Les invitations pour la DreamHack Tours 2017 sont tombées

La DreamHack vient enfin d’annoncer les noms des équipes CS:Go participant à la Dreamhack Tours 2017 !

DreamHack Tours 2017

La DreamHack Tours se tiendra du 6 au 8 mai 2017 au Centre des Congrès Vinci de Tours. Lors de cet événement se déroulera un tournoi CSGO DreamHack Open dans lequel 8 équipes essaieront de remporter les 100.000 $ mis en jeu. Dans ces 8 équipes, 6 sont invitées par l’organisation et les deux autres sortiront d’un qualifier à raison d’une équipe pour le continent européen et une pour le continent américain. Ces qualifications se dérouleront le week-end du premier avril.

Les noms des équipes invitées

Cette semaine, DreamHack a dévoilé le nom des 6 invités qui feront le déplacement à Tours ! Et la liste fait envie et promet un tournoi de qualité. Les deux premières équipes à être invitées sont EnVyUs et G2 Esports. Les deux équipes françaises sont en quête de performance depuis le shuffle. Et pour le moment, les résultats sont en demi-teinte avec une première partie d’EPL où les deux équipes stagnent dans le ventre mou du classement.

DreamHack Tours 2017KennyS et Guardian, deux des meilleurs AWP du circuit s’affronteront à la DH Tours

Deuxième vague d’invitations avec celles de Natus Vincere et Heroic. Natus Vincere est en forme en ce moment et vise le haut du tableau en EPL. Malheureusement, ils peinent à retrouver le haut niveau en LAN. Les deux dernières équipes à avoir été annoncées sont mousesports et Gambit. Gambit, équipe en forme avec un statut légende au major, ne sort pas souvent en tournoi, mais fait de belles prestations à chaque fois. Mousesports quant à eux, ont fait un très bon début d’année. Mais ils commencent à être en perte de vitesse depuis le départ de leur star Nikola « NiKo » Kovač.

Un bon révélateur de l’état de forme de G2, Na’vi et Gambit sera la starladder series qui a lieu le week-end précédent la Dreamhack Tours 2017.

Team Regicide – 3 joueurs suspendus 24H avant une finale

Il y a une dizaine de jours, le cas Tainted Minds avait déjà fait couler pas mal d’encre. La communauté n’avait pas vraiment compris la réaction de Riot Océanie dans la gestion de ce cas. Et aujourd’hui, rebelote, avec ce coup-ci la Team Regicide qui vient de se faire ban trois de ces joueurs 24H avant la finale des challenger series OPL.

Team Regicide

La raison des ban

La raison des bans des joueurs est au moins valable. Elle intervient suite à des comportements négatifs (en soloQ), à du partage de compte ainsi que de l’eloboosting. Considérant que cela va à l’encontre du code de la faille, il est logique que ces trois joueurs soient punis et se fassent bannir des compétitions Riot.

Nous pouvons aussi nous interroger sur la durée du ban qui est de quasiment un an pour ces joueurs. Cette durée peut paraître plutôt longue notamment lorsqu’on la compare avec un cas similaire. En effet, XiaoWeiXiao, pour des faits similaires il y a de cela un an et demi n’avait écopé « que » de six mois de suspension. La punition peut donc sembler un peu forte pour les joueurs de Team Regicide. Mais au delà de la durée du ban, c’est plus le timing qui interroge.

RégicideXiaoWeiXiao avait été banni « seulement 6 mois » pour des faits similaires

Un timing horrible

Encore une fois, ces joueurs méritaient d’être ban, aucun doute là-dessus. Cependant, Riot était-il obligé de les ban 24H avant la finale des Challenger series OPL ? Ce ban revient tout simplement à condamner l’équipe à l’abandon de cette finale. Ce qui, en plus de ruiner leur split où ils avaient écrasé la concurrence, les empêche d’accéder au promotion tournament OPL. En plus de ces trois joueurs, c’est donc l’organisation, et les deux autres joueurs, qui se voient punis.

Volontaire ou non, ce timing entache complètement la neutralité que Riot est sensé avoir et ce qui est assez grave. Encore une fois, nous avons la preuve que Riot ne peut et ne doit gérer son jeu du point de vu des sanctions en eSport. Les cas de sanctions où le jugement diffère selon la région et le poids des équipes deviennent trop nombreux. Il est plus que nécessaire que Riot distingue ses différentes actions : édition, organisation, justice dans des organisations indépendantes.

Annonce de la première phase des World Cup 2017

Le plus grand événement organisé par Blizzard est de retour. La World Cup Overwatch arrive avec l’annonce de la première phase des World Cup 2017.

World Cup 2017

En quoi consiste les World Cup ?

La World Cup 2017 est une compétition rassemblant les équipes nationales les plus fortes pour participer à la Blizzcon. Chaque équipe est basée sur la moyenne des côtes des 100 meilleurs joueurs de chaque pays. Ces derniers vont former par la suite un comité national qui va sélectionner les joueurs qui participeront. Seuls les meilleurs pays vont pouvoir participer au tournoi.

Cette compétition mondiale se terminera à la Blizzcon mais auparavant les phases de qualification se dérouleront selon quatre régions distinctes.

Tout cela se déroule en plusieurs phases que l’on va décortiquer ensemble.

World Cup 2017

World Cup 2017

A partir de ce jeudi 30 mars, chaque pays participant sera placé sur un tableau des scores et sera évalué en fonction de la côte moyenne de leurs 100 meilleurs joueurs. Au bout de ces 25 prochains jours, les 32 meilleurs pays seront sélectionnés pour la deuxième phase. Celle-ci correspondant à celle des votes.

Qu’est ce que cela veut dire pour vous, joueurs d’Overwatch ? Si vous faites partie du haut du panier, augmenter votre côte permettra de faire grimper votre pays dans le classement. Actuellement sixième pays, il est donc déjà fort probable que la France soit sélectionnée.

World Cup 2017

World Cup 2017

Nous n’en savons pas énormément pour l’instant, mais ce qui est sûr c’est que se sera à nous, la communauté, de voter pour un comité de trois personnes. Parmi dix noms donnés par Blizzard, ce sont eux qui choisiront les joueurs représentant notre pays. Ces dix noms seront choisis entre des analystescoachs, statisticiens ou autres personnalités de la communauté eSport d’Overwatch. Cette deuxième phase commencera durant le mois d’avril.

World Cup 2017

4 poules à travers le globe seront proposées, composées donc de huit équipes. Les deux équipes vainqueurs de ces phases de poule seront qualifiées pour arriver en final à la fameuse convention de Blizzard : la Blizzcon. A savoir que ces matchs se dérouleront en Europe, en Amérique du Nord et en Asie, ce qui veut dire qu’il ne sera pas obligatoire, pour nous français, de se déplacer à la Blizzcon pour supporter notre nation, mais plus facilement en Europe pour la qualifications. Il n’est cependant pas impossible qu’une équipe doive participer à une des poules qui ne corresponde pas à sa région. La troisième phase durera une semaine et sera active durant l’été.

World Cup 2017

La finale se déroulera à la Blizzcon, soit en novembre. Les huit équipes finalistes se rencontreront là bas pour savoir quel pays sera champion de la world Cup 2017.

Pour en savoir plus, une page dédiée à l’événement a été créée par Blizzard, elle sera mise à jour au cours des mois qui vont suivre.

Le sceptre abyssal, item overrated ?

Certains midlaners font le choix du sceptre abyssal très tôt dans leurs parties pour tenir un matchup AP défavorable. Mais vu les statistiques de l’objet, est-ce un choix pertinent ? Nous reprendrons les analyses de Shakarez, manager de Lolking et coach LoL, pour répondre à cette question.

