Mousesports toujours dans le doute

L’ELEAGUE Major est terminé et les Danois d’Astralis en sont sortis vainqueurs difficilement face à Virtus.Pro. Mais au lieu de revenir sur le Major, voyons aujourd’hui un changement comme il y en aura sans doute tout au long de l’année.

[bandeau-csgo][/bandeau-csgo]

Un vétéran mis de côté

Lundi 30 janvier, Mousesports a décidé de bencher (mettre sur le banc) Chris ‘chrisJ’ de Jong après la performance décevante de l’équipe germaine à Atlanta. 1 seule petite victoire contre HellRaisers 16-7 n’aura satisfait personne, pas même l’équipe. En effet, ils n’ont pas fait un top 4 depuis l’ESL ProLeague S4 Finals (EPL S4 Finals) où ils avaient perdu contre Cloud9. Mais pire encore, l’équipe n’arrive pas à être constante face à des équipes supposées plus faibles. Ainsi, l’organisation a décidé de remplacer ‘chrisJ’ par Tomáš « oskar » Šťastný . Ce joueur est, depuis le 22 août 2016, chez Mousesports et remplaçait Johannes ‘nex’ Maget. Mais en octobre, on apprenait qu’ ‘oskar’ était placé inactif sans divulgation de raison. Dans les faits, il apparaît qu’il y avait des mauvaises relations au sein de l’équipe.

Mousesports

Nikola ‘NiKo’ Kovač, star de l’équipe, a indiqué aux fans de l’équipe que cette décision a été difficile à prendre. En effet, ‘chrisJ’ est dans la structure depuis 2013. ‘NiKo’ ajoute que le joueur néerlandais est l’un de ses meilleurs amis tout autant que le meilleur joueur de ces derniers mois. Alors que penser de cette décision ?

Reprendre l’équipe en main et côtoyer l’élite 

Mousesports

Tout d’abord, cette annonce peut sembler surprenante étant donné la constance de ‘chrisJ’ dernièrement. ‘oskar’ n’est pas réputé pour être meilleur AWPer que le hollandais. Ensuite, Mousesports ne doit plus se reposer uniquement sur ‘NiKo’ qui, bien que très solide, ne peut assurer tout seul la victoire contre des équipes plus constantes et solides. De plus, le bosniaque révèle que le rôle d’IGL (ingame leader) sera transféré de sa personne à  Timo « Spiidi » Richter. Dans cette optique, il est opportun de rappeler que la place de Denis ‘denis’ Howell est assez difficile à concevoir. De manière générale, Mousesports reste en construction depuis le départ de Fatih ‘gob b‘ Dayik, IGL emblématique de l’équipe germaine. Reste à savoir si la structure fera d’autres changements ou si la composition actuelle avec la nouvelle répartition des rôles.

Focus sur le vieux continent #2 – « Un menu LCS EU s’il vous plaît ! »

Le cadre a été placé lors de la semaine précédente. Et les résultats des différentes équipes nous avaient donnés un avant goût de leur niveau. Lors de cette semaine, il y eu de nombreux matchs intéressants qui ont attirés notre attention. Petit à petit, le croquis des LCS EU devient plus clair, et il faut faire le bilan des tracés importants.

[bandeau-lol][/bandeau-lol]

La tendance se dessine

Cette semaine était encore une fois exclusivement composée de matchs internes aux groupes. Aucune rencontre externe ne s’est déroulée. On ne peut alors pas encore définir qui est la meilleure équipe des LCS EU pour l’instant. Mais durant le Samedi, on a pu observer deux matchs où Misfits et G2, ainsi que H2k et UOL se sont opposées, montrant la tendance  à suivre pour les prochaines semaines.

Focus sur le vieux continent #2 - CapsCaps est trop inconstant, passant de playmaker à fantôme

Dans le groupe A, G2 et Misfits se montrent comme les deux grands favoris de ce split. La rencontre entre les deux équipes fut très tendue. G2 est déjà connu comme une équipe solide, mais Misfits a montré un potentiel énorme. Les rookies tiennent d’ores et déjà les Champions d’Europe.

Pour Fnatic, on a encore de grosses questions planant sur l’équipe. Les Fnatics sont parfois très lents et ne proposent aucun jeu, ou parfois excellent dans tout ce qu’ils font. Une meilleure régularité dans leur draft et leur style de jeu peut leur permettre de contester le haut du panier.

Roccat et Giants affichent toutes deux une excellente résistance face aux autres équipes. On les a vues proposer différents moyens pour mettre en difficulté de grosses équipes. Giants particulièrement peut devenir un perturbateur pour les résultats finaux du groupe.

Focus sur le vieux continent #2 - ExilehExileh s’impose de plus en plus comme un des meilleurs midlaners EU

Le groupe B est beaucoup moins réjouissant. Tout comme la grosse rencontre du groupe A, le match H2k/UOL fut serré entre les deux équipes. Les deux, opposant leur force dans un bras de fer, prémice d’une forte rivalité entre les deux équipes pour la suite.

Splyce et Vitality parviennent à prendre leur deux premières victoires cette semaine. Lors de la semaine précédente, elles étaient les deux déceptions du début du split. Splyce a paru un peu plus confiant face à des Vitality encore un peu perdus, qui ont toutefois gagné face à Origen. On voit toujours des erreurs du côté des deux équipes, et il faudra réfléchir sur celle-ci avant de pouvoir vaincre les équipes du dessus.

Origen quant à elle, apparaît comme l’équipe la plus faible des 10. Ils proposent parfois d’excellents early games, sans rien proposer par la suite.

Entre noir et blanc

Comme la semaine précédente, les résultats entre les deux groupes sont parfaitement symétriques. Des deux côtés on voit : une équipe qui s’impose en 3-0, G2 et UOL; un rival pour la première place en 2-1, Misfits et G2; deux équipes intéressantes mais trop inconstantes en 1-1/1-2, Fnatic/Giants et Splyce/Vitality; et la petite dernière qui se prend les colères de ces mentors, Roccat et Origen.

Focus sur le vieux continent #2 - VitalityVitality remporte un match, mais la route est encore longue

Splyce et Fnatic n’ont pour l’instant joué que deux matchs alors que toutes les autres sont à trois. Cela ne change pas en soit l’appréciation des deux équipes qui est bonne mais à nuancer.

Il est fort possible que ce classement bouge très peu, étant donné la force du haut de tableau. Seules les deux et troisièmes places se dessinent comme un combat acharné pour l’accès aux Playoffs.

La main du destin commence peu à peu à tracer les contours des LCS EU, en même temps, la tendance pour cette première partie de l’année devient de plus en plus clair et le niveau est intéressant et encourageant pour la réputation de l’Europe à l’international. Mais attention lorsque l’on trace une ligne, il y a toujours des petits écarts à prévoir, et les LCS EU peuvent encore nous suprendre.

Credits photos : Lolesport

A LA CONQUÊTE DE L’AMÉRIQUE #2 – Réveil et Déception

Après la première semaine de compétion, une certaine idée du championnat nord américain pouvait ressortir avec les deux équipes C9 et Flyquest qui ont logiquement pris la tête du peloton. Ces deux équipes avaient montré le jeu le plus propre alors que le reste des NA était bien plus poussif. Cette semaine les choses se sont passées différemment. Des équipes ont déçu, alors que d’autres ont réussi à prendre le rythme de la compétition et à rattraper une première semaine qui a pu être très décevante.

[bandeau-lol][/bandeau-lol]

Liquid, la déception

Après une première semaine très prometteuse, l’équipe Liquid n’a pas su confirmer en deuxième semaine. Une première défaite face à TSM qui s’annonçait être un gros match et qui l’a été. Même si le match a été accroché, rien ne prédestinait Liquid à l’échec dés le lendemain 0 – 2 face à des Phoenix1 très en forme. Dommage pour les équipiers de Reignover qui ont eu une semaine faible car il rétrograde de la 3ème à la 7ème place. Il sera vital pour eux de ne plus reproduire une semaine creuse comme celle-ci s’ils veulent atteindre au minimum les playoffs. Ils auront l’occasion de se rattraper la semaine prochaine face à Envyus et Echo Fox, deux équipes à leur portée même s’ils devront se méfier des Echo Fox très performants cette semaine.

A LA CONQUÊTE DE L’AMÉRIQUE #2 - LCS NA - PigletPiglet perplexe après cette semaine de LCS NA

Ils ne sont pas les seuls à avoir eu une semaine difficile. Trois autres équipes ont subi le même revers durant ce weekend : CLG, Dignitas et Envyus. Après les deux premières semaines de compétition, ces trois équipes devraient constituer le groupe de retardataires de ce Spring Split saison 7 en NA. Concernant CLG et Dignitas, le bilan est similaire. Un jeu trop poussif, trop lent avec un sérieux manque de prise d’initiative. Dignitas peut être encore plus déçue que CLG car elle est une des rares équipes à avoir remporté au moins une map dans chacune de leurs rencontres même en cas de défaite. Les résultats sont donc à la fois frustrants pour Dignitas mais peuvent être source de bons présages pour l’avenir.

