esportsTV la chaine eSport ESL 24/7

Il y a quelques jours l’ESL a fait une annonce retentissante : la création d’une chaine de télévision 100% dédiée à l’eSport : esportsTV.

esportsTV

esportsTV

L’ESL est déjà bien connu pour ses nombreux tournois quotidiens sur différents jeux. Dans leur désir d’offrir une bien meilleure expérience à leur téléspectateurs, et de faciliter l’accès à leur contenu pour leur communauté dans le monde entier , ils ont décidé de lancer une chaine dédiée à l’eSport qui diffusera 24h/24 et 7j/7 : esportsTV. Cette chaine opèrera en parallèle avec leurs partenaires déjà existant que sont Twitch, Azubu, Hitbox et Yahoo. Ainsi les personnes n’ayant pas accès à la chaine dans leur pays ne seront pas lésés.

esportsTV

Objectif 2 milliards

L’ESL travaille avec la compagnie suédoise MTG (Modern Time Group qui détient 74% de l’ESL) pour les retransmissions. Il est prévu que la chaine se lance en Mai dans les pays scandinaves dans un premier temps avec le groupe de télévision Viasat qui appartient à MTG. Ce n’est qu’un début et ils sont déjà en discussion avec d’autres plateformes de retransmission à travers le monde.

Les audiences actuelles de l’ESL sont déjà parmi les plus importantes de la toile avec près de 100 millions de viewers à travers le monde. L’objectif d’esportsTV est à terme de conquérir et contenter les 2 milliards de joueurs sur l’ensemble du globe mais aussi les 250 millions de fans d’eSport.

Quel contenu ?

Bien évidemment, l’ESL, avec leurs nombreux tournois majeurs sera en mesure de diffuser quasi exclusivement le contenu de l’ESL : ESL Pro LeagueIntel Extrem Master, …

Sans doute qu’esportsTV va relancer l’ESL sur certains jeux comme League of Legends par exemple où Riot se désengage de plus en plus de l’ESL. Les retombés médiatiques qu’apporteront à terme esportsTV feront surement revoir la copie de certains éditeurs à propos d’ESL.

esportsTV

Tout reste à construire sur ce projet mais nul doute qu’il naitra. Il n’est fait aucune mention de la France pour le moment car trop risqué pour le l’ESL. La France n’est pas encore prête à accueillir l’eSport sur ses ondes. Le plus probable est que ce genre de contenu télévisuel arrivera via internet et les box des opérateurs. Tant leur désir d’eSport est important, Orange sera peut être intéressé dans un avenir pas si lointain.

Orange, partenaire majeur de la Dreamhack

Fournisseur d’accès internet

OrangeDans le cadre de la DreamHack Tours, Orange a choisi d’accompagner l’organisation de l’événement en fournissant leur offre « fibre, 100% fibre » d’Orange. Cette connexion allant jusqu’à 4Gb/s et un ping de seulement 2ms permettra une expérience de jeu et de retransmission exceptionnelle. Ainsi Orange permettra un événement à la hauteur des attentes de tous.

Le stand Orange

Au delà du réseau internet, Orange sera présent tout au long de cette DreamHack à travers diverses animations sur leur stand. Vous pourrez être coachés sur différents jeux accompagnés par des personnalités reconnues dans leur domaine. Seront notamment présents : Kayane, Shaunz, GoBShAyErSzZ, MiMoDiE, Sanwa et la Team composée des streamers et youtubers DominGo et ZeratoR, avec LRB, Nono et Doigby.

Vous aurez aussi la possibilité de tester la réalité virtuelle avec le HTC Vive, d’effectuer des courses de drones BB8, et de participer aux séances de dédicaces avec les nombreux partenaires venus pour l’occasion.

Rush eSport

Orange-rush-esportRécemment Orange a annoncé Rush eSport, première plateforme communautaire dédiée aux fans eSport. A l’occasion de la DreamHack, Orange active cet outil. Avec leurs deux partenaires, OUIBUS et ALLO RESTO, Orange va offrir le trajet vers la DreamHack à un groupe de fans dans un de des bus aux couleurs de Rush eSport mais également des repas de qualité.

Rush eSport est là pour proposer des moments inoubliables aux « eSport enthousiasts » faciliter l’accès aux événements partenaire Orange, donner la possibilité de rencontrer les plus grands joueurs et streamers. 

Une fois encore Orange montre son engagement dans le développement de l’eSport en France. Leur engagement ne se limite pas à la distribution d’un réseau idéal au gaming (la fibre) mais aussi par la participation directe à des événements : Stand et Rush eSport.

France eSport, Association française d’eSport

Aujourd’hui 27 Avril 2017 s’est produit un événement qui marque le départ de l’eSport de manière officielle en France : France eSport.

Sous la présidence d’Axelle Lemaire, secrétaire d’État chargée du numérique, s’est tenue une première réunion fixant les activités de cette association.

Bien évidemment ce n’est qu’une première étape et l’objectif à terme est de la transformer en fédération d’eSport.

France eSportCette réunion a eu lieu dans l’enceinte du ministère des finances à Bercy. Parmi les nombreux participants, étaient présents :

  • O’Gaming
  • Futurlan
  • LDLC
  • Lyon eSport
  • Dreamhack France
  • Oxent (ESWC)
  • ESL
  • Syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs (SELL)
  • Syndicat national du jeu vidéo (SNJV)
  • Webedia Gaming

Comme l’explique Mathieu Dallon, directeur général d’Oxent et fondateur de l’Esports World Convention, ils se donnent comme ambition de « créer une véritable fédération en neuf mois ».

Rendre l’eSport légal

Dans un premier temps cette association va permettre de clarifier une situation dont souffrait l’eSport en France. De fait les compétitions de jeux vidéos étaient illicites mais tolérées.

Ce premier point avait été réglé par la loi numérique du 26 Janvier 2016 adoptée par l’Assemblée nationale.

« Aujourd’hui, il n’y a pas de cadre pour l’eSport. C’était uniquement toléré, donc on va pouvoir s’inscrire dans un cadre déterminé ce qui est très rassurant pour les entrepreneurs et investisseurs. Et ça va surtout permettre aux joueurs qui existent et qui ont un vrai niveau en France d’avoir un vrai statut, d’être reconnus et de ne pas avoir à faire des démarches compliquées pour vivre de leur passion »

Voilà ce qu’a déclaré Julien Brochet, directeur des opérations de Oxent et directeur de l’ESWC, au micro de Public Sénat.

Joueur Pro reconnus

eSportUn point très attendu par les joueurs professionnels un statut qui reconnait leur profession. Nombreux sont ceux étant en statut d’auto-entrepreneur.

France eSport répond en partie à cette problématique en créant un contrat de travail un peu spécial allant de 1 à 5 ans. Dans cette initiative, nous pouvons remercier Rudy Salles et Jérôme Durain qui ont exprimé cette nécessité dans leur rapport remis à Axelle Lemaire le mois dernier : rapport sur le développement de l’eSport.

Encadrer et non étouffer

chcjceixeaawgmpComme le dit très bien Emmanuel Martindélégué général du syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs, le sport électronique n’en est qu’à ses balbutiements. Les choses évoluent extrêmement vite sur le plan technique. Il est préférable de donner un cadre général plutôt qu’encadrer des détails ce qui pourrait freiner le développement de ce domaine.

L’eSport est un petit peu un laboratoire de nouveaux usages numériques, donc il faut éviter d’aller fixer des règles qui demain seront complètement dépassées sur un secteur qui évolue très rapidement

Emmanuel Martin ne néglige d’ailleurs pas le potentiel économique que représente l’eSport même si pour le moment il ne génére « que » 70 millions d’€ pour le moment.

C’est encore un petit marché quand on le compare au marché du jeu vidéo, avec près de 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires, mais on voit que ça bouge beaucoup et surtout cela a un impact médiatique extrêmement fort auprès des jeunes. Ça représente des millions de vues sur les plateformes comme YouTube.

France eSport représente donc tous les espoirs des nombreux acteurs du monde esportif français. Même si ce n’est qu’une première étape, elle est nécessaire pour encadrer ce monde en pleine expansion et même l’accompagner. France eSport est une réponse que beaucoup attendaient mais ce n’est que le commencement.

CSGO : Du nouveau chez Team LDLC

Un grand changement intervient au sein de la structure française LDLC. En effet après avoir écarté les deux  line-up : Blue et White, elle monte un nouveau projet autour de l’ancien joueur de chez G2 : Kevin « Ex6TenZ » Droolans. Retour sur les derniers événements qui ont mené l’équipe à ce changement.

Logo LDLC

Le Contexte

Revenons 15 jours en arrière, LDLC annonce, comme un coup de tonnerre, la dissolution de ses deux équipes. La première, les White, devenue la troisième équipe française et numéro un du subtop, avait été amputée de deux joueurs, recrutés par deux grosses structures européennes. Le premier en date c’est le départ de Timothée « DEVIL » Demolon pour EnvyUs en lieu et place de Fabien « Kioshima » Fiey qui depuis a rebondi chez Faze. Le second, Alexandre « bodyy » Pianaro, qui a été recruté par G2 à la place de Kevin « Ex6TenZ » Droolans (NDLR : Plus d’info sur ces deux changement ici). La seconde, les Blue, a eu une période difficile, mais était en train de revenir au premier plan, surtout avec les Underdogs , et la Gamers Assembly. mais les joueurs avaient anticipé  l’annonce et se sont séparés quelques jours auparavant.

Pendant cette année avec les deux équipes, la structure a su être un vivier contenant certains des meilleurs joueurs du subtop français. De plus, il était évident que LDLC n’allait pas stopper son activité au sein du FPS de Valve et allait vite retrouver une équipe.

En parallèle de cela, et comme dis précédemment, Kevin « Ex6TenZ » Droolans a été écarté par G2 de sa line-up et déjà lors de cette annonce des rumeurs couraient à son sujet et notamment la création d’une line-up avec les meilleurs joueurs du subtop français afin de la faire devenir la troisième équipe française au sein du top européen.

Le renouveau de la team LDLC

1365952676.4698

Ex6TenZ nouveau leader de l’équipe LDLC 

Cela fait une semaine que les rumeurs se sont confirmées, mais ce n’est qu’hier, dans un communiqué sur son site, que la structure a officialisé l’arrivée de Kevin « Ex6TenZ » Droolans dont voici la déclaration qu’il a fait à ce sujet :

Me voilà embarqué dans un projet inédit : passer du top au subtop en rejoignant 4 jeunes talents chez LDLC. C’est un gros challenge et je ne sais pas exactement ce qui m’attend. Même si un kick n’est jamais une bonne nouvelle, je pense que j’avais besoin de quelque chose de différent à ce moment ci de ma carrière, une bouffée d’oxygène… Et jouer avec des jeunes joueurs m’a toujours plu. D’habitude c’était 1 ou 2, aujourd’hui c’est 4 ! C’est un gros challenge, c’est l’inconnu mais une chose ne changera pas, je donnerai tout pour mon équipe.