[bandeau-lol][/bandeau-lol]

Les statistiques du sceptre abyssal

Le sceptre abyssal a subi des transformations depuis sa création. Auparavant, il apportait 70 d’AP, 50 de résistance magique et les ennemis proches voyaient leur résistance magique réduite de 20. Aujourd’hui, le sceptre abyssal apporte 60 d’AP, 60 de résistance magique et 10 % de réduction de cooldown. Son passif permet d’infliger 10 % de dégâts magiques supplémentaires aux ennemis proches. (Ndlr : dans la suite de l’article, le sceptre abyssal sera renommé SA pour simplifier la lecture)

L’ancien SA était donc bien plus fort en early car une baisse de 20 de résistance magique était énorme ! Le nouveau est bien plus efficient sur le long terme et lorsque les cibles ont beaucoup de résistance magique.

Le SA coûte à l’heure actuelle 2750 gold. Il se construit à partir de 3 objets : le Codex Méphitique, le Manteau de Négatron et le Tome d’Amplification.

Focus sur les avantages/inconvénient du sceptre abyssal

Ce que souligne Shakarez, c’est que souvent, les midlaners vont surpayer le SA. S’ils souhaitent tenir un match up défavorable (AP vs AP), le SA leur apportera 60 de résistance magique (pour 2750 gold) alors que le choix du Manteau de Négatron et une cape du néant leur apportera 65 de résistance magique (pour seulement 1170 gold).

La seconde option est donc plus intéressante si vous subissez votre lane. Et la cape de néant peut vous avancer dans votre achat des Sandales de Mercure ou du Voile de la Banshee. Si vous souhaitez le revendre, il vous redonnera quand même 315 gold (soit 70 % de son prix).

Ce qui manque en général aux midlaner, c’est leur mana et leur régénération de mana. Cela les met d’autant plus en difficulté quand ils s’orientent tout de suite sur un SA. En s’orientant sur le SA, ils gagneront en survie, mais perdront en contrôle de lane.

Comment donc allier survie et contrôle de lane ? Shakarez répond : en s’orientant sur le Manteau de Négatron, le Chapitre Perdu et le Codex Méphitique.

Cette deuxième option vous apportera 55 d’AP, 40 de résistance magique, 10 % de réduction de cooldown, 300 de mana et 20 % de mana max sur vos level up. Le tout pour 2520 gold. Ce qui vous permettra de vous orienter sur votre Morellonomicon et de finir votre sceptre abyssal plus tard dans la partie.

sceptre abyssal

Un oubli récurrent, l’aura du sceptre abyssal

Enfin, il ne faut pas oublier que le passif de l’aura a une portée de 700. Les mages à longue portée ne profitent pas autant de l’objet que les mages à courte portée ou corps à corps. De plus, cela dépend également de la composition de votre équipe. Si vous êtes le seul à infliger des dégâts magiques, vous réduisez grandement le potentiel de votre SA. Si, à l’inverse, vous avez comme jungler Elise et toplaner Gragas, alors dans ce cas, l’objet devient vraiment intéressant !

En conclusion :

Les analyses de Shakarez ont permis de comprendre les avantages et inconvénients du sceptre abyssal. Ce qu’il faut retenir, c’est que le rush de l’objet n’est pas conseillé, tant les autres options sont plus intéressantes. Et surtout, il faut bien avoir à l’esprit que le choix de votre héros et la composition de votre équipe favorise ou non l’efficacité de l’objet ! Vous voilà avertis midlaners !

Si vous souhaitez parcourir les analyses de Shakarez, voici le lien vers son article.

Overwatch Pit Championship NA – Suivi du Tournoi

[nextpage title= »Overwatch Pit Championship NA »]

Il y a quelque jours nous vous annoncions la création de l’Overwatch Pit Championship. Elle confronte d’un côté les équipes d’Europe et de l’autre celles d’Amérique. Ici vous pourrez suivre l’avancée de l’Overwatch Pit Championship NA avec le classement mis à jour en temps réel, le calendrier et les résultats.

Overwatch Pit Championship NA

Informations  générales

Lieu : Online.

Format : Phase de groupe en BO3 et Playoffs.

Qualification Playoffs : top 4 de la saison régulière.

Equipes : 12 équipes vont s’affronter avec 10 équipes invités et 2 issues des phases de qualification.

Cashprize : 15 000$

Stream : https://www.twitch.tv/overwatchpit

Playoffs

Lundi 10 Avril

Quarts de finale

01h

 Selfless Gaming20FaZe Clan

02h30

Team Liquid21Rise Nation

Demi-finale Winner Bracket

04h

Selfless Gaming21Team Liquid

Mardi 11 Avril

Quarts de finale

01h

Counter Logic Gaming20Luminosity Gaming Loyal

02h30

Rogue20Luminosity Gaming Evil

Demi-finale Winner Bracket

04h

Rogue20Counter Logic Gaming

Mercredi 12 Avril

1er tour Looser Bracket

01h

 

FaZe Clan20Rise Nation

02h30

Luminosity Gaming Evil21Luminosity Gaming Loyal

Jeudi 13 Avril

2ème tour Looser Bracket

01h

Counter Logic Gaming20FaZe Clan

02h30

Team Liquid21Luminosity Gaming Evil

3ème tour Looser Bracket

04h

Counter Logic Gaming02Team Liquid

Vendredi 14 Avril

Finale Winner Bracket

01h

Rogue32 Selfless Gaming

Finale Looser Bracket

02h

 

 Selfless Gaming13Team Liquid

Samedi 14 Avril

Grande Finale

01h

Rogue31Team Liquid
[nextpage title= »Phase de poule »]

Overwatch Pit Championship Europe

Groupe A
RangTeamsW – L
1 Selfless Gaming5 – 0
2Counter Logic Gaming3 – 2
3Rise Nation3 – 2
4Luminosity Gaming Evil3 – 2
5Gale Force eSports1 – 4
6compLexity Gaming0 – 5
Groupe B
RangTeamsW – L
1Rogue5 – 0
2Team Liquid4 – 1
3Luminosity Gaming Loyal2 – 3
4FaZe Clan2 – 3
5Tempo Storm1 – 4
6?You guys get paid?
0
1 – 4

 

?
1 – 20 – 20 – 2 0 – 20 – 2
2 – 11 – 22 – 10 – 22 – 1
2 – 02 – 10 – 20 – 22 – 0
2 – 01 – 22 – 00 – 22 – 0
2 – 02 – 02 – 02 – 02 – 1
2 – 01 – 20 – 20 – 21 – 2
 1 – 20 – 2  2 – 1 0 – 2 2 – 0
2 – 1 0 – 2  1 – 2 0 – 2 2 – 0
2 – 0 2 – 02 – 10 – 2  2 – 1
 1 – 22 – 1  1 – 2 0 – 2 1 – 2
2 – 0  2 – 02 – 0  2 – 0 2 – 0
?0 – 2 0 – 2 1 – 22 – 10 – 2 
[nextpage title= »Calendrier groupe A »]

Vedendredi 31 mars

01H00

Gale Force eSports12Selfless Gaming

02h30

compLexity Gaming02Rise Nation

04h00

Luminosity Gaming Evil21Counter Logic Gaming

Samedi 01 avril

01H00

Rise Nation21Luminosity Gaming Evil

02h30

Gale Force eSports02Counter Logic Gaming

04h00

compLexity Gaming02Selfless Gaming

Dimanche 02 avril

01H00

Gale Force eSports02Rise Nation

02h30

compLexity Gaming12Luminosity Gaming Evil

04h00

Counter Logic Gaming02Selfless Gaming

Lundi 03 avril

01H00

Rise Nation02Selfless Gaming

02h30

Counter Logic Gaming20compLexity Gaming

04h00

Gale Force eSports12Luminosity Gaming Evil

Mardi 04 avril

01H00

Luminosity Gaming Evil02Selfless Gaming

02h30

Gale Force eSports20compLexity Gaming

04h00

Rise Nation02Counter Logic Gaming
[nextpage title= »Calendrier groupe B »]

Mercredi 5 avril

01h00

FaZe Clan12Luminosity Gaming Loyal

02h30

Luminosity Gaming Loyal12Tempo Storm

04h00

FaZe Clan20You guys get paid??

Jeudi 6 avril

01h00

Team Liquid21Tempo Storm

02h30

FaZe Clan02Team Liquid

04h00

Luminosity Gaming Loyal20You guys get paid??

