League of Legends: Refonte de Poppy en approche !

Tout joueur de League of Legends connaît les Yordles, ces petits êtres humanoïdes parfois détestés au point de devenir une mascotte (oui Teemo, c’est de toi que je parle). Aujourd’hui, on s’intéresse à  la refonte de notre tank miniature, pick oublié de la toplane qui y semait pourtant régulièrement la terreur : Poppy !

poppy ulti

Pour commencer, intéressons nous a la raison de cette refonte : Poppy était considérée comme un champion déséquilibré à cause notamment de ses compétences dont certaines pouvaient être beaucoup, BEAUCOUP trop puissantes. Rappelez vous de ce petit personnage qui éclatait la tête d’un dragon en deux attaques, ou qui se rendait tout simplement invulnérable avant de découper toute votre équipe, tout en prenant très peu de dégâts même dans une situation normale. Pour pallier à cela, Poppy reçoit une refonte similaire à celle de Sion en terme de travail effectué sur le champion : refonte des compétences ainsi que refonte visuelle, ajout de répliques, tout y passe !

Si vous voulez voir les compétences en action, c’est sur le site de riot !

Concernant les compétences, voici les changements :

Poppy_QA/Q : Léger changement sur la compétence : toujours LA compétence de dégâts de Poppy, elle a maintenant un slow de zone autour de la cible frappée. De plus, une seconde après la première explosion, elle explose une deuxième fois, faisant autant de dégâts que le premier coup aux ennemis dans la zone.

Poppy_WZ/W : obtient en passif l’ancien passif de Poppy avec un léger changement ( Il offre plus de résistance mais se déclenche plus tard ).

En Actif, notre tank miniature préféré gagne un bonus en vitesse de déplacement, un bouclier ainsi que la possibilité de bloquer les ennemis qui viennent vers elle.

Poppy_EE : Léger nerf des dégâts, mais augmentation de la durée de l’étourdissement si l’ennemi rencontre un mur.

 

Poppy_RR : Changement complet de la compétence : plus d’invincibilité, à la place, vous avez la possibilité d’éjecter un ennemi ! L’ulti se présente sous la forme d’une canalisation qui augmente la distance de tir ( là où vous toucherez l’ennemi et là où vous l’enverrez ).


 

Riot a tout simplement retiré ce qui rendait poppy frustrante pour ses ennemis : son invincibilité sur son ulti, qui avait tendance à être vraiment frustrante. De plus, ils lui ont ajouté un petit côté  » monstre de puissance miniature  » qui amusera beaucoup de joueurs tout en permettant de faire de très belles actions à l’aide de son ulti, rendant le perso plus intéressant. Toutefois, Poppy est devenue moins tanky qu’elle ne l’était, elle risque donc de se jouer plutôt bruiser et d’avoir un peu de mal à tirer son épingle du jeu dans la méta toplane actuelle composée de champions capables de la tuer très rapidement. Wait & see !

CSGO: Dreamhack winter Finale FACEIT

Cette semaine se déroulait la Dreamhack Winter. Elle accueillait la phase finale de la FACEIT league saison 3 CSGO. Le tournoi a eu lieu du 26 au  28 novembre à Jönköping en Suède.

2511-dreamhack-winter-championship-2012-header-lrg

Le Tournoi :

La compétition est divisée en deux parties : phases de groupes (deux groupes de 4 équipes) et playoff. Dans chaque groupe, le Winner bracket se joue en BO1 et le Looser bracket se joue en BO3. Le vainqueur du Winner bracket ainsi que le vainqueur du Looser bracket se qualifient pour les playoff. Les playoff sont à élimination directe et les matchs se déroulent en BO3.

Le cashprize : le premier gagne 100 000$, le second 50 000$, le 3ème et le 4ème 25 000$, le 5ème et le 6ème 15 000$ et enfin le 7ème et 8ème partiront avec 10 000$

Les Equipes :

Le tournoi oppose 8 équipes : Les 5 premiers de la FACEIT européenne, les 2 meilleures équipes américaines et la meilleure équipe australienne.

Nous nous retrouverons donc avec les 8 équipes suivantes :

  • [flag=fr] EnvyUs (NBK, kioShiMa, Happy, apEX, KennyS)
  • [flag=se] Fnatic (JW, Flusha, olofmeister, KRiMZ, Dennis)
  • [flag=dk] Team Solomid (Dupreeh, Xyp9x, Device, CajunB, Karrigan)
  • [flag=pl] Virtus.pro (Neo, Pasha, TaZ, Byali, Snax)
  • [flag=se] Ninjas in Pyjamas (friberg, Xizt, F0rest, GeT_RiGhT, allu)
  • [flag=br] Luminosity Gaming (fer, FalleN, Cold, TACO, fnx)
  • [flag=us] Team Liquid (Fugly, AdreN, NitrO, EliGE, Hiko)
  • [flag=au] Legacy eSports (apoc, mizu, busta, RAZ, ofnu)

Les 8 équipes sont partagées en deux groupes : le groupe A est constitué de Virtus.pro, Legacy eSports, Team Liquid et Team Solomid et le groupe B est lui constitué de EnvyUs, Ninjas in Pyjamas, Fnatic et Luminosity Gaming.

Dans le groupe A, Virtus.pro aura à cœur de rattraper sa contre performance des IEM San José et leur défaite contre Team Liquid. TSM aura envie de continuer sur son rythme et sa finale au IEM.

Dans un groupe B relevé, on espère assister à un bras de fer entre EnvyUs et Fnatic même si chaque équipe de ce groupe peut accéder au playoff.

Les Matches :

Groupe A :

Match initiaux :

Virtus.pro 1612 Legacy eSports

Interview d’avant match : TAZ (Virtus.pro) : « On ne doit pas perdre ce match mais on ne connait pas nos adversaires. On est venu pour gagner et Legacy est la première étape vers le titre« 

Ofnu(Legacy eSports) : »On pense pouvoir surprendre avec notre jeu agressif. Les gens pensent qu’on ne mérite pas le spot de la région australienne mais on va tout faire pour surprendre et montrer qu’on a une bonne raison d’être là« 

C’est sur cbble que ce match se déroule. Malgré un bon départ de Legacy eSports, c’est sans surprise Virtus.pro qui s’impose en remontant un 5-0,  ne laissant que peu de chance de revenir puis enchaînant un magnifique 15-1. Une fois le 15ème point inscrit, Virtus.Pro se relâche un peu et laisse Legacy eSports inscrire 6 rounds, mais réussit à marquer le point décisif pour gagner ce match et donc sa place pour le Winner match!

Interview de fin de match : Kuben (coach Virtus.pro) : «  Legacy a un bon niveau de jeu , on était endormi sur les 5-6 premiers rounds, mais ensuite on a enchaîné un joli 9-0 et joué un side terro très solide. Mon rôle pendant les matchs est de conseiller et d’annoncer certaines rotations et stratégies. On est ici pour gagner, on a pas envie de se projeter sur la fin de tournoi, ce qui nous importe c’est notre prochain match. « 


Team Liquid 0016 Team Solomid

Ce match se déroule sur Overpass et TSM domine, ne laissant aucun point à son adversaire pour un magnifique perfect 16-0 ! TSM n’a pas laissé le moindre espoir à Liquid. Le winner match de ce groupe opposera donc TSM a Virtus.pro.

Interview de fin de match : Device (TSM) : « Je ne sais pas si on est confiant mais on a tous quelque chose à prouver après notre défaite en finale des IEM San José. Overpass est notre map de prédilection donc tout s’est passé comme on le voulait. »

Finale Winner Bracket :

Virtus.pro 1316 Team Solomid

C’est sur mirage que ce winner match a lieu et TSM inscrit un joli 8-1. A ce moment Virtus.Pro lance un temps mort, ils semblent  au fond du gouffre. TSM continue de dominer le premier side qui se termine sur le score de 12-3 pour TSM. Le second side est à l’inverse à l’avantage des Virtus.Pro, effectuant une folle remontée. Enfin TSM se reprend et gagne le match sur le fil.

Interview de fin de match : Dupreeh (TSM) : « On a très bien joué sur le premier side, mais une mauvaise communication au sein de l’équipe ainsi qu’une mise hors de notre zone de confort, a laissé VP nous remonter. Ils ont très bien joué leur side terro. Nous avons montré de belles choses. Nous avons juste à travailler notre communication et à continuer le travail individuel. « 

Looser Bracket:

Team Liquid 0200 Legacy eSports 

Premiere map : cbble : Team Liquid 1608 Legacy eSports 

Premier side, à l’avantage de Liquid. Sans surprise, ils posent un jeu agressif et de belles stratégies, notamment un magnifique Fake B avec un seul joueur qui élimine 2 adversaires pour laisser ses coéquipier planter en A, libre de tout défenseur. Chez Legacy, on peut noter la contre performance de Mizu a 1/1/11. Le second side est disputé mais le retard était trop grand, Legacy inscrit 5 rounds puis Liquid parvient à marquer les 4 rounds manquants et gagne cette première map 16-8.

Seconde map : Cache : Team Liquid 1611 Legacy eSports 

Un premier side très serré, Legacy ne lâche rien : à chaque fois que Liquid prend de l’avance, ils reviennent à la charge. A la mi-temps, Liquid ne mène que d’un petit point. Le second side démarre bien pour Legacy qui gagne le gun round, mais Liquid se reprend et marque le 15ème round. Legacy inscrit 2 nouveaux points mais Liquid concrétise une balle de match synonyme de Decider match contre Virtus.pro.

Interview de fin de match : Hiko (Team Liquid) : « Hier, on n’a pas su jouer ensemble, aujourd’hui tout était différent, on a joué ensemble et gagné les gun round. Hier, sur 10 des 16 round perdus, nous avions fait les open kill mais sans concrétiser derrière. A chaque fois que l’on joue une nouvelle équipe, c’est difficile car on ne les connaît pas. De plus Legacy a très bien joué. On est prêt pour jouer Virtus.pro même si la donne est différente par rapport à la semaine dernière avec le retour de Snax qui est un joueur avec un bon niveau individuel et surtout il est décisif pour son équipe. « 

Decider match :

Team Liquid 0002 Virtus.Pro 

Premiere map : Overpass : Team Liquid 0616 Virtus.Pro 

Une map dominée par Virtus.pro de bout en bout, malgré un léger réveil de Liquid avant et après la mi-temps. Virtus.pro stoppe la progression de Liquid et file vers la victoire . Virtus.pro mène une map a zéro contre Liquid. 

Seconde map : Mirage : Team Liquid 0816 Virtus.Pro 

Premier side bien débuté par Virtus.pro. Liquid revient pour une fin de première mi-temps très serrée. En début de second side, Liquid recolle au score mais Virtus.pro déploie un jeu très agressif lors de son side terro, infligeant un sévère 8-0 pour  gagner ce match et sa place en demi finale!!

Interview de fin de match : Kuben (coach Virtus.pro) : « C’était serré mais on est content du résultat, de sortir de la phase de groupe. On a eu des meilleurs rounds qu’à San José. On a mieux joué car ici on joue vraiment comme une équipe. On joue cette compétition différemment et ça marche. Fnatic est là avec une nouvelle line-up, avec Dennis et on va leur montrer qu’ici c’est chez nous!  « 

Groupe B :

Match initiaux :

EnvyUs 0816 Ninjas in Pyjamas

Interview d’avant match : GeT_Right (Ninjas in Pyjamas) : « On est bien préparé pour ce tournoi et jouer contre EnvyUs importe peu. Chaque équipe présente est forte donc il faut être prêt a tout« . A savoir que GeT_Right est venu avec une belle perruque violette sur la scène puisqu’il a perdu un pari avec KennyS sur une Aim_map.

NBK(EnvyUs) : « On doit sortir notre meilleur jeu. Affronter NIP est vraiment un bon test surtout que nos derniers entrainements n’ont pas été très concluant. On va tout donner et surfer sur notre réussite du moment en tournoi. »

Ce match se joue sur Mirage. Le début de match est serré, les deux équipes ne laisse rien à l’autre. NiP finit par prendre l’ascendant et creuse un écart conséquent. En fin de premier side, EnvyUs se reprend et réduit un peu l’écart. Le deuxième side est pour NiP qui domine EnvyUs jusqu’à la victoire final !

Interview de fin de match : Xizt (Ninjas in Pyjamas) : « On voulait gagner, EnvyUS est une bonne équipe mais on est en grande forme aujourd’hui. Avant le tournoi, on a préféré faire des entrainements qualitatifs plutôt que quantitatifs. On est respectueux les uns des autres. On ne s’attendait pas à jouer sur Cbble ou Inferno, on est tombé sur Mirage, on a gagné c’est plutôt cool. On joue toujours bien pendant les dreamhacks, c’est un peu comme une deuxième maison pour nous. « 


Fnatic 1600 Luminosity Gaming

Luminosity arrive dans ce match avec deux nouveaux membres par rapport à la line up présente à San José le week-end dernier. En effet, Boltz et Steel ont quitté l’équipe et ont été remplacés par TACO et fnx. C’est donc une équipe sans repères qui affronte Fnatic dans ce premier match de la dreamhack winter.