Il aura la lourde tache de mener sa nouvelle line-up au top français et à un niveau européen. Il sera aidé dans cette mission par Emmanuel « MoMaN » Marquez qui avait  déjà le rôle de manager/coach au sein d’une des précédentes line-up de la structure.

Le vétéran belge de la scène francophone a choisi, pour faire partie de sa line-up, trois ancien joueurs de la structure. Un ancien joueur de LDLC.BlueCharbel « BouLy » Naoum et deux joueurs de chez LDLC.White, le sniper Antoine « to1nou » Pirard ainsi que Matthieu « matHEND » Roquigny. Ce dernier a réagit a ce changement :

Malheureusement, comme vous avez pu le voir, l’aventure de plus de deux ans avec mes coéquipiers est finie, c’est une immense page qui se tourne pour nous mais c’est aussi une nouvelle qui s’ouvre. Je pense que le projet est très intéressant sur le papier et le fait d’avoir Ex6TenZ en tant que leader nous permettra de passer un cap, que ce soit dans nos individualités ou en terme d’équipe. J’ai hâte de me confronter aux meilleures équipes et de pouvoir gratter une place dans l’élite mondiale ! Même si le chemin risque d’être long j’ai confiance en ce projet.

Je souhaite aussi présenter mes excuses les plus sincères à Simon (Fuks), ce fut un choix extrêmement difficile dans le sens où je le connais maintenant depuis très longtemps et que si j’en suis là aujourd’hui c’est en partie grâce à lui, et le fait de ne plus pouvoir jouer avec lui en équipe et de voir que c’est le seul joueur qui n’a pas eu la chance de rebondir m’attriste fortement, mais je pense que s’il a la volonté il pourra trouver chaussure à son pied et je lui souhaite donc bon courage.

Le dernier slot va être occupé par un joueur issue du subtop français et venant de l’équipe PlatiniumAlex « ALEX » McMeekin. Alex est un joueur très prometteur, qui aura la chance de pouvoir démontrer qu’il a le talent nécessaire pour briller au plus haut niveau. Voici ce que Khai « Cobra » Nguyen, le CEO de Platinium, pense de son ancien joueur.

Alex est un joueur assez « méconnu » mais je garantis que cet homme possède toutes les caractéristiques d’un grand joueur en plus d’énormes qualités humaines, puisse Ex6TenZ lui parfaire ses acuités et développer son potentiel à son paroxysme. Alex nous quitte non sans peine mais pour un horizon intense et plein de surprises.

Je désire citer Marty dont le professionnalisme envers la structure Platinium témoigne d’un profond respect, renvoyant une image fraternelle et professionnel de l’eSport. Nous sommes adversaires dans la compétition mais amis dans la vie. LDLC et VaKarM m’ont gracieusement permis de pouvoir témoigner ma grande joie pour Alex, merci à vous.

Cette équipe fait plaisir à voir, on espère qu’elle ira loin et qu’elle atteindra le but qu’elle s’est fixée : Devenir la meilleure équipe du subtop francais et atteindre l’élite européenne.

La nouvelle Line-Up de la structure LDLC est donc la suivante :

 

Team LDLC
LDLC [flag=be] Kevin « Ex6TenZ » Droolans
 [flag=be] Antoine « to1nou » Pirard
 [flag=fr] Matthieu « matHEND » Roquigny
 [flag=fr] Charbel « BouLy » Naoum
 [flag=gb] Alex « ALEX » McMeekin

 

Interview de Usmakabyle Champion du monde PES

L’équipe de CONNECTESPORT est parti à la rencontre d’un des meilleurs joueurs de France et du monde de Pro Evolution Soccer : Usmakabyle

Entretien avec le Champion de France et du monde de PES 2015.

UsmakabyleBonjour Usmakabyle, tu es un Joueur professionnel sur Pro Evolution Soccer, peux-tu te présenter aux lecteurs de CONNECTESPORT?

Bonjour je m’appelle Walid Rachid Tebane et je suis Champion de France et Champion du Monde sur PES 2015.


Pourrais-tu nous dire comment tu es devenu pro sur PES et en général sur les jeux de football ?

Je suis devenu joueur pro en remportant les deux titres majeures sur PES, cela m’a permis de m’ouvrir certaines portes dans l’eSport, par la suite j’ai été contacté par des sociétés et un agent qui voulait travailler avec moi voilà comment je suis devenu joueur pro.


Tu participes à l’E-Football League qui est une compétition organisé par la chaîne de télévision l’équipe 21 sur le Jeu FIFA 16 qui n’est donc pas ton jeu de prédilection comment as-tu appréhendé cela ?

Assez simplement, je savais que je n’avais rien à perdre j’en ai beaucoup profité, cela m’a même permis d’être premier égalité à un moment. C’est jamais facile de jouer à un autre jeu que son jeu de prédilection mais je garderai de bons souvenirs de Fifa et de ce tournoi qui est une première en France.

Une vidéo d’un match lors de l’E-Football League, de l’eSport à la télé !

La fin de saison approche quelles sont tes objectifs ? Tu vas te concentrer seulement à PES ?

Exactement, j’ai un peu lâché Fifa, je pense que cela se voit sur mes derniers résultats. La raison est simple c’est pour revenir sur PES et préparer plus sereinement ma coupe du Monde et mon titre national qui sont mes deux objectifs majeurs car l’e-football-League est plus un bonus qu’autre chose.


Usmakabyle

A titre personnel comment vois-tu l’eSport football dans l’avenir ?

L’eSport football est en réelle expansion, et c’est normal car il a réellement beaucoup de retard sur les autres jeux d’eSport. Au vu de la portée du football dans le Monde, je pense que l’eSport Football n’est pas encore à sa place, mais les choses sont en bonne voie et j’espère que mes espérances seront récompensées.


Merci pour le temps que tu nous as accordé. Si tu as quelque chose à ajouter, n’hésite pas.

Merci a vous ^^

Pour suivre Walid Rachid Tebane dit « Usmakabyle » sur les réseaux sociaux : Twitter et Facebook

ESWC COD 2016

[vimeo 154974241 w=640 h=360]

Il y a des événements à ne pas louper dans la vie d’un Joueur comme dans la vie d’un spectateur et cette ESWC COD en fait partie…

eswc cod 2016

ESWC COD : 2ème édition

Du Vendredi 6 mai au Dimanche 8 mai le Zenith de Paris accueille les meilleurs Joueurs Call of Duty au monde (Américains, Anglais, Français….) devant des milliers de fans en furies !

eswc codAu total 16 équipes s’affronteront sur ces trois jours, bien sur les Américains sont favoris avec en tête Optic Gaming qui remettra son titre en jeu.

Du côté de l’Europe les fans espèrent un exploit de la structure Millenium emmené par l’emblématique joueur Anglais Tommey.

Pour ce qui est des couleurs bleu blanc rouge on retrouvera évidement la célèbre structure Vitality et son joueur star Gotaga ainsi que Supermacy, Pulse et Wyzix. (ndlr : il reste 2 slots à distribuer)

Toutefois la tâche s’avère compliquée pour les Français et voir même les européens face aux ogres américains que sont Optic, Faze ou encore Rise Nation.

Et vous, y serez-vous ?

Pour suivre la compétition ou acheter vos billets cliquez sur le logo sponsors-eswc-header-live

Playoffs LCK Spring S6

Rox Tigers Playoffs LCKLa saison régulière est maintenant terminée, place aux Playoffs LCK pour la Corée. Cette première partie de saison a été largement dominée par les Rox Tigers qui ne concèdent que 2 défaites sur 18 BO joués.

Contrairement à l’Europe ou les NA, les Playoffs LCK se jouent sur un format winner-advances tournament et ne comprenant que les 4 premières équipes. Cela signifie que le 4ème affronte le 3ème, le vainqueur affronte ensuite le 2ème, puis ce vainqueur affronte le premier. Le vainqueur de ce dernier match est alors désigné Grand vainqueur du Split. Tous les matchs sont joués en BO5.

Comme une égalité a été faite entre le 4ème et 5ème, un match a été rajouté pour les départager (BO3) l’intégrant au winner-advances tournament.

Mercredi 13 Avril 11h

Jin Air Green WingsJin Air Green Wings20Afreeca FreecsAfreeca Freecs

Vendredi 15 Avril 11h

SK TELECOM T1SKTelecom T131Jin Air Green WingsJin Air Green Wings

Samedi 16 Avril 11h

KT RolsterKT Rolster03SKTelecom T1SK TELECOM T1

Samedi 23 Avril 10h

Rox TigersROX Tigers13SKTelecom T1SK TELECOM T1

 

Playoffs LPL Spring S6

La saison régulière est maintenant terminée, place aux Playoffs LPL pour le champion chinois. Format un peu particulier avec 2 poules de 6 équipes où au final toutes les équipes se sont rencontré au moins une fois.

Contrairement à l’Europe ou les NA, les Playoffs LCK se jouent sur un format double winner-advances tournament et ne comprenant que les 4 premières équipes de chaque poule.

Le premier round voit s’affronter les troisièmes et quatrièmes de chaque poule en les croisant. Chaque vainqueurs avancent pour affronter le 2ème d’une des poules ce qui constitue le 2ème round. Les vainqueurs avancent ensuite en demies finales pour affronter un 1er de poule. Les vaincus des demies finales vont en petite finale pour déterminer les place de 3 et 4 de ces Playoffs LPL. Les vainqueurs, eux, vont en Grande Finale pour désigner qui sera le Grand Vainqueur de Spring Split LPL. Tous les matchs sont joués en BO5.

Round 1

Samedi 2 Avril 7h

Vici GamingVici Gaming31LGD Gaming300px-LGD_logo

12h

300px-Snake_eSportslogo_squareSnake Esports30Invictus GamingInvictus gaming

Round 2

Vendredi 15 Avril 7h

World EliteTeam World Elite31Vici GamingVici Gaming

12h

300px-EDG_logo_no_backgroundEdward Gaming30Snake Esports300px-Snake_eSportslogo_square

Demies Finales

Dimanche 17 Avril 7h

Royal_Never_Give_Uplogo_squareRoyal Never Give Up32Team World EliteWorld Elite

12h

300px-Qiao_Gu_Reaperslogo_squareQiao Gu Reapers03Edward Gaming300px-EDG_logo_no_background

Petite Finale

Lundi 18 Avril 11h

300px-Qiao_Gu_Reaperslogo_squareQiao Gu Reapers03Team World EliteWorld Elite

Grande Finale

Samedi 23 Avril 9h

300px-EDG_logo_no_backgroundEdward Gaming13Royal Never Give UpRoyal_Never_Give_Uplogo_square

Nadeshot crée sa structure : Hundred Thieves

Nadeshot le retour

Hundred_Thieves NadeshotLa deuxième saison de la Call of Duty World League vient de débuter et en même temps le retour de Nadeshot tant attendu est arrivé, mais pas en tant que joueur.

