensuite sur Mario, pendant que Pox persistera avec Yoshi. Morrison sera intraitable sur son Mario, et ne laissera aucun répit à son adversaire pour la suite de l’affrontement. On notera la mort anecdotique de Pox sur son choix de stage « Place Delfino ».

Essaul vs Joss: 3-1

Essaul avec son Sonic a réussi à s’adapter au gameplay de son adversaire, et remportera la victoire face au Captain Falcon de Joss, qui réussira quand même à arracher une victoire contre le hérisson bleu, laissant place à une finale aussi inattendue que prometteuse; Morrison vs Essaul.

Petite Finale en Bo5:

Pox vs Joss: 3-2

Avant d’assister à la finale, nous avons eu droit à 5 manches intenses qui opposaient le Yoshi de Pox au Captain Falcon de Joss. Après une distribution massive de météores des deux côtés, Pox finira par l’emporter in-extremis.

Finale en Bo5:

Morrison vs Essaul: 3-1

maxresdefault

Morrison sort son vieux Link Cartoon contre le Sonic de Essaul, qu’il gardera durant toute cette phase. Link Cartoon sortira Sonic deux fois, avant de se faire éliminer sur le stage Place Delfino, choisi par Essaul. Pour le dernier match, Morrison aura l’avantage du choix du stage, qui se portera sur Destination Finale, avec un DaDiDou enflammé contre un Sonic désemparé. Morrison gagne donc cette cinquième édition de SSB4.

12188213_10205015282882981_5817403400397305086_o

Le choix des stages a permis de faire ressortir certains personnages polarisés sur différents styles de jeux.

Merci au Djoule’s Café qui confirme sa place d’arène SSB4 à Tours, et à Game Cash pour les lots, et merci à tous les joueurs pour l’ambiance toujours au rendez-vous ! On vous attend pour le prochain, d’ici là, entraînez-vous bien, et continuez de nous surprendre !

Paris Games Week: Tournoi féminin

La Paris Games week 2015 (PGW) a maintenant démarré, et nous allons nous intéresser au tournoi féminin qui a actuellement lieu. Nous vous avions déjà parlé de l’équipe L2P formée par Narkuss qui n’avait pas été retenue. Mais une équipe s’étant désistée, l’équipe que nous avons ouvertement soutenue dans un article consacré aux filles dans l’univers professionnel League of Legends que vous pouvez retrouver ici : League of Ladies a finalement été repêchée.

Un tournoi assez restreint à 8 équipes pour mettre en avant les femmes à un niveau compétitif qui ont été sélectionnées par un jury sur candidature. Ces 8 équipes ont été séparées en 2 poules pour ensuite s’affronter dans un tableau à élimination direct pour les 2 premières de chaque poules.

Les teams pour lesquelles nous aurons une attention particulières sont GG Call Nashs appelé ainsi pour l’occasion qui sont en fait les L2P et Xenodragons, structure créée par Bjoran. Si vous ne le connaissez pas, vous pouvez relire son interview présentant le projet Xenodragons.

Vous pourrez suivre les résultats en direct ici.

Bonne chance à toutes les filles

La rédaction League of Legends recrute

LoL-Banner

Afin d’améliorer le contenu du site CONNECTESPORT.com, nous recherchons des personnes motivées pour intégrer notre équipe de rédaction League of Legends.


Recrute rédacteurs eSport League of Legends

Nous souhaitons développer notre section League of Legends eSport afin de devenir une référence rédactionnelle au sein de celle-ci. Ceci comprend l’actualité des championnats (LCS, LCK, LPL, etc), les transferts, fun fact, tout ce qui a attrait à la scène compétitive.

En collaboration avec le responsable du pôle League of Legends, vous travaillerez en équipe.

Nous recherchons des personnes ayant le profil suivant :

  • Avoir une bonne connaissance du jeu et le la scène eSport.
  • Avoir de bonnes capacités rédactionnelles;
  • Avoir quelques notions en HTML (on peut vous apprendre – formation à l’outil);
  • Savoir travailler en équipe, écouter et être réceptif aux remarques;
  • Être motivé pour la rédaction;
  • Être force de proposition.

 


Recrute rédacteurs League of Legends

Toujours dans la volonté d’améliorer le contenu de notre site, nous recherchons des personnes motivées afin de pouvoir réaliser des articles sur League of Legends, que ce soit pour les patchs, les actualités autour du jeu, les funs facts, pourquoi pas parler de cosplay, bref tout ce qui peut concerner l’univers League of Legends.

Nous recherchons des personnes ayant le profil suivant :

  • Avoir une bonne connaissance du jeu;
  • Avoir de bonnes capacités rédactionnelles;
  • Avoir quelques notions en HTML (on peut vous apprendre – formation à l’outil);
  • Savoir travailler en équipe, écouter et être réceptif aux remarques;
  • Être motivé pour la rédaction;
  • Être force de proposition.

 

Attention, il ne s’agit pas d’un travail rémunéré, mais si vous avez envie de faire partie de l’aventure, en intégrant notre équipe cela vous permettra d’apprendre le fonctionnement des sites comme CONNECTESPORT.com et acquérir de l’expérience à mettre dans votre CV.