Le match est joué sur Dust2, c’est un stomp total, l’ambiance côté Fnatic est très détendu : on voit pas mal de sourires. La victoire est facile : 16-0 de Fnatic.

Interview de fin de match : Dennis (Fnatic) : « on a une équipe parfaite et on a joué le match parfait. Je fais parti de la team depuis peu de temps mais je me suis vite adapté et les gars m’ont vite intégré. Je pense qu’on va gagner le prochain match contre Ninjas in Pyjamas« 

Finale Winner Bracket :

Fnatic 1604 Ninjas in Pyjamas

Interview d’avant match : Forest (Ninjas in Pyjamas) : « EnvyUs est différent de Fnatic dans le style de jeu. On a vu Fnatic joué sur Dust2 et je pense que l’on peut gagner« .

JW (Fnatic) : « On donne tout contre chaque adversaire. J’espère que l’on aura affaire à un bon match et que le public répondra présent.« 

Ce match se déroule sur Dust2. Fnatic fait un très bon side Terro, brisant la défense de Ninjas in Pyjamas pour finir 12 à 3. Le début de side CT de fnatic est identique au premier : il ne laisse qu’une seule fois Ninjas in Pyjamas passer leur défense. Fnatic se qualifie pour la demi-finale. Ninjas in Pyjamas va devoir jouer le decider match.

Interview de fin de match : Olofmeister (Fnatic) : « On a eu de bonnes performances individuelles et on a bien gérer les phase d’éco. Je ne sais pas si on est favori, les TSM sont favoris. Ça aurait pu être plus serré mais on a vraiment jouer à notre meilleur niveau. On aime jouer tout le monde et avoir un jour de repos est vraiment important. Demain on va se détendre, regarder les match et s’éclater entre potes. »

Looser Bracket:

EnvyUs 0102 Luminosity

Première map : mirage : EnvyUs 0616 Luminosity

Malgré un bon début, EnvyUs se fait surprendre par Luminosity sur cette première map. En effet, Luminosity a proposé un jeu maîtrisé en CT ainsi qu’ un jeu rapide et fluide en terro, ce qui a déstabilisé les Français d’EnvyUs. Les Français prendront même un 6-1 sur le second side.

Cette victoire sur une seule map est une belle surprise quand on sait que cette équipe a subit un changement cette semaine.

Seconde map : Cobblestone : EnvyUs 1608 Luminosity 

Apres un départ poussif, le premier side est très serré, personne ne domine. EnvyUs se lance sur le deuxième side et ne laisse qu’un round à son adversaire afin de se remettre dans le droit chemin et revenir dans ce BO3 !

Troisième map : Inferno : EnvyUs 1116 Luminosity

Comme sur la seconde map, le premier side est très disputé. Luminosity prend une courte avance à la mi-temps ( 7-8 ). Lors du second side EnvyUs craque et laisse filer Luminosity qui accède au Decider match contre Ninjas in Pyjamas!

Quelle surprise ! Luminosity, équipe Brésilienne en pleine reconstruction, arrive à sortir l’équipe des EnvyUs qui avait toujours réussi à terminer dans le TOP 3 des derniers majors ! EnvyUs était perdu, ils n’avaient pas autant peiné depuis des mois.

Decider match :

Ninjas in Pyjamas 0102 Luminosity 

Première map : mirage : Ninjas in Pyjamas 1016 Luminosity 

NiP commence ce match en gagnant le gun round. Ils sont très vite surpris par une team Luminosity en grande forme qui  verrouille sa défense et ne laisse que deux rounds à NiP pendant le premier side. Luminosity continue sur sa lancée mais NiP se reprend et inscrit 7 rounds. Cela ne suffira pas et Luminosity remporte cette manche .

Seconde map : Cache : Ninjas in Pyjamas 2119 Luminosity 

Un départ en trombe des Luminosity qui laisse NiP sur la touche. Après un temps mort stratégique alors qu’ils sont dominés 8-0, NiP se relève et inscrit 6 rounds, avant de lâcher le dernier du side à Luminosity. Ce side est très serré, les deux équipes ne lâchent rien et l’écart reste stable, Luminosity score le 15ème round, 3 balles de match à suivre. La première est sauvée par un magnifique GeT_Right qui gagne un intense 1v3. GeT_Right est vraiment l’homme de la situation car il contribue grandement au sauvetage de la deuxième balle de match. NiP réussi à revenir et ce sera un overtime !

Overtime de folie : NiP inscrit les 3 premier rounds mais luminosity ne se laisse pas faire, revient et prend même un round d’avance. NiP, bien aidé par un Allu de feu à l’AWP, file vers la victoire : 1-1 entre les deux équipes.

Troisième map : Cobblestone : Ninjas in Pyjamas 1016 Luminosity

Nip prend le premier gun round puis Luminosity contre éco. Luminosity prend peu à peu l’avantage, menant de 3 rounds àa la pause. Le second round sonne la fin de NiP, un magnifique 7-0 de Luminosity les propulse en demi-finale !!
Apres avoir battu EnvyUs, Luminosity envoie une nouvelle équipe du top tier au tapis. Ces brésiliens n’ont pas fini de nous surprendre.

Interview de fin de match : FalleN et Cold (Luminosity) : « On est vraiment content après cette victoire! On espère que la foule a apprécié, c’était impressionnant de lever la tête et de voir la foule contre nous supportant NiP. Le début de map fut difficile, NiP fut difficile. On a fait des changements de line up dans ce sens, on voulait franchir un cap et être plus fort. On est arrivé en se disant on n’espère rien, on a juste besoin d’organisation, les joueurs ont bien réagit et on en est là! Affronter TSM va être très difficile mais comme toujours, on va tout donner !« 


Playoffs :

Demi-finales:

Luminosity Gaming 0201 Team Solomid

Première map : Mirage : Luminosity Gaming 0516 Team Solomid

La première map est à l’image des pronostics. TSM maîtrise de main de maître ce site CT. Lors du second side, les brésiliens essaient de remonter la pente mais il est trop tard : TSM gagne assez facilement cette manche

Seconde map : Overpass : Luminosity Gaming 1606 Team Solomid

Sans surprise au vu de la première map, TSM domine le début de side mais cette fois Luminosity reprend du poil de la bête, allant jusqu’à infliger une jolie correction à TSM. A noter le 2.18 de KDA du brésilien FalleN. Rien n’est fait dans ce BO3.

Troisième map : Inferno : Luminosity Gaming 2117 Team Solomid

Le scénario de ce match est intense, les deux équipes ne se laissent aucune marge de manœuvre. Dès que Luminosity prend un round, TSM répond en revenant au score. Les deux équipes se tiennent tête et prolongent en overtime. Cet overtime haletant va tenir ces promesses. Apres un échange de rounds, Luminosity prend l’avantage et ne le lâche pas malgré les belles tentatives de TSM !!

Interview de fin de match : FalleN (Luminosity) : « C’est génial! Le match fut très difficile. On a fait des stratégies différentes et on a su prendre le pas sur le jeu grâce à cela. On ne nous attendait pas, on élimine 3 équipes qui ont l’habitude de faire des top 4 de Major mais on ne regarde pas derrière. Sur mirage on a eu un réveil très difficile et on ne sait pas pourquoi. Overpass a été une map très difficile, et pendant la pause avant Inferno, J’ai dit aux gars que l’on pouvait gagner et qu’on devait rester concentrer. C’est ce que l’on a fait et c’est super.  Maintenant, on espère qu’Olofmeister jouera un peu moins bien contre nous mais on sait que ce sera un match difficile. « 


Virtus.pro 0102 Fnatic

Première map : Mirage : Virtus.pro 1611 Fnatic

Début de map équilibré, aucune équipe ne prend l’avantage dans ce premier side. Le second side est nettement au profit de Virtus.pro, qui laisse que 3 rounds à son adversaire et gagne cette première map.

Seconde map : Inferno : Virtus.pro 1016 Fnatic

Un début de map clairement en faveur de Fnatic, ils dominent et cela se voit sur le tableau des scores avec un 12-3 à la pause. Virtus.pro se reprend un peu tardivement et inscrit 8 rounds. Hélas, l’avance était trop grande et Fnatic gagne cette deuxième manche.

Troisième map : Cache :Virtus.pro 0916 Fnatic

Petit à petit, Fnatic creuse l’écart et amoindrit les chances de victoire de Virtus.pro. En effet, après avoir installé une défense de fer, Fnatic installe un jeu agressif et maîtrise comme à son habitude pour aller vers la victoire du match.

Finale:

Luminosity Gaming 0102 Fnatic

Première map : Train : Luminosity Gaming 1609 Fnatic

Un début de side en faveur de Luminosity mais tout s’équilibre en fin de premier side. Comme contre TSM, Luminosity impose un jeu de défense solide, Fnatic essaie de relever la tête mais en vain. Luminosity est concentré sur son jeu et ça se voit ! Ils remportent la première manche et prennent une option sur le trophée.

Seconde map : Cobblestone :Luminosity Gaming 1116 Fnatic

Seconde map qui débute bien, le jeu est disputé. Fnatic se détache au fur et à mesure. Malgré les belles tentatives de Luminosity pour revenir, c’est bien Fnatic qui remporte cette manche, il y aura donc une troisième map pour cette finale haletante.
A noter une belle action de Fer qui, pour save un AWP, réussit à tuer les quatre adversaires qui lui faisait face. Fnatic gagne le round mais n’économise aucune arme tandis que Luminosity save un AWP.

Troisième map : Inferno :Luminosity Gaming 0716 Fnatic 

Luminosity démarre bien cette map, mais Fnatic galvanisé par le public met son jeu en place : à partir de ce moment, plus rien ne peut faire obstacle a la victoire de l’équipe suédoise. Les brésiliens auront un regain de confiance en fin de premier side mais en vain, Fnatic remporte la manche, le match et le tournoi.

CU8FcBOXAAYZCYYFnatic soulève la coupe de cette FACEIT league 2015

A la fin de la finale, une petite cérémonie a lieu pour décerner les FACEIT awards . Voici le palmarès 2015 :

  • Leader in game award : FalleN (Luminosity)
  • Best AWP award : FalleN (Luminosity)
  • MVP award : Olofmeister (Fnatic)

Ce tournoi fut riche en surprise notamment pour Luminosity, équipe que personne n’attendait mais qui finalement va sortir 3 grosses équipes pour terminer deuxième. Pour une équipe en reconstruction, ça promet de belles choses pour la suite ! On a aussi vu une équipe Fnatic revenir à un très haut niveau. Autre surprise : EnvyUs ne passe pas la phase de poule, ce qui a laissé bon nombre de fans stupéfaits.

Hearthstone : Dreamhack Winter jour 3

La nouvelle édition de la DREAMHACK WINTER est en cours à Jönköping en Suède. Cette année près de 200 joueurs se sont donnés rendez-vous pour s’affronter durant trois jours de compétitions.

Affiche officiel de la Dreamhack Winter Hearthstone 2015

Quarts de finale

Pour ces quarts de finale nous retrouvons donc : Orange, AKAWonder, GreenSheep, Ersee, Torlk, Borsss, Purple, et le favori Hoej. Nous suivrons tout particulièrement Torlk l’escroc et Purple qui sont nos derniers représentants francophones.


[flag=dk] Hoej32[flag=se] Orange

Résumé du BO: Un match sous le signe de la patience, avec deux joueurs qui se jaugent. Hoej commence par s’imposer mais ce fait vite rattraper par son adversaire Orange. Le troisième match est un duel de paladin  secret, deck omniprésent durant cette compétition. Hoej s’imposera grâce à une main curvé à partir du tour 6 en posant successivement Adversaire mystérieux , Dr Boom et Tyrion. Orange non prêt à abandonner arriva à égaliser avec un Grim patron qui fera son baroud d’honneur sur le dernier match face à un imprenable guerrier contrôle de la part de Hoej.


[flag=fr] Torlk13[flag=fi] Ersee

Résumé du BO: C’est sur un décevant BO5 que Torlk s’incline face à  Ersee qui multiplie les réponses parfaites aux jeux du français. Les deux premiers matchs sont assez expéditifs,  Torlk subit et perd sans surprise. Le français dans un ultime espoir reprend un point avec son chasseur mais malheureusement ne trouve pas de solutions lors du quatrième match. C’est ainsi qu’il ne reste plus qu’un joueur francophone en lice.