Le plus célèbre des joueurs Call of Duty au monde fait son retour sur la scène en tant que manager de 100 Thieves.

Figure emblématique de la structure Optic Gaming,il en est le co-fondateur, avec cette nouvelle aventure Nadeshot s’éloigne un peu plus de son côté joueur et se rapproche comme prévu du business man.

Une annonce à grande portée

Pour annoncer sa structure il a donc effectué une vidéo sur sa chaîne Youtube qui compte presque 3 Millions d’abonnés, vous pouvez consulter la vidéo ici.

KingPapeyRoster NadeshotPour se lancer dans l’aventure Nadeshot a choisi les anciens KingPapey composé de Royalty,Johnny,Nelson et Examples.

Equipe surprise venant du tournoi de relégation en battant Team Kaliber, cette équipe est prédite à jouer le maintien.

L’effet Nadeshot parviendra t-il a propulser cette nouvelle line up au top de la league ? Réponse dans quelques semaines au terme de la saison 2 de la Call Of DutyWorld League.

A noter que l’équipe a débutée avec une victoire et une défaite lors de la première journée de cette CWL.

Pour suivre l’équipe sur les réseaux sociaux :3263

Breaking News : Yellowstar back in Europe

Yellowstar le retour

YellowstarC’est une annonce officielle de TSM qui a diffusé la nouvelle. Yellowstar a quitté la structure nord américaine exprimant son « désir de retourner en Europe ». Malgré une Finale en Spring Split, il semblerait que le français ne se plaise pas tant que ça chez l’Oncle Sam.

Évidemment, rien est clair quant à l’équipe qu’il pourrait rejoindre. La plus forte probabilité est clairement Fnatic où il pourrait reformer le duo stratégique qui avait si bien marché l’an passé avec Deilor (Head Coach chez Fnatic).

TSM rappelle tout de même que leur support sur le départ est encore sous contrat. Si des équipes sont intéressées pour le signer devront les contacter pour négocier.

De plus, suite à cette annonce, une campagne de recrutement a été lancée pour combler le vide en support laissé par le joueur légendaire français. Ils sont ouverts à toute région. Il préférerait un joueur à l’aise en anglais. Donc si vous êtes intéressés n’hésitez pas à les contacter.

 

Nerfs à venir !

Le cycle des nerfs, la fin d’une époque

Avant même la sortie de la première extension les decks aggro se sont fait une place importante dans le metagame. Au fur et à mesure des aventures et extensions cet archétype n’a fait que se renforcer jusqu’à dominer le ladder. Les decks tels que Druide combo, Démonsite zoo ou Hunt face ont toujours réussi à s’imposer en compétition, dictant ainsi leur loi en matière de deckbuilding. En plus de la disparition de Naxxrammas et GVG du mode standard, Blizzard confirme sa volonté de renouveler le métagame en appliquant des nerfs à certaines cartes du set classique. 

Hearthstone

Si vous êtes vétéran de HearthStone, vous avez déjà connu d’autres nerfs comme celui de LeeRoy Jenkins. Cette mesure a 2 buts principaux : tenter d’équilibrer le jeu et surtout s’accorder avec le contenu apporté par Murmures des Dieux très Anciens. Nous n’y couperons pas alors autant bien se préparer ! CONNECTESPORT vous présente l’annonce officielle de Blizzard commentée par nos soins.

[nextpage title= »Cartes de druide »]

« Les mêmes cartes de Druide reviennent très fréquemment dans les decks les plus populaires de cette classe, ce qui a tendance à freiner la créativité en matière de construction de decks et donne aux druides l’impression de stagner. Nous voulions donner un nouveau souffle aux decks de Druide et avons donc ajusté les cartes les plus cruciales. »

« En général, nous apprécions de voir certaines cartes revenir fréquemment dans les decks d’une classe, car elles contribuent à façonner son identité. Nous pensons que certaines cartes ont tout à fait leur place dans les decks de Druide. Par exemple, Innervation et Croissance Sauvage incarnent parfaitement les atouts uniques des druides ; nous n’y avons donc pas touché. »

6-Malfurion_Stormrage

Le premier problème soulevé par Blizzard est simple : de toutes les classes, le Druide est celui qui intègre le plus de cartes de classe dans toutes ses decklists, et pas des moindres !

Deuxième problème : la combo Rugissement + Force de la nature est encore jugée trop forte et se retrouve systématiquement au centre des decklists.

séparateur

Ancien du savoir

  • « Dans Hearthstone, piocher des cartes est une action puissante ; il n’est donc pas étonnant que l’ancien du savoir se retrouve dans la plupart des decks de druide les plus populaires. Nous aimerions que les druides disposent d’alternatives à l’ancien du savoir, c’est pourquoi nous avons réduit le nombre de cartes piochées de 2 à 1. »

Ce serviteur servira à piocher dans la grande majorité des situations. Il a un impact très fort en terme de card advantage et de présence sur le board. Il est certain qu’on réfléchira à 2 fois avant de l’intégrer désormais.

Ancien du savoir

séparateur

Force de la nature

  • « La nouvelle version de Force de la nature voit son coût en mana réduit d’un cristal, mais les tréants ne disposent plus de Charge et ne meurent plus à la fin du tour, comme les autres tréants du druide. Cela a également pour effet de supprimer le puissant combo en un tour de Force de la nature et Rugissement sauvage. Désormais, les adversaires auront une chance de contrer les tréants et le combo ne sera plus systématiquement nécessaire. »

La hantise de nombreux joueurs : qui n’a jamais subi une combo à 14 dégâts à la suite d’un topdeck de l’espace ? Ce cauchemar appartient définitivement au passé. Au-delà d’un choix de créer de nouvelles winconditions, c’est un changement symbolique qui restera à jamais gravé dans les annales de HearthStone.

Force de la nature

« Les tréants au bûcher ! » Le combo est mort, vive le combo !

 

séparateur

Gardien du bosquet

  • « Le gardien du bosquet est un serviteur puissant et polyvalent qui possède un effet de silence et de bonnes statistiques, ce qui explique qu’il soit devenu incontournable dans la plupart des decks de druide. Ajouter une source de silence à un deck est une décision qui doit être mûrement réfléchie, c’est pourquoi Gardien du bosquet ne peut pas être un choix par défaut pour chaque deck de druide. Ses statistiques ont été revues et passent de 2/4 à 2/2. «

Ce serviteur s’est toujours montré solide. Même après avoir appliqué son effet, ses statiques lui permettaient de faire un trade et de passer plus d’un tour sur le board. Son effet reste identique mais on ne peut plus se permettre  de le lâcher à la légère.

Gardien du Bosquet

[nextpage title= »Silence et suppression »]

« D’une manière générale, le silence et la suppression de serviteurs sont de puissants effets dans Hearthstone. Certaines cartes de suppression de serviteurs sont actuellement trop jouées, associées à des serviteurs aux statistiques redoutables, ou tout simplement trop puissantes. Bien qu’elle représente un aspect important de Hearthstone, la suppression limite l’intérêt de se risquer à jouer des serviteurs puissants et intéressants. Nous allons donc ajuster ces cartes : les ajouter à votre deck aura un prix, surtout si vous ne les jouez pas contre la cible idéale. Ces changements devraient donner plus d’intérêt aux cartes dotées d’une attaque élevée et d’effets originaux. »

De la même façon que Nat Paggle et Suprétincelle en leur temps, les cartes qui se retrouvent  dans tous les decks posent un problème dans l’équilibrage. Elles nuisent à la variété du jeu et sont  très prévisibles.

séparateur

Chouette bec-de-fer

  • « Dans de nombreux decks, la chouette bec-de-fer fait office de source de silence à faible coût. Dans l’optique de rendre les effets de silence plus coûteux, la Chouette bec-de-fer passe de 2 à 3 cristaux de mana. »

Chouette bec-de-fer

« Hé ben alors ! On t’entend plus chanter ? »

séparateur

Chasseur de gros gibier

  • « Le chasseur de gros gibier est à la fois un serviteur et une carte de suppression de serviteurs. Il est si efficace que certains héros dotés de cartes de suppression propres à leur classe préfèrent utiliser le Chasseur de gros gibier, qui est une carte neutre. Nous augmentons donc le coût de cette carte de 3 à 5 cristaux de mana. »

Chasseur de gros gibier

Le BGH a dit « Tu ne le sais pas encore mais tu es déjà mort ! » Blizzard a répondu « Boom boom bang bad boy pose ton gun »

séparateur

Marque du chasseur

  • « Marque du chasseur est un atout important pour les chasseurs, mais son coût nul la rend légèrement trop efficace. Elle passe donc à un cristal de mana. »

Dans une optique où la meta se ralentit et avec un Chasseur qui s’ouvre à d’autres types de deck ce nerf semble légitime.

Marque du Chasseur

séparateur

Déluge de lames

  • « Déluge de lames permet de détruire des serviteurs et d’infliger d’importants dégâts. C’est aussi un obstacle à l’ajout de meilleures cartes pour les voleurs. Afin d’y remédier, le coût de Déluge de lames passe de 2 à 4 cristaux de mana et n’affectera désormais que les serviteurs, obligeant les voleurs à faire un choix : éliminer les menaces ou attaquer le héros ennemi ? »

Pourquoiiiii ? (non mais sérieusement : Pourquoi Blizzard ?!). Un nerf de taille dont le voleur n’avait franchement pas besoin. Ce choix est pour l’instant difficile à comprendre mais nul doute que l’extension nous éclairera sur cette décision.

Déluge de lame

[nextpage title= »Serviteurs neutres puissants »]

« Fréquemment jouées, les cartes neutres puissantes nuisent à la créativité et homogénéisent les decks. De plus, il est difficile de créer de nouvelles cartes capables de rivaliser avec celles-ci. Ces cartes neutres vont donc être ajustées afin de permettre à d’autres de devenir des alternatives valables et de faire en sorte qu’un deck tire sa puissance de sa classe avant tout. »

séparateur

Jongleur de couteaux

  • « Le Jongleur de couteaux est censé être un bon choix pour les decks comprenant de nombreux serviteurs peu coûteux, mais ses 3 points d’attaque en font une carte constamment utilisée. L’attaque du jongleur de couteaux passe donc de 3 à 2 afin de lui donner un rôle plus spécialisé au lieu d’en faire un choix quasi systématique parmi les serviteurs à 2 cristaux de mana. »

Jongleur de couteaux

séparateur

Gnome lépreux

  • « Le gnome lépreux possède un avantageux rapport coût/puissance. Presque tous les decks agressifs incluent donc cette carte, sans devoir ajuster leur construction pour la rendre efficace. Pour laisser un peu de place aux autres serviteurs à 1 cristal de mana, l’attaque du Gnome lépreux passe de 2 à 1. »

Gnome Lépreux

séparateur

Golem arcanique

  • « Nous avons appris à utiliser Charge avec modération. Le golem arcanique est un incontournable de nombreux decks spécialisés dans les combos de destruction en un tour et son seul inconvénient se révèle rarement pertinent. Pour régler ces problèmes, Golem arcanique voit sa Charge supprimée et ses points de vie augmentés, tandis que son désavantage reste inchangé. Le golem arcanique sera désormais un serviteur 4/4 à 3 cristaux de mana, avec l’effet Cri de guerre : donne à votre adversaire un cristal de mana. »

Golem Arcanique

Un jour Blizzard a dit : « Tu ne chargeras point ! »

séparateur

Géant de lave

  • « Géant de lave est une carte intéressante, mais il est trop facile pour les joueurs de réduire son coût en mana à 0. Celui-ci passe donc à 25 cristaux afin d’augmenter les risques que vous devrez prendre pour l’invoquer gratuitement. Les changements apportés à Force de la nature et Golem arcanique, qui réduisent le danger d’avoir peu de points de vie, ont aussi motivé ce changement. »

Après cette augmentation du coût en mana l’arrivée de ce serviteur sera retardée et il sera plus rare de pouvoir en jouer plus d’un dans le même tour. Avec le ralentissement attendu de la meta, on peut s’attendre au retour du très puissant Handlock. Celui-ci devra faire plus attention s’il a l’intention de profiter des services du Géant de lave.