En revanche, le cas Envyus devient tout de même inquiétant. Même en récupérant leur jungler Lira, l’équipe a encore une fois perdu ses deux BO. Cherchons un peu d’espoir tout de même pour Envyus, ils ont enfin débloqué leur compteur en remportant leur première map.

Flyquest trébuche

Parmi les surprises que les NA peuvent nous livrer de temps à autre : la défaite surprise de Flyquest face à Echo Fox. Même si certaines décisions de Flyquest ont été quelque peu douteuses, il ne faut surtout pas enlever le travail d’Echo Fox sur ce BO mais également sur l’ensemble de leur semaine. Une défaite, mais pas de quoi s’alarmer pour les équipiers de Lemonnation qui récupèrent tout de même une victoire sur des CLG pour le moment inexistant. En revanche, cette défaite est assez lourde de conséquence sur le classement. D’un côté, l’équipe voit s’éloigner devant eux Cloud9, et dans le même temps revenir Phoenix1 et TSM par l’arrière ayant toutes deux réussi une semaine à 2 – 0.

A LA CONQUÊTE DE L’AMÉRIQUE #2 - LCS NA - LemonnationLemonnation et ses compagnons trop confiants face à Echo Fox ?

Après une semaine en demi-teinte, Immortals réitère avec un bilan à 1 – 1. Défaite face à Cloud9 qui semble vraiment impitoyable en ce début de split et victoire face à Envyus que l’on sait très faible pour le moment. Immortals est donc à 2 – 2 dans ce championnat toute comme Echo Fox mais dans une dynamique qui ne convainc pas et ne rassure pas.

Le réveil de TSM

Parmi les quatre équipes à 2 – 0, on retrouve TSM. L’équipe avait plutôt déçu la semaine passée, elle retrouve un peu son rang d’équipe majeure de ce championnat. Elle récupère deux victoires et c’est bien là l’essentiel. Il manque encore à TSM la manière car chaque victoire se fait encore dans la douleur, à l’usure. A l’inverse, Cloud9 continue sur sa lancée et n’a laissé échapper que deux petites maps en 4 BO. 2 maps c’est également ce qu’à concéder Phoenix1 en 2 semaines. Malgré une semaine 1 qui ne présageait rien de bon, les phœnix ont enchaîné les 2-0 cette semaine face à Envyus et surtout face à Team Liquid.

A LA CONQUÊTE DE L’AMÉRIQUE #2 - LCS NA - BjergsenBjergsen serein avant le massacre avec son Ryze

La grosse surprise de cette deuxième semaine est bien évidemment Echo Fox. Nous en avons déjà parlé précédemment, mais il était important de le redire, les foxs concluent leur deuxième semaine en 2 – 0 avec de très belles games face à Dignitas et surtout face à Flyquest. Cette semaine va très certainement leur donner un bon bol d’air et confiance en l’avenir. Ils ont réussi à concrétiser les avantages early, chose qu’ils ont été incapables de faire la semaine précédente.

Nouvelle hiérarchie

La hiérarchie nord américaine a donc quelque peu évolué lors de cette deuxième semaine. Mis à part Cloud9, maintenant seule leader, un trio composé de Phoenix1, Flyquest et TSM forme le groupe de chasse en deuxième position ex-æquo. Immortals et Echo Fox se partagent la cinquième place avec un avantage pour cette dernière en terme de dynamique et de moral. Derrière, trois équipes sont en bataille pour ne pas sombrer : Team Liquid, Counter Logic Gaming et Team Dignitas. Team Envyus ferme la marche et il devient urgent pour eux de gagner des BO pour tenter d’éviter le Promotion Tournament avant même de penser à une éventuelle qualification en playoffs.

La semaine prochaine, les matchs à enjeu directs seront Phoenix1TSM pour le haut de tableau avec en parallèle la confrontation CLGDignitas en bas de tableau.

LCS NA Saison 7 Spring Split - Classement

Crédit Photos : lolesport

Une semaine en Corée #2 : Une petite semaine

Les semaine 2 et 3 sont plus courtes ce Spring Split en Corée. En effet, nous avons eu le droit à 4 BO3 lundi et mardi, et la semaine prochaine la LCK n’aura lieu que jeudi, samedi et dimanche. C’est comme si une semaine était répartie sur deux.lck - Une semaine en Corée #2

Le duo de tête

Nous avons donc eu le droit cette semaine à deux jours de compétition. En 4 matchs, certaines tendances se sont confirmées : kt Rolster et SK Telecom T1 sont toujours invaincus, tant en terme de BO3 qu’en terme de games. SKT montre un style de jeu plus dominants que lors de ses autres débuts de saison, et met l’accent sur la domination de lane avant la macrogame. Cela donne un côté rafraîchissant à un gameplay d’habitude complexe à comprendre pour les néophytes.

De leur côté, les kt Rolster montrent déjà un aspect un peu moins semblable à de la soloQ et on commence à sentir le shotcall de « Mata » Se-hyeong. Son expérience couplée aux mécaniques hors normes de tous ses coéquipiers pourraient bien donner naissance au prochain rival de SK Telecom T1.

lck - Une semaine en Corée #2

Le reste du tableau

Jin Air Green Wings continue son mauvais début de split en perdant une troisième fois, contre bbq OLIVERS. Les bbq ont montré qu’ils étaient tout de même une équipe dont il faudra se méfier lors de ce Spring Split, et qu’ils ne perdront pas contre n’importe qui.

MVP, ROX Tigers et Longzhu Gaming ont été respectivement étouffés par Samsung Galaxy, SKT T1 et kt Rolster. Malgré des défaites contre ce qui se dessine comme le top 3 du Spring Split de la LCK, les trois perdants devraient relativement bien performer et rester dans un milieu de tableau plus que confortable.

Les deux équipes n’ayant pas joué cette semaine sont Kongdoo Monster et afreeca Freecs. Ils commenceront donc la semaine prochaine en affrontant respectivement Longzhu Gaming et kt Rolster.

Major ELEAGUE Atlanta 2017

[nextpage title= »Playoffs »] Natus Vincere va-t-elle continuer sur sa lancée et remporter le titre ?

Preview

La phase de poule est terminée et nous connaissons enfin les équipes qualifiées pour les playoffs et accessoirement les prochaines équipes Légendes pour le prochain Major. La première qualifiée a été logiquement Natus Vincere. A l’origine d’une phase de poule parfaite, les joueurs menés par Guardian ont déroulé en n’encaissant jamais plus de 6 rounds en 1 match. S’ils continuent sur leur lancée, il est fort possible qu’ils atteignent au moins la finale voire gagner le tournoi malgré un tirage qui semble plus être une demi-finale qu’un quart.

Deuxième qualifié Virtus.Pro. Les papy polonais montrent qu’ils sont toujours présents lors des grandes occasions. Malgré des matchs plutôt tendus les joueurs polonais ont prouvé qu’ils avaient le mental de se qualifier pour les playoffs. Elle fait partie des favoris qui ont un tirage plutôt favorable. C’est le quart qui semble avoir le plus grand écart de niveau.

SK Gaming fait aussi partie des logiques qualifiées. Malgré un changement de line-up et l’arrivée de fox en stand-in, l’équipe brésilienne a réussi à step up et à adapter sa manière de jouer. Ils sont un des favoris à la victoire finale. Mais le tirage n’est pas favorable, ils vont faire face à FaZe qu’ils ont déjà affrontés en poule et qu’ils ont battus avec beaucoup de difficulté (19-17). A voir ce que vaut SK en BO3. FaZe qui est bien menée par un karrigan chaud bouillant, se qualifie au bout du suspens lors du 5e tour, mais a montré un jeu très fort et peuvent prétendre à une belle victoire contre SK Gaming.

AdreN et ses mate sont la surprise de ce major, vont’ils accéder au demi-finales ? 

Gambit et Fnatic vont s’affronter lors des quarts. Gambit est une surprise lors de ce major, avec la conservation de son statut major. S’ils réussissent à améliorer un peu leur niveau, ils peuvent atteindre les demi-finales. Quant à Fnatic, l’équipe n’a pas démontré un niveau de jeu excellent, il est possible qu’il ait du mal à vaincre les joueurs Gambit.

North était favori lors de ce tournoi grâce notamment à leur victoire lors de l’epicenter. Mais les Danois ont eu énormément de mal lors de ce tournoi avec notamment un RUBINO en deçà de ses performances habituelles. Elle aura fort à faire en quart avec un match compliqué contre Virtus.pro.