[flag=ca] [flag=fr] Purple30[flag=es] AKAWonder

Résumé du BO: Purple avec une aisance déconcertante redore le blason du grim patron en s’imposant par trois victoires consécutives face à AKAWonder. C’est encore sous les couleurs françaises que notre compère canadien franchit les demi finales.


[flag=de] Borsss13[flag=gb] Greensheep

Résumé du BO: GreenSheep engage les hostilités en sortant le mage de Borsss qui répond lui aussi tôt par un paladin secret et égalise. GreenSheep rentre dans le jeu de son adversaire et lui présente un mage tempo qui fait le beau jeu avec lequel il remporte les deux dernières manches face à un  paladin secret et un druide double combo.

Fun fact: GreenSheep obtient sur portail instable une inattendue pierre d’invocation pour seulement deux mana, carte qui lui permettra de pousser son adversaire a un trade à 6 points de vie.


Demies finale

En demie finale nous retrouvons d’abord le favori Hoej face au bourreau des français Ersee. La deuxième demie finale oppose deux joueurs solides à l’image de Purple et Greensheep.

[flag=dk] Hoej23[flag=fi] Ersee

Résumé du BO: C’est Ersee  en qualité d’outsider qui installe une pression conséquente  sur Hoej avec un guerrier contrôle qui s’impose deux fois consécutivement. Hoej trouve une réponse avec son Druide double combo sur le troisième match grâce notamment à un double rugissement pour finir son adversaire. Le quatrième match sous le signe du missplay (voir ci-dessous) de Ersee permet l’égalisation à Hoej. A la grande surprise c’est Ersee dit « no name » qui arrache la dernière victoire face au favori danois.

missplay: Ersee, face à Sylvanas, pose Horreb plus son marteau de rouages mécaniques ce qui accorde bouclier divin à sa créature et permet donc à son adversaire de récupérer un Horreb avec le taunt.


 

[flag=ca] [flag=fr] Purple30[flag=gb] Greensheep

Résumé du BO: Purple démarre très bien avec encore une fois son Grim Patron, on le croyait battu mais un top deck lui donne la première victoire. Une deuxième manche expéditive remporté par Purple en 8 tours. Greensheep semble totalement démuni, il ne lui reste que son Druide aggro. Purple semble impérial et survole littéralement cette demie finale qu’il emporte 3 – 0 le tout en 25min.


 

FINALE

Cette finale de Dreamhack Winter a donc opposé Ersee vainqueur de Tomof, Torlk et à la surprise générale de Hoej. Face à lui Purple a survolé jusque là toute la compétition. Nous avons donc un favori affiché: Purple joueur de chez Gamers Origin face à un joueur sans structure outsider Ersee.

[flag=fi] Ersee13[flag=ca] [flag=fr] Purple

Résumé du BO: Purple prend l’ascendant directement dans cette finale avec son Druide: double croissance sur double Ancien du savoir plus combo tour 7 aura raison du Guerrier contrôle de Ersee. La deuxième démarre mal pour le Canadien avec une main très moyenne, il doit sacrifier bon nombre de ressource pour se défendre face au Paladin Midrange de Ersee. Le finlandais l’emporte et égalise. En cette troisième manche Purple choisit de prendre son Grim Patron qui jusqu’à présent ne lui a pas faux bond. Malgré un match très tendu le Grim Patron s’impose. Il ne lui reste plus qu’à éliminer le Démoniste de Ersee. Tellement de tension sur cette dernière partie, le Démoniste de Ersee, tout de même solide a tenu la dragée haute à Purple durant de très nombreux tours. Le canadien nationalisé français par Blizzard a attendu durant 4 ou 5 tours un Grommash létal. Celui-ci arrive suite à une pioche offerte par Heurtoir. Grommash est posé, Rage intérieure dessus, face, et face avec la Morsure de la mort. Ainsi s’impose Purple qui repart avec 12500$.

CU67LWtWIAQGHSZ.jpg largePurple grand vainqueur de cette Dreamhack Winter 2015

Conclusion

Cette édition de la DREAMHACK WINTER fut plutôt intéressante en terme de format. Nous retrouvons le format KOTH après un an de format Conquest. La rotation de format devrait donc tenir pour cette nouvelle année qui arrive. L’utilisation des rondes suisses qui n’est pas habituelle sur Hearthstone permet d’avoir, une fois en tableau, des joueurs performant sur toute le championnat et non des joueurs faisant simplement un coup d’éclat. En somme les meilleurs joueurs sont favorisés et ont droit à l’erreur comparé à un tableau global.

La méta en revanche n’a pas laissé de réelle place au beau jeu. N’ayant pas de ban pour ce tournoi, bon nombre de Paladin secret ont été joués. Parmi les joueurs du top 16, il est à noté qu’on ne retrouve aucun Chaman, aucun Voleur, et seulement deux Mages. En revanche pratiquement tous ont joué Paladin secret ou midrange, Druide aggro ou combo. Guerrier fut également bien représenté sous sa forme contrôle ou encore Grim qui tente de survivre notamment grâce à Purple. Quelques Démonistes ont également percé. Par conséquent la méta actuelle semble ne pas être très équilibrée.

Malgré cela ce fut une bien belle édition notamment pour nos français. Tomof et Torlk ont passé la phase des rondes suisses ainsi que Purple francophone et grand vainqueur. Nos deux français sont tombés sur un finlandais: Ersee qui les a éliminés tous les deux: Tomof en 8ème de finale et Torlk en quart de finale. Purple, français dans nos cœurs mais canadien de fait n’a donc pas subit la même malédiction lors de la finale et a vengé la France. Un grand bravo à lui et à sa structure française Gamers Origin.

Des départs importants chez SKT T1

   Premier vrai mouvement du côté de la Corée, la structure double championne du monde et quadruple championne des LCK, SKT T1 vient de perdre 3 de ses joueurs, leur Toplaner titulaire Marin et leur 2 remplaçants Jungle/Mid, Tom et Easyhoon.

Un Toplaner de génie

MaRin   Marin est sûrement l’un des meilleurs Toplaner de l’histoire et un joueur marquant de la Corée. Connu dans sa carrière pour être le « Faker de la Toplane », le joueur a prouvé aux Worlds de cette année que ce titre n’était pas volé. Il s’est adapté à toutes les métas possibles depuis 2 ans (Du Renekton/Shyvana/Trundle, aux champions tanks (son Maokaï) en passant par les bruisers) et a réussi à lead son équipe au titre de championnat du monde. Pourtant on sent que le joueur ne veut pas s’arrêter à un titre de champion du monde et d’après ses dires son départ est synonyme de « nouvelles expériences ». Attendons donc de voir de quelles expériences Marin veut parler.


Des Remplaçants qui méritent une place titulaire

   Easyhoon est clairement un excellent midlaner. Il n’a jamais su s’imposer face au Dieu de la Midlane chez SKT, mais il s’est clairement créer une réputation de joueur solide durant son passage dans la structure, parvenant dans l’année à s’imposer comme un choix parfois nettement plus intéressant que Faker et même lors des Worlds d’offrir une Demi-Finale à sa structure. Clairement un joueur à surveiller dans les transferts internationaux.


   Tom est sûrement ici le joueur qui est le moins connu. Néanmoins ce jeune talent n’est pas à sous-estimer, il débuta directement chez SKT (Structure qui est sans doute la plus puissante de l’histoire de LoL) et gagna notamment la finale des LCK Summer à la place de Bengi (Maitre Stratégique in-game de SKT) ce qui n’est pas rien. Un joueur intéressant que l’on pourrait voir se déplacer dans d’autres régions.

Encore des joueurs s’ajoutant sur le mercato international et qui pourrait créer des surprises non-négligeables dans beaucoup de structure.

 

Hearthstone : Dreamhack Winter jour 2

La nouvelle édition de la DREAMHACK WINTER est en cours à Jönköping en Suède. Cette année près de 200 joueurs se sont donnés rendez-vous pour s’affronter durant trois jours de compétitions.

 Affiche officiel de la Dreamhack Winter Hearthstone 2015

Fin des rondes suisses

Pour ce deuxième jour de la DREAMHACK WINTER se sont disputées les 2 dernières rondes suisses à l’issue desquelles 16 joueurs se sont qualifiés pour les 8ème de finale.

Voici le tableau des 16 qualifiés:

Joueurs

Scores

 Hoej_Hs 8-1
 Purple 8-1
Borsss8-1
 Torlk 8-1
 tomof 8-1
 GreenSheep 7-2
 AKAWonder 7-2
 Orange 7-2
 RDU 7-2
 SecreTz 7-2
 Synthex 7-2
 Ersee 7-2
 born2win 7-2
 Zetalot 7-2
 DragonAlbert 7-2
 Kranich 7-2

Les joueurs français et francophone affichés en bleu dans le tableau des scores sont tous les trois dans le top 5 à l’issu ces phases qualificatives.

8ème de finale

Après les rondes suisses, 16 joueurs étaient prêts a en découdre en 8éme de finale. Cette ouverture de bracket s’est déroulée en BO5. Le format « KOTH » reste inchangé. Pour définir l’emplacement des joueurs dans l’arbre du tournoi un système dit « miroir » a été mis en place. Le 1er du classement rencontre le 16ème, le 2éme rencontre le 15ème et ainsi de suite.

[flag=dk] Hoej_Hs30[flag=kr] Kranich

Résumé du BO: Un BO expéditif de la part de Hoej qui s’impose 3 – 0. Il a écrasé son adversaire coréen. C’est également le seul à s’être imposé par par un score parfait et étant 1er à l’issue des rondes, il se pose comme un prétendant voire endosse le rôle de favori dans ce tournoi.


[flag=ca] Purple31[flag=dk] DragonAlbert

Résumé du BO: Purple remporte ce BO5 grâce à une victoire de son Démoniste Malygos qui a posé beaucoup de problèmes à tout ses adversaires. Les deux autres victoires se font avec son Druide double combo. Une victoire a notamment été offerte par DragonAlbert sur un magnifique missplay offrant le létal à Purple. Un francophone est en quart de finale.

Fun fact: Purple s’est vu attribué un drapeau français lors de ce BO alors qu’il est canadien, il devient donc une chance de victoire française pour ce tournoi.


[flag=de] Borsss31[flag=pl] Zetalot

Résumé du BO: Aux termes d’un match assez calme, à la limite du soporifique, c’est Borsss qui s’impose dans ce 8ème de finale. Ce sont surtout les topdeck nombreux de Borsss qui ont fait la différence au désespoir de Zetalot.


[flag=fr] Torlk32[flag=cz] born2win

Résumé du BO: Un match avec énormément de tension. Torlk démarre avec son chasseur passant en 10min à 2-0. De là born2win sort son dernier deck : Paladin secret. Il parvient à remonter à 2-2. Tout le monde retient alors son souffle pour la manche décisive avec un duel de Paladin Secret. Torlk « l’escroc », grâce à une meilleure sortie et une meilleure courbe l’emporte. Il représentera donc la France pour les quarts de finale en Jour 3. Il rejoint Purple en tant que francophone.


[flag=fr] tomof
23[flag=fi] Ersee

Résumé du BO: Un match assez rapide avec des jeux plutôt agressifs. Malheureusement pour tomof, l’aventure s’arrête ici. Son deck chasseur ne parvenant pas à bout du paladin midrange de son adversaire à cause d’une sortie un peu trop lente. C’est donc Ersee qui se qualifie en quart de finale.


[flag=gb] GrennSheep31[flag=ro] Synthex

Résumé du BO: (Match non casté)


[flag=es] AKAWonder31[flag=dk] SecreTz

Résumé du BO: (Match non casté)


[flag=se] Orange32[flag=ro] RDU

Résumé du BO: Lors de ce BO, RDU a dans un premier temps dominé portant son score à 2-1. A ce moment Orange n’a plus que son Paladin secret pour remonter au score et espérer gagner. Il remonte déjà à 2-2 en battant le Druide de RDU. La manche décisive oppose donc le Pala secret d’Orange au Guerrier Grim de RDU. Dans un duel late game où chaque pioche a été décisive pour les deux joueurs c’est Orange qui s’impose.

Conclusion Jour 2

Ainsi s’achève cette deuxième journée de la DREAMHACK WINTER Hearthstone. Il reste encore Torlk (acclamé par la foule) et Purple, très en formes pour défendre nos couleurs bien que les parties risque d’être serrées face à des joueurs toujours plus déterminés. Ces quarts de finale risquent de voir le niveau de jeu s’élever.

Retrouvez demain Orange, AKAWonder, GreenSheep, Ersee, Torlk, Borsss, Purple, et Hoej pour les quarts de finale.

Heroes of the Storm : Dreamhack Winter

Dreamhack Winter, Heroes of the Storm All Stars.