Vendredi 7 avril

01h00

Rogue20FaZe Clan

02h30

Rogue20Tempo Storm

04h00

Team Liquid21You guys get paid??

Samedi 8 avril

01h00

Rogue20Team Liquid

02h30

Rogue20You guys get paid??

04h00

?You guys get paid?21Tempo Storm

Dimanche 9 avril

01h00

Luminosity Gaming Loyal02Team Liquid

02h30

Rogue20Luminosity Gaming Loyal

04h00

FaZe Clan21Tempo Storm

Les sanctions de Riot contre les picks hors-meta

L’affaire avait fait beaucoup de bruit. Le joueur de Singed support qui jouait avec smite avait vu s’abattre sur lui les foudres de Riot. Les raisons invoquées ? Pick hors-meta et refus de communication. Depuis ce cas et celui de Nunu support/smite, Riot a pris les devants et proposé des sanctions.

picks hors-meta

Les picks hors-meta sanctionnés ?

Les cas « récurrents » de Singed et Nunu joués support/smite ont forcé Riot à intervenir. Le joueur de Singed s’était vu, à l’époque, menacé de permaban pour son style de jeu. A savoir : jouer support Singed, sans pierre de vision, avec le sort d’invocateur smite. Et selon Riot, il refusait de communiquer avec son équipe.

Après ce cas, la politique de Riot était la suivante : tout joueur qui jouait des picks hors-meta comme ce joueur et refusait de communiquer avec son équipe était ban pendant 14 jours. Une décision qui avait choqué la communauté de joueurs de League of Legends. Car beaucoup jouent des personnages hors-meta et ne communiquent pas avec leur équipe et ce, sans pour autant troller ou feed intentionnellement.

Cette semaine, Riot vient de mettre à jour sa politique. Plus question de ban un joueur pendant 2 semaines. En effet, cette décision leur paraissait trop sévère pour les cas mis en cause. Les investigations de Riot ont montré que les rares affaires de ce genre (qu’ils estiment à 4 ou 5 par an) étaient plus compliquées que ce qu’ils avaient jusque là imaginé.

Car l’intention de ces joueurs était véritablement de gagner. Et c’est principalement leur manque de communication et donc la frustration de leurs équipiers qui provoquait leur report et ban.

La nouvelle politique-sanction de Riot

Riot veut donc favoriser les picks exotiques et hors-meta et sanctionner les véritables trolls et feeders. Pour cela, ils proposent une nouvelle politique de sanction.

  1. Les joueurs jouant des picks inhabituels, déterminés à gagner, mais qui créent de la frustration (en ne communiquant pas avec leurs partenaires par exemple) verront leur compte bloqué. Le joueur recevra un message lui indiquant de contacter le support afin de débloquer son compte.
  2. Le support expliquera ensuite au joueur qu’il n’est pas ban, mais que son compte est temporairement verrouillé pour cause d’audit. Seront alors envoyés au joueur des exemples in-game pour lui montrer pourquoi son compte a été bloqué.
  3. Le joueur recevra des explications sur comment bien communiquer pour ne pas nuire à son équipe. Ensuite, son compte sera déverrouillé et il pourra rejouer comme avant.

En résumé :

Si vous jouer des picks hors-meta, que vous communiquer un minimum avec votre équipe, tout ira bien pour vous. Si vous trollez, feedez intentionnellement, et faites exprès de perdre en jouant n’importe comment, des sanctions seront appliquées.

Nous saluons le retour en arrière de Riot (leur ancienne politique étant véritablement abjecte). Et bien que leur nouvelle sanction concerne très peu de joueurs, elle s’avère encore étonnante. Ils prennent des sanctions contre des joueurs qui ne représentent quasiment rien. La communauté attend surtout Riot sur une véritable politique de sanction vis-à-vis des joueurs toxiques, xénophobes, feeders intentionnels qui nuisent véritablement au jeu.

En bref, de la poudre aux yeux.

APU – Bientôt un diplôme de joueur professionnel ?

En Asie du Sud-Est, une université est en train de plancher sur la qualification par diplôme de joueurs professionnels. Il s’agit de l’Asian Pacific University (APU), en Malaisie, et les plans sont très concrets.

La première université consacrée à l’eSport

Le mois dernier, dans l’optique de la progression de l’eSport, l’Asian Pacific University (APU) et eSports Malaysia (branche du ministère malaisien du sport) ont lancé l’APU eSports Academy. Cette institution aura pour but de décerner un diplôme de joueur au terme d’un cursus de 12 semaines. Découpé en 3 niveaux, débutant, intermédiaire et confirmé, ce cursus pourra s’effectuer sur une grande diversité de jeux telle que LoL, CS:GO, DotA 2, ou encore FIFA17.

APU

Cette envie de développer une division eSport à l’université provient d’une expérience conséquente. En effet, l’APU existe en partie par son club d’eSport, et du fait qu’elle a accueilli la finale nationale des championnats LoL et FIFA Online. De ces événements, l’université a su tirer parti des retours des étudiants, parents, spectateurs. Et de là est née l’idée de création de cette certification eSportive.

L’accession au Graal

Depuis un moment, l’APU propose des cursus universitaires dans le développement de jeux compétitifs par exemple. Ainsi, poursuivre dans cette voie « imposait » de créer un diplôme affirmant votre capacité sur votre jeu de prédilection. Mais ces classes ne seront pas ouvertes avant mai, malgré des inscriptions déjà ouvertes. Les origines des postulants sont paraît-il de tout bord, même si une bonne part provient du game design. Ceci ne doit pas faire oublier que si vous étudiez votre passion, il en reste que c’est un cours, « même si vous vous entraînez au last-hit [ou aux pop-flash] ».

Les cours et les coachings seront assurés par des joueurs professionnels. Les cours ne sont pour l’instant pas ouverts aux étudiants étrangers. En effet, on peut imaginer qu’il leur faudra un peu de temps pour faire fleurir leur projet. Néanmoins, l’APU précise qu’à l’avenir, il sera possible et probable de faire venir des coachs ou joueurs étrangers pour participer à cet enseignement en tant que coachs. Mais pour être étudiant, il reste une chance : inscrivez-vous au cours de game design et participez au cours eSport le weekend.

Le contenu des cours

Le corps de la formation est le suivant : des classes de 30 à 40 étudiants qui étudieront à raison de 4 heures par semaine. Cela peut sembler peu mais l’enseignement sera quasi-exclusivement sur la maîtrise des mécaniques de jeu propre à celui que vous jouez. Un faible enseignement théorique sera prodigué, c’est-à-dire assez peu de ‘theorycraft’ ou encore de management d’équipe. Le but est d’abord de préparer les étudiants à jouer avant de les entraîner, peut-être avec un cursus plus approfondi. Comme l’APU le signale, les cours seront légers pour prétendre à être un joueur professionnel, mais ils permettront au moins d’avoir un avantage mécanique sur les nombreux prétendants à ce destin.

Heroes of the Storm 2.0 : Le renouveau du jeu est en marche !

[nextpage title= »heroes of the Storm 2.0″]

C’est dans une suite de vidéo sur la chaîne youtube de développement que Blizzard annonce le renouveau de son Moba. Des modifications dans la progression, la boutique et les récompenses sont au programme du patch 2.0.

Patch 2.0

Un nouveau départ 

C’est le message que voulait faire passer Alan Dabiri, directeur du développement du jeu. Heroes of the Storm est arrivé à un point de non-retour, faisant table rase de son passé peu glorieux. Les joueurs avaient trouvé le jeu trop fade et creux, délaissant la possibilité de voir le jeu s’améliorer. Les développeurs ont pris le pari et ont décidé d’ajouter de plus en plus de contenu pour faire d’Heroes of the Storm un Moba unique.

C’est aujourd’hui chose faite avec l’arrivée de la version 2.0 du jeu. Déjà disponible sur le royaume de test, cette version ajoute des fonctionnalités dans la boutique, des emotes, spray, bannières, coffres et expressions. La progression de niveau est refondue ainsi que les monnaies en jeu qui sont reconfigurées.