Pour finir Astralis, grand favori du tournoi, se sont fait bousculer par GODSENT au premier tour. Ils ont su réagir et se qualifier assez facilement malgré une deuxième défaite contre SK Gaming. Ils affronteront Natus Vincere dans un match qui promet du beau spectacle, mais qui sur le papier est à l’avantage des joueurs de Guardian.

Playoff

Quart de finale

Natus Vincere vs Astralis
Fnatic vs Gambit Gaming

 

Natus Vincere716Astralis
Overpass
Fnatic167Gambit Gaming
Cache
Natus Vincere1614Astralis
Mirage
Fnatic316Gambit Gaming
Overpass
Natus Vincere1016Astralis
Dust2
Fnatic167Gambit Gaming
Dust2
Virtus.Pro vs North
FaZe vs SK Gaming

 

Virtus.Pro164North
Overpass
FaZe167Sk Gaming
Mirage
Virtus.Pro1216North
Cache
FaZe316SK Gaming
Train
Virtus.Pro1613North
Cbble
FaZe516Sk Gaming
Overpass
Pronostics de la rédaction
Natus 2-0 Astralis
Gambit Gaming 2-1 Fnatic
Virtus.Pro 2-0 North
SK Gaming 2-1 FaZe

Demi-finale

Astralis vs Fnatic
Virtus.Pro vs SK Gaming

 

Astralis1916Fnatic
Cache
Virtus.pro1916SK Gaming
Train
Astralis165Fnatic
Nuke
Virtus.Pro1614SK Gaming
Cbble
Pronostics de la rédaction
Astralis 2-0 Fnatic
Virtus.Pro 1-2 SK Gaming

finale

Astralis vs Virtus.Pro
Astralis1216Virtus.Pro
Nuke
Astralis1614Virtus.Pro
Overpass
Astralis1614Virtus.Pro
Train
Pronostics de la rédaction
Cette finale s’annonce haletante, mais au vu de ce qu’a monter Virtus.Pro ils vont remporter le titre.

Virtus.Pro 2-1 Astralis

[nextpage title= »Présentation & Phase de poule »] Qui pour succéder à SK Gaming vainqueur du dernier major à Cologne ?

Major

Cette semaine se déroule au FOX theater d’Atlanta, le premier major de l’année 2017. Host par l’ELEAGUE, ce major se joue avec une première phase en ronde suisse, puis une phase classique de playoffs. Les 16 équipes ( 8 premières du dernier major, et 8 passées par les qualifications ) vont s’affronter pour remporter les 500 000$ promis au vainqueur. Outre le cashprize, les 8 premières équipes seront qualifiées automatiquement pour le prochain major.

Coté chances françaises, nous allons suivre bien entendu G2 et EnvyUs qui ont une belle carte à jouer dans ce major ; mais aussi kioshima et son équipe FaZe, qui, menée par Karrigan aura une belle chance de faire un top 8 dans ce tournoi.

Phase de poule

Qualifié
Virtus.Pro30
Natus Vincere30
Eliminé
FlipSid3 Tactics03
Hellraisers03
fnatic31
SK Gaming31
Gambit Gaming31
G2 Esports13
mousesports13
opTic Gaming13
North32
FaZe32
Astralis32
GODSENT23
EnVyUs23
Team Liquid23

Round 1

G2 Esports1610Fnatic
Cache
Gambit Gaming168North
Cbble
SK Gaming167Hellraisers
Mirage
Virtus.pro1613OpTic Gaming
Cbble
Natus Vincere163mousesports
Cbble
Team Liquid2125EnVyUs
Cbble
Astralis616Godsent
Train
FlipSid3 Tactics616FaZe
Nuke
Résumé de la première journée

Ce premier jour a été sans grosse surprise, tous les favoris ont répondu présent en cette première journée de Major. Les résultats à noter sont la victoire de Gambit face à North. North fut une équipe plutôt en forme en cette fin d’année 2016, et là, ils se font surprendre par une équipe Gambit bien menée par Zeus. Deuxième match « surprise » la victoire GODSENT sur Astralis, les danois ont été dominateurs pendant toute la fin d’année, mais GODSENT a réussi a sortir un jeu propre qu’Astralis n’a pas su contrer et qui donne le score fleuve de 16-6 pour GODSENT. Coté français, la belle performance de G2 Esports qui bat Fnatic en ce premier tour, ils n’ont pas été piégés par Olofmeister et son équipe. EnvyUs pour leur part ont eu du mal à se défaire des américains de Team Liquid, auteur d’une belle remontée de 8 rounds. Les américains ont craqué sur le dernier overtime pour s’incliner 25-21.

Round 2

1 – 0
0 – 1
Natus Vincere166EnVyUs
Cbble
mousesports167Hellraisers
Cache
FaZe1719SK Gaming
Mirage
FlipSid3 Tactics1416Team Liquid
Overpass
Godsent916Gambit Gaming
Overpass
North1316Fnatic
Cbble
Virtus.pro1614G2 Esports
Nuke
OpTic Gaming1316Astralis
Train
Résumé de la deuxième journée

Pour cette deuxième journée ! Le mot d’ordre est la logique. SK Gaming continue de gagner même s’ils ont été à deux doigts de perdre contre FaZe (19-17). Virtus.Pro bat G2 Esports dans un match à couteaux tirés ou aucune des deux équipes n’a rien lâché (16-14). Astralis se rassure de la déconvenue de la veille en battant OpTic. Pour EnvyUs, les choses ont été bien compliquées en affrontant Na’vi, ils perdent 16-6 sur Cobblestone par une équipe Na’vi des grands jours. On s’attendait aussi à un match plus accroché entre Gambit et GODSENT, mais Gambit a su dominer les Suédois 16-9. Pour les autres matchs rien de surprenant ! Les favoris sont bien là !

Round 3

2 – 0
0 – 2

 

Gambit Gaming1016Virtus.pro
Train
North1915Hellraisers
Mirage
SK Gaming316Natus Vincere
Dust2
FlipSid3 Tactics1316OpTic Gaming
Train

1 – 1

Fnatic1611Mousesports
Dust2
Astralis165G2 Esports
Train
GODSENT316EnVyUs
Cache
Team Liquid1822FaZe
Nuke
Résumé de la troisième journée

Ce troisième jour a vu les premières qualifications, mais aussi les premières éliminations. La grosse performance du jour, est à mettre au profit de Natus Vincere qui a corrigé SK Gaming 16-3 pour se qualifier. flamie a été très fort, et de l’autre coté Fallen n’est jamais rentré dans le match. Autre qualifié, Virtus.Pro, qui est logiquement venu à bout de Gambit Gaming (16-10). Coté élimination, celle d’Hellraisers est logique, c’était la plus faible équipe du tournoi. Malgré un dernier match serré, ils ne sont pas parvenus à battre North. OpTic, que tout le monde voit comme futur qualifié n’est pas passé loin de la correctionnelle, mais élimine FlipSid3 Tactics dans un match accroché (16-13). Dans les autres matchs, notons le stomp infligé par EnvyUs à GODSENT (16-3) sur une map que les joueurs français voulaient jouer (cache). Autre score fleuve, Astralis qui bat G2 Esports 16-5, match qui prouve que les danois sont présents dans ce tournoi. FaZe a eu beaucoup de mal de se défaire de la Team Liquid, ces derniers montrent encore une fois leur incapacité à gagner un overtime (22-18). Et pour finir, la logique victoire de Fnatic face à Mousesports.

Round 4

2 – 1
1 – 2
Fnatic1611EnVyUs
Cbble
G2 Esports916North
Overpass
SK Gaming1917Astralis
Dust2
mousesports416Team Liquid
Nuke
Gambit Gaming1614FaZe
Overpass
GODSENT1608OpTic Gaming
Cache

Round 5

North1917GODSENT
Overpass
FaZe1611EnVyUs
Nuke
Team Liquid316Astralis
Mirage

Résumé de la quatrième journée
Ce quatrième jour n’a vraiment pas été celui des Français. G2 éliminé sèchement face à North 9-16, avec des choix un peu contestables de la part des Français (notamment un choix de pick des SMG sur un round achat de North). Contrairement au joueur mené par Shox, EnVyUs avais un joker lors de cette journée, qu’ils utiliseront face à une équipe a priori à leur portée, fnatic, et ensuite en fin de journée, FaZe tuera les espoirs de playoff pour les Français. North se qualifie pour les playoffs à l’arraché en overtime face à GODSENT 17-19. La grosse affiche de cette journée, SK vs Astralis, c’est soldé par une victoire des Brésiliens au finish, 19-17 envoyant les Danois en match décisif, qu’ils vont remporter facilement contre Liquid. L’équipe qui continue d’impressionner dans ce tournoi, c’est Gambit, qui réussis à se qualifier pour les playoffs en battant FaZe. Les autres matches ont été sans surprise, FlipSid3 Tactics se fait sortir par OpTic et mouz par Liquid.