Géant de lave

séparateur

Maîtresse du déguisement

  • « Le fait que Maîtresse du déguisement confère un camouflage permanent pose des problèmes en matière de conception de cartes depuis un moment. En conséquence, le camouflage accordé ne persistera désormais que jusqu’au tour suivant. Ce changement ouvre la voie à de formidables possibilités pour les futures cartes. »

Pour finir on a droit au nerf d’une carte jamais jouée. Ce serviteur est la preuve qu’un élément anodin et sous estimé peut devenir (trop) puissant après l’ajout de contenu.

Maitresse du déguisement

En espérant que cet article vous aura éclairé. N’hésitez pas à nous donner votre avis sur les choix de Blizzard dans les commentaires ! Rendez-vous dès le 27 avril pour la MAJ 5.0 de HearthStone, CONNECTESPORT continue de décrypter pour vous les secrets de ce TCG.

Dreamhack Masters – Malmö

[nextpage title= »Dreamhack malmö »]

 La Dreamhack Masters se déroule à Malmö et intervient juste après les MLG Colombus et est un gros tournoi pour les joueurs CS:GO. Le tournoi comprend 16 équipes réparties en 4 poules de 4 en tournoi à double élimination. Les vainqueurs du Winner et du Loser Bracket sont qualifiés pour les playoffs où 8 équipes se battront pour obtenir les 250,000$.

Dreamhack Masters

[nextpage title= »Poule A »]

Les 4 équipes :

 

Luminosity
LG [flag=br] Gabriel « Fallen » Tolendo
 [flag=br] Fernando « fer » Alvarenga
 [flag=br] Marcelo « coldzera » David
 [flag=br] Lincoln « fnx » Lau
 [flag=br] Tacio « TACO » Filhio

 

mousesports
LG [flag=nl] Chris « ChrisJ » De Jong
 [flag=ba] Niko « Niko » Kovač
 [flag=de] Johannes « nex » Maget
 [flag=de] Denis « denis » Howell
 [flag=de] Timo « Spiidi » Richter

 

Team Liquid
Fnatic [flag=us] Nick « nitr0 » Cannella
 [flag=us] Jonathan « EliGE » Jablonowski
 [flag=us] Spencer « Hiko » Martin
 [flag=ua] Aleksandr « s1mple » Kostyliev
 [flag=us] Kenneth « koosta » Suen

 

Tyloo
 [flag=cn] Ke « Mo » Liu
 [flag=cn] Hui « DD » Wu
 [flag=cn] YuLun « fancy1 » Cai
 [flag=cn] HaoWen « somebody » Xu
 [flag=cn] YuanZhang « AttackeR » Sheng

Les Matchs :

Winner Bracket

1st Round

Team Liquid vs mousesports

Map – Dust2

Team LiquidLiquidlogo_std 13 16Mousesportslogo_stdmousesports

Un premier side très disputé, les équipes sont au coudes-à-coudes et terminent avec un écart d’un point seulement. Sur leur Side Terro Mouz va poser son jeu et prendre l’ascendant sur la partie. Après avoir laissé leur adversaire scorer le 15ème round, Liquid se reprend et inscrit 4 round, mais c’est trop tard. Sur une dernière attaque en B, Mouz défend bien la bombe pour gagner le round et la victoire.

Luminosity vs Tyloo

Map – Mirage

Luminosity  1607Tyloo

Luminosity va montrer de suite qu’il est le favori en infligeant un 12-4 sur leur side Terro. Avec une telle confiance, il n’ont plus qu’à dérouler sur le side CT, et malgré la perte du Gun Round sur le second side et de l’eco qui suit, Luminosity va instaurer sa défense et gagner assez facilement.

Finale Winner Bracket

Map – Cache

 Mousesports16 07Luminosity

Mouz est en forme en ce début de tournoi et nous le montre en envoyant le vainqueur du dernier major en date en Looser Bracket. Avec une game tout en maîtrise, il n’ont pas laissé beaucoup de possibilités a leur adversaire du jour.

Loser Bracket

1st Round

Map – Cobblestone

 Tyloo  2219
Team LiquidLiquidlogo_std

Un match très difficile pour les deux équipes, aucune d’entres elles n’arrivent a se démarquer. La partie va se jouer après deux overtime, et ce sont les chinois de Tyloo qui vont réussir a accéder en finale de Looser Bracket après avoir sorti un premier side de second overtime très propre.

 

finale Looser Bracket

Map 1 – Cache

 Tyloo
1614 Luminosity

Ce Bo3 commence de la plus belle des façon et nous promet du très bon pour la suite, Apres un super comeback Tyloo remporte cette manche sur le fil. Cette équipe n’as pas fini de nous surprendre. Après un premier side accroché où Luminosity va sortir son épingle du jeu, Tyloo va peu a peu imposer un jeu propre et maîtrisé, et réussir un joli comeback pour remporter ce match.

Map 2 – Overpass

 Tyloo 0716 Luminosity

Luminosity a été piqué au vif par Tyloo sur la première map, et la réaction fut brutale ! Luminosity sort un side terro hyper agressif et ça marche ! il domine leur adversaire qui n’arrive pas à les stopper. Sur le deuxième side Tyloo va profiter du Gun Round gagné pour inscrire 3 points, mais ça s’arrête là,  une fois armés les brésiliens sortent une défense de fer pour remporter cette map !

Map 3 – Inferno

 Tyloo 1612 Luminosity

Ils l’ont fait , Tyloo sort le champion de la MLG !! Incroyable, ils ont su sortir un très bon side Terro pour commencer leur Side CT avec de l’avance et ensuite, ils n’ont eu qu’à assurer le score .

[nextpage title= »Poule B »]

Les 4 équipes

G2 eSport
Fnatic [flag=fr] Alexandre « bodyy » Pianaro
 [flag=fr] Cédric « Rpk » Guipouy
 [flag=fr] Richard « shox » Papillon
 [flag=fr] Edouard « SmithZz » Dubourdeaux
 [flag=be] Adil « ScreaM » Benrlitom

 

Na’Vi
Fnatic [flag=ua] Daniil « Zeus » Teslenko
 [flag=ru] Denis « seized » Kostin
 [flag=sk] Ladislav « GuardiaN » Kovács/Sergey « starix » Ischuk
 [flag=ua] Ioann « Edward » Sukhariev
 [flag=ru] Egor « flamie » Vasilyev

 

Counter Logic Gaming
Fnatic [flag=us] Stephen « reltuC » Cutler
 [flag=us] James « hazed » Cobb
 [flag=us] Tarik « tarik » Celik
 [flag=us] Joshua « jdm64 » Marzano
 [flag=us] Jacob « FugLy » Medina

 

GODSENT
 [flag=se] Markus « pronax » Walstein
 [flag=se] Andreas « schneider » Lindberg
 [flag=se] Simon « twist » Eliassoon
 [flag=se] Mathias « pauf » Köhler
 [flag=se] Jonas « LekrO » Olofsson

 

 

Les Matchs :

Winner Bracket

1st Round

G2 esport vs Counter Logic Gaming

Map – Dust2

G2 Esport
0216CLGCLGlogo_std

G2 n’est jamais parvenu a inquiéter les joueurs CLG, qui leur inflige un cinglant 16-2, les récent changement dans la line up y sont peut être pour quelque choses dans cette contre performance de G2.

Natus Vincere vs GODSENT

Map – Train

Na’Vi1611GODSENT

Na’vi va dérouler sur le premier side et prendre une avance que GODSENT, malgré un bon début de second side, ne parvient pas a remonter.

 

Finale Winner Bracket

Map – Dust2

Na’Vi1915CLGCLGlogo_std

Un match très serré avec un premier side où personne ne parviendra à prendre l’avantage. Le début du second side va voir CLG prendre un léger avantage, mais Na’Vi va se battre et revenir pour arracher une prolongation au cours de laquelle ils n’ont laissé aucune chance à CLG.

Loser Bracket

1st Round

Map – Train


GODSENT

1608G2 Esport

G2 a réussi à contenir Godsent pendant le premier side qui fut très disputé. Une fois Godsent en Terro, G2 ne va pas réussir à contenir leurs assauts et a laissé s’envoler l’équipe suédoise.

Final looser Bracket

Map 1 – Overpass

GODSENT1916CLGCLGlogo_std

Les deux équipes ont produit le même jeu en CT, et se neutraliser a la fin des 30 rounds réglementaires. Seulement, au jeu des prolongations, Godsent déroule pour gagner cette première map.

Map 2 – Cache

GODSENT
1608CLG CLGlogo_std

Sur cette map, CLG a réussi à sortir un très bon side Terro, ne laissant qu’un faible avantage à Godsent. Mais sur le second side, CLG n’a pas réussi à contenir les assauts suédois, ou stopper Godsent qui va se qualifier pour les playoff.

[nextpage title= »Poule C »]

Les 4 équipes

 

Ninja in Pyjamas
NiP [flag=se] Christopher « GeT_RiGhT » Alesund
 [flag=se] Patrick « f0rest » Lindberg
 [flag=se] Adam « friberg » Friberg
 [flag=se] Richard « Xizt » Landström
 [flag=se] Björn « THREAT » Pers

 

Astralis
Astralis [flag=dk] Finn « karrigan » Andersen
 [flag=dk] Andreas « Xyp9x » Højsleth
 [flag=dk] Nicolai « dev1ce » Reedtz
 [flag=dk] Peter « dupreeh » Rasmussen
 [flag=dk] René « cajunb » Borg

 

Lounge.GG
 [flag=pl] Pawel « innocent » Mocek
 [flag=pl] Grzegorz « szpero » Dziamalek
 [flag=pl] Michal « MICHU » Müller
 [flag=pl] Mikolaj « mouz » Karolewski
 [flag=pl] Jacek « MINISE » Jeziak

 

Team Dignitas
 [flag=dk] Markus « Kjærbye » Kjærbye
 [flag=dk] Mathias « MSL » Lauridsen
 [flag=dk] Jesper « Tenzki » Mikalski
 [flag=dk] Ruben « RUBINO » Villarroel
 [flag=dk] Kristian « kOnfig » Wienecke

 

Les Matchs :

Winner Bracket

1st Round

Dignitas vs Ninjas in Pyjamas

Map – Overpass

Dignitas
1602Ninja in PyjamasNiplogo_std

Dignitas a surpris NiP en les dominant d’entrée de jeu. NiP n’a rien pu faire !