En plus des nombreux changements in game, Blizzard a offert au site Heroes of the Storm une petite refonte graphique afin de coller à la nouvelle image du jeu.

[nextpage title= »Graphismes et Progression »]

Refonte graphique de l’interface

Un des éléments qui se trouve rapidement modifié par les nouveautés est l’interface des menus. Les changements nécessitent de nouvelles pages et des refontes, dont certaines en jeu pour l’entrée des émotes, expressions, tags et bannières. Les profils de joueurs sont complètements changés ainsi que l’écran de chargement. La roue des expressions s’ajoute dans l’interface en jeu.

La collection est la plus touchée par ces modifications. Les portraits seront implantés au sein de celle-ci tout comme les objets récupérés au sein des coffres. Au lieu de chercher toutes les récompenses entre la collection et le profil, tous les éléments seront réunis sous la forme d’onglets au même endroit. De plus afin de ne pas surcharger la collection, celle-ci reçoit un allègement graphique pour la rendre plus agréable.

L’ouverture des niveaux maximum 

Patch 2.0

La progression des niveaux était divisée entre le niveau de joueur et le niveau de personnage. Désormais, il n’y aura plus de maximum de niveau pour les deux. Le niveau de joueur dépendra du total acquis sur tous les personnages. La progression sera donc continue pour les joueurs sans que les différentes limitations d’entrée pour des modes comme les parties classées ne soient changées. En revanche, l’arrivée de ce changement de progression est cohérente avec les nouveaux items de la boutique, comme les coffres contenant de nombreux cadeaux. Ceux-ci seront débloqués à certains niveaux de personnage et de joueur, offrant des skins, des items et des personnages aux joueurs.

[nextpage title= »Changement de monnaie »]

De l’or, des gemmes et des cristaux

Afin d’ouvrir à plus de monde la boutique, Blizzard étend la possibilité d’utiliser des monnaies différentes.

Patch 2.0

L’or des héros

L’or était la seule source obtenue à travers le jeu, le reste devant être payé directement à Blizzard. Désormais, l’or permettra d’acheter comme actuellement les personnages, complétés par les gemmes et les cristaux.

Blizzard offre des gemmes

Les gemmes sont une nouvelle monnaie qui sert à remplacer les paiements en faveur de Blizzard. Contrairement à la pratique actuelle, les paiements ne seront plus faits au moment de l’achat. Il sera désormais possible de garder en stock des gemmes pour des achats futurs. De plus, lors de passage de niveaux de personnage et de joueur, il sera possible d’obtenir des gemmes en récompense.

Au cour de la bêta, une quête hebdomadaire est activée sur le royaume de test pour obtenir des gemmes, permettant les achats, bien que celles-ci ne seront pas transférées sur le royaume standard.

Rien de plus beau que les cristaux

Les cristaux sont une source artisanale, obtenue par les coffres ou par la destruction d’éléments esthétiques. Ces cristaux ne seront utilisables que pour obtenir des modèles, des montures, des annonceurs, des bannières, des packs d’émoticônes, des tags, des portraits et des expressions.

[nextpage title= »Nouveaux items dans la boutique »]

Nouvelles monnaies, nouveaux items 

Les nouveaux items sont nombreux dans la boutique et seront, pour la plupart, accessibles sans mettre la main à la poche.

Les coffres à items

La grande nouveauté réside dans les coffres à items. Ceux-ci, déjà présents sur Overwatch sont implantés au Nexus. Ces coffres, obtenus en passant des niveaux de joueur ou héros ou en les achetant offrent quatre récompenses, dont au moins une rare ou une épique minimum. Les différentes récompenses s’étendent à tous les items en jeu, les modèles et montures, mais aussi les turbos et tous les nouveaux items esthétiques.

Patch 2.0

Les récompenses offertes dans les coffres peuvent être décevantes, c’est pourquoi Blizzard offre la possibilité de relancer le contenu 3 fois au maximum. Chaque relance coûte un peu plus cher, allant d’un minimum de 250 pièces d’or à 750. Une fois les trois relances effectuées, il n’y a plus de choix et vous devrez prendre ce qu’il reste. Il n’est pas possible de conserver une partie des récompenses, alors soyez bien sûrs de vos relances.

Patch 2.0

Les nouveaux items esthétiques

Plusieurs items esthétiques font leur entrée dans le Nexus pour dynamiser la boutique et personnaliser votre expérience de jeu.

Les annonceurs

Dans chaque carte, une voix unique annonce les morts, prises de forts et objectifs. Vous pouvez a présent acheter la voix d’un personnage pour remplacer celle originale. Soyez encouragez par Luisaile ou Asmodan.

Patch 2.0

Les répliques

Désormais vous pouvez accéder à un panel d’expressions pour chaque personnage. Signaler une action ou moquer vos adversaires. Les différentes expressions seront entendues par les alliés et les ennemis aux alentours.

Patch 2.0

Les bannières

Des bannières stylisées peuvent être achetées et seront plantées à chaque fois que vous accomplirez un exploit. La prise d’un fort, d’un objectif ou d’un camp, plantez votre bannière et montrer à vos opposants que vous être le maître dans le Nexus.

Patch 2.0

Tags

Il est désormais possible de redécorer le Nexus aux couleurs de votre choix. Des licornes ou des minions en colère, c’est votre choix de refaire la déco dans votre base ou dans celle de vos adversaires.

Patch 2.0

Les Emotes

Plusieurs packs d’emotes seront disponibles aux joueurs via la boutique et les coffres. Chaque pack sera stylisé selon un personnage ou un thème. Ils seront utilisables dans tous les canaux de discussion, en partie, mais aussi dans le lobby. Les émoticones seront ordonnés dans les favoris afin d’avoir toujours sous la main vos emotes préférés. Si vous possédez le pack d’émote de différents personnages, les favoris seront retranscrits d’un personnage à l’autre.

Patch 2.0

Portraits

Les portraits déjà existants vont pouvoir être achetés avec de nombreuses nouveautés. Plus esthétiques, qui seront plus démonstratives de l’image que les joueurs veulent donner au premier regard.

Pour en savoir un peu plus sur les nouveautés de ce patch 2.0, le patch note officiel est disponible ici.

Cassia chef de guerre amazone : Aperçu du nouveau champion

Blizzard révèle son nouveau personnage Cassia ! Assassin à distance, l’amazone va faire des ravages dans le Nexus à l’aide son javelot et de ses capacités d’attaques.

Cassia

Cassia, chasseuse d’assassins

Cassia, le nouveau personnage dévoilé, n’est autre que l’amazone tirée de l’univers de Diablo. Vainqueur du démon Diablo, l’amazone est maître dans l’art de la guerre et elle rejoint le nexus pour donner une bonne leçon à ses ennemis. Son rôle d’assassins à distance est unique et va devenir un cauchemar pour tous les joueurs d’ADC.

La spécialisation anti-physique

Cassia maîtrise les armes comme personne et elle apprend depuis longtemps aux jeunes amazones à combattre les forces de Diablo. Par sa connaissance de la guerre, Cassia possède des capacités pour maîtriser, résister et tuer ses opposants.

Cassia

Son trait Fluidité lui donne de l’armure physique à chaque déplacement sans monture jusqu’à un maximum de 65 %. Si elle s’arrête, le bonus prend fin.

Son kit de capacité est fourni avec Javelot foudroyant ; un tir de javelot qui se scinde en deux lorsqu’il atteint une cible.

Lumière aveuglante aveugle tous les adversaires dans une zone après 0.5 seconde. Les ennemis aveuglés subissent 15 % de dégâts supplémentaires.

Enfin, Fulgurance charge vers un ennemi et crée un cône d’attaque ou Cassia multiplie les coups de javelot au corps-à-corps pendant 1.5 seconde.

Sa première capacités héroïques, Boule héroïque, rebondit entre plusieurs ennemis et Cassia jusqu’à un maximum de 6 fois en infligeant des dégâts.

La seconde, Valkyrie, invoque une valkyrie qui empale le premier ennemi sur sa trajectoire, l’étourdit et le ramène vers Cassia. Tous les ennemis sur le chemin de la valkyrie, sont repoussés.

