League of Legends – Récapitulatif de l’année esport 2018

Le nouvel an approche à grands pas, et avant de clôturer à jamais cette année 2018, il nous semblait important de faire le point sur l’actualité de Riot Games et de League of Legends sur l’année écoulée.

bandeau league of legends

Les LCS EU passent au système de franchises et changent de nom

L’année 2018, c’était le plongeon dans le grand bain pour la région nord-américaine. Première année de test pour le système de franchises, qui avait vu partir Immortals, Team Dignitas, Team EnvyUs et Phoenix1 et vu arriver 100 Thieves, Optic Gaming, Golden Guardians et Clutch Gaming.

Mais 2018, c’est aussi et surtout l’annonce du passage au système de franchises pour l’Europe ! Les européens rejoignent donc les chinois (LPL) et leurs homologues nord-américains (LCS NA) en endossant le nouveau modèle économique. Les LCS EU changeront d’ailleurs de nom pour LEC (League of Legends European Championship). Comme pour l’Amérique du nord, certaines équipes sont passées à la trappe : c’est le cas de H2K, Unicorns of Love, Giants Gaming et Roccat. SK Gaming, Rogue, exceL et Origen prendront leur place, pour un coût estimé à 10.5 millions de dollars.

Après une saison mercato pleine de rebondissements, toutes les équipes sont désormais connues. Si vous aviez manqué le coche, sachez que vous pouvez les découvrir sur notre article récapitulatif du mercato des LCS EU.

L’empire SKT T1 s’effondre, la Corée déçoit

Triple champions du monde. Les exploits de l’équipe phare de la LCK, SKT T1, ne sont plus à prouver. Mais déjà, les Worlds 2017, où ils perdirent 0 à 3 face aux Samsung Galaxy, étaient annonciateurs d’une petite baisse de régime. Mais personne ne s’attendait à les voir sombrer aussi subitement en 2018.

Habitués du top du classement, ils finirent difficilement à la 4e place du Spring Split (9-9), participant in-extremis aux playoffs pour n’y finir qu’à la 4e place. Tout empira au Summer Split : une 7e place (8-10) et pas de participation aux playoffs. Pour enfoncer le couteau, ils terminèrent dernier du gauntlet, perdant alors tout espoir d’aller aux Worlds 2018.

C’est Gen.G qui remporta la fameux sésame, remontant tout le gauntlet, remportant même leur match face aux Griffin, les Challengers Coréens arrivés au Summer qui surprirent toute la LCK !

Les espoirs étaient alors portés par Afreeca Freecs, Gen.G et KT Rolster ! Malheureusement, et pour la première fois depuis les premiers Worlds, aucune team coréenne ne s’est hissée en finale. Gen.G a déçu en finissant 1-5 dans le groupe de Cloud9, Vitality et RNG. Afreeca Freecs, après une phase de groupe compliquée, a échoué face à Cloud9 en quarts de finale. KT  basculera aussi en quarts de finale face aux monstres chinois Invictus Gaming. La Corée s’arrêtera donc aux portes des demi-finales, mettant un terme à des années de suprématie sans conteste.

Worlds 2018 – Invictus Gaming humilie Fnatic, les « champions » européens

L’événement le plus attendu de l’année n’aura décidément déçu personne. Royal Never Give Up, l’équipe chinoise, avait littéralement tout gagné en 2018 : Spring, MSI, Asian Games, Rift Rivals, Summer… il ne restait plus que les Worlds pour réussir l’exploit d’une vie. La seule compétition que n’avait pas remporté Uzi, l’ADC devenu légende. Tout le monde s’attendait donc à une finale en grandes pompes entre RNG et KT Rolster.

Malheureusement pour eux, il n’en fut rien, et le déroulé des Worlds alla de surprises en surprises.

On ne peut décidément pas éclipser la phase de Play-In, qui permit à G-Rex, Cloud9, G2 Esports et EDward Gaming de participer à la phase de groupes ! Nous retrouverons ces 3 dernières en quarts de finale (et en demi pour C9 et G2 !).

KT Rolster échouera en quarts contre IG, comme Afreeca Freecs face à C9. Surprise aussi du côté européen, G2 parviendra à s’imposer face aux RNG, faisant mentir tous les pronostics de la communauté et des « spécialistes » !

Les demi-finales étaient alors composées de 2 équipes européennes (Fnatic et G2), une équipe nord-américaine (C9) et une équipe chinoise (IG). Elles se termineront en moins de temps qu’il ne faut pour dire « Ouf ! ». Fnatic ne laissera pas souffler les C9, qui étaient pourtant sur une série de victoires démentielle depuis le Summer Split. Pour G2, les chants hérités de la victoire face à RNG se stoppèrent net. Invictus Gaming, avec un TheShy et un Rookie au plus haut de leur forme ramenèrent l’équipe européenne à une dure réalité : la défaite. 3-0 pour Fnatic et Invictus Gaming.

L’Europe gardait encore espoir ! Une de ses équipes, considérée comme la plus forte des LCS EU, était arrivée en grande finale ! (ce n’était pas arrivé depuis la saison 1 !). En plus, contre l’équipe d’Invictus Gaming, qu’ils avaient battu deux fois d’affilée en phase de groupes (2e match et tie break). Un match qui s’annonçait donc à l’avantage de l’équipe européenne vu les derniers résultats.