Nous n’avons pas d’obligation, mais nous recherchons un peu de disponibilité et de motivation de votre part.

Si vous êtes intéressé par l’aventure, envoyez-nous une petite présentation de vous, ainsi que tous les éléments nous permettant d’évaluer votre candidature, par email à cette adresse : [email protected] – Toutes candidatures de recrutement sera étudiée.

Si vous êtes de Tours, n’hésitez pas à l’indiquer dans votre candidature, afin de pouvoir participer à nos différents événements liés à League of Legends, notamment dans l’accompagnement de notre petite équipe en LAN ou dans la couverture d’event comme la DreamHack.

League of Legends World Championship: demie finale

 Les quarts de finale désormais terminés, le dernier carré s’approche un peu plus du potentiel titre de champion du monde de League of Legends 2015. Les quatre équipes restantes vont quitter Londres pour rejoindre Bruxelles. Le choix de continent du futur vainqueur est déjà très restreint. Il ne reste que deux choix possible: Europe ou Corée. Sur les quatre équipes deux semblent tout de même favorites: SKT T1 et Fnatic. Ces deux équipes ont montré une réelle solidité que ce soit sur le draft, sur la stratégie, sur la sécurisation d’objectifs et sur les prises d’initiatives.

 Bien évidemment les amoureux de nos frenchies qui sont S0az, et Yellowstar, rêvent d’une finale entre Fnatic et Origen. Mais pour Origen le monstre SKT T1 se dresse devant eux. Des mots même de Niels (adc des Origen), si son équipe réitère les mêmes erreurs que face à Flash Wolves alors ils n’auront aucune chance. Quant aux Fnatics le chemin pour la finale a l’air un peu plus simple même si les KOO Tigers sont à respecter. Leur impressionnant 3 – 0 face à EDG a tout de même envoyer un message fort. Rekkles lui même, malgré sa grande amitié pour Deft, avait déclaré qu’après la première partie il savait que la victoire finale reviendrait à Fnatic dans ce quart de final. Ils arrivent donc en Belgique en favoris face à des KOO Tigers victorieux mais pas flamboyant face à KT Rolster.

BrusselsExpoLe Brussels Expo, enceinte des demies finales

Samedi 24 Octobre 16h30

0Iw94shB[flag=europeanunion] Origen03[flag=kr] SKT T1SK_Telecom_T1

Match 1 :Première victoire pour SKT T1, un draft qui les avantages pour le late game combiné à un pick Evelynn douteux, joué tanky qui n’a eu aucun impact. Malgré un Niels en grande forme Origen s’incline. Tout comme lors du quart de finale KT Rolster – KOO Tigers, Fiora a été un pick également décisif captant l’attention en permanence de 2 joueurs origen.

Match 2 : Pour cette deuxième partie, les Origens semblent être mentalement dépassés. Ils ne trouvent pas de solution à cette équipe SKT. Une victoire logique de SKT qui les met à une manche de la finale. Pour Origen ils n’ont plus rien à perdre désormais. La différence en jungle. Bengi est bien plus actif sur des lanes déjà plus forte. Amazing semble inhibé à l’idée de créer des occasions. S0az semble en plein tilt. Il est fort probable de voir un 3 – 0 en voyant la partie et les comportements chez Origen.

Match 3 : Un gros stomp pour cette dernière partie. Faker entre en scène pour cette dernière partie avec son Ryze. C’est une véritable boucherie et comme la partie précédente les Origen y vont de leur petit tilt. Dommage pour le cas Amazing a tenté de faire quelques bonnes actions. SKT est donc la première équipe qualifiée pour cette finale 2015 des championnats du monde.

 

Dimanche 25 Octobre 14h30

[flag=europeanunion] Fnatic03[flag=kr] KOO Tigers
300px-KOO_Tigers_logo

Match 1 : Malgré un très bon départ des Fnatics et un avantage montant à 6k gold. Ils laissent emporter dans des combats successifs qu’ils perdent. Lorsqu’ils perdent leur deuxième inhibiteurs, Fnatic parvient à gagner un combat leur donnant un peu de répit et surtout de récupérer un Nashor: nous sommes à la 40ème minute d’un match intense entre deux composition faites pour se battre. Malgré cela le dernier combat tourne à l’avantage de KOO Tigers, un quadruplé pour Kassadin permet à ces derniers de remporter la première manche.

Match 2 : Cette fois-ci Fnatic n’a même pas pu répondre au draft des KOO. Il est assez incompréhensible de voir Tahm Kench, Kalista, Veigar et Fiora dans la même équipe quand on sait qu’individuellement ils peuvent tuer leur opposant direct. A partir de ce postulat les choses sont très compliquées pour Fnatic dés le départ. La partie est assez posée en early. Fnatic prend un léger avantage grâce au farm où ils devancent KOO sur toutes les lanes. Fnatic perd tous ses inhibiteurs mais réussit comme durant la première partie un bon teamfight, récupère un Nashor et quelques tours. Mais sur la supériorité de la composition KOO l’emporte à nouveau.