Un assassins pour réprimer ses pairs

Cassia est sans nul doute le repère d’une nouvelle mécanique dans le jeu, portant beaucoup plus sur le contre que sur la composition d’équipe. Comme Tychus est le fléau des tanks, Cassia sera le bras armé contre tous les assassins physiques. Son arrivée dans le Nexus est proche, elle accompagne une grosse mise à jour déjà en ligne sur le PTR. Pour plus de détail sur Cassia et ses capacités, le patch note du royaume de test est en ligne ici.

HCT Winter 2017 : ShtanUdachi Decklists et parcours

[nextpage title= »Présentation de ShtanUdachi »]

Parmi les 4 finalistes qualifiés pour le tournoi BlizzCon, ShtanUdachi s’est imposé comme le grand vainqueur des HCT Winter 2017. Le seul joueur européen de ces phases finales a démontré sa maîtrise du métagame. Passons en revue son parcours et ses decklists.

Un joueur acharné

ShtanUdachi est un joueur russe (Team Spirit) présent sur la scène eSport depuis 2015. S’il n’est pas particulièrement connu pour ses précédentes participations à des compétitions officielles, ce n’est pas le cas de ses decklists ! Ses deckbuildings font régulièrement des résultats conséquents, aussi bien en ladder qu’en tournoi. Il faut dire que ShtanUdachi ne compte pas ses heures de jeu : en juillet 2016 il affichait 15 000 victoires en partie classée ET autant en arène. Dans une interview accordée au site hellraisers.pro (sa première team pro) il explique que ce cumul d’expériences lui permet de cerner au mieux les mécaniques du TCG de Blizzard. L’arène est un terrain particulièrement propice aux tests, y compris les plus improbables. ShtanUdachi affiche généralement une préférence pour les decks combo et contrôle offrant une grande profondeur de jeu.

shtanudachi

Habituellement, il accorde beaucoup de temps à la réflexion autour de sa lineup. Pour ce tournoi, il a adopté une approche différente : les HCT Winter arrivant en toute fin de méta, il s’est concentré sur les archétypes les plus joués en tournoi. Il n’a concédé aucun match pendant ces 4 jours aux Bahamas et a même infligé un 4-0 sans appel à LovelyChook en demi-finale. La finale contre Frozen a été disputée mais la 7° manche décisive a largement penché en faveur de ShtanUdachi. Malgré un parcours en dent de scie et quelques missplays, le joueur américain a mené une finale de haut niveau avant de finalement s’incliner. 2017 sera peut-être une année décisive pour ShtanUdachi, aussi bien pendant les HGG (HearthStone Global Games) que pendant l’ultime event BlizzCon 2017.

[nextpage title= »Line up : decklists du champion »]

Analyse de la lineup

Contrairement aux 3 autres joueurs des phases finales, ShtanUdachi  a laissé de côté le prêtre Dragon qui peine beaucoup contre voleur Miracle et démoniste Reno. Le guerrier Pirate a été systématiquement banni, laissant ouvert une lineup de 4 decks très solides. Il serait intéressant de savoir comment l’anticipation de ce ban a été intégré à sa réflexion mais il ne fait aucun doute que les choix du joueur russe ne doivent rien au hasard.

ShtanUdachi

1 x [Arcane Blast]
1 x
[Babbling Book] 1 x [Ice Lance] 1 x [Bloodmage Thalnos]
1 x
[Doomsayer] 1 x [Frostbolt]
1 x
[Loot Hoarder]
1 x
[Novice Engineer] 1 x [Acolyte of Pain]
1 x
[Arcane Intellect]
1 x
[Brann Bronzebeard]
1 x
[Forgotten Torch]
1 x
[Frost Nova]
1 x
[Ice Block]
1 x
[Kabal Courier] 1 x [Volcanic Potion] 1 x [Fireball]
1 x
[Kazakus]
1 x
[Polymorph]
1 x
[Azure Drake]
1 x
[Burgly Bully]
1 x
[Blizzard]
1 x
[Emperor Thaurissan]
1 x
[Reno Jackson]
1 x
[Archmage Antonidas]
1 x
[Firelands Portal]
1 x
[Flamestrike]
1 x
[Inkmaster Solia]
1 x
[Alexstrasza]
1 x
[Pyroblast]
1 x [Mortal Coil]
1 x
[Mistress of Mixtures] 1 x [Power Overwhelming] 1 x [Soulfire]
1 x
[Bloodmage Thalnos] 1 x [Dark Peddler]
1 x
[Dirty Rat]
1 x
[Doomsayer] 1 x [Brann Bronzebeard]
1 x
[Demonwrath]
1 x
[Earthen Ring Farseer]
1 x
[Imp Gang Boss]
1 x
[Shadow Bolt]
1 x
[Faceless Shambler]
1 x
[Hellfire] 1 x [Kazakus] 1 x [Refreshment Vendor]
1 x
[Shadowflame]
1 x
[Twilight Drake]
1 x
[Faceless Manipulator]
1 x
[Leeroy Jenkins]
1 x
[Second-Rate Bruiser]
1 x
[Emperor Thaurissan]
1 x
[Reno Jackson]
1 x
[Siphon Soul]
1 x
[Sylvanas Windrunner]
1 x
[Abyssal Enforcer]
1 x
[Ragnaros the Firelord]
1 x
[Twisting Nether]
1 x
[Mountain Giant]
2 x [Backstab]
2 x
[Counterfeit Coin]
2 x
[Preparation] 2 x [Cold Blood]
2 x
[Conceal]
1 x
[Patches the Pirate]
1 x
[Southsea Deckhand]
2 x
[Swashburglar]
1 x
[Bloodmage Thalnos]
2 x
[Eviscerate]
2 x
[Sap]
1 x
[Edwin VanCleef]
2 x
[Fan of Knives]
2 x 
[Questing Adventurer]
2 x
[Tomb Pillager]
2 x
[Azure Drake]
2 x
[Gadgetzan Auctioneer]
2 x [Lightning Bolt]
1 x
[Patches the Pirate]
1 x
[Sir Finley Mrrgglton]
2 x
[Southsea Deckhand]
1 x
[Bloodmage Thalnos]
2 x
[Flametongue Totem]
2 x
[Jade Claws]
2x
[Maelstrom Portal]
2 x
[Totem Golem]
2 x 
[Feral Spirit]
2 x
[Lava Burst]
2 x
[Flamewreathed Faceless]
2 x
[Jade Lightning]
2 x
[Azure Drake]
2 x
[Hammer of Twilight]
1 x
[Aya Blackpaw]
2 x [N’Zoth’s First Mate]
1 x
[Sir Finley Mrrgglton] 2 x [Southsea Deckhand]
2 x
[Upgrade!]
1 x
[Patches the Pirate]
2 x
[Bloodsail Raider]
2 x
[Fiery War Axe]
2 x
[Heroic Strike]
2 x
[Bloodsail Cultist]
2 x
[Frothing Berserker]
2 x
[Southsea Captain]
2 x
[Dread Corsair]
2 x 
[Kor’kron Elite]
1 x
[Mortal Strike]
2 x
[Naga Corsair]
2 x
[Arcanite Reaper] 1 x [Leeroy Jenkins]

Mage Reno : Ce deck a su progressivement se faire une place dans la méta de tournoi. Il s’en sort bien contre guerrier pirate, notamment grace au nerf de [Small-Time Buccaneer] et a généralement un matchup favorable contre Renolock. Cette version est orientée sur la gestion de board et la temporisation, contrairement à d’autres versions qui reposent sur la value avec des cartes comme [Cabalist’s Tome].

 

Renolock : Cette version combo est la seule représentante de l’archétype en compétition. Les subtilités de deckbuilding concernent essentiellement quelques tech cards et les choix autour de [Ragnaros the Firelord], [Lord Jaraxxus] et [Alexstrasza]. Pour la stratégie générale, la combo avec [Leeroy Jenkins], [Faceless Manipulator] et [Power Overwhelming] (plus un potentiel [Soulfire]) est la win condition qui guide le plan de jeu.