La nouvelle édition de la Dreamhack Winter se tient en ce moment à Jönköping, en Suède.

dreamhack winter

Les équipes :

8 équipes réparties, en 2 groupes, sont en train de se disputer les sommes de : 12500 dollars pour le premier, 7500 dollars pour le deuxième et 2500 dollars pour le troisième. Les matchs se déroulent ce 26 et 27 Novembre.

Groupe A

Dreamhack Winter TDTeam Dignitas 2 – 0

 

Dreamhack Winter RoccatRoccat 1 -1

 

Dreamhack Winter mYsanitymYnsanity 1 – 1

 

Dreamhack Winter TCM GamingTCM Gaming 0 – 2

 

Groupe B

Dreamhack Winter FnaticFnatic 2 – 0

 

DReamhack Winter Team LiquidTeam Liquid 1 -1

 

Dreamhack Winter G2 EsportG2 Esports 1 – 1

 

Dreamhack Winter Virtus ProVirtus Pro 0 – 2

 

Les matchs

Pour le moment les matchs sont en cours. Les équipes commencent par la phase de groupe. Les matchs sont des BO3 et les deux premières équipes sont qualifiées pour la phase de demie finale. L’issue du match dira laquelle de ces deux équipes ira en finale contre le gagnant de l’autre groupe.

Pour le moment, dans le groupe A, la Team Dignitas se classe première en remportant tous ses matchs. Les Roccat suivent de près avec une défaite (contre la Team Dignitas) et ce sont les Team mYnsanity et TCM Gaming qui se disputent le bas du tableau.

Pour le groupe B, ce sont les Fnatic qui se classent premiers avec deux victoires, juste devant la Team Liquid qu’ils affronteront en demie finale. Ce sont les Team G2 Esports et Virtus Pro qui se retrouvent dans la bas du classement.

Actuellement la Team Dignitas finit première de sa phase de groupe et a battu les Roccat en demie finale. L’équipe rencontrera le vainqueur de la demie finale du groupe B.

Restez connecté pour connaître les derniers résultats et surtout le grand gagnant de cette rencontre All Stars Heroes of the Storm !

Hearthstone : Dreamhack Winter Jour 1

La nouvelle édition de la DREAMHACK WINTER est en cours à Jönköping en Suède. Cette année près de 200 joueurs se sont donnés rendez-vous pour s’affronter durant trois jours de compétition.

2

Phases de ronde suisses

La première journée se déroule en rondes suisses, un système nouveau et  peu utilisé pour des tournois Hearthstone. Cependant le système original de « KOTH », king of the hill pour les néophytes, permettra sans doute quelques surprises. C’est donc 9 rondes en BO5 qui attendent chacun des participants.

Seulement 42 joueurs à la fin de cette intense première journée peuvent encore prétendre se qualifier pour les 8ème de finale qui auront lieu le deuxième jour de compétition à 11h30.

On notera les performances de nos amis français et francophone en la personne de Torlk, Wiproto et Purple qui sont tout trois sur le chemin des qualifications. Tout d’abord l’excellente performance de Purple (canadien) qui avec un petit sourire omniprésent restera invaincu durant ces 7 premiers matchs. Torlk (français), motivé comme jamais, s’offre très honorablement 6 victoires pour une défaite. Ceci dit, il lui faudra une 7ème victoire en début de deuxième journée pour être dans la zone de confort absolue. Wiproto (français) n’aura aucun autre choix que de gagner ses deux dernières rencontres, sans quoi les 5 victoires obtenues aujourd’hui ne seront pas suffisantes pour l’accès au précieux top 16.

Félicitons la performance de ces joueurs par leur qualité à se démarquer dans ce genre de compétitions qui rappelons-le  attire l’élite de la scène Hearthstone.

Restez connectés pour la suite des résultats à venir

REPORT DU SIXIÈME TOURNOI SUPER SMASH BROS @DJOULE’S CAFÉ

super_smash_bros__characters_poster__high_quality__by_markproductions-d7yfny8

Le 21 novembre à eu lieu la sixième édition du tournoi Super Smash Bros for Wii U.

En effet, le Djoule’s Café s’est retrouvé submergé par les Sm4sheurs, toujours plus nombreux (34 joueurs et joueuses) venus pour la bonne ambiance et surtout, pour piquer la couronne de l’usurpateur Morrison.

Comme lors du dernier tournoi, une seule phase de mêlée à quatre joueurs est là pour mettre en place un Winner Bracket et un Loser Bracket. Par la suite, les matchs se jouent en 1v1 en une manche gagnante, permettant d’engranger des points pour accéder au top 8. Les six premiers du Winner Bracket et les deux premiers du Loser Bracket sont qualifiés.

Un point sur les poules:

-Chaque joueur a disputé trois rounds en 1v1, ce qui nous a permis de voir plus de personnages, notamment grâce au défi que FDP et Pox ont lancé à certains joueurs, qui consistait à jouer un personnage différent par match. On a également remarqué un fort engouement pour Captain Falcon (la tenue spandex joue beaucoup).

-Le règne du dictateur en peignoir, Morrison, a pris fin de manière prématurée, suite à l’intervention divine de Nitios et Kiro, durant les phases de 1v1. Les joueurs et joueuses pourront de nouveau dormir sur leurs deux oreilles.

-Un nouvel arrivant, Nitios, s’est largement démarqué, de par sa technicité et son ascension sans difficulté jusqu’au top 8. Deux nouvelles têtes ont également fait irruption, Rethaw et Didii, sont sortis victorieux du Loser Bracket.

-Kéké du stage « Smash Ville » nous aura accompagné tout au long de cette soirée, avec sa musique démoniaque.

Top 8 :

Top 8 21_11_15

De gauche à droite:

Didii (Mario/Harmonie et Luma)

Rethaw (Rondoudou)

Joss (Captain Falcon)

Lief (Megaman/Sheik/Diddy Kong/Harmonie et Luma/Fox)

FDP (Random)

Pox (Random)

Essaul (Sonic/Captain Falcon)

Nitios (Diddy Kong/Captain Falcon/ROB/Mario/Link Cartoon)

Quarts de Finale en Bo3:

Lief Vs Didii: 2-1

Pox Vs Rethaw: 2-0

FDP Vs Joss: 2-0

Essaul Vs Nitios: 1-2

Demi-Finale:

Lief Vs Joss: 2-1

Les deux habitués ne s’étaient pas affrontés depuis la 3ème édition du tournoi. On commence avec un combat opposant Sheik à Captain Falcon, sur « Champ de Bataille ». L’avantage du terrain permet à Sheik de remporter cette 1ère manche. S’en suit deux combats Megaman contre Captain Falcon, le 1er sur « Destination Finale ». Le choix du terrain fait par Joss lui permet d’arracher une victoire sur le 2ème match, mais le retour sur « Champ de Bataille » avec le Megaman de Lief ne laissera pas le temps au Captain Falcon de Joss de placer un seul « météore ». Lief se qualifie pour la Finale.

Nitios Vs Pox: 2-0

Le challenger a sorti le double champion du Djoule’s Café sans forcer. Les deux matchs se sont déroulés sur « Smash Ville ». Le premier opposait le Ganondorf de Pox contre le Diddy Kong de Nitios. Le niveau technique de Nitios lui confère la 1ère victoire. Vient ensuite le tour de Yoshi qui aura plus passé de temps à bloquer les coups et jeter des œufs qu’à réellement attaquer un ROB visiblement en surchauffe. Nitios se qualifie donc pour la Finale, laissant Pox face à Joss pour la petite Finale.

Petite Finale:

Pox Vs Joss: 2-0

Premier match sur « Dream Land » en version DF, opposant Captain Falcon à Little Mac. Joss semble contrôler cette première confrontation, mais Pox retourne entièrement le match et remporte la victoire. S’affrontent alors le Mario de Pox contre Falcon que l’on aura vu tout au long de cette soirée. C’est à coup de Back-air que le plombier sortira vainqueur de cette 2ème confrontation sur « Champ de Bataille ». Pox se retrouve une fois de plus à la troisième place.

Finale en Bo5:

super_smash_bros_wii_u-2-3-9hfe76pg31

Nitios Vs Lief: 1-3

Pour le premier match, une demande est faite par Lief, celle d’affronter le Diddy Kong de Nitios avec son propre Diddy Kong. Premier match sur « Smash Ville », et après un combat plein de jet de bananes, Nitios remporte ce Mirror. Le 2ème match se passe sur « Champ de Bataille », avec Sheik du côté de Lief et Mario pour Nitios. Combat tout aussi intense qui sera abrégé par un Neutral-Air de Sheik sur le bord du stage, laissant Mario sans double saut. Le 3ème combat opposera deux robots sur « Smash Ville »; ROB pour Nitios et Megaman pour Lief. Après des jets de toupies et de scies circulaires, le combat se soldera sur un « Shoryuken » du Robot de Capcom. Pour le dernier match, qui cette fois-ci sera sur le stage « Plaine de Gaur » en version DF, ce sera Megaman contre Link Cartoon, le personnage le plus technique de Nitios. C’est après de longues phases de zoning et de punitions sur des erreurs que Megaman sortira le Link Cartoon sur un Back-air au-dessus du vide. Lief remporte donc la 6ème édition du tournoi Super Smash Bros for Wii U.

Top 3 21_11_15

De gauche à droite:

Nitios, Lief, Pox.

Merci aux joueurs et joueuses d’être toujours plus nombreux à venir participer, au Djoule’s Café et à Caféine pour l’organisation, et à Game Cash pour les lots. On vous attend pour la prochaine édition. D’ici là, smashez bien et venez vous entraîner dans la Salle du Temps pour la prochaine édition.

Notes sur le patch 5.23

Contrairement à ceux qui suivent la mise à jour de la présaison, le patch 5.23 reste assez conséquent et vise surtout à un rééquilibrage classique. Comme certain ont pu le remarquer, les parties durent un peu moins longtemps depuis la sortie du patch 5.22. Riot a donc effectué quelques petits changements pour rétablir le temps des games. Ensuite le patch tend à aider certaines catégories de champions un peu plus faibles et délaissés, en particulier les junglers mages et les AD à burst. S’en suit ensuite un peaufinage du jeu avec bien sûr des corrections de bugs, des améliorations de champions et des items etc…

La Faille de L'invocateur

La Faille de l’Invocateur

la faille

Le Héraut de la Faille

Riot a baissé les dégâts du Héraut de la Faille car ses trop gros dommages pouvaient dissuader les joueurs de le tenter. Ils auront désormais plus de chance d’utiliser le buff immédiatement après l’avoir obtenu, sans avoir besoin de retourner à la base. Il a aussi de nouvelles animations d’apparition et de mort néantesque.

Délai du temps de mort

Inversement du délai du temps passé mort : la durée de mort dure plus longtemps en début de partie et moins en fin de partie. On a donc +0.5% toute les trente secondes après dix minutes de jeu au lieu de +2% après trente cinq minutes de jeu.

Doux foyer

A compté de la vingtième minute de jeu tous les champions reçoivent le buff « Doux foyer » lorsqu’ils retournent à la base. De plus, infliger des dégâts aux ennemis qui se trouvent hors de la base alliée ne provoque plus l’indisponibilité de Doux foyer.

Les tourelles

Les tourelles ont désormais plus de PV. Les tourelles extérieurs et intérieurs ont 4000 PV au lieu de 3500.

Améliorations pour la jungle

Bonnes nouvelles pour les junglers mages qui ont été un peu délaissés lors du patch de présaison : les monstres de la jungle ont moins de résistance magique, ils subissent plus de dégâts si utilisation de sorts. monstres de la jungle Grand krug : résistance magique de -15 au lieu de -10. Gromp : résistance magique de -15 au lieu de -10. Sentinelle bleue : résistance magique de -15 au lieu de -10 encore et vitesse de déplacement diminuée de 150 au lieu de 180. Roncier rouge : résistance magique de -5 au lieu de 0 et vitesse de déplacement de 250 au lieu de 330.

chatiment Châtiment

Châtiment se charge désormais 5 secondes plus tôt, à partir de 1 minute 25 au lieu de 1 minute 30.

Collision des unités

Pour palier au problème qui empêchait à certain champion de traverser la mêlée de sbires qui s’agglutinaient entre eux, le patch 5.23 permet que les sbires fassent une petite ouverture pour laisser passer les champions, évitant ainsi que les joueurs se mettent à hurler contre ces pauvres petites bêtes, cause de leur mort.

Poussée des sbires

Expliqué lors du patch 5.22, l’amélioration au niveau des sbires et donc du farm est arrivée (Cf : article [LOL Pré-saison] Faille de l’invocateur Domination et snowball / Farming). A bien noté que ces changement ne sont pas actifs lors du téléchargement de la maj.