 

Astralis vs Lounge.GG

Map -Mirage

Astralis
1609Lounge.GG

Astralis aura mené les deux sides face à Lounge qui ont montré une bonne résistance face aux danois malheureusement cela n’aura pas suffit et Astralis gagna le match.

finale Winner Bracket

Dignitas vs Astralis

Map – Cache

Dignitas1609 Astralis

Un premier side très serré, qui est conclu par une courte avance des Dignitas. Astralis débute bien le second side pour recoller au score, mais Dignitas va durcir le jeu et ne plus rien laisser au danois! Dignitas envoie Astralis en Looser Bracket.

Loser Bracket

1st Round

Map – Cache

Lounge.GG0816Ninja in Pyjamas Niplogo_std

Après un premier side à l’avantage nettement dominé par NiP (13-2), Lounge tente de réagir en début de second side mais l’écart est trop grand et NiP gagne le match.

 

finale Looser Bracket

Map 1 – Cache

Astralis
05

0

16

1

Ninja in PyjamasNiplogo_std

NiP a très clairement dominé les danois qui n’ont rien pu faire sur cette manche pour inquiéter NiP.

Map 2 – Inferno

Astralis
16

1

09

1

Ninja in PyjamasNiplogo_std

Sur cette map, la physionomie de match est différente, dès qu’Astralis prenait de l’avance, NiP forçait pour revenir. Finalement c’est Astralis qui va inscrire 6 round d’affilé pour gagner cette manche.

Map 3 – Train

Astralis
12

1

16

2

Ninja in PyjamasNiplogo_std

NiP ont directement fait passer le message qu’ils voulaient cette game, et ont poussé Astralis dans leur dernier retranchement. Les danois ont mené de deux points avant de voir NiP commencer à dérouler son jeu et Astralis ne peut rien contre ça, et laisse filer NiP en playoffs.

[nextpage title= »Poule D »]

Les 4 équipes

EnvyUs
Fnatic [flag=fr] Nathan « NBK » Schmitt
 [flag=fr] Vincent « Happy Cervoni
 [flag=fr] Kenny « KennyS » Schrub
 [flag=fr] Dan « apEX » Madesclaire
 [flag=fr] Timothée « DEVIL » Démolon

 

Faze Clan
Faze[flag=fr] Fabien « kioShiMa » Fiey
 [flag=no] Håvard « rain » Nygaard
 [flag=pt] Ricardo « fox » Pacheco
 [flag=no] Joakim « Jkaem » Myrbostad
 [flag=dk] Philip « aizy » Aistrup

 

Virtus.Pro
Astralis [flag=pl] Wiktor « TaZ » Wojtas
 [flag=pl] Filip « NEO » Kubski
 [flag=pl] Jarosław « pasha » Jarząbkowski
 [flag=pl] Janusz « Snax » Pogorzelski
 [flag=pl] Paweł « byali » Bieliński

 

Tempo Storm
[flag=us] Henrique « hen1 » Teles
 [flag=us] Lucas « lucas » Teles
 [flag=us] Gustavo « SHOOWTIME » Gonçalves
 [flag=ua] Ricardo « boltz » Prass
 [flag=us] Joao « felps » Vasconcellos

 

Les Matchs

Winner Bracket

1st Round

Tempo storm vs EnvyUs

Map – cobblestone

Tempo Storm
1614EnvyUs

Tempo Storm a dominé l’équipe française sur le premier side, Le second side fut le théâtre d’un énorme comeback de la part d’EnvyUs qui a réussi à égaliser 14-14. Tempo Storm va reprendre les choses à son avantage et inscrire les deux rounds qui lui manquaient pour gagner.

 

Virtus.pro vs Faze Clan

Map – Train

Virtuslogo_stdVirtus.pro 1608Faze ClanFaZe_Clanlogo_std

Apres un premier Side très disputé, VP a pris le jeu à son avantage et dérouler pour gagner ce match.

finale Winner Bracket

Map – Mirage


Tempo Storm

0916 Virtus.pro Virtuslogo_std

Virtus.Pro a dominé ce match malgré un début de premier side très serré. Tempo Storm a montré de belles choses sur leur side Terro, mais helas, des que VP a pris l’avantage, les brésiliens n’ont pas pu les arrêter.

Loser Bracket

1st Round

Map – Dust2

FaZe_Clanlogo_stdFaze Clan
1216EnvyUs 

La rencontre entre Kioshima et son ancienne équipe a été folle. Une map très serrée, un Kioshima dominateur lors de round cruciaux! Cela n’a pas empêché EnvyUs de remporter un match très serré.

finale Looser Bracket

Map 1 – Dust2


EnvyUs

16

1

09

0

Tempo Storm

Le début fut très serré entre les deux équipes. Mais au fil du match EnvyUs réussit à créer un écart que Tempo Storm n’a pas su remonter pas.

Map 2 – Inferno


EnvyUs

16

2

14

0

Tempo Storm

Une manche très serrée ou les deux équipes se répondent du tac au tac. Personne n’arrive vraiment a prendre l’avantage, mais EnvyUs va arracher une victoire au courage sur les deux dernier rounds.

[nextpage title= »Quarts de finale »]

Natus Vincere vs Tyloo 

Map 1 – Inferno

Na’Vi
16

1

10

0

Tyloo

On a cru à un nouvel exploit de Tyloo en voyant les trois premiers rounds qui ont été propres et sans bavure. C’est sans compter sur le retour de Guardian qui se sent dans le jeu de Na’Vi. Il a dominé le jeu lors du premier side ! le second est plus équilibré, mais Na’vi n’a qu’à dérouler son jeu pour gagner.

Map 2 – Mirage

Na’Vi16

2

05

0

Tyloo

Na’vi a dominé le match de bout en bout ! Les chinois n’ont rien pu faire face au rouleau compresseur Na’vi.

EnvyUs vs Dignitas

Map 1 – Inferno

EnvyUs
16

1

12

0

Dignitas

Après un premier side serré mais que Dignitas va remporté finalement, EnvyUs a joué un meilleur side CT et remporter ce match en infligeant un 11-2 sur le second side!

Map 2 – Mirage

EnvyUs16

2

08

0

Dignitas

EnvyUs propose sur cette map un side CT quasiment parfait ne laissant qu’un round au Dignitas ! le second side va être sans surprise, EnvyUs a fini par réussir à inscrire les deux dernier round nécessaire pour remporter la game.

Godsent vs mousesports

Map 1 – Cache

GODSENT
07

0

16

1

MousesportsMousesportslogo_std

Mouz a bien débuté la partie, mais Godsent a recollé au score. Sur le second side Mouz s’est envolé vers la victoire en inscrivant un magic 8-0 !

Map 2 – Inferno 


GODSENT

16

1

10

1

MousesportsMousesportslogo_std

Mouz a encore bien débuté sa map. Mais Godsent sur cette map a fait mieux que la map précédente, et a renversé la tendance petit à petit pour remporter la victoire.

Map 3 – Mirage


GODSENT

16

2

13

1

MousesportsMousesportslogo_std

Cette troisième map a été le théâtre d’un très beau bras de fer ! les deux équipes n’ont rien lâché allant jusqu’à 13-13 mais Godsent a mis les choses au clair et inscrire les trois rounds qui les séparaient de la demi-finale et gagner.

Virtus.Pro vs NiP

Map 1 – Cache 

Virtuslogo_stdVirtus.pro 
12

0

16

1

Ninja in PyjamasNiplogo_std

NiP a produit un très bon premier side qui se conclu sur un 12-3, VP a effectué son effort sur le second side mais l’écart est trop grand, et NiP réussit à gagner la première manche de ce BO3 !

Map 2 – Train

Virtuslogo_stdVirtus.pro 
12

0

16

2

Ninja in PyjamasNiplogo_std

NiP domine VP sur le premier side, le second side est bien plus serré mais NiP a fait l’effort, petit à petit grappille quelques round pour gagner ce BO !

[nextpage title= »Demi-Finales et Finale »]

Demi-Finale

Na’Vi vs EnvyUS

Map 1 – Dust2

Na’Vi16

1

7

0

EnvyUs

 Mise a part les deux Gun round , EnvyUs n’aura pas pu lutter contre Na’vi qui domina les français de bout en bout !

Map 2 – Inferno

Na’Vi16

2

2

0

EnvyUs

EnvyUs n’a rien pu faire contre des Na’Vi dominateur ne leur laissant que deux petits rounds ! le score reflète bien la physionomie du match.

 

Godsent vs NiP

Map 1 – Cobblestone


GODSENT

14

0

16

1

Ninja in PyjamasNiplogo_std

Map très serrée, les deux équipes produisent le même niveau de jeu ! mais c’est NiP qui sort son épingle du jeu et gagne d’une courte tête.

Map 2 – Train

GODSENT
19

1

16

1

Ninja in PyjamasNiplogo_std

La physionomie du match est la même que la précédente, cette fois-ci les deux équipes vont en overtime. Petit à petit Godsent prend l’ascendant sur NiP et gagne ce match.

Map 3 – Mirage

GODSENT
10

1

16

2

Ninja in PyjamasNiplogo_std

Godsent débute bien la game, ayant un court avantage sur NiP à la pause. Mais NiP inflige un humiliant 13-0 à Godsent ! Et allez se qualifier pour la finale.

Finale – Na’Vi vs NiP

Map 1 – Dust2

Na’Vi14

0

16

1

Ninja in Pyjamas
Niplogo_std

Une map très serrée, qui promet un match intense et nerveux ! Mais c’est NiP qui sort le meilleur side CT ! et gagne cette première manche.

Map 2- Cobblestone

Na’Vi14

0

16

2

Ninja in Pyjamas
Niplogo_std

Un premier Side extrêmement serré qui se termine avec un seul petit round d’avance pour Na’vi ! Ces derniers ont continué sur leur lancé et prendre une belle avance. NiP au pied du mur se reprend et remonte au score, comme a la map d’avant les deux équipes sont à égalité 14-14 ! et encore une fois c’est NiP qui va être capable de conclure le match à son avantage pour remporter le match et le tournoi !!!

 

26489533235_7b16b4d7b8_k

 

NiP remporte donc le tournoi, et c’est une petite surprise, on attendais plus Na’vi à ce niveau du tournoi !

Na’vi, eux, enchaîne une nouvelle deuxième place en tournoi ! Na’vi n’arrive donc décidément pas à remporter un tournoi.