Actualité Heroes of the Storm – Semaine 4

[nextpage title= »Nouveau Patch »]

Bonjour et bienvenue pour un tour de l’actualité de Heroes of the Storm ! Le 24 janvier, une nouvelle mise à jour, axée sur la fête lunaire voit apparaître le dernier champion du Nexus : la voleuse Valeera ! Cela s’accompagne de plusieurs montures, le rework de Tassadar et Rexxar, ainsi que le choc des héros de la semaine !

Patch du 24 janvier 2017

Une mise à jour sous l’égide de la fête lunaire ! Blizzard n’oublie pas d’offrir pour chacun de ses jeux des événements correspondants aux univers respectifs ! La course du coq, une quête journalière supplémentaire permet d’obtenir une monture et un portrait ainsi que de l’or. Des skins, portraits et montures sont accessibles du 25 janvier jusqu’au 14 février.

Valeera - Actualité Heroes of the Storm

L’arrivée de Valeera parmi les champions ajoute un nouveau personnage de l’univers de Warcraft dans le Nexus, un nouvel assassin dont les capacités se concentrent autour de l’invisibilité. Les capacités changent selon l’état : révélé ou invisible du personnage, définissant son gameplay autour d’un ciblage général ou plus individuel.

Deux personnages sont refondus par Blizzard dans ce patch pour leur plus grand bien : Tassadar et Rexxar.

Egalement cette semaine, le choc des héros se concentre sur l’univers de Starcraft avec : Héros des étoiles !

[nextpage title= »Refonte Tassadar »]

Le commandant Protoss, Tassadar avait eu du mal dernièrement à s’imposer dans le Nexus et le pick était devenu trop situationnel. Blizzard retravaille le kit du personnage en gardant les différentes capacités avec quelques modifications principalement au niveau des talents et des différents usages.

Tassadar - Actualité Heroes of the Storm

Le changement majeur, l’attaque automatique devient un rayon infligeant des dégâts en permanence à la manière de Zarya tout en réduisant la vitesse de déplacement de l’adversaire de 20 %. L’évolution des capacités est généralement positive, une augmentation du bouclier offre plus de résistance, mais des cooldowns plus élevés, ainsi qu’un bonus de vol de vie pour chaque attaque automatique à hauteur de 20 %. Un choix qui montre clairement la volonté de Blizzard de faire de Tassadar le support parfait pour les personnages concentrés sur les attaques automatiques.

Les autres changements sont plus d’ordres pratiques, la tempête psionique inflige désormais des dégâts moins importants mais croissants si l’ennemi reste dans la capacité. La phase dimensionnelle est plus longue et augmente la vitesse de déplacement en revanche son temps de recharge a été augmenté.

Enfin le second changement majeur, l’Archonte, forme ultime de Tassadar évolue en conséquence des changements sur les capacités. Son ralentissement sur les attaques automatiques passe à 40%, inflige plus de dégâts, donne à Tassadar un bouclier plasma à l’activation et remet à zéro le cooldown de Phase dimensionnelle. Un gros upgrade pour l’Archonte qui accentue l’aspect mage support du personnage, le rendant très menaçant dans les teamfights, une perspective un peu perdue depuis quelque temps et qui améliore grandement les possibilités proposées pour le Protoss.

Tassadar - Actualité Heroes of the Storm

Le fonctionnement des talents change et le early game de Tassadar est ciblé. Les quêtes deviennent les seules options possibles afin de favoriser l’aspect support ou mage du personnage. Que ce soit la tempête, les autos attaque ou les boucliers, ces modifications obligent les joueurs de Tassadar à jouer avec attention les premiers niveaux pour devenir une force de frappe incontournable dès la fin de ces quêtes.

[nextpage title= »Refonte de Rexxar »]

Le chasseur le plus connu de la Horde a toujours été le domaine de quelques joueurs n’ayant pas peur de se mouiller. La mécanique principale, le contrôle de Misha, compagnon animal de Rexxar est assez complexe pour les débutants et parfois trop compliqué pour être réellement efficace. Le rework du personnage se concentre majoritairement sur la simplification de cette mécanique.

Rexxar - Actualité Heroes of the Storm

Désormais donner des ordres à Misha se limite au trait de Rexxar avec deux possibilités : attaquer une cible et rejoindre Rexxar. Il n’est plus possible de placer l’ours afin de tenir une position face aux adversaire ou de jouer avec pour prendre des camps rapidement. Une modification qui aidera surement les joueurs à comprendre le personnage, mais qui limite largement les possibilités.

Dans un second temps, les capacités de Rexxar sont améliorées afin de rendre le chasseur un peu moins indépendant de son compagnon. Son unique capacité ne nécessitant pas Misha, Piqué permettait jusqu’alors au personnage de ralentir les adversaires en conservant assez de dégât.

Les nouveaux talents permettent d’augmenter la capacité de contrôle du personnage aux dépens d’une baisse de ses dégâts globaux. La réduction des temps de rechargements, l’acquisition de charge de blocage et l’augmentation des points de vies de Misha et de Rexxar permettent ainsi au chasseur d’être beaucoup moins sensible aux focus et de garder une certaine présence dans les combats.

Rexxar - Actualité Heroes of the Storm

L’accélération du style de jeu de Rexxar offre plus de présence et de contrôle dans les combats hormis l’étourdissement de Misha. Ces changements plutôt bienvenus coûtent aux performances individuelles du personnage pour une plus grande flexibilité au sein des teamfights, un ajout qui pourrait permettre à Rexxar de réapparaître plus régulièrement dans des compositions. Il était jusqu’alors très limité à une carte : Le temple céleste.

[nextpage title= »Le Choc des héros »]

Un choc qui se développe sur une carte connue des joueurs : Le Laboratoire de Braxis.

Choc des héros - Hots - Actualité Heroes of the Storm

Ce choc propose un choix de personnage, provenant de l’univers de Starcraft ou possédant un skin en référence à Starcraft. Cela limite les possibilités de pick pour une bonne part des personnages du jeu.

Pour le développement de la partie, aucune règle supplémentaire est ajoutée, le fonctionnement de la carte est centré autour des balises, l’objectif final étant de détruire le nexus adverse. Ce choc reste assez simple voire sobre, Blizzard nous a habitué à des choc hebdomadaires plus détonnant comme celui de la semaine passée : Furie Sanguinaire.

Néanmoins comme à son habitude, Blizzard propose toujours une récompense de 1000 pièce d’or en cas de trois partie jouée ainsi qu’un portrait aux couleurs de Starcraft.

Pirates et nerfs à venir : Ben Brode parle du mode Standard

Ben Brode, game director de HearhStone et porte-étendard du studio de développement, a accordé un interview à PC Gamer (ici en anglais). A cette occasion il a pu s’exprimer sur l’équilibrage du mode standard au cœur des discussions et plus particulièrement sur des nerfs potentiels. Son avis permet de mieux envisager les problèmes autour des parties classées et d’avoir un premier aperçu de la prochaine rotation standard. Retour sur les points à retenir :

nerfs Ben Brode

Les pirates : pendus haut et court ?

Si la domination de cet archétype sur le ladder ne fait aucun doute, Ben Brode précise d’emblée qu’il faut rester mesuré au sujet de leur omniprésence. Il compare les pirates  au cas du [Undertaker] qui lui était joué dans toutes les decklists alors qu’eux ne sont joués que par 3 classes. Toujours dans cette optique de relativiser l’impact des pirates, il serait question d’un nerf dans les prochains patchs et qui ne serait pas annoncé à l’avance. Le principal but affiché est d’éviter les situations où les joueurs remettent uniquement en cause la puissance du deck adverse sans se questionner sur leur approche individuelle du jeu. En résumé, il ne s’agit pas de tuer purement et simplement ce type de deck.

En revanche, le [Small-Time Buccaneer] est identifié comme le problème n°1 à traiter. Alors que beaucoup de joueurs se plaignent largement de [Patches the Pirate] ce n’est pas son design qui est remis en cause. [Small-Time Buccaneer] devrait normalement voir son coût en mana augmenter sans que son texte soit modifié : Ben Brode explique notamment que changer le design d’une carte crée trop de confusion chez les joueurs habitués à une mécanique ou un effet précis. Toujours d’après lui, ce type de changement permet de conserver la viabilité d’une carte tout en réduisant son impact, à l’instar du nerf de [Rockbiter Weapon].