Match 3 : Pour ce dernier match, que dire? On pourrait dire que c’est le match du tilt. Les Fnatics sont surpassés dés les premières minutes notamment au top. Huni est surclassé par Smeb qui semble vraiment être le joueur phare de cette équipe coréenne. Les décales répétitives des KOO Tigers donnent un avantages définitif. Le snowball est impressionnant. C’est logiquement que KOO s’impose et va rejoindre son compatriote SKT en finale à Berlin. Malgré tous les espoirs fondés en Fnatic, la Corée reste intouchable pour le moment.

 

Présentation de structure : Xenodragons

Il existe énormément de structures dites « esportives ». Nous allons mettre en lumière une structure esport chaque semaine, afin que vous preniez mieux connaissance cet univers ainsi que les structures qui le compose.

Aujourd’hui, nous allons vous présenter la structure Xenodragons créée par Bjoran.

facebookXD

Retrouvez ci-dessous l’interview de Bjoran.

BjoranQ: Bonjour Bjoran, pour ceux qui ne vous connaissent pas encore,  pouvez-vous vous présenter ?
R: Je m’appelle Jean Marc Gaudin j’ai 48 ans, j’ai démarré en étant tenancier d’un cyber café : le Magic Café ouvert autour de l’année 1995-96. Cela a duré une dizaine d’année avant sa fermeture. Durant cette période j’ai organisé différents tournoi LAN comme Counter Strike 1.6, Warcraft, ou encore Starcraft Brood War. C’était les débuts de l’E-sport bien qu’il éxistait déjà de grosses teams à Paris comme Arma Team. Suite au Magic Café, j’ai créé Millenium avec Cédric Page. Je suis quelqu’un qui est toujours dans la création qui a besoin de s’investir mais tout de même libre de prendre des décisions. L’E-sport est pour moi une passion, pour donner une idée déjà à l’époque nous faisions des compétitions de Pong entre amis sur ma télévision.
Q: Ancien membre et co-fondateur de Millénium, qu’est-ce qui vous a poussé à quitter l’une des plus grosses structure française ?
R: Déjà pour commencer, Millénium a été vendu à Webedia. La structure a délocalisé à Paris et je n’ai pas le désir de déménager à Paris alors que j’ai toute ma vie sur Marseille. De plus Webedia ne rachète pas l’E-sport de Millénium mais le pouvoir médiatique des chaînes Millénium. Bien évidemment Webedia rachète une partie des personnes ayant des connaissances en E-Sport car ce n’est absolument pas leur domaine. Pour moi l’E-sport est le cœur de mon travail et dans ce rachat je ne m’y retrouvais plus.
Q: Récemment vous avez lancé votre nouvelle structure : Xenodragon. Pouvez-vous la présenter ?
R: Xenodragons en est encore à ses débuts en tant que structure E-sportive. Elle est inscrite au titre de SAS dont je suis le président. Les choses se sont un peu accélérées avec la PGW. Nous avons constitué une équipe féminine et avons été retenu. Ce sera l’occasion pour nous de nous montrer mais aussi de rencontrer nombre de potentiels partenaires. Voilà pour le mois nous n’en sommes qu’au début et pour ainsi dire nous savons ce que nous allons faire pour les 2 – 3 prochains mois seulement car tout est à construire encore.
Q: Aviez-vous déjà l’idée de cette structure en quittant Millénium ou est-ce venu après ?
R: Depuis pas mal de temps je ronge mon frein chez Millénium. J’ai quitté Millénium fin Juillet mais cela faisait que je préparais la suite. L’idée a mûri lors de la dernière Gamer Assembly à Poitiers.
Q: Quelle évolution voyez-vous pour Xenodragons ? Quels sont vos objectifs ?
R: L’objectif de Xenodragons et mon rêve serait d’avoir une structure de rang internationale d’ici 3 à 4 ans. C’est à dire une équipe League of Legends LCS, le jeu dans lequel j’ai beaucoup de contacts, mais aussi une équipe CS:GO où j’ai gardé encore de bons contacts de l’époque CS 1.6. Mon objectif est vraiment de proposer de la compétition et ne pas mélanger streaming et compétition qui ne sont pas compatible si l’on veut véritablement jouer le niveau international. Hearthstone ne fait pas par exemple parti de nos priorité car à mon sens le jeu est trop aléatoire pour mettre en avant le véritable talent d’un joueur. Si nous faisons du Hearthstone ce sera surement avec un seul joueur. Une chaîne est prévu mais pour retransmettre les tournois ou avec les coach et analystes pour toujours garder cette vision de compétition, l’E-Sport est le cœur du projet. Je surveille de près Overwatch qui a vocation à la compétition et qui est un nouveau genre mixant le MOBA et le FPS. L’idée que je m’en fais est un hybride entre LoL et CS:GO.
Q: L’interview touche à sa fin, avez-vous un dernier mot et où est-ce que les personnes qui souhaiteraient vous suivre peuvent vous retrouver?
R: Merci à vous pour l’intérêt que vous portez à mon projet, j’espère également que le votre va se développer. Pour ceux qui souhaiteraient suivre l’avancement du projet Xenodragons il y a une page Facebook qui sera la principale source de communication : Facebook. Nous avons également un twitter: @Xeno_Dragons

Je tiens à remercier Bjoran de m’avoir accordé de son temps afin de répondre à mes questions. Nous avons parlé de bien des choses, de la période des M Spirit que beaucoup voudrait retrouver, de sa vision de l’E-sport féminin, des différences entre gérer des filles ou des garçons dans une sphère compétitive. Ce fut une discussion qui pour ma part fut très enrichissante avec un Monsieur dans l’E-sport en France. Pour tous les amoureux de la compétition électronique je vous invite à soutenir son projet.