Taipei Assassins devient J Gaming

La fin pour Taipei Assassins et début pour J Gaming

Aujourd’hui Taipei Assassins n’est plus. Les assassins de Taipei deviennent J Gaming. Cela peut paraitre anecdotique car des équipes qui changent de noms cela arrivent pratiquement toutes les saisons sur tous les continents.

Là nous parlons quand même de l’équipe Championne du Monde Saison 2, équipe emblématique de la LMS (championnat d’Asie du Sud-Est).

En vente depuis le 13 Janvier c’est donc la structure J Gaming qui a acquis le roster.

[flag=tw] J Gaming
J Gaming [flag=tw] Chen « Morning » Kuan-Ting
 [flag=tw] Chen « REFRA1N » Kuan-Ting
 [flag=tw] Chu « FoFo » Chun-Lan
 [flag=tw] Chang « Bebe » Bo-Wei
 [flag=tw] Li « Jay » Chieh

Pour les adeptes de langues asiatiques l’annonce a été faite lors de cette conférence de presse.

PlayOff LCS NA Spring Split

[nextpage title= »Présentation »]NA_LCS_Logo_RGB_72dpi

Après 18 matchs réguliers, il est temps pour les 6 premières équipes de s’affronter lors de ces playoff LCS NA. L’enjeu est simple : Marquer de son nom un split LCS ou bien encore engranger des points dans la courses aux championnats du monde. Le Champion du Spring Split engrange 90 points quand le second 70, le troisième 50, le quatrième 30 et le cinq et sixième 10 points. Ces points sont très importants car détermine le deuxième spot qualificatif pour les championnats du monde.

Sont présents pour ces Playoff LCS NA Spring Split (ordre du classement régulier) :

 

Immortals
Immortals [flag=kr] Huni
 [flag=kr] Reignover
 [flag=us] Pobelter
 [flag=ca] WildTurtle
 [flag=us] Adrian
CLG
CLG [flag=us] Darshan
 [flag=ph] Xmithie
 [flag=kr] Huhi
 [flag=us] Stixxay
 [flag=us] Aphromoo

 

Pour ces deux premières équipes, les PlayOff ne démarreront qu’en demie-finale, avantage durement obtenu durant la saison régulière. Immortals affrontera le vainqueur du match Liquid contre NRG alors que CLG se battra contre le victorieux entre TSM et Cloud9.

Cloud9
c9 [flag=us] Balls
 [flag=kr] Rush
 [flag=dk] Jensen
 [flag=us] Sneaky
 [flag=us] Hai
Team Liquid
teamliquid [flag=us] Lourlo
 [flag=us] IWillDominate
 [flag=kr] Fenix
 [flag=kr] Piglet
 [flag=ca] Smoothie
NRG Esports
cropped_ss__2015-11-16_at_01.10.20_ [flag=kr] Impact
 [flag=us] Moon
 [flag=kr] GBM
 [flag=ca] Altec
 [flag=kr] KonKwon

 

Team Solomid
300px-TSM_Logo [flag=us] Hauntzer
 [flag=dk] Svenskeren
 [flag=dk] Bjergsen
 [flag=us] Doublelift
 [flag=fr] YellOwStar

Concernant les 4 équipes restantes : Cloud9, Team Liquid, NRG Esports, et Team Solomid elles devront s’affronter dés les quarts de finales. Tous les matchs se joueront en BO5.

[nextpage title= »Quarts de finales »]

Dans un championnat au niveau plus que discutable, ce sera l’occasion pour chaque équipe de prouver qu’elle mérite de grappiller quelques points pour la course aux worlds. TSM qui paraissait être la super team n’a fait que décevoir durant ce split ne réussissant à se sauver qu’au détriment d’équipes clairement inférieures plutôt que gagnant sa place face à plus fort.

Le bilan est tout aussi mitigé pour le reste des équipes en lice. Sous forme de BO5 les throw nashor devraient pleuvoir.

Samedi 2 Avril 21h

c9Cloud913TSM300px-TSM_Logo

Game 1

Team Cloud9 : GangPlank – Kindred – Twisted Fate – Lucian – Braum

Team TSM : Poppy – Elise – Azir – Kalista – Alistar

Cloud9 durant cette partie fait une véritable démonstration. Ils prennent toujours l’avantage sur chaque fait de jeu que ce soit sur les kills ou les objectifs neutres et atteignant les 10K golds d’avance à 25min de jeu. Cloud9 s’impose en 25min et inflige une sévère correction à TSM.

Game 2

Team TSM : Maokai – Nidalee – Azir – Kalista – Janna

Team Cloud9 : Nautilus – Kindred – Zed – Lucian – Braum

Un bien meilleur départ pour ces TSM dans cette deuxième partie. Une game plutôt dynamique notamment pour Svenskeren qui rythme la partie avec sa Nidalee présent sur les 5 kills de sa team à la 15ème minute de jeu.

Le baron s’ouvre pour les TSM à la 26ème minute de jeu après un bon fight à leur avantage. La partie semble difficilement pouvoir leur échapper avec une telle composition : waveclear, flanking, teamfight, scaling.

La 34ème minute de jeu annonce la victoire pour TSM après un deuxième baron et un teamfight largement gagné, TSM est rentrée dans son BO.

Game 3

Team Cloud9 : GangPlank – Kindred – Orianna – Jhin – Braum

Team TSM : Maokai – Elise – Zed – Corki – Janna

A l’image de la seconde manche, TSM étouffe C9, Bjergsen avait cette fois-ci Zed entre ses mains et a été légendaire. Jensen sur Orianna n’a pas réussi à mettre une seul bonne shockwave. TSM s’impose et prend une bonne option pour les demies finales.

Game 4

Team TSM : Gragas – Graves – Vel’Koz – Kalista – Braum

Team Cloud9 : Poppy – Kindred – Azir – Corki – Morgana

Malgré un bon départ de Cloud9, TSM parvient à revenir petit à petit. A partir du quart d’heure de jeu TSM prend réellement les devants, gagne les fights et récupèrent les objectifs neutres. La victoire semble impossible pour C9 accusant 10K de retard après 20min de jeu. C’est une boucherie durant la fin de partie et TSM s’impose à la demie heure de jeu et rejoint Immortals en demie finale.

Dimanche 3 Avril 21h

teamliquidLiquid30NRGcropped_ss__2015-11-16_at_01.10.20_

Game 1

Team Liquid : Ekko – Gragas – Azir – Kalista – Janna

Team NRG : Maokai – Reksai – Orianna – Lucian – Trundle

Liquid réputé comme une des équipes en forme de ses dernières journées en LCS NA n’a pas faiblit permettant de prendre un premier avantage dans ce BO.

Game 2

Team NRG : Impact – Graves – Lissandra – Sivir – Alistar

Team Liquid : Maokai – Lee Sin – Azir – Kalista – Janna

Liquid confirme sur cette deuxième partie. Il est difficile d’imaginer NRG remonter à partir de maintenant. La bonne forme mentale Liquid leur permettra surement de remporter ce BO rapidement.

Game 3

Team Liquid : Nautilus – Gragas – Zed – Lucian – Karma

Team NRG : Ekko – Elise – Varus – Jhin – Janna

Comme prévu Liquid prend cette troisième manche et donc rejoint CLG en demie-finale. NRG n’aura pas montré de belles performances durant ce BO.

[nextpage title= »Demies finales »]En demie finale nous retrouvons Immortals et CLG qui pour le coup sont clairement les deux meilleures équipes de ce split, Immortals ayant encore beaucoup de marge contre CLG. En effet cette nouvelle équipe a écrasé tout le championnat jouant sur un duo qui a déjà fait ses preuves chez Fnatic : Huni et Reignover.

Samedi 9 Avril 21h

CLGCLG32Liquidteamliquid

Game 1

Team CLG : Ekko – Nidalee – Ryze – Kalista – Janna

Team Liquid : Poppy – Kindred – Le Blanc – Caitlynn – Karma

Une première partie à sens unique à l’avantage de Team Liquid. Piglet nous offre un petit Quadra Kill. Quoi de mieux pour démarrer un BO qu’un stomp 11-1 du coté Liquid ?

Game 2

Team Liquid : Poppy – Kindred – Corki – Kalista – Karma

Team CLG : Ekko – Elise – Ryze – Lucian – Soraka

CLG parvient à répondre à hauteur de Team Liquid et égalise aussi rapidement qu’il avait perdu la première manche. Nous sommes parti maintenant pour un BO3 avec cette égalité.

Game 3

Team CLG : Ekko – Elise – Anivia – Caitlynn – Soraka

Team Liquid : Poppy – Kindred – Ryze – Sivir – Karma

CLG ne perd aucune tourelle et prend une sérieuse option sur la qualification en finale. La première partie n’était sans qu’un faux pas. Team Liquid malgré un bon départ semble totalement impuissant.

Game 4

Team Liquid : Ekko – Rek’sai – Karma – Lucian – Bard

Team CLG : Maokai – Kindred – Ryze – Tristana – Braum

Liquid fait preuve de beaucoup de courage et de cohésion. Maintenant remonté à 2-2, le mental est pour eux. CLG est dans le doute après avoir dominé, il subisse une nouvelle correction.

Game 5

Team CLG : Poppy – Kindred – Ryze – Lucian – Morgana

Team Liquid : Nautilus – Reksai – Karma – Caitlynn – Bard

Aux termes d’une partie qui se résume à une bataille interminable autour du Baron Nashor, C’est une double TP sur le même minion qui permet de catch Piglet et donner la victoire aux CLG. CLG est donc la première équipe à se qualifier pour la finale de ce Spring Split.

Dimanche 10 Avril 21h

ImmortalsImmortals03TSM300px-TSM_Logo

Game 1

Team Immortals : Lucian – Gragas – Corki – Jhin – Karma

Team TSM : Maokai – Gragas – Lulu – Kalista – Braum

Une composition triple adc pour les Immortals qui s’est empalée dans des combats forcés. Les décisions hasardeuses Immortals ont laissé le temps à Maokai de devenir complétement immortel. Sans contrôle, Immortals est forcé de frapper sur le tréant qui ne tombera jamais. TSM parvient donc à gagner cette première partie en grande partie grâce à Hauntzer.

Game 2

Team TSM : Poppy – Nidalee – Zed – Kalista – Alistar

Team Immortals : Gangplank – Gragas – Urgot – Corki – Karma

Le pick Urgot n’aura pas fait la différence malgré un bon départ. C’est surtout la performance de Svenskeren sur sa Nidalee qui a stomp la partie. Qui aurait pu croire que TSM mènerait 2 – 0 face à Immortals.

Game 3

Team Immortals : Graves – Rek’Sai – Lissandra – Jhin – Karma

Team TSM : Maokai – Lee Sin – Corki – Kalista – Janna

Immortals n’ayant perdu qu’un match en saison régulière se voit infliger un 3 – 0. TSM a clairement progressé mais Immortals a semble-t-il raté tout ses draft dans ce BO.