 

Les armes : un autre problème de taille

Cette question a été soulevée après la sortie de la vidéo de Brian Kibler, joueur pro de TCGs et game designer. Dans cette séance de questions-réponses il pointe du doigt les armes comme extrêmement fortes au sein de HearthStone et s’attarde plus longuement sur les armes à faible coût. Partant de ce constat, Ben Brode est interrogé sur la conception et le design de [Spirit Claws] : au départ cette carte était conçue pour renforcer des archétypes plus contrôle se basant sur les sorts, dans la même perspective que des cartes comme [Wicked Witchdoctor]. A la suite des nerfs de [Rockbiter Weapon] et [Tuskarr Totemic], cette orientation aurait dû profiter d’abord aux autres classes qui se retrouvaient démunies face à la capacité d’agression du Chaman. Au lieu de ça, les joueurs se sont emparés de cette carte pour renforcer l’early game du Chaman Aggro et ont fait de cette carte un top-tiers du jeu.

Dessoudeurs : la difficulté d’ajouter de nouvelles mécaniques

Selon Ben Brode, proposer d’autres façons de jouer présente toujours un risque d’introduire des cartes trop fortes ou, à l’inverse, trop faibles. Il compare les cartes Dessoudeurs à l’arrivée de [C’Thun] qui a su trouver sa place assez naturellement et n’a pas nécessité d’équilibrage important. Dans la même veine, les cartes de Jade s’insèrent dans les decklists sans fondamentalement changer le fonctionnement d’une decklist et c’est en grande partie ce qui les rend bien plus faciles à jouer.

Le design des Dessoudeurs est jugé viable et satisfaisant en l’état par l’équipe de développement du jeu. Cette mécanique apparaît comme défavorisée dans la méta actuelle, globalement plus agressive que ce qui avait été planifié. Pour qu’elle soit jouée il faudrait évidemment un ralentissement de la méta mais un ajout de cartes est potentiellement envisagé pour pallier au problème. Contrairement aux cartes de Jade évoquées plus haut, cet archétype est conçu de manière ouverte et flexible pour ouvrir à de nombreuses utilisations : Ben Brode évoque par exemple des synergies intéressantes avec [Acolyte of Pain] et [Wild Pyromancer].

Rotation : la question épineuse du set classique

Logo catégorie HearthstoneDu propre aveu de Ben Brode, la question du nerf ou de la sortie du standard pour le set classique n’est pas encore tranchée. Dans un cas comme dans l’autre, l’idée à ne pas perdre de vue est de faire de la place pour les cartes à venir ; le cas de [Molten Giant] est cité en exemple : il s’agit d’une bonne carte mais trop présente dans la conception même des decklists. Un autre problème s’ajoute à l’équation avec les retombées pour le mode Wild, où ce serviteur est notamment joué dans les listes avec [Holy Wrath]. A la lumière de ces explications, le partage des cartes entre Wild et Standard semble un vrai casse-tête. Enfin, Ben Brode n’oublie pas l’identité du TCG et assure qu’il prend en compte la façon dont les cartes sont identifiées à tel ou tel bloc du jeu.

Logo catégorie HearthstoneDe manière plus générale, les cartes du set Classique conditionnent le design des nouvelles cartes et peuvent représenter des limitations contraignantes pour les développeurs. [Ragnaros the Firelord] est une carte emblématique du TCG de Blizzard, totalement inscrit dans l’ADN du jeu. Plus encore que l’attachement des joueurs à cette Légendaire, c’est la référence qu’elle dicte en terme de puissance qui pose question. En cherchant à la remplacer alors qu’elle est omniprésente, il faut s’assurer que les solutions proposées n’entraînent pas trop de déséquilibres, dans un sens comme dans l’autre. Le nerf ou le retrait du mode Standard sont les solutions les plus probables mises en avant par Ben Brode et il semble presque impossible d’y couper. Pour appuyer son propos il réaffirme les bons résultats permis par les nerfs du Druide Combo sans lesquels la classe et plus généralement la méta n’auraient pas pu évoluer suffisamment.

Une semaine en Corée #1 : Un début de LCK très attendu

La LCK a enfin repris, et le Spring Split s’annonce passionnant. Retour sur la première semaine de compétition de la meilleure région du monde.

[bandeau-lol][/bandeau-lol]

Les Telecoms sont au sommet

Comme prévu, les SK Telecom T1 ont très bien entamé leur saison. Après deux BO3 expéditifs contre Jin Air Green Wings et Kongdoo Monster, SKT se positionne en tête du classement en affichant déjà une bonne synergie d’équipe et des matchs rondement menés. Heo « Huni » Seong-Hoon s’est visiblement calmé, on l’a vu jouer des tanks et rester dans une optique de teamplay. Yoon « Peanut » Wang-ho a l’air de bien s’intégrer chez SKT et montre déjà une bonne synergie avec ses coéquipiers. Les games SKT sont donc d’une propreté exceptionnelle pour une première semaine.LCK Une semaine en Corée #1 SKT

Les kt Rolster sont ex-aequo avec les triples champions du monde au terme de cette première semaine. Ce tout nouveau roster a trouvé les solutions pour battre facilement ROX Tigers et bbq OLIVERS. Ils ont par contre beaucoup misé sur les individualités très fortes qui compose leur line-up plus que sur le teamplay, pas assez développé pour le moment. On attend impatiemment le moment où ils trouveront cette synergie qui apportera de la stabilité et de la fluidité dans leur jeu ; ils auront à ce moment là les clefs pour pouvoir tenir tête aux SKT.

Six équipes à 1-1 

La première semaine n’a pas réussi à départager six des huit autres équipes restantes. MVP, afreeca Freecs, Samsung Galaxy, Longzhu Gaming, bbq OLIVERS et ROX Tigers sont toutes à 1-1 au terme de cinq jours de compétition. Ces équipes ont montré du bon et du moins bon, et il faudra surveiller les performances de Samsung et afreeca Freecs, qui se sont d’ailleurs affrontés cette semaine dans un BO3 très intéressant, qui a tourné à l’avantage des afreeca Freecs. Samsung, Longzhu et les Freecs peuvent se placer top 5 assez rapidement.

LCK Une semaine en Corée #1 AfreecaL’album des afreeca Freecs sortira courant 2017 !!

Jin Air Green Wings et Kongdoo Monsters sont les absents de cette semaine. Malgré deux matchs pour chacune des équipes, elles se sont effacées en entrant sur la scène. Les deux équipes ont un gameplay similaire, ressemblant à celui des Jin Air l’année passée. Ils paraissent donc insipides sur la faille, on les sent très hésitants et on pourrait comparer leurs games à des games de LCS NA.

La semaine est donc un joli avant-goût de la saison de LCK qui s’annonce passionnante, où l’on va pouvoir regarder kt et SKT gagner.

LCK Saison 7 Spring Split - Classement

ELEAGUE Major : Les 2 premiers qualifiés et éliminés

2017 commence très fort avec le premier tournoi « Major » joué à Atlanta, au Fox Theater. La phase de poule est une ronde suisse à 16 équipes parmi les meilleures au monde. On notera l’absence de NiP, malheureux perdant du tournoi de qualification. La troisième journée de cette ronde suisse a permis de déterminer 2 premiers qualifiés ainsi que deux équipes éliminées.

L’Europe de l’Est très en forme

Les premiers heureux du tournoi sont les Polonais de Virtus.Pro qui se qualifient assez facilement. En effet, ils sont vainqueurs au premier tour d’Optic Gaming 16-13 sur Cobblestone. Si le match était serré, Janusz ‘Snax’ Pogorzelski a permis à l’équipe à l’ours de remporter un T-side très dominant. Au second tour, VP croise G2, sur Nuke. Si ces derniers ont été parmi les premiers à jouer cette map, VP nous avait révélé leur connaissance de la map au cours de l’EPICENTER Moscou. A Atlanta, Nuke est aussi en faveur des Polonais qui remporte sur le fil la partie, 16-14. Très tendue surtout sur les premiers rounds, la game a peut-être changé de sens lorsque Filip ‘Neo’ Kubski remporte un clutch 1v3, bien aidé par le suicide de Edouard ‘SmithZz’ Dubourdeaux. Enfin, et pour la qualification, VP vainc Gambit Gaming 16-10 sur Train, grâce à un nouveau T-side supérieur. Une nouvelle fois, ‘Snax’ AWPer des Polonais livre une très bonne partie.

QualifiésVirtus.pro très en forme ces derniers temsp

Les seconds qualifiés sont Na’Vi. L’équipe n’a jamais été vraiment inquiétée au cours de ses trois parties : la première se solde sur un 16-3 face à Mousesports grâce à un imposant CT-side sur Cobblestone. Ensuite, ce sont les Français d’EnVyUs qui sont battus sur Cobblestone également, 16-6. Egor ‘flamie’ Vasilyev a été l’artisan de cette victoire, avec un ADR de 117,5. Enfin, et de façon assez claire, Na’Vi a effacé SK Gaming 16-3 sur Dust2. Les joueurs lusitaniens ont été absents de cette game, sans doute annihilés par la puissance de ‘flamie’ une nouvelle fois.