Dans un communiqué de presse publié aujourd’hui, il a également révélé qui été la deuxième personne à rejoindre Xenodragons. Il s’agit de Rico et Bjoran explique ce qu’il pourra apporter à Xenodragons pour son développement.

« La deuxième personne à rejoindre l’aventure XD est Sami « Rico » Harbi. Fort d’une expérience internationale allant de la Corée aux USA, en passant par l’Angleterre et l’Allemagne, Rico a pu, dans les coulisses comme business developper, general manager ou coach, participer à des compétitions majeures telles que la GSL, la Blizzard Cup, les LCS et les Championnats du Monde de League of Legends. Il apporte à XD sa vision et ses conseils pour la partie Business de la structure, ainsi que pour son orientation eSport qui reste l’essence des XenoDragons. Experience eSport acquise en passant dans des structures renommées telles que Millenium, Fnatic ou encore Team Dignitas. »

En espérant vous en avoir un peu plus appris sur cette structure, et je vous dis à bientôt pour le prochaine article « Présentation de structure »

Le guide Balafré Ohé ! Ohé !

Balafré fait du crochet !

Le build : Balafré, 3 bras mais pas de chocolat…
Guide Balafré (Guerrier de Heroes of the Storm)
ImageNom du talent
Atténuation de la magieAtténuation de la magie
Soins amplifiésSoins amplifiés
AttendrisseurAttendrisseur
Bikle putrideGavage
  • Bile putride
  • Gavage
AcharnementAcharnement
ChocPeau de pierre
  • Pulvérisation
  • Peau de pierre
Bouclier protecteurEclair du NexusBikle putride
  • Bouclier renforcé
  • Éclair du Nexus
  • Bile régénératrice

Pour ceux qui jouent Balafré des lvls 1 à 4 voici un build sympa : 2, 1, 2, 1, 1, 1, 1.

 

Les sorts:

Trait : Gaz aabominable

TraitQuand des dégâts sont subis, dégage un nuage de gaz qui persiste 4 secondes. Les ennemis qui pénètrent sont empoisonnés pour 12 (+1 par niveau) points de dégâts par seconde pendant 3 secondes.

A : Crochet : mana 75 / recharge 16 s

CrochetAttire le premier ennemi touché et lui inflige 48 (+8 par niveau) points de dégâts.

Z : Choc : mana 40 / recharge 8 s

ChocInflige 61 (+6 par niveau) points de dégâts aux ennemis dans la zone ciblée.

E : Mâchouille : mana 55 / recharge 20 s

MachouilleInflige 320 (+20 par niveau) points de dégâts aux serviteurs ou 60 (+10 par niveau) aux héros. Rends 20% du maximum de points de vie.

R : Bile Putride : mana 75 / recharge 60 s OU Gavage : mana 80 / recharge 80 s

Bikle putrideRépand de la bile qui inflige 23 (+3 par niveau) points de dégâts par seconde et ralentit de 35%. Augment votre vitesse de déplacement de 20% pendant que vous répandez de la bile. Dure 8 secondes.

GavageEngloutit un héros ennemi et l’emprisonne pendant 4 secondes. Lorsque Gavage prend fin, le héros ennemi subit 125 (+25 par niveau) points de dégâts. Le héros engloutit ne peut ni bouger, ni subir de dégâts d’autres sources. (Ne peut pas être utilisé contre les héros immenses).

 

Les Talents : (le build guerrier)

Niveau 1 : Balafre vouloir t’expliquer comment jouer du crochet ! Prendre Atténuation de la magie pour aider moi embêter les méchants plus longtemps !
Niveau 4 : Oooooh … Toi prendre Soins amplifiés ! Balafre pouvoir améliorer effet Mâchouille et gagner plein points de vie ! En plus ça aider les soutiens de moi.

Niveau 7 : Moi aimer viande bien tendre. Toi prendre l’Attendrisseur ! Comme ça, petits méchant pas pouvoir courir au loin après le Crochet ! En plus ça donne moi gros contrôle sur un assassin !

Niveau 10 : Si beaucoup soins ou assassins embêtants en face, moi utiliser le Gavage ! Lui permettre d’aider les copains pour le focus ! Sinon, si beaucoup assassins corps à corps ou combats très groupés, moi prendre la Bile putride… Elle permettre un gros contrôle d foule et beaucoup dégâts sur les méchants !

Niveau 13 : Prendre Acharnement ! Comme ça moi pas contrôle beaucoup et tanker plus !

Niveau 16 : Si pas beaucoup dégâts sur Balafre ou autre tank avec lui, prendre Pulvérisation ! Comme ça Balafre a un très très gros contrôle. Sinon, si trop dégâts, prendre Peau de pierre qui protège beaucoup pour ramener petits assassins dans ventre !