 

Miracle : Cette version de voleur est en concurrence directe avec la Water rogue qui a récemment fait son apparition. Cette liste ne dément pas son efficacité légendaire lorsqu’il s’agit de combiner des cartes et de piocher. [Conceal] est une de ses principales forces pour conserver [Gadgetzan Auctioneer] et préparer de gros dégâts avec des serviteurs camouflés. Il est capable de verrouiller des parties rapidement avec un [Edwin VanCleef] énorme dès les premiers tours.

 

Shaman : Malgré le succès des versions midrange axées sur les golems de Jade, le Chaman aggro n’a pas dit son dernier mot. Cette liste utilise encore les pirates et met énormément de dégâts rapidement. La courbe de mana est très basse pour maintenir une pression énorme. Exit [Hex] et [Lightning Storm], tout est fait pour générer de l’agression directe. [Hammer of Twilight] est la surprise de cette liste !

 

Pirate : Une liste ultra-classique qui n’a que très de peu de variations. Ce deck est tout bonnement trop fort pour être ignoré tant il écrase l’adversaire en seulement quelques tours. Il est banni à vue, cela permet de se passer de [Acidic Swamp Ooze] pour gagner un slot important pour les autres matchups.

[nextpage title= »Focus sur : Mage Reno »]

Mage Reno de StandUdachi

Les listes basées sur [Reno Jackson] demandent une bonne connaissance de la méta et des matchups pour s’adapter au mieux. Chaque carte représente un choix de deckbuilding qui peut avoir des conséquences sur le cours d’une partie. Mage Reno est délicat à maîtriser mais très plaisant à jouer grâce à la variété de plays qu’il offre. Cette liste de ShtanUdachi possède quelques subtilités intéressantes, Pavel l’a d’ailleurs lui aussi utilisée lors de ces HCT Winter 2017.

Mage Reno

Decklist

1 x [Arcane Blast]
1 x
[Babbling Book] 1 x [Ice Lance] 1 x [Bloodmage Thalnos]
1 x
[Doomsayer] 1 x [Frostbolt]
1 x
[Loot Hoarder]
1 x
[Novice Engineer] 1 x [Acolyte of Pain]
1 x
[Arcane Intellect]
1 x
[Brann Bronzebeard]
1 x
[Forgotten Torch]
1 x
[Frost Nova]
1 x
[Ice Block]
1 x
[Kabal Courier] 1 x [Volcanic Potion] 1 x [Fireball]
1 x
[Kazakus]
1 x
[Polymorph]
1 x
[Azure Drake]
1 x
[Burgly Bully]
1 x
[Blizzard]
1 x
[Emperor Thaurissan]
1 x
[Reno Jackson]
1 x
[Archmage Antonidas]
1 x
[Firelands Portal]
1 x
[Flamestrike]
1 x
[Inkmaster Solia]
1 x
[Alexstrasza]
1 x
[Pyroblast]

Courbe de mana

Coût en poussière

ArcaneDustIcon-62x90

 11900

Cartes et combos importantes

[Doomsayer] : Ce serviteur est un clean de board très important ! Contre aggro il est souvent posé dans les 2 premiers tours  et absorbe 7 dégâts dans le pire des cas. Il peut être décisif si l’adversaire ne parvient pas à le gérer. Dans cette liste [Frost Nova] et [Blizzard] se combinent parfaitement avec lui.

[Ice Block] : Ce secret est là pour vous offrir un tour de répit pour enchaîner sur un play qui doit retourner la partie. Il est suivi de [Reno Jackson], [Alexstrasza] pour se soigner ou du burst nécessaire à terminer la partie.

[Kazakus] : De façon optimale, il est joué en combo avec [Brann Bronzebeard] pour générer 2 potions et avoir plus de chances d’obtenir les effets souhaités. Contre aggro ou dans une situation de fort désavantage il ne faut pas hésiter à le jouer directement pour tenter de reprendre l’avantage. La potion la plus courante est celle à 5 manas pour sa flexibilité mais, selon la situation de jeu, les potions à 1 ou 10 manas peuvent être plus indiquées. L’AOE et la résurrection sont généralement les effets les plus recherchés. Il est crucial de bien évaluer vos besoins et de considérer  les meilleures options.

[Burgly Bully] : On le voit habituellement peu mais contre des listes combo ou contrôle il s’avère assez gênant pour l’adversaire. Les Pièces générées sont d’autant plus menaçantes avec  l’effet de [Archmage Antonidas].

[Emperor Thaurissan] : Son rôle est avant tout de réduire les sorts à dégâts pour préparer un burst massif.  Il constitue une cible prioritaire que l’adversaire peut difficilement ignorer, y compris contre aggro.

[Inkmaster Solia] : Cette légendaire a beaucoup été sous-estimée mais on a pu constater son efficacité. Elle prend tout son sens avec [Pyroblast] ou une potion de Kazakus à 10 manas.

Rappelons que cette decklist correspond à la méta de compétition Standard. Dans ce cadre, elle donne des matchups équilibrés dans la plupart des cas. En revanche,  le druide Jade reste extrêmement défavorable en raison de sa capacité à générer des golems de Jade toujours plus gros. La pioche est un aspect essentiel à gérer pour garder une main consistante mais aussi ne pas brûler de cartes décisives. Pour ce type de deck la pratique régulière est un passage incontournable pour appréhender son fonctionnement. N’hésitez pas à  tester différentes versions pour faire face aux matchups courants de la méta.

LCK, la bataille pour la troisième place

En LCK, Samsung Galaxy est sur une série de six victoires et SK Telecom T1 est intouchable en première place. Derrière, trois équipes vont se disputer le troisième rang. MVP, afreeca Freecs et kt Rolster se trouve respectivement à 10-7, 10-7 et 10-6 et peuvent encore batailler pour se qualifier d’office en quart de finale des playoffs coréennes, au format toujours aussi particulier.LCK

Les playoffs coréennes

Les phases finales de splits coréens ont un format différent de celles des autres régions. Elles se jouent en quatre matchs successifs dans un arbre à une branche (et non comme dans un arbre classique comme en Europe par exemple). Le gagnant de la saison régulière, à savoir SK Telecom T1, est directement qualifié pour la finale en seed 1. Le second, Samsung Galaxy, hérite du seed 1 de la demi-finale tandis que le troisième part en seed 1 du quart de finale. Les quatrième et cinquième sont respectivement seed 1 et 2 du Round 1. Le gagnant du Round 1 passe en quart, le gagnant du quart en demie et le gagnant de la demie en finale. Les SKT sont donc assurés de finir au moins deuxième du Spring Split et Samsung a déjà sécurisé une place de 3-4ème.

Trois prétendants pour le seed en quart

MVP, kt Rolster et afreeca Freecs peuvent encore se qualifier d’office pour le quart de finale de la ligue coréenne. La troisième place est très importante à obtenir vu le niveau actuel du top 5 coréen. Les équipes jouent donc à fond lors de cette dernière semaine de saison régulière.

LCK - Afreeca Freecs

Demain, on assistera à un match clé de la saison régulière : afreeca Freecs contre kt Rolster. Si les kt l’emportent, ils sécuriseront la troisième place. S’ils perdent, la fenêtre de tir sera encore assez large pour MVP, à qui il reste un match contre SKT samedi, ou pour Freecs, qui n’aura qu’à prier pour que les kt Rolster ne l’emportent pas contre Longzhu Gaming ce dimanche.

LCK - KT Rolster

Chaque équipe a donc encore sa chance, et on le comprend. En effet, kt Rolster a des joueurs de légende et marche relativement bien pour une jeune Super Team. On peut les attendre au Summer Split avec un niveau plus impressionnant, puisque les joueurs seront rodés dans leur nouvelle structure. Les MVP sont en bonne forme et les Freecs restent l’équipe la plus instable de Corée. Nous verrons donc s’ils vont performer ou prendre 25 minutes contre kt Rolster demain, vers 13h.