Cette même Europe en difficulté

Si l’Europe de l’Est a donné les premiers qualifiés, elle a aussi dévoilé les premiers éliminés. En premier lieu, HellRaisers, battue d’abord et sans trop de surprise par SK sur Mirage 16-7. Mais le match suivant pouvait sembler à leur portée : il s’agissait de Mousesports, équipe que l’on ne reconnaît plus au fil des tournois. Mais ici, l’expérience des Majors et des grosses scènes a parlé pour les allemands qui remportent Cache 16-7. Le match final opposait HellRaisers à North, les anciens Dignitas. Ce match fut le plus convaincant de l’équipe CIS qui arrive à pousser jusqu’à l’Overtime, rendant coup pour coup à leurs adversaires. Mais cette Overtime sur Mirage a vu la victoire de North 19-15. HellRaisers rentre chez elle sans trophée, avec quelques dollars, mais surtout avec une expérience qui leur sera bénéfique et leur permettra peut-être de sortir du Tier 2-3 des équipes mondiales. A suivre…

QualifiésLa déception est grande pour HellRaisers

La dernière équipe dont nous parlerons est Flipsid3 Tactics. Je dois ici vous avouer que je ne comprends pas comment l’équipe se débrouille pour ne pas se montrer lors des grands rendez-vous. Elle dispose pourtant de talents certains comme Yegor ‘markeloff’ Markelov ou encore Denis ‘electronic’ Sharipov. De plus, leur IGL, Andrey ‘B1ad3’ Gorodenskiy, est réputé pour préparer des stratégies contre tous leurs opposants. Malgré cela, Flipsid3 a perdu contre FaZe, 16-9 sur Nuke. Ensuite, on a cru à une victoire mais la résilience de Team Liquid a fait plier l’équipe CIS 16-14 sur Overpass. Leur dernier match s’est déroulé sur Train, face à Optic. Serré aussi, le match n’a pourtant pas vu Flipsid3 s’imposer, 16-13. Il est important pour les joueurs de se remettre en cause car ils arrivaient au Major avec la victoire de la DH Leipzig en début de mois. Flipsid3 n’a pas un avenir radieux.

League of Legends : Patch 7.2

Bonjour et bienvenue pour cette revue rapide de ce patch 7.2. Celui-ci fait suite au patch 7.1 qui avait buff certains ADC, permis l’ajustement de Syndra et Kennen et le nerf de champions comme Camille, Ryze et Poppy. C’est sur ce patch que vous pourrez jouer le nouveau Warwick, la Fureur déchaînée de Zaun !

Patch 7.2

Buffs

Champions

Akali : Up du ratio AP du R.

 

Gragas : Up de l’armor flat. Up du heal sur le passif.

 

Lulu : Dégâts du passif augmentés. Coût en mana du A baissé.

 

Nidalee : Up du heal du E. Les traps sont invisibles et possèdent 3 PV.

 

Items

Epée vespérale de Draktharr : Dégâts du passif augmentés.

 

Manteau de la nuit : CD de l’actif réduit.

 

Voeu du chevalier : Prix réduit.

 

Oeil de l’équinoxe : Prix augmenté mais ajout de 10% de CDR.

 

Encensoir ardent : Attack speed et heal scale sur le level de la cible.

 

Calice d’harmonie : Up de la magic resist.

 

Nerfs

Champions

Darius : Réduction du bonus d’AD du passif. Dégâts du A réduits quand touché par le manche.

 

Katarina : Ratio AD du E réduit.

 

Items

Gunblade Hextech : Dégâts de l’actif réduits en early.

 

Rédemption : Vie et heal réduits. Up de la regen mana.

 

Maîtrises

Courage du colosse : Durée du shield réduite. Shield de base réduit mais scale avec le nombre d’ennemis proches.

 

Summoner spell

Fantôme : Il faut maintenant 2 secondes pour atteindre la move speed maximum.

Ajustements

Champions

Graves : Délai du récupération du E réduit par les auto et les sorts contre unités non-sbires.

 

Maître Yi : Si le double strike (passif) tue une unité, le 2e coup sera porté à une unité proche. Pendant la méditation (Z), la durée du E et du R est désormais en pause. La méditation permet de stack le passif.

Yasuo : Dégâts du E réduits mais dispose d’un ratio AD.

Gameplay et jungle

Létalité : Up de la létalité en early.

Monstres : La jungle spawn maintenant à 1:40. Le Gromp et les Krugs apparaissent à 1:52.

Dégâts du Gromp et du Krug augmentés.

Les Fruits revigorants apparaissent entre 6:00 et 6:30. Le crabe de la rivière peut désormais manger les fruits revigorants.

Conclusion du patch 7.2

« Le nerf du ghost devrait mettre à mal les midlaner sur ce patch qui s’orienteront peut-être sur un autre sort d’invocateur. Le courage du colosse perd de la valeur en 1v1 mais restera un choix incontournable pour les gros tank à engage. Le violent nerf de la rédemption devrait décourager les supports à le prendre en 1er vrai item. Retour possible du Solari ? Le up de l’équinoxe devrait aussi ravir les supports qui s’orientaient quasi exclusivement sur le rubis de vision. Enfin on remarque que Riot a voulu up le Draktharr et le Manteau de la nuit, trop rarement choisis par les jungler AD et les ADC«

Vous pouvez retrouver tous les détails de ce patch sur le patchnote officiel de Riot.

Heart – Coach des LGD Gaming claque la porte

LGD vient de l’annoncer sur son compte Weibo : leur coach Heart quitte la structure. Arrivé en Décembre 2015, il aura été fortement critiqué tout au long de l’année passée qui fut totalement ratée. La défaite lors du premier match en LPL aura donc été celle de trop. LGD précise qu’un nouveau coach a déjà été choisi et que son nom serait annoncé sous peu.

[bandeau-lol][/bandeau-lol]

Une team de rêve mais un spring split décevant

Marin LGD Après une petite contre performance aux Worlds, les LGD abordèrent 2016 le couteau entre les dents. Outre l’arrivée d’Heart comme coach c’est surtout l’arrivée de Marin qui affola les fans. Avec Imp et Marin, LGD s’annonçait comme la super team à suivre en LPL. Malheureusement les résultats en phase de groupe furent moyens. Une quatrième place en 8-8, suffisant pour assurer la qualification en playoffs mais bien en dessous des performances espérées.

On espérait un sursaut des LGD lors des playoffs mais il n’en fut rien. Une défaite 1-3 contre Vici et les rêves de titre disparaissaient. Les performances de LGD furent largement critiquées tout comme le coaching de Heart. Malgré toutes ces critiques, la structure décida de faire confiance à cette line up pour le summer split.

Un summer split catastrophique

Heart LGDLe summer split fut un désastre, à tel point que le spring split pourrait presque paraître réussi à coté. Les LGD passent complètement à coté. Au fur et à mesure de la saison, les joueurs essayaient de se réfugier dans leurs picks de confort. Le coaching était complètement inexistant. C’est logiquement que la team finit à la cinquième place synonyme de tournoi de promotion.

Le tournoi de promotion est le premier qui se passe bien de la saison. Les LGD assurent la qualification dés leur premier match. Encore une fois, malgré le fait qu’il soit pointé du doigt, Heart continue à avoir la confiance de la structure.

Cependant, Heart a décidé de quitter la structure de lui même. Sur le post Weibo, LGD affirme que c’est avec beaucoup de remords vis à vis de la saison passée que Heart a préféré quitter le navire ne voulant pas d’une deuxième saison catastrophique.

LPL Saison 7 Spring Split - Teams

A la conquête de l’Amérique #1 – La famille C9 prend les rênes

Les attentes étaient grandes pour cette première semaine des LCS NA Spring Split 2017. Avec les investissements de grosses écuries de la NBA, on a constaté une capacité de recrutement hors norme et par conséquent des noms connus comme Flame ou Summday ont fait leur apparition dans le championnat nord américain. Toutes les équipes ont joué 2 BO ce qui nous donne une idée de ce que pourrait être ce Spring Split.

[bandeau-lol][/bandeau-lol]

Deux leaders mais un trio de tête

Deux équipes ont déjà fait la différence. En effet, dès le match d’ouverture, C9 a infligé une correction à TSM 2-0 pour ensuite remporter leur deuxième match face Dignitas même s’ils ont laissé échappé une map. Au delà des deux victoires, Cloud9 a montré qu’ils étaient prêts pour ce split et qu’ils n’auront pas besoin d’un temps d’adaptation. Ils sont à l’initiative sur les actions en jeu, et n’hésitent pas à sortir des picks non traditionnels pour remporter une lane (Fizz a été pick pour répondre à Syndra). Ils peuvent également compter sur leur nouveau jungler Contraktz qui a réalisé d’excellentes performances notamment face à TSM.