Niveau 20 : Oooooooooooooh ! Beaucoup choix pour Balafre et toi ! Prendre Eclair du Nexus pour sauter sur cible à manger ou fuir avc cible dans ventre. Toi prendre Bouclier du Nexus pour tanker dans toutes situations. Sinon prendre la Bile Régénératrice si Pas beaucoup soins… Et puis rigolo pour Balafre !

Mais comment joue-t-on ce Balafré ?

Balafré c’est l’histoire d’un tank qui n’arrive pas à trouver sa place dans les parties classées ! Ce grand oublier est pourtant très intéressant. Il contrôle, il permet de supprimer un assassin rapidement et il tank !

Pour jouer efficacement ce goulu potelé, n’hésitez pas à vous imposer dans les premiers niveaux, votre premier talent vous rend très très tanky et ils n’auront pas assez de dégâts pour vous tuer. Profitez en pour faire ds camps de mercenaires en utilisant la Machouille.

En phase de regroupement, pensez à vous placer assez près de vos collègues pour pouvoir utiliser des crochets dévastateurs pour les ennemies. Attrapez l’assassin ou le heal depuis des positions inattendus (derrière un mur ou un buisson) et prenez l’avantage. Sinon, suivez un potentiel autre guerrier et foncez gober l’imprudent Raynor qui vous canarde depuis le début !

Voilà, j’en ai fini pour ce(s) build(s), n’hésitez pas à visiter le site CONNECTESPORT.com dans le détail et à regarder la vidéo (qui est disponible sur Youtube sur la chaîne CONNECTESPORT.com. D’ailleurs abonnez-vous pour voir toutes les autres !). En espérant que ce build vous a plus, je vous dis à très bientôt… Ah-crochet vous !

Tournoi Hearthstone : Djoule’s Café HS #6

tournoi-6-djoule

Octobre, ses frimas, ses bans de Grim Patron et surtout,

Son tournoi mensuel de Hearthstone, Heroes of Warcraft au Djoule’s Café.

Ce dimanche 25 Octobre, nous vous accueillons dés 14h, avec vos machines et vos decks affûtés pour la 6ème édition des tournois Tourangeaux de Hearthstone. 

Venez avec au moins trois jeux dans trois classes différentes.

Comme pour nos précédents tournois l’inscription sera de 5 euros.

Nous jouerons en format Conquest Best of 3, avec annonce des decks A-BB-A.

Des lots pour le Top3 à l’issu d’un Top8.

Les canapés seront à votre disposition pour regarder les matchs et apprécier le beau jeu.

Inscrivez-vous dés maintenant en vous rendant sur la page de l’événement:

 

Tournoi #5 Super Smash Bros @ Djoule’s Café

Djoules-SSB5

Winter is coming,

mais les joueurs de SuperSmashBros vont pouvoir se réchauffer ce week-end.

Le Djoule’s Café accueillera pour la cinquième fois tous les joueurs de la région, ce samedi 24 octobre, vous êtes attendu dés 18h pour les inscriptions et les échauffements.

Ce tournoi comme l’édition précédente sera bloqué 32 joueurs, sur 2 consoles.

Si les inscriptions dépassent ce chiffre on vous a préparé un format spécial, mais ce sera la surprise si vous êtes suffisamment nombreux.

Les poules:

On reste sur le système à double élimination en commençant en mêlée à quatre joueurs.

Tout ne se jouera pas que sur des maps en « Destination Finale », l’équipe SSB vous a préparé une sélection de stages pour laisser tous les types de joueurs s’exprimer.

Les Playoffs:

Un top 16, issu des double éliminations et là un changement.

Les joueurs auront les picks persos habituels mais on pimente en ajoutant le pick de map. Vous avez une semaine pour bosser vos « Champs de Bataille » et autres, pour évoluer entre les plates-formes avec vos persos préférés.

Les inscriptions:

C’est ici !

 

A samedi donc, pour votre baston mensuelle, au Djoule’s Café.

World Championship : Quart de finale

 Suite à la dernière journée des phases de poules à Paris, le tirage au sort pour les quarts de finale des World Championship a été effectué dans la foulée. Dispatchant les seed 1 de chaque poule dans chaque branche de l’arbre de compétition, chacun rencontrant un seed 2. Chaque match se jouera en BO 5 du 15 au 18 octobre à Londres au SSE Arena Wembley

Ainsi nous avons:

[flag=kr] KT RolsterVS[flag=kr] KOO Tigers
[flag=europeanunion] FnaticVS[flag=cn] Edward Gaming
[flag=tw] Flash WolvesVS[flag=europeanunion] Origen
[flag=kr] SKT T1VS[flag=tw] AHQ e-Sport Club

 Pour le premier quart de finale KT Rolster face à KOO Tigers, un pronostique serait difficile à donner mais il est probable que le match se joue en cinq manches au regard des performances des deux équipes. En revanche se connaissant très bien elles devront s’employer à surprendre leur adversaire ce qui nous promet surement quelques pépites.