Les Maîtrises

Les maîtrises

maitrise décret du lord fulminant Décret du lord fulminant : son délai de récupération étant trop élevé, il passe désormais à 20 secondes au lieu de 30.

persévérance maitrise Persévérance : correction du bug de la bulle d’aide; la régénération de 200% commence bien à 25% des PV et non à 20%.

lien de pierre Lien de pierre : réduction des dégâts en solo qui passe à 2% au lieu de 4%.

Les Champions

Les champions

Illaoi Illaoi

Le nouveau champion Illaoi prêtresse de Kraken, sortira au cours du patch 5.23.

N’hésitez pas à aller consulter  notre article pour en savoir plus : Présentation d’ Illaoi

Ashe Ashe

Les coups critiques du A « concentration du ranger » sont désormais déterminés par chaque flèche (correction de bug). De plus il fonctionne convenablement avec l’Ouragan de Runaan qui tire des projectiles givrés pendant toute la durée du A.

Azir Azir

La commande de mouvement-attaque fonctionne en corrélation avec les soldats d’Azir et, si ceux ci sont actifs, elle s’en prend désormais à la cible valide la plus proche, ce qui permettra d’effectuer plus facilement vos combos.

Bard Bard

Avec les nouveaux timers d’apparition des sbires et monstres de la jungle, ceux des carillons de bard se devaient d’être également modifiés. Ils apparaissent maintenant à partie de la 35eme seconde du jeu.

Caitlyn Caitlyn

La fréquence de l’audio « Boum ! Dans la tête ! » a été réduite. La shérif de Piltover papotait vraiment trop. Caitlyn reçoit cependant un up sur son A « Pacificateur de Piltover » qui passe l’affaiblissement des dégâts après le premier ennemi touché à 33% et non 40%. Il sera donc, entre autre, plus facile de depush les vagues de sbires mais aussi de harceler plus efficacement vos adversaires.

Kha'Zix Kha’Zix

Afin d’améliorer un peu les conditions de vie des assassins AD un peu mis de côté, Kha’Zix voit son armure de base augmenté à 27 au lieu de 24 et le coût en mana de son A « Goût de la peur » a été réduit, passant de 25 points à 20 points de mana. Ainsi le champion est désormais un peu moins faible dans sa jungle.

Lucian Lucian

Un peu trop op en début de partie depuis le patch de présaison, Lucian perd en dégâts d’attaque de base (57.42 au lieu de 59.42) et les dégâts physiques de son ultime, « déluge de balles » se renforce désormais plus en fin de partie plutôt qu’en début.

Miss Fortune Miss Fortune

Les PV de base de Miss Fortune ont légèrement diminué et passent de 578 à 530 ainsi que la vitesse d’attaque de son Z, « Fanfaronne ». Plus la partie avance et plus sa vitesse est réduite : 60/70/80/90/100% au lieu de 60/75/90/105/120%.

Mordekaiser Mordekaiser

Pour éviter l’effet snowball, plusieurs modifications ont été apportées sur Mordekaiser. Tout d’abord sa portée d’attaque est diminuée à 175 au lieu de 200.

Pour ce qui est de son A « Morgenstern, son premier coup est plus puissant, le deuxième n’a pas changé et le troisième diminué. En bref, les dégâts n’augmentent plus progressivement, les cours trades seront donc plus efficaces.

Les dégâts lors de l’activation du Z, « Enfant du Chaos » sont moindre en début de partie mais ont augmenté en fin de partie (50/85/120/155/190 au lieu de 70/95/120/145/170. Il est aussi à noter que son E génèrera beaucoup plus de bouclier, allant jusqu’à 25% de ses PV max au rang max

Pour son ultime, Riot a fait une modification de bug à cause duquel le bouclier ne se dissipait pas progressivement lorsque Purgatoire infligeait des dégâts à un champion adverse et un autre qui permettait à Sceptre de Rylai de ralentir de 40% au lieu de 20% les attaques de base du dragon. Ensuite la portée d’attaque et la vitesse de déplacement du dragon augmente en fonction du rang.

Quinn Quinn

Quinn était trop désavantagée lorsqu’elle avait du retard. En nouveauté, les dégâts de base de sa compétence passive « Busard » sont de 15 à 105, du niveau 1 au 18. Pour son A « Assaut aveuglant », les dégâts n’augmentent plus en fonction des PV manquants de l’ennemi et son délai de récupération n’est plus réduit de moitié lorsque l’ennemi meurt à cause de la compétence. Son A est désormais doté de « Vue étrécie », active pendant 2 secondes. Il permet alors de supprimer la vision des ennemis et réduit de 300 le rayon du champ de vision du premier champion touché. Il empêche également les ennemis n’étant pas des champions d’attaquer ou de lancer des sorts.

Skarner Skarner

Les cristaux de sa compétence passive apparaissent plus tôt, à 1 minute 15 au lieu de 1 minute 30.

Zed Zed

Zed, un peu laissé de côté, est désormais plus op en début de partie. La portée d’incantation de son Z « Ombre vivante » et la vitesse de son projectile ont été augmentées. La portée d’incantation maximum est de 700 et minimum de 350 et la vitesse de projectile passe de 1500 à 1750. L’ultime « Marque de la mort » fait plus de dégâts en début de partie. En effet, les dégâts de l’explosion font 30/40/50% des dégâts infligés sur toute la durée de l’ultime.

Zilean Zilean

On retrouve pour Zilean des pages d’item en fonction de son poste (mage ou support). De plus sa compétence passive « Temps dans une bouteille » apporte 15% de l’expérience emmagasinée par le champion.

Portées d'attaque

Portées d’attaque

La portée d’attaque de certains champions est augmentée, excepté pour Nunu et Tahm Kech. Riot en fait alors des stats ajustables qui ne dépendent plus de l’arme utilisée. Pour l’instant c’est un début, Riot se penchera sur la question plus amplement par la suite.

gnar Gnar : Méga Gnar, de 150 à 175

Nunu Nunu : avec le buff de taille de voracité, de 137.5 à 125

Shyvana Shyvana : en dragon, de 125 à 175

Sion Sion : de 150 à 175

Tahm Kench Tahm Kench : de 200 à 175

Trundle Trundle : de 125 à 175

Zac Zac : de 125 à 175

Ajustements sur les dimensions des champions

Ajustements sur les dimensions des champions

Quelques mots sur les modifications de taille des champions qui n’était pas très homogènes : par exemple les tanks imposeront plus que les assassins, bien plus vifs. Ce changement permet aussi une cohérence entre le champion originel et ses skins qui pouvaient parfois être plus grands. On voit donc désormais certains champions plus grands de 10%, d’autres plus petit de 5% etc… Pour plus de précisions je vous renvoie sur le site de Riot Redimensionnement des champions

Les Items

Les items

Pour ce qui est de la Jungle :

azeazeaez Talisman du chasseur : Les dégâts du talisman du chasseur ont été augmentés qui passent de 20 à 25.

potion rechargeable Potion rechargeable : Les soins de la potion rechargeable sont augmentés, ce qui aidera dans la jungle en début de partie. Les PV rendus lors de la charge passent donc de 100 à 125 et la durée de la potion est désormais de 12 secondes.

Pour le reste de la map :

lame enragée Lame enragée de Guinsoo : Le coût de la combinaison est plus élevé : 1075 au lieu de 775

poignard statique Poignard de statikk : Afin d’améliorer sa puissance de push, les dégâts du poignard de statikk contre les champions ont été diminués. Les dégâts magiques qui étaient de 50 en début de partie diminuent à 30. Par contre les dégâts contre les sbires octroient maintenant +75% au lieu de +50%

enchantement doux foyer Enchantement : doux foyer : L’enchantement : doux foyer a été supprimé pour ce patch.

Aide à la promotion

Aide à la promotion

A partir du niveau Bronze jusqu’à Gold 2, Riot a mis en place une aide à la promotion qui offre un crédit de victoire aux joueurs ayant raté leur série. Ce crédit s’appliquera lorsque le joueur retentera cette série. L’aide à la promotion donne aussi automatiquement le maximum de crédits pour toute série précédemment réussie. Pour l’instant cette aide à la promotion est en béta et sera réinitialisée pour la saison 2016.


J’espère vous avoir éclairé sur ce patch 5.23 et vous conseille de vous reporter au site de Riot pour tout renseignement supplémentaire et approfondissement Notes de patch 5.23. Dans un prochain article nous nous pencherons sur la mise à jour de Poppy Gardienne du Marteau.

 

 

La rédaction StarCraft 2 recrute

Recrutement LOTV

Afin d’améliorer le contenu du site CONNECTESPORT.com, nous recherchons des personnes motivées pour intégrer notre équipe de rédaction StarCraft 2.


Recrute rédacteur eSport StarCraft 2

Nous souhaitons développer notre section StarCraft 2 eSport afin de devenir une référence de la scène eSportive sur StarCraft 2.

En collaboration avec le responsable du pôle StarCraft 2, vous travaillerez en équipe.

Nous recherchons des personnes ayant le profil suivant :

  • Avoir une bonne connaissance du jeu et le la scène eSport.
  • Avoir de bonnes capacités rédactionnelles;
  • Avoir quelques notions en HTML (on peut vous apprendre – formation à l’outil);
  • Savoir travailler en équipe, écouter et être réceptif aux remarques;
  • Être motivé pour la rédaction;
  • Être force de proposition.

 


 

Attention, il ne s’agit pas d’un travail rémunéré, mais si vous avez envie de faire partie de l’aventure, en intégrant notre équipe cela vous permettra d’apprendre le fonctionnement des sites comme CONNECTESPORT.com et acquérir de l’expérience à mettre dans votre CV.

Nous n’avons pas d’obligation, mais nous recherchons un peu de disponibilité et de motivation de votre part.

Si vous êtes intéressés par l’aventure, envoyez-nous une petite présentation de vous, ainsi que tous les éléments nous permettant d’évaluer votre candidature, par email à cette adresse : [email protected] – Toute candidature de recrutement sera étudiée.

Si vous êtes de Tours, n’hésitez pas à l’indiquer dans votre candidature, afin de pouvoir participer à nos différents événements liés à StarCraft 2, notamment dans l’aide à l’organisation de nos tournois.

CSGO : les IEM San Jose

Vous les attendiez avec impatience, les voici : les IEM CSGO! Ils ont eu lieu le 21 et 22 novembre dans la salle du SAP center à San Jose

cs_go_iem_san_jose_2014

Le Tournoi : 

Lors de ce tournoi, huit équipes parmi les meilleures du moment s’affrontent pour un cashprize de 100 000$, en élimination directe lors de match en Bo3.

A noter que ce major est l’occasion pour les équipes de se jauger en vue des finales mondiales qui se dérouleront lors des IEM KATOWICE, en mars 2016 en Pologne.

Les Equipes : 

Les premières équipes invitées étaient EnvyUS (pour leur victoire lors du tournoi IEM Gamescon) et Team Solomid (vainqueur de la PGL season 1), suivies par Cloud9, Luminosity Gaming, Natus Vincere, Virtus.pro, Ninjas in Pyjamas. Team liquid a pris le dernier slot en atteignant la finale lors de l’iBUYPOWER Invitational (finale perdue contre Cloud9 ).

Ninjas in Pyjamas a décliné l’invitation pour se concentrer sur les prochains tournois, ils ont donc été remplacés par G2.Kinguin  (grâce a leur victoire lors de la dreamhack Cluj).

A une semaine de l’événement, EnvyUS a annulé sa venue au tournoi pour des raisons de sécurité, suite aux événements de Paris. La team Counter Logic Gaming a pris la place vacante.

Nous nous retrouvons donc avec les 8 équipes suivantes :

  • [flag=dk] Team Solomid ( Fupreeh, Xyp9x, Device, Cajunb et Karrigan )
  • [flag=europeanunion] G2.Kinguin (Fox, Maikelele, Rain, Jkaem, aizy )
  • [flag=us] Cloud9 (N0thing, Sgares, Shroud, Skadoodle, fREAKAZOID )
  • [flag=br] Luminosity Gaming ( Cold, Boltz, Fer, Steel, Fallen )
  • [flag=us] Team liquid ( Fugly, AdreN, Nitr0, EliGE, Hiko )
  • [flag=ua] Natus Vincere ( Zeus, Seized, GuardiaN, Edward, Flamie- )
  • [flag=pl] Virtus.Pro ( Neo, Pasha, TaZ, Byali, MICHU )
  • [flag=us] Counter Logic Gaming ( FNS, ReltuC, Tarik, Hazed, Jdm64 )

Après tirage au sort, les quarts de finale sont les suivants :

  • G2.Kinguin vs Counter Logic Gaming
  • Cloud9 vs Team Solomid
  • Luminosity Gaming vs Natus Vincere
  • Virtus.Pro vs Team liquid

Les Matchs :

Quarts de finales :

G2.Kinguin 0200 Counter Logic Gaming

Première map :  Mirage : G2.Kinguin 19-17 Counter Logic Gaming

Deuxième map : Cache : G2.Kinguin 1607 Counter Logic Gaming

La première map est équilibrée, G2 domine beaucoup le score mais ne réussit pas à concrétiser deux bons débuts de side , laissant les CLG revenir et envoyer les deux équipes en prolongation. G2 en ressort vainqueur 19 à 17.