LCK Saison 7 Spring Split - Classement

Patch 24.2 : Seconde chance pour Probius et Up des guerriers

[nextpage title= »Le patch 24.2″]

Le patch 24.2 vient d’être annoncé par Blizzard et déjà appliqué sur les serveurs américains. Ce patch d’équilibrage intervient deux semaines après la sortie de Probius et de nombreux reworks. Les changements sont dans l’ensemble positifs, mais Blizzard va plus loin.

Patch 24.2

Au sommaire de ce patch 24.2, de nombreux équilibrages de personnages. Plutôt dans le sens de l’amélioration, ce sont avant tout Probius, Bourbie et Tassadar qui profitent du patch. D’autres comme Ragnaros, continuent de subir les nerfs des développeurs.

Le cas Probius

Patch 24.2

Probius, petit dernier du Nexus, n’a vraiment pas réussi à convaincre les joueurs. Vendu comme un nouveau spécialiste capable de prendre des positions, il n’a pas su égaler des maîtres en la matière comme Gazleu. Blizzard corrige ce faux départ avec un upgrade de ses capacités ainsi que de ses talents, afin de mieux marquer ses points forts.

Sa capacité de déplacement, Hâte ouvrière a son cooldown réduit et s’active automatiquement lorsque Probius est au spawn. Le temps de recharge de son trait Transfert de pylône est réduit de 14 à 12 secondes. La faille instable voit sa portée accrue de 15 % et son ralentissement de 20 % à 25 %. Enfin sa capacité héroïque, Barrière ionique a une portée améliorée de 12 % et un temps de recharge réduit de 10 secondes.

Dans la même veine, ses talents sont aussi améliorés. Des augmentations de dégâts, des temps de recharge réduit et des effet plus longs font l’ensemble de ses améliorations. Cela devrait permettre à Probius d’obtenir un impact plus conséquent dans ses parties.

Murloception

Il n’est pas si loin le temps ou Bourbie était devenu le roi du Nexus. Tout juste un mois après le nerf, le murloc est rentré dans le rang. Pourtant, Blizzard retravaille les aspects les moins utilisés du personnage. La spécialisation autour de la Bourbe était le choix le plus sûr, dorénavant d’autres possibilités s’offre à Bourbie.

patch 24.2

Les œufs fictifs de Bourbie du talent Chasse aux œufs est amélioré par une réduction du temps de recharge. Le talent Œuf d’assaut augmente la vision de l’œuf de Bourbie de 200 % à 300 %. Les dégâts des talents Carapoisson-globe et Bouillablesse sont améliorés. Le talent Sol glissant améliore un peu plus la vitesse de déplacement et réduit le temps de recharge de la bulle de sûreté.

[nextpage title= »Changement pour Tassadar et Varian »]

En Taro Tassadar

Ce n’est pas vraiment en son honneur que Blizzard rappel Tassadar sur la table d’opération. Le personnage a montré que son rework était très efficace, mais certains aspects étaient trop négligés. Dans son dernier patch, Tassadar avait déjà eu un changement sur la quête, Résonance Khaydarin, aujourd’hui Blizzard trouve des solutions.

patch 24.2

Désormais, le Bouclier plasma ne durera que 5 secondes, mais le vol de vie qu’il apporte sera amélioré de 10 %. La capacité héroïque Archonte est de nouveau nerf, les dégâts étant réduits. Sa quête Résonance Khaydarin est plus intéressante. Après avoir récupéré 15 globes, le bonus au bouclier est de 20 % supplémentaires. Une fois 30 globes acquis, le temps du bouclier n’est plus amélioré mais son temps de recharge est réduit de 3 secondes.

Ce changement sur la quête est expliqué par les développeurs afin de valoriser ce choix. Jusqu’alors, il était possible de mettre en permanence un bouclier sur ses alliés. Avec la réduction du délai, pour avoir une telle capacité de soutien, il est nécessaire de s’intéresser à la quête. En désolidarisant le cooldown du bouclier et sa durée, Blizzard donne plus d’aspérité à un personnage qui peut apporter beaucoup au jeu.

Deux talents sont modifiés, l’Étreinte du Khala dont le vol de vie est amélioré à 50 %, ainsi que la Batterie de bouclier dont le cooldown est réduit.

Le retour du roi Varian 

La colère des joueurs avait été terrible à l’annonce du nerf de Varian. Le changement sur son kit et la disparition du stun semblait mener la perte du roi d’Hurlevent. Aujourd’hui, des changements sur ses points de vies redonnent un peu de densité au personnage qui avait perdu en intérêt.

Patch 24.2

Les changements tournent autour de son maximum de points de vie, qui est augmenté ainsi que sa régénération. Sa capacité héroïque Provocation, pour ne pas être trop forte, a été réduite à 30 % de vie supplémentaire. Ce changement donne plus de possibilités à Varian en tant qu’assassin. Il permet aussi de tanker un peu plus jusqu’au niveau 10. Avec l’amélioration des points de vie maximum, la réduction de la provocation est presque minime, ne rabaissant pas la force de cette spécialisation.

Porteguerre n’augmentera plus le ralentissement, mais réduira un peu plus le temps de recharge de la charge de 2 secondes. Son talent Mastodonte est aussi réduit, les dégâts infligés par la charge ne sont augmentés que de 4 % du total de points de vie de l’adversaire.

[nextpage title= »Des changements modérés »]

Les nerfs Arthas et Ragnaros, purifiés par le feu

Patch 24.2

Ragnaros est toujours l’un des personnages les plus représentés dans le Nexus. Avec un taux de bannissement record depuis plusieurs mois, Blizzard continue de nerf le seigneur du feu.

Les dégâts de ses attaques sont réduits ainsi que ceux de son Renforcement de Sulfuras. Le temps de recharge de Frappe de Sulfuras est augmenté de 20 secondes. Un second changement, son talent passif, Flamme persistante n’offre plus que 40 points d’armure et le temps de recharge est augmenté de 5 secondes.

Arthas a beaucoup plu aux joueurs depuis son rework. Le danger de la mort qu’il représente est devenu plus que réel et peut être un peu trop fort. C’est pourquoi, son armure est réduite de 15 à 10 points. Son talent Hiver impitoyable gèle désormais les ennemis durant seulement 1.25 secondes.

Les up discrets de Tychus, Cho’Gall et Léoric

Les améliorations apportées à ces personnages sont assez simples et légères pour qu’ils soient réunis. Dans l’ensemble, ces améliorations concernent directement les dégâts des capacités des personnages.

Patch 24.2

Tychus a été nerf il y a peu par les développeurs qui ont réduit sa portée pour rendre son aspect résistant plus utile. Dans la même optique, les dégâts de son Minigun sont augmentés à 2.5 % du maximum de points de vie adverses. Son talent Plus ils sont gros… augmente les dégâts sur les cibles ayant 35 % ou plus de vie au lieu de 40 %.

Cho’Gall après le rework récent a donné des résultats convaincants. Les nouveaux talents sont interactifs et propres à un gameplay partagé, mais les dégâts généraux sont trop faibles. Les dégâts d’Ombreflamme pour Gall sont améliorés ainsi que sur son talent Un pas en arrière qui augmente à 200 % les dégâts aux cibles non-héroïque. Une nouveauté, son talent, Acharnement psychotique permet d’activer la capacité héroïque de Gall après la mort.

Du côté de Cho, les dégâts des attaques sont augmentés ainsi que ceux de sa capacité héroïque Tumulte. La Flambée dévorante rend plus de points de vie et se rapplique à toutes les unités frappées par une attaque de Cho. Sa quête, De l’huile sur le feu améliore un peu plus vite les soins de Flambée dévorante.

En ce qui concerne Léoric, ses dégâts d’attaque, de sa capacité Frappe du squelette sont augmentés. Le talent Redoublement augmente désormais les dégâts de 80 %.

Si vous désirez en découvrir un peu plus sur le patch, vous pouvez lire le patch note officiel ici.

ECS S3 : C’est pour bientôt ! Avec un petit nouveau !

L’Esport Championships Series (ECS S3) revient très bientôt pour une troisième saison. Après le tournoi pour déterminer les équipes éligibles, puis les 3 matchs de promotion (2 EU et 1 NA), la compétition prendra l’antenne le 31 mars. Réalisons avec vous une petite préview.