  Fnatic contre EDG, bien évidemment beaucoup souhaite une victoire de Fnatic mais il ne faudra pas s’attendre à un 3-0 si c’est le cas. EDG étant le dernier espoir chinois, ils font office d’adversaires redoutables tant sur le plan individuel que collectif. Si Fnatic parvient à jouer comme on a l’habitude de les voir depuis le début de la saison et à ne pas retomber dans leurs travers: greed et pick de Sivir qui ne leur convient guère, alors ils pourront rivaliser contre la meilleure équipe actuelle chinoise et espérer une qualification en demie-finale.

  Flash Wolves face à Origen, notre meilleure chance de qualification pour notre deuxième équipe européenne. Même si Origen a semblé plus fragile durant leur dernière journée, ils ont montré de si belles choses durant la première semaine que tout est permis pour eux. Flash Wolves sans renier leurs qualités font office de petit Poucet avec AHQ pour ces quarts de finale. Origen semble favori au regard des performance malgré la posture de seed n°2.

  SKT T1 versus AHQ e-Sport Club. Il semblerait que la route soit toute tracée pour SKT, seule équipe à avoir accompli un 6 – 0 durant les phases de poules infligeant un 2 – 0 à EDG dans leur groupe. Ils ont démontré, à tous, qu’ils étaient les plus solides, les plus préparés pour ces championnats du monde. Il sera très dur pour AHQ de prendre ne serait-ce qu’une map à SKT.

wembley-sse-2_613x299 SSE Arena Wembley : enceinte pour les quarts de finale

 Vous pourrez retrouver sur notre site tous les résultats en direct. Soyez connectés, le spectacle ne va aller qu’en s’améliorant.

Jeudi 15 Octobre à 18h

294px-Flash_wolves_logo[flag=tw] Flash Wolves13[flag=europeanunion] Origen0Iw94shB

Match 1 : Origen entre très bien dans ce BO. De l’agressivité, de la communication, de la réactivité, tout ce qu’on demande pour une équipe de ce niveau. Les doubles tp sont utilisées à chaque opportunités et sont toujours payantes. Malheureusement, l’équipe Origen se désorganise, Amazing est complètement inexistant. A la 30ème minute Origen parvient à prendre un Nashor et un pentakill pour S0az avec son Darius. Cela ne les aide pas, il reste derrière en terme de gold. Un deuxième Nashor débloque la situation pour OG qui sont trop tanky. Ils parviennent à récupérer deux inhibiteurs. La fin de partie est assez originale: un backdoor de toute la team Origen qui a réussi à passer dans le dos des Flash Wolves. 1 – 0 en faveur d’Origen.

Match 2 : 2ème partie bien mieux maîtrisé pour Origen grâce à un excellent draft récupérant la Lulu pour S0az et Kalista sur Niels. La composition ADcentrique continue à se créer avec un Tam Kench support. Kalista étant intouchable et connaissant les qualités de Niels sur ce champion, ils s’imposent facilement durant cette 2ème manche.

Match 3 : Flash Wolves ne s’avoue pas vaincu, ils parviennent à remporter cette troisième aux termes d’une partie où leur avantage n’a fait que croître. On peut se demander quand Amazing va commencer à jouer. Il est inexistant depuis le début du BO, Origen joue à 4.

Match 4 : Avec à nouveau une composition ADcentrique: Niels sur jinx, S0az sur lulu et Mithy sur Morgana, Origen est propulsé en demie-finale de ces championnats du monde. Flash Wolves n’a rien pu faire face à cette hyper carry sous stéroïdes. Amazing a été plus présent sur cette partie et cela s’est également ressenti. Une victoire 3-1 pour Origen. Ils connaitront leur adversaire demain entre SKT T1 et AHQ.

 

Vendredi 16 Octobre à 18h

SK_Telecom_T1[flag=kr] SKT T1
30[flag=tw] AHQ e-Sport Club
300px-Ahq_logo_new

Match 1 : A 15min de jeu alors qu’une pause est lancée les deux équipes sont à égalités en gold. En revanche SKT à partir de la 20ème minute passe la seconde et le rouleau compresseur coréen écrase l’équipe des AHQ. 1 – 0 pour SKT en 34min.

Match 2 : Que dire?? SKT respecte le même schéma de jeu que sur la partie précedente. Un jeu prudent durent 15-20min. Une fois sûr de le fait, ils engagent tel des fauves, prenant leur proie à la gorge sans jamais relâcher prise. Ils s’imposent logiquement après 27min de jeu. La question maintenant: en combien de temps vont-ils gagner la 3ème partie? Soyons lucide AHQ n’a aucune chance.

Match 3 : Le match le plus accroché entre les deux équipes. Il aura fallu attendre 40min pour que SKT fasse parler sa supériorité en matière de teamfight pour l’emporter. Un match qui s’est joué en un seul combat, typique des parties extrêmement accrochées. SKT s’impose et retrouvera donc Origen en demie-finale.