A la conquête de l'Amérique #1 ContraktzContraktz peut sourire après deux belles prestations

Si le nom Flyquest ne vous dit peut être pas grand chose, retenez ce nom. L’ancienne équipe Cloud9 Challenger a réalisé deux belles performances. Même si le premier match face à Envyus, amputée de leur jungler, est une victoire à nuancer, la deuxième face à Team Liquid est plus révélatrice de leur niveau potentiel. Même si Flyquest laisse Liquid prendre la première map sur une erreur de draft, ils sont restés sereins. Ils ont simplement déroulé leur jeu pour revenir au score et même stomp la troisième game. Il n’est donc pas surprenant de retrouver Cloud9 et Flyquest aux deux premières places du classement en ce début de championnat.

Pourquoi un trio de tête ? On peut, en effet, aisément inclure Team Liquid dans les leaders de ce début de championnat. Même si au final l’équipe est à 1-1 comme 5 autres, leur défaite eut lieu face à des Flyquest très bien préparés. Toutefois, Liquid, avec leur meneur Reignover, ont montré un très bon niveau de jeu malgré une défaite. On a pu les observer lors de leur victoire face à CLG dans deux situations bien distinctes : ultra dominateur, sachant jouer le snowball en game 1 et jouant en sous-marin sur la game 2, patientant sans paniquer et faisant confiance à la composition draftée autour d’Orianna et Twitch pour au final l’emporter. Même avec 1-1 après une semaine de compétition, il ne serait pas surprenant de les voir accrocher le wagon de tête de ce split.

Le ventre mou du milieu de classement

Mou est sans doute le terme approprié. On connait la tradition NA de faire durer les parties sur plus de 45min, et bien cette tradition perdure peu importe la méta ou les équipes, comme un syndrome sur le continent nord américain.

TSM, Immortals, Team Dignitas, Counter Logic Gaming, et enfin Phoenix1 n’ont tout simplement rien démontré durant cette première semaine. L’affrontement TSM contre Immortals aurait pu être une très belle affiche tant on se souvient de la domination de ces deux équipes la saison précédente. La confrontation a tourné à l’avantage de TSM, certes, mais que ce fut long, pénible, poussif. C’est véritablement une victoire arrachée à l’usure qu’a obtenu TSM les positionnant à 1-1. Immortals est également sur le même bilan cette semaine mais leur victoire s’est faite dans la douleur face à Echo Fox, déjà lanterne rouge du classement.

A la conquête de l'Amérique #1 WildturtleLe retour de l’ADC Wildturtle n’a pas encore fait mouche

Autant TSM et Immortals ont déçu, mais Dignitas et Counter Logic Gaming n’ont pas eu l’occasion de révéler leur potentiel. CLG a vaincu Envyus qui, comme dit précédemment, jouait avec leur midlaner dans la jungle, ce qui ne constitue pas une victoire référence et ont perdu face à Team Liquid, une des 3 équipes en forme. Constat similaire pour Dignitas perdant face à C9 tout en prenant une map et bat P1 mais là en laissant partir map. En revanche, s’il y a une satisfaction à avoir pour Dignitas, c’est la très bonne forme de leur midlaner : Keane.

Pour finir concernant les équipes de milieu de tableau, Phoenix1 pourrait avoir sa place dans la dernière partie de cette rétrospective mais n’est sauvée que par leur victoire. Le bilan est quelque peu satisfaisant (1-1) mais au vu des matchs joués, cela ne présage rien de bon pour la suite. Une défaite face à Dignitas qui, comme nous l’avons dit juste avant, ne semble pas être l’équipe ayant le plus gros potentiel de ce split et une victoire face à des Echo Fox incapables de remporter une partie.

Echo Fox et Envyus déjà en queue de peloton

Terminons cette revue des troupes après une semaine de compétition avec les deux seules équipes à 0-2 : Echo Fox et Team EnVyUs.

Concernant Team EnVyUs, la raison de cette mauvaise semaine se trouve essentiellement dans la line up. En effet, l’équipe est pour le moment privée de leur jungler, Lira, pour un problème de VISA. Pour le remplacer, Envy a placé Ninja, leur midlaner, dans la jungle, et fait appel à leur remplaçant de prestige russe Alex Ich pour officier sur la midlane. On a pu constater que Ninja était loin d’être à l’aise à ce poste et les défaites se sont rapidement enchaînées perdant à deux reprises 0-2 face à Liquid puis CLG. Même si démarrer un championnat en dernière place n’est pas insurmontable, ce soucis de VISA pour leur jungler doit être réglé au plus vite pour que la situation n’empire pas et ne devienne irrattrapable.

Echo Fox est la plus grosse déception de cette première semaine. Annoncée comme une des équipes phares de cette saison à travers le mercato, elle est tout bonnement incapable de gagner actuellement. Battue 2-0 par Phoenix1 et 2-1 par Immortals, les équipiers de Froggen ont dominé l’early game dans toutes leurs parties mais ont toujours fini par perdre, ne parvenant pas à concrétiser leur avantage. Leur seule map remportée fut contre Immortals au terme de 50 minutes de jeu pénibles et grâce à un dragon ancestral. Une révélation en revanche dans cette équipe, leur jungler Akaadian, rookie, est justement la raison de leurs early game réussis. Même s’il n’y a pas d’évolution, la situation pourrait devenir rapidement critique pour les Fox.

A la conquête de l'Amérique #1 FroggenFroggen n’a pas fini de se poser des questions chez Echo Fox

Bien qu’une seule semaine se soit écoulée, le paysage de ces LCS NA semble déjà se dessiner et nous avons pu voir quelles étaient les équipes déjà au dessus des autres mais aussi celles en dessous. Avec la semaine qui vient, Flyquest et Cloud9 auront déjà une belle occasion de creuser l’écart en affrontant des équipes de milieu voire bas de tableau. Team Liquid pourra confirmer sa place de n°3 face à TSM, mais pour ces derniers, il ne faudra pas rater ce match ; sans doute LA rencontre de cette semaine n°2.

LCS NA Saison 7 Spring Split - Classement

La Fête Lunaire de 2017 – Vive le poulet !!

La fête lunaire de cette année promet d’être différente ! Dans les semaines à venir, vous pourrez profiter de nouvelles quêtes d’événements spéciaux, acheter de nouveaux modèles et montures dans la boutique, et peut-être même avoir la possibilité de voir les feux d’artifice à la fin de vos parties.

Les festivités commencent ce mardi 24 janvier et se termineront le 14 février, tous les joueurs sont bien évidemment invités !

La course du Coq

Cette année le nouvel an chinois est placé sous le signe du Coq, un gage de justice et de droiture. Une belle année se profile à l’horizon, alors il faut en profiter.

Pendant cette fête, les joueurs recevront chaque jour une quête d’événement pour participer à la course du Coq. Il sera possible d’apercevoir le Coq lunaire près de votre idole en début de partie, si un joueur de votre équipe n’a pas encore accompli sa quête journalière. De nombreux objets festifs seront alors parsemés dans la zone de départ de votre équipe.

Collaborez avec vos alliés pour réunir les objets demandés et apportez-les au Coq pour le faire avancer.

Quêtes et récompenses de la fête lunaire 2017

Quête journalière Récompense 
 Terminer la course du Coq une fois200 pièces d’or

Quête d’évènement Récompenses 
Terminer la course du Coq 25 fois pendant la fête lunaire 2017Portrait et monture Coq lunaire

Fête LunaireFête Lunaire

Nouveaux articles de la fête lunaire

Certains des héros de Heroes of the Storm se sont mis sur leur trente-et-un pour la fête lunaire de cette année. Rendez-vous dans la boutique en jeu pour découvrir le pack Fête lunaire 2017, contenant Samuro roi singe avec son Nimbus et Li-Ming lunaire.

La monture du Coq doré a également rejoint la boutique. Mais elle ne sera accessible qu’aux joueurs capables de dépenser 10 000 pièces d’or.

Fête Lunaire

Pack Fête lunaire 2017

HEROSMODELESMONTURE
SamuroSamuro roi singe*Nimbus
Li-MingLi-Ming lunaire*Aucune

* Objet exclusivement disponible avec le pack Fête lunaire 2017. Le modèle Samuro roi singe pourra être acheté individuellement le 31 janvier et le modèle Li-Ming lunaire sera disponible à l’achat le 7 février.

Pack Fête lunaire 2016

HEROSMODELESMONTURE
JainaJaina lunaire Dragon lunaire
 Illidan Illidan lunaire Aucune

Si vous souhaitez de plus amples informations vous pouvez vous rendre sur la page officielle.