[bandeau-csgo][/bandeau-csgo]

ECS NA : Un promu inattendu

ECS S3

La ligue nord-américaine est connue depuis le 25 mars au soir. Et c’est une petite surprise que le match de promotion nous a réservé. En effet, dans le match opposant compLexity Gaming et Bee’s Money Crew (BMC), ce sont ces derniers qui l’ont emporté, sur le score fleuve de 3-0. Cette équipe n’a jamais été vue auparavant, aussi elle fera ses débuts sur la scène internationale. Et ces débuts seront difficiles : les ECS accueillent tout de même la crème du CS:GO américain. Qualifiées d’office pour cette saison trois, on retrouvera CLG, Luminosity, Team Liquid en difficulté récemment et enfin NRG qu’on attend au tournant. En effet, si leur composition a changé, leurs moyens aussi, depuis que l’état de Washington a investi dans leur structure.

Le reste de la saison d’ECS se jouera aussi avec les qualifiés pour les playoffs de la saison 2 : Optic Gaming, Cloud9 et les brésiliens de SK et Immortals. La dernière équipe à avoir rejoint la ligue est Renegades. Celle-ci s’était qualifiée via l’ECS Development League,BMC finissait derrière eux. Clairement, le niveau sera très relevé pour ces deux dernières. SK reste toujours l’une des meilleures équipes au monde, bien que n’ayant pas passé les phases de poules des IEM Katowice. Le combat sera rude et la bataille féroce pour se qualifier aux playoffs.

ECS EU : Le retour des légendes

Le premier match de promotion opposait Fnatic à North. Les deux équipes évoluent depuis décembre à un niveau équivalent. North était peut-être un peu au-dessus, mais c’est surtout l’expérience des suédois et le talent retrouvé de Olof ‘olofmeister’ Kajbjer qui ont frappé. En effet, le Bo5 s’est achevé en faveur de Fnatic sur le score de 3-1. Cela aurait pu aller encore plus vite si les légendes n’avaient pas concédé Cache sur un Overtime. Dans tous les cas, les voilà de retour en ECS.

ECS S3

Et ils ne seront pas les seuls grands noms à faire leur retour en ECS. En effet, Virtus.Pro s’est défait de SpaceSoldiers lors du dernier Bo5 de promotion. Le score de 3-1 reflète la physionomie de l’affrontement. On sera déçu que l’équipe turque ne soit toujours pas dans une grande compétition, mais détrôner VP aurait été très complexe. Les polonais retrouveront donc Astralis, FaZe, EnVyUs, G2, GODSENT et Mousesports, ainsi que la nouvelle Dignitas qui avait gardé la place au détriment des joueurs North. Autant vous dire que la compétition sera rude.

CS EU – L’échec des clubs sportifs

Cette saison, lors des CS, deux grands clubs sportifs européens étaient en compétition. Pour espérer arriver en LCS, ils devaient arriver en finale de la ligue. Malheureusement, les deux clubs ont été éliminés en demi-finale. Cela pose des questions sur l’efficacité actuelle de grands noms européens dans l’eSport.

[bandeau-lol][/bandeau-lol]

L’arrogance de Schalke 04

Durant la saison régulière, l’équipe représentant Schalke en CS, avait terminé sur un score parfait. Les joueurs n’hésitaient pas à montrer leur confiance sur les réseaux sociaux. Deux possibilités étaient à envisager : Soit leur confiance était liée à leur progression et à leur travail, soit elle était simplement liée à leurs égos. Sans vous surprendre, l’égo des joueurs, est la bonne réponse.

La première défaite de Schalke 04 fut le seul match qu’ils ne devaient pas perdre

En effet, les joueurs de Schalke sont arrivés trop confiant à leur demi-finale contre Misfits Academy. Et, on peut le dire, se sont pris un mur. L’équipe perd 1 à 3, et les joueurs se font bâchés un à un sur Twitter. Chacun de leurs tweets provoquant, sont retweetés et ils se retrouvent alors face à leur propos.

Le cas de Schalke 04 peut mettre en question la capacité du staff, à « tenir » leur joueur. N’importe quelle équipe professionnelle ne laisserait pas autant d’arrogance impunie. Surtout quand elle impacte autant une éventuelle place aux LCS. Place qu’ils ont perdus lors de la saison précédente.

La difficulté de PSG

A l’inverse de Schalke 04, on peut dire que PSG est resté humble tout le long de la saison. Leur équipe, est composé de 3 joueurs européens sub-top et deux coréens de bas de tableau (ex-JAG). Lors de son annonce, on était loin des espérances qu’on pouvait avoir d’un club comme PSG. L’équipe s’y est pris trop tard, et ceux, malgré la présence de YellowStar au management.

YellowStar et ses poulains n’arriveront pas en LCS cette saison

Toutefois, le BO contre Fnatic Academy fut électrisant. On ne peut pas dire que PSG n’a pas démérité pour arriver en LCS. Ils ont su gérer la plupart de leurs joueurs, monter leur niveau, et proposer une bonne synergie d’équipe. Si l’équipe continue sur cette lancée (avec probablement quelques changements), elle pourrait petit à petit gagner en expérience et retenter sa chance.

Rien est gagné d’avance, même pour un club aussi influent que le PSG. Ce serait un mensonge de dire que leur roster et leur échec, ne sont pas décevants. Mais, plus que ce que les fans de la scène attendaient d’eux, le staff du PSG doit être déçu de ce résultat. Néanmoins, ils savent probablement ce qui leur manque désormais, pour parvenir en Ligue 1.

Les clubs esports classiques en réussite

Si aucun des deux clubs sportifs n’ont percé les demi-finales, les clubs eSports classiques, eux, y sont parvenus. En effet, ce sont Fnatic Academy et Misfits Academy, deux équipes secondaires de grandes structures européennes, qui tenteront leur chance pour monter en LCS.

CSL’affiche de la finale des CS EU a des airs de LCS

Néanmoins, une structure ne peut avoir deux équipes en LCS. Pour Fnatic, ils pourront revendre leur spot à une autre structure, tout en gardant certains joueurs de leur équipe secondaire car la principale est en difficulté actuellement. Pour Misfits, il est préférable qu’il cèdent leurs joueurs à une autre équipe.

Cette conclusion des CS européennes montrent qu’actuellement, un club sportif reconnu ne rattrape toujours pas les clubs esportifs classiques. Et cela, que ce soit en terme de management ou de coaching vraisemblablement. Toutefois, voir les mêmes noms dans les deux ligues n’apportent pas beaucoup de diversité en Europe. On espère vraiment, que PSG ou Schalke, apprennent de leur erreurs et feront face aux meilleures structures européennes, l’année prochaine.

LCS NA Saison 7 Spring Split Playoffs

La saison régulière est terminée et il est temps de faire place aux LCS NA Saison 7 Spring Split Playoffs. L’objectif de ces playoffs est bien évidemment d’accrocher un titre au palmarès de l’équipe vainqueur mais aussi d’accumuler des points en vue d’une qualification aux championnat du monde. Dernier élément important, le vainqueur sera qualifié pour le MSI qui se déroulera au Brésil cette année.

LCS NA Saison 7 Spring Split Playoffs

Au terme de neuf semaines de compétition, c’est TSM et Cloud9 qui attendent sagement en demi-finales. En quarts de finale on retrouve Phoenix1 face à Dignitas et CLG contre Flyquest. Peu importe le match les opposants se sont séparés avec une victoire et une défaite. Des quarts qui devraient être intéressants et pas à sens unique.

Quarts de finale

Samedi 8 avril

21h 

Phoenix130Team Dignitas

Dimanche 9 Avril

21h

Counter Logic Gaming23FlyQuest eSports

Demi-finales

Samedi 15 avril

21h

Cloud930Phoenix1

Dimanche 16 avril

21h

Team Solomid30FlyQuest eSports

Petite Finale

Samedi 22 avril

21h

Phoenix132FlyQuest eSports

Finale

Dimanche 23 avril

21h

Cloud923Team Solomid

 

LCS NA Saison 7 Spring Split - news