 

Samedi 17 Octobre à 15h

ykjZVnXu[flag=europeanunion] Fnatic
30[flag=cn] Edward Gaming
EDG_logo

Match 1 : Des matchs comme on voudrait en voir plus souvent. EDG dés le premier match sort une composition originale à base de triple tp dont 1 sur Jayce adc. Ils parviennent par ce biais à prendre l’avantage sur des fnatics plus statiques. Mais l’équipe européenne parvient à forcer un teamfight qui leur permet de récupérer 5 kills et un nashor à la 21min. Scénario réitéré à la 29ème minute mais qui leur coûte tout de même une tourelle inhibiteur puis cet inhibiteur avec un tp de pawn pour le terminer. Sur ce deuxième baron nashor Fnatic parvient à prendre 2 inhibiteurs. Le troisième baron pour Fnatic a sonné le glas des EDG. 1 – 0 pour Fnatic au terme d’un match de 38min, à revoir.

Match 2 : Après 1h d’attente dû à un rematch, les deux équipes se retrouvent de nouveau. Febiven donne le ton rapidement, 4/0/0 à 12min, il est à 7/0/1 à la 20ème minute. Huni de son coté sans kill mais quelques assists devance son vis-à-vis de 4 niveaux. C’est un snowball extrêmement propre. Nashor à la 23ème minute, 26ème minute 2 inhibiteurs tombés, 29ème minute Fnatic remporte la victoire. Une victoire qui parait facile alors qu’ils affrontent tout de même EDG, une des meilleures équipes au monde. Peut-être est-elle un ton en dessous lors de ces championnats.

Match 3 : Une partie âprement disputée mais le génie Fnatic pour les call baron leur permet de récupérer ce dernier et de leur débloquer la situation gagnant les deux combats suivant et obtenant l’inhibiteur top un peu avant la demie heure de jeu. 34ème minute de jeu un deuxième baron scelle le destin des EDG. Fnatic remporte le combat et la partie. 3 – 0 pour Fnatic face à EDG, un pronostique qui paraissait impossible aux vues de la classe mondiale des deux équipes.

 

Dimanche 18 Octobre à 15h

300px-Kt_rolster_bullets_new[flag=kr] KT Rolster
13[flag=kr] KOO Tigers
300px-KOO_Tigers_logo

Match 1 : Un match plutôt classique entre deux équipes qui se connaissent parfaitement. Un match qui s’est joué sur la toplane mais qui a tourné à l’avantage des KT Rolster. Espérons un peu plus de spectacle pour le match suivant.

Match 2 : A nouveau une partie sans grand relief qui tourne cette fois à l’avantage dess KOO Tigers en 40min. Mais nous sommes loin du style de jeu coréen très agressif.

Match 3 : KOO Tigers semble avoir pris la mesure du BO en gagnant cette troisième manche. Encore une fois la Fiora de Smeb pose de réel problème à KT Rolster depuis le début du BO. KT Rolster est maintenant dos au mur.

Match 4 : Malgré un retard en début de partie de 6K gold, KOO Tigers dans de meilleurs conditions mentales et surtout mieux organisés parviennent à enlever cette 4ème partie les propulsant face à Fnatic la semaine prochaine à Bruxelles. Tout de même en BO en dessous de ce qu’on pourrait attendre du top niveau coréen.

Le gouvernement comprend l’eSport

 Depuis plusieurs années, les compétitions liées aux jeux vidéos en France ne cessent d’augmenter que ce soit en nombre ou bien encore en volume de joueurs. Désormais dés qu’un jeu vidéo peut avoir un intérêt compétitif, il ne tarde pas à trouver une place lors de rassemblements. En effet les grands évènements e-sportifs en France prennent de plus en plus d’ampleur. Lyon E-sport, DreamHack Tours, Paris Games Week, Gamer Assembly, tous évènement majeur pour la scène E-sport en France tout jeu confondu montrent bien l’engouement des français pour ce domaine. Encore plus marquant les éditeurs sont témoins direct de cet intérêt et n’hésitent pas à organiser des évènements sur le sol français, par exemple Riot éditeur du jeu League of Legends a organisé ses phases de poules à Paris: deux semaines d’évènement E-sportif sur le sol parisien.

 Le gouvernement n’étant pas ignorant du phénomène, il a bien prit conscience du changement qui s’opérait dans la société vis à vis du sport électronique. Dans le cadre du projet de loi « République numérique » qui prévoit bon nombre de réglementation lié à internet et au numérique, le sport électronique est également cité. Car en effet il existe quelques doutes sur la nature de ces compétitions d’un point de vu juridique et pourraient être assimilées à des jeux d’argents, or il n’en est rien. En effet le S.E.L.L évoque un inquiétude à ce sujet et qui pourrait être un frein au développement du sport électronique en France alors qu’Axelle Lemaire, secrétaire d’État au numérique, a régulièrement défendu le développement de ce secteur en pleine expansion.

 Les compétitions de jeux vidéo ont aujourd’hui une audience massive et passionnent beaucoup de Français. Pourtant, il existe une incertitude juridique dans le Code de Sécurité intérieure qui pourrait assimiler ces compétitions à des jeux d’argent. Notre proposition d’article vise à assurer au sport électronique un cadre juridique sûr, susceptible de favoriser le développement de ce secteur, d’assurer l’engagement des sponsors et de constituer un premier pas pour la reconnaissance du e-sport.