[nextpage title= »Finales »]

Grande Finale

Dimanche 17 Avril 21h

C’est non sans surprise que nous retrouvons un grand classique dans ces LCS NA pour cette Grande Finale : TSM vs CLG. Si CLG a fait un parcours correct tout au long du split, la saison de TSM est totalement chaotique terminant 6ème de la saison régulière. En revanche durant ces Playoffs, ils ont montré un tout autre visage écrasant même Immortals que l’on voyait déjà grand vainqueur de ce Spring Split. En considérant les états de forme de chaque équipe, TSM semble favoris.

CLGCLG32TSM300px-TSM_Logo

Game 1

Team CLG : Poppy – Kindred – Ekko – Caitlyn – Morgana

Team TSM : Gragas – Nidalee – Corki – Kalista – Braum

Game 2

Team TSM : Poppy – Graves – Lulu – Kalista – Alistar

Team CLG : Ekko – Rek’sai – Corki – Caitlynn – Morgana

Game 3

Team CLG : Poppy – Nidalee – Ekko – Caitlyn – Bard

Team TSM : Gragas – Graves – Le Blanc – Kalista – Alistar

Game 4

Team TSM : Gragas – Nidalee – Lulu – Caitlyn – Alistar
Team CLG : Trundle – Elise – Twisted Fate – Ezrael – Bard

 Petite Finale

Samedi 16 Avril 21h

Cette petite finale a un goût amer avec la présence d’Immortals. Cette équipe a établi des records cette saison, notamment la partie la plus rapide de l’histoire des LCS, et n’avait donc pas réellement sa place en Petite Finale. Mais ils ont été sévèrement puni par TSM qui a énormément progressé et ont surement péché par excès de confiance. A eux de ne pas réitérer la même erreur face à des Liquid qui ont certainement bien observé les faiblesses Immortals.

ImmortalsImmortals30Team Liquidteamliquid

Game 1

Team Immortals : Gragas – Elise – Azir – Kalista – Janna

Team Liquid : Ekko – Graves – Leblanc – Caitlyn – Bard

Première game de ce Bo5 remportée facilement par les Immortals malgré le first blood sur Huni. Les carrys Liquid n’ont pas pu s’exprimer contrairement à la kalista de Wildturtle qui finit avec un score presque parfait de 7/1/6.
IMT 1 – TL 0

Game 2

Team Liquid : Maokai – Gragas – Ryze – Ezreal – Braum

Team Immortals : Poppy – Graves – Cassiopeia – Kalista – Janna

Une deuxième game à sens unique qui montre des Immortals décisifs qui finissent la partie à la 29ème minute suite à un ace et quadrakill de Kalista.
IMT 2 – TL 0

Game 3

Team Immortals : Gragas – Elise – Ryze – Lucian – Janna

Team Liquid: Maokai – Graves – Lissandra – Kalista – Bard

Troisième game de ce Bo5 qui voit les Immortals s’imposer une nouvelle fois contre des Liquid qui auront fait de leur mieux pour essayer de contrer leurs adversaires. Les Immortals se consolent donc avec la 3ème place de ses playoffs après leur decevante demi-finale contre TSM.
IMT 3 – TL 0

PlayOff LCS EU Spring Split

[nextpage title= »Présentation »] Playoff LCS EU

Après 18 matchs réguliers, il est temps pour les 6 premières équipes de s’affronter lors de ces playoff LCS EU. L’enjeu est simple : Marquer de son nom un split LCS ou bien encore engranger des points dans la courses aux championnats du monde. Le Champion du Spring Split engrange 90 points quand le second 70, le troisième 50, le quatrième 30 et le cinq et sixième 10 points. Ces points sont très importants car détermine le deuxième spot qualificatif pour les championnats du monde.

Sont présents pour ces Play-off LCS EU Spring Split (ordre du classement régulier) :

 

Gamers 2
Gamers 2 [flag=pl] Kikis
 [flag=kr] Trick
 [flag=hr] PerkZ
 [flag=kr] Emperor
 [flag=nl] Hybrid
H2K
H2K [flag=ro] Odoamne
 [flag=pl] Jankos
 [flag=kr] Ryu
 [flag=gr] FORG1VEN
 [flag=pl] Vander

 

Pour ces deux premières équipes, les Play-Off ne démarreront qu’en demie-finale, avantage durement obtenu durant la saison régulière. Gamers 2 affrontera le vainqueur du match Vitality contre Fnatic alors qu’H2K se battra contre le victorieux entre Origen et UOL.

Vitality
Vitality [flag=fr] Cabochard
 [flag=nl] Shook
 [flag=no] Nukeduck
 [flag=se] Hjärnan
 [flag=gb] KaSing
Origen
Origen [flag=fr] S0az
 [flag=de] Amazing
 [flag=de] PowerOfEvil
 [flag=dk] Zven
 [flag=es] Mithy

 

Unicorns of Love
UOL [flag=hu] Vizicsacsi
 [flag=fr] Loulex
 [flag=se] Fox
 [flag=fr] Steelback
 [flag=bg] Hylissang

 

Fnatic
Fnatic [flag=kr] Gamsu
 [flag=kr] Spirit
 [flag=nl] Febiven
 [flag=se] Rekkles
 [flag=se] Klaj

Concernant les 4 équipes restantes : Vitality, Origen, UOL, et Fnatic elles devront s’affronter dés les quarts de finales. Tous les matchs se joueront en BO5.

[nextpage title= »Quarts de finales »]

Ces quarts de finales verront deux affrontements entre hauts en couleurs. D’un coté Vitality équipe montante de ces LCS qui n’aura qu’une envie faire tomber la structure phare de l’Europe Fnatic en perte de performance cette saison.

De l’autre coté de l’arbre on retrouve Origen qui peine à s’affirmer après un Summer Split S5 excellent et des championnats du monde plus que convaincant pour une première participation (demie-finale). Ils affronteront les licornes de l’amour (UOL) qui sont sur une saison classique par rapport aux performances que l’on peut attendre d’eux.

Samedi 2 Avril 17h

VitalityVitality13FnaticFnatic

Game 1

Team Vitality : Nautilus – Gragas – Azir – Lucian – Thresh

Team Fnatic : Maokai Kindred – Kassadin – Ezrael – Trundle

Un début de partie plutôt calme. Ceci est normal à voir les deux compositions qui s’oriente sur du TeamFight Late Game. A la 30ème minute de jeu, il n’y a que 2 – 0 à l’avantage de Fnatic avec un seul vrai fight. Chaque équipes se scrutent pour trouver la moindre faille. La 32ème minute de jeu sonne le glas des Vitality. Ils cèdent un 5 pour 0 et concèdent leur premier inhibiteur.

De là Fnatic ne lâche rien même le moindre kill. Il s’impose logiquement dans cette première manche.

Game 2

Team Fnatic : Poppy – Kindred – Lissandra – Sivir – Alistar

Team Vitality : Ekko – Gragas – Azir – Jhin – Thresh

Firstblood récupéré par Fnatic sur Rekkles alors que Vitality répond et égalise en prenant leur premier kill du BO à la 9ème minute. Au delà des kills c’est Cabochard qui est vraiment à la peine face à Gamsu qui compte déjà 20 cs de retard en 10 minute. La double tp Fnatic fait vraiment la différence en cet early game.

Fnatic semble vraiment plus présent dans ce BO, les rotations sont meilleures, les prises de fight aussi. Après 20min de jeu FNC compte 8K d’avance. 33ème minute de jeu Fnatic clôture la seconde partie de ce BO. Vitality se fait dépasser sur tous les plans de jeu face à des Fnatic bien plus mobile et c’est déjà la deuxième fois dans ce BO.

Game 3

Team Vitality : Maokai – Elise – GangPlank – Sivir – Morgana

Team Fnatic : Nautilus – Gragas – Azir – Jhin – Alistar

Vitality a pris la mesure des deux premières parties, cette fois-ci double tp et mobilité. Coté Fnatic, plus statiques, ils vont devoir montrer à Vitality qu’ils sont supérieurs en inversant les styles de composition.

Firstblood et doublé pour cette Elise, Vitality prend du capital confiance. Vitality semble plus confiant et est d’ailleurs devant dans ce match mais au regard des compositions, Fnatic ne s’avoue pas vaincu. Tout est encore jouable malgré les 5k de retard. Vitality parvient à accentuer son avantage en faisant quelques pick up et validant un Nashor. Suite à ça Fnatic se fait ACE et perd cette troisième manche.

Game 4

Team Fnatic : Nautilus – Graves – Lissandra – Jhin – Thresh

Team Vitality : Gragas – Elise – Gangplank – Sivir – Alistar

Firstblood pour Fnatic, Shook avec sa Elise a rebondi dans tous les sens.

Après 30min de jeu Fnatic étant déjà légèrement en avance parvient à ACE Vitality et à conclure cette et surtout ce BO.

Fnatic va donc affronter G2 en demie finale la semaine prochaine.

Dimanche 3 Avril 17h

OrigenOrigen30Unicorns Of LoveUOL

Game 1

Team Origen : Gragas – Poppy – Orianna – Lucian – Alistar

Team UOL : Poppy – Nidalee – Lissandra – Ezrael – Braum

Origen, carry par Zven sur Lucian réussit une très belle performance en ouverture de ce BO. La gestion macro Origen a été réellement supérieure. Ils ont été présent sur 3 hérauts de la faille, 4 dragons et 1 Nashor. On attend la réponse UOL.

Game 2

Team Origen : Poppy – Gragas – Varus – Jhin – Trundle

Team UOL : Gangplank – Lee Sin – Lissandra – Lucian – Janna

La composition Origen double carry long range tient parfaitement et est maitrisée à la perfection. UOL est étouffé et sur un call baron hasardeux à la 40ème min de jeu donne 4 kill mais surtout la partie à Origen. Ils ont désormais 3 balles de matchs pour conclure ce BO.

Game 3

Team UOL : GangPlank – Nidalee – Corki – Lucian – Alistar

Team Origen : Poppy – Lee Sin – Le Blanc – Sivir – Trundle

Et bien Origen inflige une nouvelle et dernière défaite à UOL qui s’est laissé manger sur chaque partie, qui n’a pas pas réussi à joué sur leurs pics de puissance. Ainsi Origen rejoint H2K en demie finale la semaine prochaine.

[nextpage title= »Demies finales »]En demie finale nous retrouvons Gamers 2 et H2K qui attendent impatiemment leurs adversaires respectifs. Gamers 2 est la grande surprise de ce split. De rookie prometteuse, cette équipe s’est très vite affirmée comme leader mais dans un championnat il faut le dire moins performant qu’il y a quelque mois. La performance reste tout de même notable.

H2K reste régulier et confirme les bonnes performances durant chaque saison. Ils auront certainement à coeur, notamment FORG1VEN d’inscrire leur nom à un split.