La deuxième map est plus à l’avantage de G2 qui prend une avance confortable et la conserve jusqu’à la victoire, accédant ainsi à la demi-finale. Les CLG, essaient de réagir sur le premier side, mais laisse filer G2 sur le second.

Interview de Maikelele (G2.Kinguin) : « Nous (G2) avons pris un départ plutôt tranquille mais dès qu’ils ont posé leur jeu, nous les avons écrasé «  (puis il parle du style de jeu de G2)  « Nous savons que nous sommes une équipe avec un jeu lent, ça a toujours été comme ça. Mais nous savons aussi que nous sommes capables de faire des comeback et des parties très intenses, comme lors de la première map » (pour finir il donne son avis sur son futur adversaire en demi : Cloud9 ou TSM) « Je préférerai jouer Cloud9 car nous sommes voisins d’hôtel mais aussi car TSM est notre kryptonite, même si cela serait sympa de battre TSM chez eux.« 


Cloud9 0102 Team Solomid

Première map :  Overpass : Cloud9 1116 Team Solomid

Deuxième map : Cache : Cloud9 1614 Team Solomid

Troisième map : Dust2 : Cloud9 0516 Team Solomid

Début de première map à l’avantage de TSM. Un sursaut d’orgeuil de Cloud9, aidé par un très bon Skadoodle, les fait revenir au score en cette fin de side. Le second side, est totalement géré par TSM qui compte jusqu’à 6 rounds d’avance, et malgré quelques tentatives de Cloud9 , TSM s’impose 11 à 16.

Cloud9, piqué au vif, commence bien la seconde map et va avoir jusqu’à 8 rounds d’avance. Les TSM se reprennent et entament une folle remonté sur leur side CT. Les Cloud9, en difficulté, trouve la rage d’inscrire les deux points décisifs pour remporter cette map 16 à 14.

La troisième map sera décisive, et à ce petit jeu là, c’est TSM qui prend l’avantage des le début, mais les Cloud9 tiennent bon. Le deuxième side sera tout à l’avantage des TSM, qui ne laisse aucun round à Cloud9 et conclue sur le score de 5-16 pour TSM.


Luminosity Gaming 0002 Natus Vincere

Première map :  Mirage : Luminosity Gaming 1316 Natus Vincere

Deuxième map : Cache : Luminosity Gaming 1719 Natus Vincere

En ce début de première map, Luminosity prend le dessus et compte 5 rounds d’avance, mais Na’vi se reprend et recolle au score. Na’vi arrache une belle victoire 13-16.

La deuxième manche est serrée sur le premier side, les deux équipes sont au coude à coude. Mais lors du deuxième side, Luminosity joue un jeu agressif et marque 5 rounds d’avance, Na’vi réagit et arrache une prolongation. Cette dernière est remporté par Na’vi qui va chercher une victoire importante qui les mènent en demi-finale.


Virtus.Pro 0002 Team liquid

Première map :  Overpass : Virtus.Pro 0216 Team liquid

Deuxième map : Mirage : Virtus.Pro 0916 Team liquid

Première map à sens unique où Virtus.pro, pourtant favori, n’impose pas son jeu et Liquid installe sa défense pour ne laisser à Virtus.pro  que deux petits rounds en Terro. Au second side, Liquid marque le Gun round qui les emmène directement vers la victoire sur cette map. (02-16)

Début de deuxième map, à l’image de la première, Liquid domine, Virtus.pro se reprend et revient au score mais Liquid repasse devant en fin de premier side. Pendant le deuxième side, Liquid, porté par une foule en délire, creuse l’écart. Virtus.pro se réveille un peu tard et Liquid inscrit le round final et gagne ce match et une place méritée en demi-finale.

Cette victoire est un peu une surprise, car sur les deux dernière rencontres entre ces deux équipes, VP était toujours sorti vainqueur.

Demi-finales :

G2.Kinguin 0102 Team Solomid

Lors de leur 4 dernières confrontations, G2 n’a jamais battu TSM

Première map : Cache : G2.Kinguin 1605 Team Solomid

Deuxième map : Overpass : G2.Kinguin 0716 Team Solomid

Troisième map :  Mirage : G2.Kinguin 0616 Team Solomid 

Cache est choisie par G2 et c’est donc tout naturellement qu’ils s’imposent. Avec un super début de side Terroristes, dont un Gun round en encaissant seulement une perte et 2 rounds parfait pour G2 dans la foulée, ils ont utilisé un large éventail de stratégie sur le side terroriste ( qui se solde par un 10-5 pour G2 ).

Overpass est donc choisie par TSM, et le scénario fut similaire à la première map mais cette fois-ci à l’avantage des danois. Un side Terro très solide ( conclu sur un 11-4 pour TSM ) leur permet de n’avoir qu’à dérouler pour gagner cette map .

Mirage sera donc l’arbitre de ce match. Le premier side est équilibré même si TSM passe devant à la fin. Ces derniers ne laissent passer aucune erreur de placement de leurs adversaires, Karrigan est impérial à l’awp. Le deuxième side est à sens unique, TSM ne laisse qu’un seul round à son adversaire et s’envole vers une belle victoire.

En conclusion : Ce fut une demi-finale de qualité avec deux équipes fortes et dangereuses sur leur map respective. Les deux équipes ont proposé de très beaux moves et un apanage de stratégies tout au long du match, méritant d’aller en finale. Toutefois, c’est l’équipe la plus solide mentalement qui a obtenu son ticket pour la finale.

Interview de Karrigan (TSM) : lors d’une interview à la fin du match, il explique que le match fut difficile pour son équipe surtout sur la première map, mais qu’ils ont su relever la tête et se ressaisir pour gagner. Il annoncera aussi avoir une préférence pour affronter Team Liquid en finale.


Natus Vincere 0200Team liquid

Le public du SAP center est clairement derrière Team Liquid, dernier représentant américain du tournoi. A chaque round remporté par Liquid, tout le public scande « USA!USA!USA! »

Première map :  Cobblestone : Natus Vincere 1607 Team liquid

Deuxième map : Dust2 : Natus Vincere 1614 Team liquid

Sur la première map, Na’vi s’impose en construisant sa victoire dès le gun round avec un stack en B payant . Liquid n’arrive que rarement à trouver l’ouverture, notamment grâce à Fugly, élément essentiel pour la victoire.

La deuxième map est à l’avantage de Liquid, sur le point de gagner cette map en menant 14 à 7. C’est sans compter sur Na’vi et son capitaine Edward qui gagne un clutch en 1v3 donnant un coup sur la tête de Liquid qui ne se relève pas et perd le match.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=ENZXBsOe1eQ]

En conclusion : beau match, mais Na’vi était bien supérieur à la Team Liquid sur le plan tactique et mental.

Lors de l’interview de fin de match, Edward a déclaré : « c’est une victoire d’équipe et le tournant du match est, sans conteste, le clutch que je remporte » et il enchaîne ensuite sur TSM qu’il affrontera en finale : « TSM est une équipe que l’on  peut jouer et que l’on peut battre, tout dépend du niveau de forme de chacun. »

Hiro, le capitaine des Liquid, déclare : « Comme l’a dit Edward , le tournant du match fut le clutch perdu, c’était un round à ne pas perdre. On n’a perdu ce round et ce fut difficile pour nous, on n’a pas réussi à relever la tête. On a joué passif et contre une équipe comme Na’vi, ça ne pardonne pas ».

La finale : 

Natus Vincere 0200 Team Solomid

Première map :  Dust2 : Natus Vincere 1610 Team Solomid

Deuxième map : Cobblestone : Natus Vincere 16Team Solomid

Sur la première map, TSM prend le gun round, mais le match est très serré pendant tout le premier side pour terminer sur un 8-7 pour Na’vi. Malgré un TK de la part de Zeus sur Guardian, Na’vi, grâce un double kill de Edward sur la corniche, gagne le gun round du second side. Na’vi prend le dessus de la game en inscrivant 5 rounds d’affilé et gagne malgré un sursaut tardif de TSM.

NA’vi marque le gun round et enchaîne bien, forçant les TSM à enchaîner les rounds éco. Il faut attendre le 7ème round pour que TSM trouve la brèche et marque le premier point. Les TSM sont au pied du mur et Seized réussit un 1v4 puis désamorce la bombe. Le premier side se finit sur un humiliant 14-1 pour Na’vi. Le second side est à l’avantage de TSM qui entame une remonté mais l’écart est insurmontable et Na’vi conclue ce match sur un rush A payant! Na’vi gagne ce match et remporte le tournoi .

Interview de Guardian (Na’vi) : Sur leur victoire : « Nous avons fait du bon boulot, c’est notre première victoire en tant que team. » Sur leur performance sur ce match : « nous avons joué avec un style dominateur, Dust2 était leur map et nous n’avions jamais joué contre eux sur cette map avant. Sur Cbble on a joué notre jeu , tout c’est bien passé et TSM n’a pas trouvé comment nous battre » Sur la défaite lors de la dreamhack à Cluj contre EnvyUs  : « perdre en finale à Cluj a été très dur pour nous, mais cette victoire ici est quelque chose d’énorme ! »Et il conclut sur la suite : « J’espère que nous ferons aussi bien dans deux semaines lors de l’ESEA! « 

1448251358.8815

En conclusion : Un match fou et plein de promesses, qui finit par la victoire de Na’vi ! Une équipe pleine de talent : elle mérite cette victoire, construite sur leur map grâce à une défense de fer contre TSM. Lors de ce tournoi, Na’vi a montré un jeu maîtrisé, ne laissant filer aucune map à leur adversaire. 

League of Legends : IEM San Jose

Vous êtes triste de ne plus voir de compétition League of Legends? Les Worlds sont peut être fini mais les IEM organisés par l’ESL reprennent et dès ce mois de Novembre. Le weekend du 21 et 22 Novembre aura lieu le tournoi IEM San Jose au SAP Center, États-Unis.

SAP Center de San Jose

Les équipes présentes seront (sauf changement de dernière minute):

  • [flag=europeanunion] Unicorns of Love
  • [flag=europeanunion] Origen
  • [flag=us] Team SoloMid
  • [flag=us] Counter Logic Gaming
  • [flag=cn] LGD Gaming
  • [flag=kr] Jin Air Green Wings

Les teams League of Legends viennent des différents championnats majeurs. Pour les cinq première équipes, toutes ont été choisis par les internautes via des votes tandis que Jin Air a été invité par l’ESL.  Le tournoi ne comportera qu’un format bracket avec 4 équipes se disputant les quarts de finale, les 2 autres les attendant en demie finale. Aux des équipes et des récentes performance, il serait logique de voir Fnatic et Origen propulsés directement en demie finale. Les matchs auront lieu en BO3 pour les quarts de finale et les demies finale, alors que la finale se jouera en BO5.

Stay tuned pour la révélation du Bracket.


Jour 1 : Quarts de finale

Après le désistement surprise de Fnatic ce sont les UOL qui les remplace au pied lever. Après révélation du bracket ce sont Origen et Jin Air Green Wings qui sont déjà en demie finale.

Le premier match a donc opposé TSM face à LGD. Les deux équipes ont participé au tout dernier championnat du monde mais n’ayant pas atteint les quarts de finale. C’était alors une énorme surprise pour TSM le centralisme sur Bjergsen était alors trop marqué. Mais l’équipe arrive avec un roster tout neuf autour de Bjergsen tout de même sans pour autant rendre l’équipe trop dépendante de lui.

300px-TSM_Logo[flag=us] Team SoloMid20

[flag=cn] LGD Gaming

300px-LGD_logo

Résumé du BO: Les LGD continue à enchainer les contres performances alors que TSM commence bien ces IEM San Jose. Cette victoire 2-0 va certainement les mettre en confiance pour leur demie finale face à Origen qui eux ont remplacé xPeke pour un ancien UOL, Power of Evil.

Le deuxième match oppose les CLG aux UOL. Les licornes ont été pas mal bouleversées durant ce début de mercato mais nous retrouvons Steelback, français qui avait notamment bien brillé avec Fnatic durant le spring split 2015 pour une première apparition sur la scène internationale. Coté CLG pas de Doublelift qui est passé chez TSM, et un nouveau midlaner, Huhi, qui remplace Pobelter.