Chronique de l’empire du milieu #1 : Le début d’une grande aventure

C’est reparti pour un tour. Douze teams vont se battre durant dix semaines pour être la team qui succédera à Edward Gaming. L’enjeu ? La gloire, l’argent et une place pour le MSI 2017. La première semaine de ces LPL vient tout juste de se finir et en voici le résumé.

[bandeau-lol][/bandeau-lol]

Groupe A : Une week et déjà des surprises

Chronique de l'empire du millieu #1 lpl I mayPour commencer, parlons d’une toute petite surprise : IMay. Déjà en forme la saison dernière avec leur qualification aux Worlds, ils ont montré cette semaine qu’il faudra compter sur eux pour le titre. Ils ont balayé des Royal, eux aussi candidat au titre, avant de gagner contre les LGD de Imp. Nous ne sommes qu’à une semaine de compétition mais sortir en 2-0 de cette week compliquée est un signe très positif pour le futur. Snake Esport, contrairement à beaucoup de leurs camarades n’ont eut qu’une game pour s’exprimer cette semaine. Ils ont cependant réussi à arracher une précieuse victoire dans la douleur contre Invictus Gaming ce qui leur permet d’aborder la week 2 avec le sourire.

lpl rng Chronique de l'empire du millieu #1Du coté de LGD Gaming, on finit la semaine en 0-1 ce qui n’est pas très flatteur mais il faut cependant relativiser. LGD n’a disputé qu’une game cette semaine. De plus, cette game était un 1-2 contre des IMay très en forme. Il faudra donc encore attendre un peu pour tirer des conclusions sur le niveau de cette équipe. Avec l’arrivée de Duke, la line up Invictus Gaming avait l’air très solide sur le papier. Elle l’a effectivement démontrée en infligeant un 2-0 à OMG. Malheureusement, ils ont ensuite dû s’incliner contre Royal ce qui ternit un peu cette week pour eux. Du coté Royal, cette victoire arrive comme une bouffée d’oxygène après la claque prise contre IMay et évite que cette week devienne un désastre total. Enfin, parlons d’OMG, une défaite contre Invictus Gaming puis une contre Royal. Ces résultats sont inquiétants et OMG va devoir se ressaisir en week 2 sous peine de devoir jouer la relégation toute la saison.

Groupe B : EDG, la force tranquille

lpl edg Chronique de l'empire du millieu #1 EDG is back. L’équipe finit cette week en 2-0 et se place d’ores et déjà comme la grande favorite à sa propre succession. Elle sort de cette première week plus que confiante après avoir écrasé Vici Gaming et Team WE 2-0 chacune. Seul accro à cette week, la deuxième game contre WE qui ne fut pas des plus propres. EDG démontre cependant que ce n’est pas la perte de Deft qui va empêcher l’organisation de dominer en Chine. Évoquons ensuite les Qiao Gu Reapers et leur victoire 2-0 contre Game Talents. Le Bo fut maîtrisé mais Game Talents n’est pas une référence en LPL et les Qiao Gu n’ont joué qu’une game. Il faudra alors démontrer, lors des prochaines weeks, qu’ils ont ce qu’il faut pour jouer la qualification en playoffs. Pour la Team WE, si l’on se base sur les résultats, une victoire contre Newbee et une defaite contre EDG, on peut dire que cette week fut moyenne. Cependant la deuxième game contre EDG permet de garder espoir tant elle fut serrée.

lpl newbie Chronique de l'empire du millieu #1Vici, quant à eux, terminent aussi cette week en 1-1, et là on peut parler de déception. Avec l’arrivée du champion du monde Bengi, Vici a clairement annoncé ses intentions. Pourtant cette première week fut plus que décevante, un lourde défaite face à EDG et une victoire très compliquée contre Newbee. Il va falloir hausser le niveau de jeu dans les semaines à venir si Vici veut se frotter au top de la LPL. Tout comme pour Qiao Gu, Game Talents n’a joué qu’une game. Malgré cette défaite, ne tirons donc pas de conclusions hâtives. S’il est certain que sur le papier Game Talents n’a pas une line up capable de jouer le top LPL, la réalité sur la faille nous étonne parfois. A eux de redresser la barre lors de la week 2 même si leur match contre EDG risque d’être compliqué. Enfin, parlons de Newbee qui finit en 0-2. Cependant, contrairement à OMG, les défaites furent moins cinglantes. Les deux Bo contre Team WE et Vici Gaming se firent en trois games. Une semaine frustrante pour Newbee qui n’était pas si loin de repartir en 2-0. Il leur faudra faire quelques ajustement mais nul doute qu’une fois ceux-ci faits, ils trouveront le chemin de la victoire.

C’est tout pour cette première semaine de LPL, rendez-vous le 9 Février pour la suite des festivités.

LPL Saison 7 Spring Split - Teams

Focus sur le vieux continent #1 – Un lancement déroutant

La première semaine des LCS EU Spring Split 2017 était remplie d’enjeux. Les nouveaux rosters devaient confirmer leurs capacités, et les excellentes équipes, leur continuité dans leur niveau de performance. Nous avons eu l’occasion de voir toutes les équipes à l’oeuvre, et les appréciations sont très nuancées par rapport aux attentes de la pré-saison.

[bandeau-lol][/bandeau-lol]

Espoir et réalité

Cette première semaine était constituée de matchs internes aux groupes. Cela nous a permis d’avoir une idée de quelles équipes allaient dominer leur groupe lors de la première partie du split.

Dans le groupe A, les attentes se portaient sur Fnatic, G2 et Misfits. Le BO de la semaine, G2 vs Fnatic, nous a permis d’avoir une véritable idée sur les capacités du nouveau roster des quintuple champion européen et le niveau actuel de G2. Si FNC réussit à prendre une game lors de ce BO, les poulains d’Ocelot ont définitivement dominé le BO, poussant toujours FNC à la défense. Mais les espoirs restent là pour sOAZ & co car leur performance était loin d’être mauvaise. Côté Misfits, c’est un peu plus nuancé. On sent les capacités de chaque joueur, mais vu les difficultés qu’ils ont eu face à Giants, il se peut que leur place de challenger pour les playoffs soit loin d’être gagnée. Justement, concernant Giants, ces derniers ont affiché un niveau de jeu plus que convenable face à Misfits et pourraient bousculer les résultats de cette poule. Quant à Roccat, il faudra sûrement attendre un meilleur match-up pour avoir une idée de leur véritable capacité.

LCS EU Focus sur le vieux continent #1Jankos continue sa réputation de First Blood King en 2017

Le groupe B était attendu pour être beaucoup plus serré que son alter-ego. Mais cette semaine nous a démontré que mis à part H2k et UOL, les autres équipes étaient très loin du niveau imaginé. Les résultats composés uniquement de 2-0, les surprises furent nombreuses. Le niveau de jeu époustouflant de la nouvelle équipe H2k et la réussite de UOL depuis leur victoire aux IEM se ressentent énormément. Et si Origen a rassuré, avec un niveau de jeu plus haut que les attentes, Splyce et Vitality ont subi un naufrage lors de cette première semaine. La première impression de ce groupe est que la troisième place va être très débattue, mais le haut de tableau ne va pas beaucoup bouger pour l’instant.

Des Résultats symétriques

Dans les deux groupes, les résultats finaux furent les mêmes. G2 et H2k ont gagné leur deux matchs, se plaçant au sommet de leur groupe. Ainsi en plus d’avoir montré un niveau supérieur à leurs opposants, les deux équipes ont réussi à prendre une excellente avance dès la première semaine.

LCS EU Focus sur le vieux continent #1Le jeune Hans Sama a encore du chemin avant de s’imposer dans son groupe

Puis on trouve Misfits et UOL en 1-0. Si UOL eut une performance plus convaincante que Misfits, le résultat final reste satisfaisant. Plus que pour UOL, il faudra que Misfits confirme leur place lors des semaines à venir. Ce qui ne sera pas forcément aisé dans un groupe où Fnatic et Giants peuvent être de bons opposants dans le futur.

Les 6 autres équipes ont toutes perdu leur match de la semaine mais ça ne veut pas dire pour autant qu’elles méritent leur place. Fnatic et Giants ont montré d’excellentes choses, et il ne serait pas étonnant de les voir remonter dans le classement plus tard. Côté Groupe B, le constat est un peu plus nuancé pour ces équipes. Ni Splyce, ni Vitality ne paraissent être de bons opposants pour le haut du tableau, leur match respectif étant une première impression catastrophique. La surprise peut venir d’Origen, dont la prestation fut intéressante face à H2k.

Maintenant que le cadre est posé, le but premier des futures semaines sera d’observer les améliorations dans le jeu de chaque équipe et la façon dont elles se développeront. Les premières impressions sont toujours importantes mais ce sont également celles que l’on veut effacer parfois. Il ne fait aucun doute que certaines équipes vont être d’excellentes compétitrices, mais soyons patients. Le split vient juste de commencer, tout est encore à construire.