Samedi 9 Avril 17h

H2KH2K23OrigenOrigen

Game 1

Team Origen : Poppy – Kindred – Lissandra – Lucian – Bard

Team H2K : Ekko – Graves – Kassadin – Corki – Corki

Origen semblait avoir bien démarré cette partie mais H2K est sans doute l’équipe la plus disciplinée, la plus patiente d’Europe. Ils ont réussi à attendre, sans perdre trop d’objectifs, leur Power Spike. Et ce moment arrive à la 33ème minuteH2K tue 4 membres de l’équipe Origen récupère le baron et instaure un 1-3-1. Le Baron ne permet pas à H2K de faire la différence mais savent que leur composition est bien meilleure en very late game notamment avec ce Kassadin. Chaque équipe reste observatrice et ne souhaite pas engager le dernier fight.

50min de jeu pour un team fight dans l’antre du nashor mais qui ne sera pas décisif. Origen perd 4 membres en récupérant le buff baron tandis qu’H2K en perd 3.

Sur un push Origen H2K détruit Sven s’en suit un 4 pour 0 et parvient donc à conclure cette première manche après 55min de jeu.

Game 2

Team H2K : Ekko – Graves – Corki – Sivir – Bard

Team Origen : Maokai – Kindred – Karma – Lucian – Braum

Bonne réaction de la part d’Origen, qui, après une première partie très longue parvient à se ressaisir et à égaliser. Cette partie a été à sens unique et Origen n’a pas laissé H2K se mettre en position de défense et les ont donc vaincu logiquement.

Game 3

Team H2K : Ekko – Lee Sin – Lissandra – Sivir – Braum

Team Origen : Maokai – Graves – Kassadin – Lucian – Alistar

Les parties se suivent et ne se ressemblent pas. Cette fois-ci H2K a étouffé Origen très pénalisée par leur manque de waveclear. L’espoir d’Origen étant Kassadin, ce dernier n’a pas eu le temps de scale. Avec un sévère 12 – 0 et une seule tourelle concédée, H2K s’offre une balle de match.

Game 4

Team H2K : Trundle – Elise – Le Blanc – Sivir – Alistar

Team Origen : Ekko – Gragas – Lulu – Lucian – Braum

Premier fait de ce match, xPeke entre dans la danse et remplace PowerOfEvil. Il a fallu attendre 35min de jeu pour voir un premier teamfight qui tourne à l’avantage d’Origen 2 pour 0 avec un Nashor qui s’en suit et la prise de la T2, T3 et l’inhibiteur mid.

Une pause est effectuée à la 45ème minute pour problème technique sur l’ordinateur de xPeke. Suite à cette pause un figth s’engage. H2K récupère 4 kills mais ne peut rien en faire, car le mid push contre eux ainsi que le top.

50min de jeu, un dernier fight, permet à Origen de conclure la partie en infligeant un ace à H2K et ne perdant que leur support. Une manche décisive va donc être jouée pour désigner le premier finaliste de ce Spring Split.

Game 5

Team Origen : Poppy – Gragas – Orianna – Lucian – Braum

Team H2K : Ekko – Graves – Le Blanc – Sivir – Alistar

POE revient pour cette ultime confrontation. Peke estime sans doute que ce n’est pas à lui gagner pour son équipe.

Avec une coposition late game Origen gagne le premier teamfight à la 20ème minute 4 pour 1 et récupère immédiatement un Baron Nashor. Les choses sont très bien engagées pour l’équipe de xPeke. Sur ce Baron Origen compte 8k gold d’avance et récupère l’inhibiteur mid.

Origen, de cet avantage, va écraser H2K dans leur base, nettoyer toutes les tourelles et inhibiteurs. Ils s’imposent sur une partie parfaitement exécutée et sont les premiers à se qualifier pour la finale de ses Playoffs.

Dimanche 10 Avril 17h

Gamers 2Gamers 231FnaticFnatic

Game 1

Team Gamers 2 : Trundle – Graves – Lissandra – Kalista – Thresh

Team Fnatic : Ekko – Lee Sin – Kassadin – Sivir – Alistar

Une game plutôt statique, la différence se fait sur un trou de vision laissé par les Fnatic. Klaj se fait pick up offrant la partie aux Gamers 2 grace au fight qui s’en suit : 4 pour 0 en faveur de G2. Il mène donc 1 – 0 dans ce BO.

Game 2

Team Fnatic : Ekko – Nidalee – Zed – Ezrael – Alistar

Team Gamers 2 : Poppy – Graves – Ryze – Lucian – Thresh

Bien plus de dynamisme ici surtout de la part de Fnatic. Malgré un risque au draft, Fnatic avec une compo qui parait inférieure a réussi à snowball leur avantage early nécessaire pour une partie facile. Il ont parfaitement réussi cet objectif et égalisent.

Game 3

Team Fnatic : Poppy – Kindred – Lissandra – Sivir – Nautilus

Team Gamers 2 : Trundle – Graves – Ryze – Lucian – Thresh

Cette fois-ci le Ryze de Perkz a été totalement ingérable et Fnatic n’avait aucune arme pour le gérer. Gamers 2 prend une sérieuse option dans cette demie finale LCS Spring Split.

Game 4

Team Fnatic : Gragas – Graves – Lissandra – Sivir – Thresh

Team Gamers 2 : Ekko – Kindred – Ryze – Kalista – Janna

Pour la première fois de son histoire, Fnatic ne participera pas à une Grande Finale d’un Split. Gamers 2 a purement et simplement été meilleure. Pour une équipe rookie Gamers 2 montre le meilleur niveau de jeu européen actuellement.

[nextpage title= »Finales »]

Grande Finale

Dimanche 17 Avril 17h

Malgré une saison compliquée Origen confirme sa place de grande équipe européenne. Même si xPeke a dû s’employer, c’est tout de même POE qui a joué le point décisif face à H2K. De son coté G2, a dominé du début à la fin cette saison. Bien qu’équipe rookie, elle n’a pas cédé face à Fnatic en Demie Finale. Youngbuck longtemps critiqué en tant que joueur montre en tant que coach ses réelles aptitudes à lead. Le match risque d’être très intéressant mais G2 part avec un capital confiance plus important.

Gamers 2Gamers 231OrigenOrigen

Game 1

Team Origen : Ekko – Kindred – Orianna – Ezrael – Trundle

Team Gamers 2 : Maokaï – Graves – Le Blanc – Sivir – Braum

Trop aggressif, avec une composition possédant énormément de contrôle, G2 s’impose dans cette première partie. Origen a peut être trop misé sur le late game et a subi le midgame des G2 de plein fouet. Perkz sur sa Le Blanc a atomisé l’équipe Origen. Le draft est donc discutable pour Origen.

Game 2

Team Origen : Ekko – Kindred – Orianna – Kalista – Thresh

Team Gamers 2 : Trundle – Graves – Twisted Fate – Sivir – Braum

2 composition quasi similaire mais Origen sur leurs pick de confort plus synergiques ont eu bien plus de possibilités. La domination Origen s’est faite sentir tout au long de la partie avec un Amazing Godlike avant de terminer la partie. 1 partout : situation de BO3 maintenant.

Game 3

Team Origen : Maokaï – Kindred – Azir – Ezrael – Braum

Team Gamers 2 : Ekko – Graves – Zed – Sivir – Bard

POE totalement en dehors de sa partie avec son Azir ne respectant pas du tout le Zed de Perkz qui lui a marché dessus. G2 prend une option sur ce split. Origen semble plus à l’aise lorsqu’ils jouent des compositions avec beaucoup de contrôle contre une équipe G2 très accès sur l’aggression.

Game 4

Team Origen : Gragas – Elise – Lissandra – Sivir – Braum

Team Gamers 2 : Ekko – Kindred – Zed – Caitlynn – Janna

Comme lors de la demie finale, xPeke voyant son équipe en difficulté se porte à son secour et entre en scène. Malgré un très bon départ mettant Perkz à 0/3/0, ce dernier est parvenu à comeback jusqu’à un magnifique 6/3. G2 était bien trop solid, Origen ne parvenant pas à transformer leur avantage early.

Petite Finale

Samedi 16 Avril 17h

Pour la première fois de son histoire, Fnatic ne participera pas à une Grande Finale et devra se contenter de cette Petite Finale qui a des allures de Grande Finale tant les équipes semblent proches. En revanche en terme de niveau de jeu Fnatic n’arrive pas à se trouver et H2K a sans doute à cœur de marquer un maximum de points en vue des Championnats du Monde. H2K parait favoris car plus régulier que Fnatic.

H2KH2K23FnaticFnatic

Game 1

Team H2K : Maokai – Kindred – Ryze – Kalista – Thresh

Team Fnatic : Ekko – Grave – Azir – Ezreal – Trundle

Malgré un first blood pris par Fnatic sur le Ryze de Ryu, de bonnes rotations et un Nashor pris à la 23ème minute permet aux H2K de dominer l’early/mid game. Cependant, de bons teamfights et un très bon scaling de la composition Fnatic leur permet de remonter dans la partie et de réaliser un ace pour un à la 36ème minute qui leur permet de gagner cette première manche. H2K 0 – FNC 1.

Game 2

Team H2K : Maokai – Kindred – Ryze – Kalista – Thresh

Team Fnatic : Ekko – Grave – Azir – Ezreal – Trundle

Pour cette 2ème game, on retrouve exactement les mêmes compositions mais avec une équipe Fnatic qui a su apprendre de ses erreurs en early, réussissant à imposer un swaplane. Le Azir impérial de Febiven combiné à un double steal dragon et nashor de Spirit permet à Fnatic de rapidement prendre l’avantage sur H2K. H2K 0 – FNC 2.

Game 3

Team H2K : Maokai – Kindred – Lissandra – Corki – Alistar

Team Fnatic : Gragas – Grave – Kassadin – Ezreal – Braum

Changement de compositions cette fois ci ! Après deux parties très moyennes des H2K, c’est derniers semblent se reprendre et c’est grâce à des rotations très aggressives qu ils arrivent à prendre une tourelle T3 à la 14 ème minute. Les Fnatics sont complètement dépassés et s’inclinent sur cette 3ème partie.
H2K 1 – FNC 2.

Game 4

Team H2K : Maokai – Kindred – Ryze – Sivir – Braum

Team Fnatic : Trundle – Grave – Cassiopeia – Corki – Alistar

Malgré les nombreuses aggressions Fnatic, les H2K arrivent à leur tenir tête et à prendre l’avantage assez facilement. Ils confirment l’impression donnée sur la troisième game, le reverse sweep est il possible ?
H2K 2 – FNC 2.

Game 5

Team H2K : Poppy – Kindred – Ryze – Corki – Braum

Team Fnatic : Maokai – Grave – Orianna – Ezreal – Trundle

Une dernière game assez serrée qui voit les H2K prendre un petit avantage sur leur adversaire. Cependant, cela n’est pas suffisant car après un ace pour 0 à la 31ème minute, l’équipe Fnatic est bien décidée à finir la game avant le respawn des H2K. Fnatic gagne donc cette petite finale et finit 3ème !
H2K 2 – FNC 3.