CLG-Logo-300x300[flag=us] Counter Logic Gaming20

[flag=europeanunion] Unicorns of Love

lol_equipe_logo_uol

Résumé du BO : Le nouveau roster UOL sans doute trop jeune, sans doute trop inexpérimenté et surtout en pleine reconstruction n’a pas su résister à une équipe CLG plus stable, revenant des championnats du monde même si elle a subit quelques changements. L’équipe NA retrouvera donc Jin Air Green Wings en demie finale demain.


Jour 2 : Demies finale

Origen entre en lisse pour cette première demie finale avec Power of Evil en tant que nouveau midlaner. Nous allons pouvoir observer TSM et voir s’il confirment la bonne performance de la veille.

300px-TSM_Logo[flag=us] Team SoloMid02

[flag=europeanunion] Origen

0Iw94shB

Résumé du BO : Origen s’impose facilement face à une équipe qui est en construction, sur ces deux parties S0aZ a vraiment brillé que ce soit avec son Rumble ou sa Riven. Globalement Origen était au dessus de TSM sur la lancée des worlds.

Pour les Jin Air Green Wings, nous n’avons pas beaucoup d’informations sur leur état de forme. Pas présente lors des championnats du monde, éliminée en quart de finale de Kespa Cup, c’est tout de même une équipe coréenne et par définition redoutable, d’autant qu’elle ont certainement analysé le jeu des CLG hier qui reste fidèle à ce qu’ils faisaient durant les worlds et même avant.

CLG-Logo-300x300[flag=us] Counter Logic Gaming
20

[flag=kr] Jin Air Green Wings

300px-JinAirLogo

Résumé du BO: Ce BO proposé par les deux équipes fut assez surprenant avec une première partie de 55min et un magnifique backdoor de Zion Spartan nommé désormais Darshan. La deuxième partie est tout aussi surprenante avec une Kindred mid ignite coté CLG contre une Le Blanc et un Fizz top pour Darshan qui va rapidement prendre le dessus sur son opposant. Soit une composition très early ce qui n’est pas habituel pour les CLG. Et ces derniers s’imposent dans ce BO grâce à un snowball régulier. Ils rejoignent Origen en finale. On ne savait pas où en était Jin Air, il semble qu’il leur reste du travail pour cet inter-saison.


Jour 2 : Finale

Nous retrouvons donc Origen face à CLG pour cette finale des IEM San Jose. Le favori semble être Origen à travers leur prestation face à TSM et leurs résultats aux championnats du monde (demie-finaliste). En revanche CLG a su surprendre Jin Air donc ils ont certainement leur chance pour remporter ce BO5.

CLG-Logo-300x300[flag=us] Counter Logic Gaming
03

[flag=europeanunion] Origen

0Iw94shB

Résumé du BO : Origen remporte ce BO sans difficulté face à des CLG complètement dépassés par le niveau de jeu des protégés de xPeke. Un BO verrouillé par Origen avec un S0aZ très en forme et un Power of Evil qui doit rassurer tous les supporters d’Origen; un choix fort judicieux de la structure espagnole. 

Première participation et première victoire des Origen dans un tournoi IEM. Ils continuent donc de surprendre dans leur parcours. Power of Evil peut se targuer, déjà pour sa jeune carrière d’avoir 100% de qualification en finales de ces IEM San Jose. Rappelons nous qu’il avait atteint ces même IEM l’an passé avec UOL. Origen repart donc avec 25 000$ et surtout le plein de confiance pour cet inter-saison.

La saison des IEM n’est pas finie, on se donne rendez-vous le 18 Décembre pour les IEM Cologne.

Le mode Compétitif sur CSGO

Bonjour à tous, après un premier article vous présentant les généralités, j’entre dans le vif du sujet pour vous présenter le mode qui nous intéresse : le mode compétitif sur CSGO. Ce dernier a été mis en place en octobre 2012 par Valve.

Généralités sur le mode compétitif  : 

Ce mode de jeu vous permet de partir seul ou avec des amis à la conquête du niveau ultime : le Global Élite. Il oppose deux équipe de 5 joueurs sur des scénarios de type defuse ou otage ( voir la présentation de CSGO ) au meilleur des 30 rounds. Après 15 rounds, les deux équipes échangent leur rôle .

Grades : 

Tout d’abord, avant d’obtenir votre grade et de connaître votre niveau, vous devez faire dix matchs compétitifs. Durant ces dix matchs, vous affrontez des joueurs soit débutant comme vous dans ce mode de jeu, soit des joueurs de rang supérieur ( n’excédant pas le silver le plus souvent ).

En effet, si vous jouez seul, vous êtes entourés de gens sans classement ou avec un classement silver. Mais, si vous jouez avec des amis plus haut classé, le jeu équilibre les équipes et vos adversaires ont un meilleur niveau.

grade compétitif csgo Les différents Grades de CSGO : le plus faible en bas à gauche jusqu’au plus élevé en haut à droite

Nous pouvons regrouper les grades en 4 familles, dans l’ordre croissant :

Le Silver ( les 6 premier grades de Silver 1 à Silver élite  ).

Le Nova  ( les 4 grades suivants de Gold nova 1 à Gold nova master ).

Le Master Guardian ( les 4 grades suivants de Master Guardian 1 à Distinguished Master Guardian )

et les 4 derniers rank ( de Legendary Eagle à Global Elite ).

 A la fin de chaque match , vous gagnerez un montant de point ELO qui va vous permettre de monter ou non en grade

Maintenant que vous connaissez votre niveau, regardons comment fonctionnent les grades avec le ELO.

Le ELO :

Lors d’un match normal :

Pour commencer, le ELO est une valeur qui représente votre niveau dans le jeu. En effet, le grade ne suffit pas : deux personnes ayant le même grade peuvent ne pas avoir le même ELO.

Pour calculer votre ELO, tout est pris en compte, chaque manche jouée et chaque action ont un impact.

Voici un petit tableau qui vous explicite les actions et leur conséquence.

Donne du ELO

Enlève du ELO

Tuer/aider à tuerSe faire tuer
 Position dans le tableau des scores Suicides
 HeadshotsTeam Attack ou Team Killing
Désamorcer ou poser la bombeNe pas désamorcer ou ne pas poser la bombe
Gagner une manche et la rapidité avec laquelle vous gagnezPerdre une manche
 Précision et dommages Dommage reçus
Sauver les otagesTuer les otages

Lors du match, si vous faites un kill sur un adversaire mieux gradé que vous, vous gagnez des points. A l’inverse, si vous vous faites tuer par quelqu’un de moins bien classé que vous, vous perdez des points !

De plus, au cumul des ELO de l’ensemble des joueurs de chaque équipe, celle qui a le ELO global le plus élevé marque moins de points si elle gagne un round que l’équipe adverse en cas de victoire d’un round.

Enfin, le meilleur joueur du round gagne une étoile. Celle-ci rapporte des points de manière significative en fin de round, faites tout pour l’avoir !

Lors d’un match avec abandon ou d’un match nul :

Les matchs nuls ont peu d’impact sur votre classement. Cependant, si vous êtes l’équipe avec le plus haut ELO global, vous perdez des points alors que si vous êtes l’équipe la plus faible, vous en gagnez.

Concernant les abandons, la personne qui abandonne ses camarades voit les rounds qu’elle a joués compter dans son ELO, en bien ou en mal. Lors de la suite du match, les joueurs encore présents marquent plus de points puisqu’ils ne sont que 4 voire moins si plusieurs personnes les abandonnent. De l’autre côté, l’équipe en supériorité numérique perd plus de point en cas de contre-performance.

Abandonner un match n’est jamais la solution, surtout si vous vous sentez en mesure de gagner des rounds !

Sanctions 

Pour éviter les abus, Valve a mis en place un système de sanctions pour les gens qui abandonnent souvent leurs camarades d’équipe :

Lorsque que vous quittez une partie, vous avez 4 minutes pour vous reconnecter sinon vous risquez un BAN dont la durée ira en augmentant si vous récidivez. La première fois, vous aurez un ban de 30 minutes, la deuxième ce sera 2 heures, puis 24 heures et enfin 7 jours.
Chaque semaine sans pénalité vous fera descendre d’un seuil de sanction.

Voilà tout pour les différents aspects sur le mode compétitif sur CSGO. N’hésitez pas à laisser un commentaire à la suite de ce poste si vous souhaitez un article abordant d’autres questions sur ce mode.

Le guide Artanis panique !

Artanis, un Hiérarque à plusieurs cordes !

Le build Artanis, le Hiérarque est une flèche !
Guide Artanis (Guerrier de Heroes of the Storm)

 

ImagesNoms de talents
guide artanis-Lames jumellesguide Artanis-TeV
  • Parade réactive
  • Tireur d’élite vétéran
guide Artanis-Célérité
  • Empressement mortel
  • Zèle de templier
guide Artanis-CéléritéSynergie psionique
guide Artanis-Impulsionguide Artanis-Rayon
  • Impulsion de suppression
  • Rayon purificateur
guide Artanis-Surcharge de bouclierguide Artanis-Lames jumellesguide Artanis-Rage ardente
  • Rempart de phase
  • Frappe triple
  • Rage ardente
guide Artanis-Surcharge de bouclierguide Artanis-Lames jumelles
  • Levée de bouclier
  • Charge du Zélote
  • Tueur de titans
  • Blessure psionique
guide Artanis-Surcharge de bouclierForce de la volonté

Pour ceux qui jouent Artanis des niveaux 1 à 4, je ne vous oublie pas : 2 / 2/ 2 / 1 ou 2 / 1 / 1 ou 2 / 1 ou 2

 

Les sorts :

Trait : Surcharge de bouclier : recharge 20s

Guide Artanis-Surcharge de bouclierEn cas de dégâts subis avec moins de 50% de vie, confère un bouclier pendant 5 secondes. Le temps de recharge de Surcharge de bouclier diminue de 4 secondes pour chaque attaque de base portée.

A : Célérité tranchante : mana 65 / recharge 10s

Guide Artanis-CéléritéFonce en avant et inflige 30 (+5 par niveau) points de dégâts aux ennemis, puis fait demi-tour et inflige 90 (+15 par niveau) points de dégâts.

Z : Lames jumelles : mana 25 / recharge 4s

Guide Artanis-Lames jumellesVotre prochaine attaque de base frappe immédiatement l’ennemi 2 fois.

E : Prisme de phase : mana 70 / recharge 14s

Guide Artanis-Prisme de phaseCible un héros pour lui infliger 50 (+5 par niveau) points de dégâts et échanger de position.

R : Impulsion de suppression : mana 40 / recharge 50s OU Rayon purificateur : mana 80 / recharge 80s

Guide Artanis-ImpulsionÉmet une impulsion sur une large zone depuis la lance d’Adun, infligeant 60 (+10 par niveau) points de dégâts et aveuglant les ennemis pendant 4 secondes. Portée illimitée.

Guide Artanis-RayonCible un héros ennemi avec un rayon orbital depuis la lance d’Adun, infligeant 96 (+16 par niveau) points de dégâts par seconde pendant 8 secondes. Le rayon suit la cible quand elle se déplace. Portée illimitée.

Les Talents : (le build Guerrier)

Niveau 1 : Je suis Artanis, hiérarque des Protoss, aidez moi à les guider vers la victoire. Prenons de quoi résister aux assauts ennemis, la Parade réactive ou de quoi les anéantir si je ne suis pas le Guerrier principal, le Tireur d’élite vétéran.

Niveau 4 : Soyons rapides, frappons fort ! Mon Zèle de templier me permettra de devenir insaisissable dans les moments les plus difficiles. Empressement mortel devrait me rendre plus mobile, plus rapide.

Niveau 7 : Mon bouclier est ma défense la plus solide et un atout pour la bataille, utilisons le le plus possible grâce à la Synergie psionique !

Niveau 10 : Je dois prendre une décision radicale, il faut armer la lance d’Adun ! Si je suis le Guerrier principal et que nos ennemis comtes des assassins qui auto-attaquent dans leurs rang, il nous faut l’Impulsion de suppression. Sinon, s’ils possèdent des assassins difficiles à déloger de derrière leurs lignes, prenons le Rayon purificateur !

Niveau 13 : La bataille bat son plein, les assassins à distance et les tanks me mettent en difficulté, j’ai besoin du Rempart de phase ! Je ne suis pas le Guerrier principal et veut faire payer la perte de mes compatriotes, il me faudra la Frappes triple… La Rage ardente pourra éventuellement me servir si je dois rester longtemps dans la mêlée et que je suis le seul Guerrier, je dois résister pour protéger les miens et ce pourrait être ma seule source de dégâts en zone.