Le danger si l’amendement présenté par le S.E.L.L n’est pas accepté, est que les compétitions de sport électronique pourraient être assimilées à des jeux d’argent et donc être purement et simplement interdites. Le S.E.L.L propose donc d’exclure les compétitions électronique de la catégorie des jeux d’argent en ligne.

Soutenez la proposition du S.E.L.L en vous inscrivant et votant positivement à leur proposition sur ce lien : https://www.republique-numerique.fr

Nerf sinistre ou constat d’échec.

IMG_20151014_202443

Un grand bruit dans la taverne !

C’est sorti hier, le 13 octobre, annonce du twitter @PlayHearthstone:

  • The following balance change will be made in an upcoming patch :
  • Warsong Commander now reads: Your Charge minions have +1 Attack.

Et oui, la communauté Hearthstone s’attendait à des changements concernant le deck Grim Patron, mais là, on tombe de nos chaises.

Revenons sur l’annonce en elle-même et sur le terme qui me hérisse le poil:

« Balance »

On avait une carte avec une mécanique précise voire très polarisée, qui n’était pas jouée avant l’arrivée de client sinistre, et c’est dans cet organe vital que Blizzard a décidé de frapper pour stopper l’hégémonie du deck Patron.

Si on se rappelle les derniers nerfs de Hearthstone, on voit qu’augmenter le coût des cartes change radicalement leur emploi.

[Leeroy Jenkins] et [Busard affamé] avait respectivement pris 1 et 3 cristaux supplémentaires, et le résultat fut au rendez-vous. Les cartes sont encore jouables, sans abus, leurs mécaniques sont encore exploitables mais ré-équilibrées.

Dans leur cas on peut parler de cartes plus « Balanced ».

Pour [Officier chanteguerre], Blizzard a fait un autre choix.

Changer le texte dans son intégralité et supprimer toute l’identité de la carte.

Ils ont gardé le nom et les statistiques, mais personne n’est dupe, Officier chanteguerre n’existe plus, une coquille vide a pris sa place dans vos collections et c’est tout.

Un nerf ?

La réponse est simple et courte. NON.

Un nerf, c’est:

« Rendre plus faible, moins dangereux. Modifier pour ré-équilibrer les statistiques d’un item ou d’un pouvoir. »

Dans le cas proposé par les développeurs de Hearthstone, rien de tout ça, on jette tout à la poubelle, on file le dossier au stagiaire et on lui demande de sortir une nouvelle carte.

Cette modification est donc plus proche du ban que du nerf, mais le souci reste que, dans l’exécution, c’est très, TRES mal fait, irrespectueux du jeu et des joueurs, c’est fait sans être assumé, c’est grossier, malhabile et non professionnel.

 

Alors certes votre serviteur est un peu salé par rapport à cette annonce, mais j’étais tout à fait preneur d’un véritable ré-équilibrage du jeu de nains envahisseurs. Son omniprésence dans les line-up de tournois et dans les hauts niveaux de ladder dure depuis trop longtemps et avec trop de régularité pour ne pas exaspérer la majorité des joueurs. Pour sa défense le jeu demandait un gros travail de test et un bon niveau technique pour être joué à son meilleur niveau.

Mais c’est fini, sans la composante « Charge », le jeu ne peut plus prétendre à quelque résultat que ce soit et même en bricolant une liste 2.0, on n’obtiendrait qu’une vague ombre du deck que nous connaissons actuellement.

Ce que Blizzard aurait pu envisager :

Entre ne rien faire et commettre cette décision de bulldozer, il y avait pourtant tellement de variations intelligentes à envisager:

  • Augmenter le coût en cristaux de Chanteguerre et/ou de Client sinistre.

Cette solution retardait le moment ou les patrons pouvaient se multiplier, forçant les joueurs à mettre en place des patrons sans la charge, un peu plus souvent. Le problème de ce choix s’appelle [Thaurissan].

  • Ne pas donner la charge aux repops:

Si seuls les minions « joués » bénéficiaient du pouvoir de Chanteguerre, le jeu était           encore envisageable, beaucoup moins explosif mais n’est-ce pas le but d’un nerf ?

  • Diminuer les points de vie de Chanteguerre:

Voilà, ce n’était pas compliqué, en jouant sur ce simple paramètre, on laissait exister une mécanique de jeu intéressante, qui fait que le client sinistre n’est pas un Nième slot vide du classeur de collection. Le jeu combo aurait été encore plus dur à mettre en oeuvre, mais un véritable nerf aurait été fait.

 

Et maintenant le Metagame ?

Le nombre de jeux viables en ladder est toujours un sujet grinçant pour bon nombre de joueurs. Maintenant, on enlève un prédateur de la chaîne alimentaire, rendant ainsi les autres encore plus violents, et surtout ceux que Grim Patron avait dans ses bons match-up.

Le roi est mort vive le roi.

Mais si Patron qui était ultra technique et dure à prendre en main, est remplacé par Paladin secret, alors ce sera la double sanction pour les joueurs de Hearthstone, par cet horrible coup de hache des gens de Blizzard, les amoureux du beau jeu vont passer de sales moments.

En attendant de voir l’évolution du format,

rageusement, Kaafeine.