Niveau 16 : Mon rôle de Guerrier est très important pour laisser mes alliés infliger les dégâts, je résiste plus avec la Levée de bouclier. Les assassins sont trop bien protégés, chargeons les avec la Charge du Zélote ou mettons leurs protecteurs en péril avec le Tueur de titans ! Si mes alliés sont bien disposés à le faire, alors prenons la Blessure psionique pour les aider.

Niveau 20 : Nous remporterons cette bataille, la Force de la volonté me rend résistant et me permet d’être plus efficace au front ! Ce sera notre clef pour la victoire !

Mais comment joue-t-on cet Artanis ?

Artanis est un Guerrier compliqué à jouer, pourquoi ? Il est rendu résistant par son passif mais n’a pas de contrôles de foule très marqués.

Il faudra le jouer avec des compositions agressives voir même un deuxième Guerrier ayant les mêmes caractéristiques mais plus de contrôle (Muradin, Anub’Arak, Tyrael…). S’il est suivi par un équipe soudée, Artanis devient une machine de guerre.

Dans le début de partie, utilisé votre prisme pour mettre les adversaires en difficulté et tenir votre ligne sans faillir. Au début de la partie vous êtes un adversaire puissant en 1vs1, 2vs2 bref, en escarmouche avec vos alliés.

Pour la fin de partie, restez groupé avec vos mates et pensez à utiliser vos deux techniques héroïques pour enverser les combats. L’impulsion annule complètement les dégâts d’assassins comme Illidan, Raynor ou Valla (en build auto-attaque) et le Rayon oblige des assassins statiques ou moins mobiles à se déplacer, ils perdent donc des dégâts. Comptez sur votre trait et foncez dans la mélée avant vos alliés pour infliger de lourds dégâts et désorganiser les adversaires. Si vous arrivez à attraper un assassin du bout du prisme c’est formidable (n’oubliez pas qu’il traverse les sbires)!

S’en est fini de ce guide Artanis, n’hésitez pas à visiter le site CONNECTESPORT.com dans le détail et à regarder la vidéo (qui est disponible sur Youtube sur la chaîne CONNECTESPORT.com. D’ailleurs abonnez-vous pour voir toutes les autres !). J’éspère que cela vous a plu et je vous dis à bientôt, avec une raquette, pour une petite partie d’Art-ennis !

League of Legends: Présentation d’Illaoi

     Bonjour à tous et bienvenue pour la présentation du nouveau champion : Illaoi ! Dans cet article, nous allons passer en revue les différents sorts du champion ainsi que ses forces et faiblesses.Illaoï
« D’habitude, les champions se battent avec de la magie ou des épées. Illaoi, elle, fait appel à un dieu. Elle représente un nouveau type de colosse lent mais à fort impact en solo, et ses tentacules lui confèrent un excellent contrôle de zone dès qu’ils entrent en jeu. Et bien qu’elle ait peu de moyens d’engager le combat, elle peut arracher l’esprit d’un champion fragile à distance et le détruire pour offrir un nouveau réceptacle à son dieu, Nagakabouros. »

Comme indiqué dans la description de Riot, le champion a un gameplay totalement basé sur ses tentacules. Gameplay innovant faisant légèrement penser à celui de Zyra et sa gestion des plantes, le champion est basé sur des interactions entre ses différents sorts et les tentacules qu’elle invoque passivement. Commençons par un présentation des sorts :


passifPassif : Prophétesse d’un dieu ancestral : Illaoi fait périodiquement apparaître un tentacule sur un mur proche. Les tentacules interagissent avec les compétences d’Illaoi et durent jusqu’à ce qu’ils soient tués ou disparaissent après une minute d’inactivité.

Comme indiqué dans la description du sort, Illaoi fait apparaître des tentacules à intervalle régulier dépendant du niveau d’Illaoi (20sec au niveau 1, 12 secondes au niveau 17, réduit tout les 2 niveaux). Ces tentacules ont 2 PV, attaquent les ennemis quand elles apparaissent ( attaquent en priorité les champions ), font des dégâts Physiques de zone. Si Illaoi s’éloigne trop de ses tentacules, elles deviennent « dormantes » : leurs points de vie sont réduits à 1 et elles ne peuvent plus attaquer les ennemis. Les tentacules donnent 5 golds aux ennemis qui les tuent.

Tips :
– Les tentacules n’apparaissent que si Illaoi est suffisamment loin des autres tentacules déjà présentes et n’apparaissent que sur des mur.
– Les tours sont aussi considérées comme des murs ! Ainsi, une tentacule peut apparaître sur une tour alliée ou ennemie si aucune autre tentacule n’est à proximité.
– Il n’y a pas de limite maximale de tentacules sur la carte, la seule limite est la distance entre chaque tentacule.
– Les tentacules n’attaquent les ennemis que si vous les touchez avec votre Z ou si vous avez au moins un point dans votre E.


QA/Q : Coup de Tentacule :
Passif : Les tentacules qui frappent des champions ennemis rendent à Illaoi 5 % de ses PV manquants. Toutes les tentacules ont un bonus de dégâts.
Actif : Illaoi invoque un tentacule qui s’abat dans la direction ciblée, infligeant des dégâts physiques à tous les ennemis touchés.

Ce sort est extrêmement pratique grâce à son passif qui vous permet de vous régénérer avec les coups de tentacules. Il vous offre du sustain pendant la phase de laning tout en vous permettant de faire des dégâts conséquents. Notez que les dégâts de base des tentacules valent 10 fois le niveau d’Illaoi et que seul le ratio AD du bonus de dégâts augmente en fonction du niveau du sort.

Tips :
– Chaque tentacule qui frappe un champion ennemi vous régénère, donc si 2 tentacules frappent un même ennemi, vous récupérez 10 % de vos Pvs manquants. En revanche, si un seul tentacule frappe deux champions, vous ne récupérez que 5 % de vos points de vie manquants.
– La maîtrise augmentant les soins ainsi que le visage spirituel augmentent aussi les soins procurés par les tentacules.


WZ/W : Âpre leçon :
Au lieu d’attaquer normalement, Illaoi fonce en avant lorsqu’elle lance sa prochaine attaque de base, infligeant des dégâts physiques supplémentaires avant d’ordonner à tous les tentacules proches de frapper sa cible.

Ce sort fonctionne comme une modification d’attaque de base vous permettant de sauter sur un ennemi. Il vous donne un peu plus de mobilité et vous permet de commander les tentacules proches en les faisant attaquer le champion ciblé.

Tips :
– Ce sort applique les effets à l’impact (comme la trinité). Il peut vous permettre d’initier un combat avec des dégâts conséquents en fonction de votre build.
– Les tentacules font les dégâts de zone, pensez-y avant de lancer ce sort afin de toucher un maximum de cibles !
– Si un tentacule est déjà en train d’attaquer un ennemi, sa cible ne changera pas même si vous lancer ce sort. Pensez a attendre la fin de l’animation d’attaque de vos tentacules avant de lancer ce sort.


EE : Epreuve de l’Esprit :
Illaoi lance un sort qui projette ses vrilles dans la direction ciblée. Si les vrilles entrent en contact avec un champion ennemi, elles arrachent son esprit et le rapportent à Illaoi. Quand l’esprit est attaqué par la Prêtresse du kraken ou ses alliés, une partie de sa douleur est transmise au champion auquel il a été arraché. Si Illaoi et ses alliés arrivent à détruire l’esprit du champion, ou si ce dernier s’éloigne trop de son esprit, alors le champion est lourdement ralenti et devient un réceptacle faisant apparaître des tentacules qui lui infligent des dégâts ainsi qu’à ses alliés. Épreuve de l’esprit permet aux tentacules de se balancer occasionnellement en direction des esprits et des champions, infligeant des dégâts physiques aux ennemis touchés.

Ce sort est le seul sort de contrôle dont dispose Illaoi. C’est un skillshot en ligne droite qui s’arrête à la première unité touchée. Passivement, il permet aux tentacules invoquées avec le passif de frapper les champions ennemis proches. Le sort crée un clone du champion ennemi touché ayant autant de points de vie que le champion. Les dégâts au clone sont transmis à hauteur d’un pourcentage ( qui augmente en fonction du niveau du sort et de votre AD ). Si le clone meurt ou que l’ennemi s’en éloigne trop, il est ralenti de 80 % (le ralentissement diminue pendant 2 secondes avant de disparaître ). De plus, le champion devient un « réceptacle » qui fait apparaître des tentacules toutes les 10 secondes pendant 1 minute sur un mur proche.

Tips :
– Si vous infligez des dégâts au champion alors que son esprit est disponible, l’esprit ne prends pas de dégâts. Cela peut vous permettre de kill plus facilement étant donné que si le champion est hors de votre portée, vous pouvez toujours lui faire des dégâts en attaquant son esprit. Pratique le dive sans aller sous tour, n’est-ce pas ?
– Le fantôme peut prendre l’aggro des tours et des sbires, pensez-y lorsque vous êtes sous tour, vous pouvez infliger pas mal de dégâts de cette façon. Attention toutefois en position de siège, le fantôme peut procurer un moyen de tank pour l’équipe d’en face !


RR : Acte de Foi :
Illaoi bondit en l’air et écrase son idole au sol, infligeant des dégâts à tous les ennemis proches et invoquant un tentacule pour chaque champion adverse touché. Le délai de récupération d’Âpre leçon est grandement réduit quand Acte de foi est actif.

L’ultime d’Illaoi lui permets de faire de gros dégâts de zone à l’activation puis avec les tentacules qu’elle a invoquées. Chaque tentacule invoquée dure 8 secondes, mais elles peuvent être invoquées même si il n’y a pas de mur. Les tentacules invoquées par cette compétence ne peuvent pas être ciblées et attaquent 50 % plus vite que les autres tentacules.

Tips :
– Toucher toute l’équipe ennemie est souvent synonyme de teamfight gagné étant donné que les tentacules font d’énormes dégâts en zone. Toutefois, il est assez difficile pour Illaoi de s’approcher des ennemis, pensez-y avant de foncer dans le tas !
– Le délai de récupération de votre Z est grandement réduit lorsque l’ultime est actif, vous permettant alors de sauter d’un ennemi à l’autre pendant le combat et de forcer vos tentacules à les attaquer. Essayez d’avoir l’ultime actif à côté de tentacules invoqués par votre passif pour maximiser vos dégâts !


Maintenant que vous savez tout sur Illaoi et ses sorts, intéressons nous au gameplay du personnage.

Illaoi est un juggernaut, un tank très lent capable de faire d’énormes dégâts, au même titre que Darius. Mis à part son seul sort de mobilité ayant besoin d’être lancé sur une unité ennemie, Illaoi n’a aucune capacité d’escape et est très vulnérable aux ganks. Durant la phase de laning, abusez du sustain que vous offrent vos tentacules ! La régénération qu’elles vous donnent vous rendront très difficile à tuer et donc peu intéressante à gank. Faites toutefois attention à ne pas trop push sous peine de vous faire punir par le jungler ennemi qui pourra abuser de votre manque de mobilité pour vous tuer très vite.

Illaoi excelle en combat d’équipe de part la quantité de dégâts qu’elle est capable d’encaisser et celle qu’elle est capable de donner. Un ultime bien placé est souvent synonyme de dégâts énormes à toute l’équipe ennemie tandis que les tentacules vous donneront un sustain vous permettant de rester plusieurs secondes dans le combat sans aucun problème. Le principal point faible d’Illaoi vient de son manque de mobilité et de capacités de contrôle : il est très difficile de s’approcher de vos ennemis et vous n’avez aucun moyen de les bloquer sur place. Toutefois, ces faiblesses sont rapidement compensées par vos coéquipiers qui peuvent vous faciliter l’engagement comme une Lulu ou une Orianna qui vous donnent de la vitesse de déplacement. Notez que la Plaque du Mort sera un objet extrêmement important pour la vitesse de déplacement qu’elle vous offre, comblant alors un peu une des faiblesses du champion.


Points forts :

– Encaisse très bien les dégâts.
– Dégâts très élevés.
– Sustain gigantesque.
– Zoning très facile.

Points faibles :

– Peu mobile ( range du dash très petite ).
– Très peu de contrôles.
– Dégâts faciles à éviter avec un peu de mobilité.


Conclusion :

Illaoi est un champion très intéressant à jouer et s’inscrit dans la continuité des derniers champions sortis par Riot : beaucoup de mécaniques de jeu qui, une fois maîtrisées, permettront au joueur de s’illustrer avec son champion. Un personnage intéressant, mais qui aura bien du mal à s’inscrire dans la nouvelle méta d’ADC à cause de sa difficulté à s’approcher des carrys, surprotégés car extrêmement puissants. Reste à voir ce que les joueurs arriveront a faire avec à sa sortie !