Malheureusement, les attentes européennes s’arrêtèrent net. La grande finale tant espérée sera une suite de no match à l’avantage de la Chine. Certains parleront de disrespect, de contre-performances de Bwipo, de mauvaises drafts. Fnatic aurait dû placer sOAZ titulaire dès le début ! Cette défaite cuisante aura ravivé de profondes blessures, et rien ne saura réconforter les coeurs des fans européens.

Dans tous les cas, Fnatic a perdu 0 à 3 face aux individualités époustouflantes de l’équipe chinoise des Invictus Gaming. Les Fnatic, pourtant champions incontestés en Europe, n’auront pas su trouver les armes pour venir à bout d’une des équipes les plus fortes de la LPL. Next.

Invictus GamingLa team d’Invictus Gaming et leur coupe amplement méritée

Open Tour France – La compétition à la française

En janvier 2018, Riot Games annonçait la création de l’Open Tour France, la nouvelle compétition française de League of Legends ! Celle-ci a fait suite au Challenge France (et a aussi signé son arrêt définitif) et avait pour objectif de révéler les champions français.

Organisée au départ autour de sept étapes, elle devait permettre aux joueurs ayant un niveau minimum Platine V de participer à des qualifiers en ligne. Les huit premières équipes du qualifier pouvaient alors participer gratuitement à la LAN liée et voyaient les coûts de leurs déplacements remboursés par Riot Games.

Via son classement par points (fonction de la place de l’équipe aux qualifiers et aux LAN), l’Open Tour France a permis aux 2 meilleures équipes du circuit d’accéder, deux fois par an, aux European Masters, la nouvelle compétition européenne en parallèle aux LCS.

Pour 2019, l’Open Tour France évoluera avec la Ligue Française de League of Legends (LFL), qui sera co-produite par Webedia et en partenariat avec O’Gaming, en charge de la diffusion et du cast de l’intégralité de la ligue. Celle-ci réunira les 8 meilleures équipes de la scène française, qui devrait être annoncées début janvier 2019.

Un nouveau jeu made in Riot Games ?

C’est en tout cas ce qu’a annoncé l’éditeur de League of Legends. En somme, prouver que le « S » à Games est bien là pour quelque chose ! Evidemment, Riot Games n’a pas développé qu’un seul jeu vidéo : les plus anciens d’entre nous se souviennent des mini-jeux développés par Riot : Cho’Gath Eats The World, Blitzcrank’s Poro Roundup, Teemo Diablotin ou encore Ziggs Arcade Blast.

Mais là, on parle bien d’un véritable jeu, qu’il soit esport ou non.

Dernièrement, l’éditeur a surpris la communauté en dévoilant la nouvelle carte interactive de Runeterra, le monde fantastique où prend place l’univers de League of Legends. Des rumeurs de RPG et de MMO avaient alors été lancées d’un même cri par la communauté de fans. Chose dont s’était amusé Marc Merrill dans un tweet.

Néanmoins, le prochain jeu de Riot ne sera pas forcément en lien avec l’univers de League of Legends. Dans tous les cas, il sera orienté vers une niche, des joueurs et un style de jeu particuliers. Et il durera dans le temps.

Riot Games a indiqué vouloir sortir une poignée de gros jeux tous les 10 ans ! Ils n’ont pas fini de nous étonner.

Ce qu’il ne fallait pas manquer !

Evidemment, il était difficile de faire tenir toutes les grosses actualités de Riot et League of Legends dans un seul article ! Petite liste des faits importants (ou pas) qu’il ne fallait surtout pas manquer.

Sneaky, le roi du cosplay au féminin

Sneaky, l’ADC de l’équipe nord-américaine Cloud9 est passé maître dans le cosplay féminin. Entre Sivir livreuse de Pizza, Dark Lux, Xayah, ou même Bowsette, Sneaky étonne autant qu’il  laisse ébahi. Le travail derrière chaque cosplay est tout bonnement énorme, et le visage et les formes du joueur conviennent parfaitement  à ses styles de cosplay. Je ne pourrais pas en faire autant.

sneaky cosplayCrédit : Gamegeek

K/DA, le tube made in KPOP

Le clip (et les skins) K/DA, a atteint les 100 millions de vues en seulement un mois, dépassant par la même occasion le clip officiel des Worlds 2018 Rise. Un gros coup marketing de la part de Riot Games, qui a remplit ses caisses pour au moins 10 ans, vu la hype autour des skins K/DA (et d’Akali).

Nouveaux champions et reworks

Dans l’ordre d’apparition, Kai’Sa, Pyke et Neeko ont été les nouveaux champions de 2018 ! Une ADC agressive, devenue un must have sur la botlane, un support assassin, qui a ravi les supports abrutis par des années de Jaina spam bouclier et enfin Neeko, une midlaner hybride haute en couleurs. Ces derniers ont aussi été accompagnés de 3 reworks de champion : Aatrox, qui est devenu avec Urgot un monstre de la toplane, Akali et Nunu et Willump, que l’on voit assez peu sur la faille d el’invocateur.

Pre-saison 2019

On ne pouvait terminer ce récapitulatif de l’année 2018 sans revenir sur la pré-saison 2019. Ajouts de boucliers aux tourelles, des primes plus importantes, de la réduction du temps d’apparition des monstres épiques et des statistiques de runes supplémentaires ! Un cocktail fort intéressant qui annonce une excellente saison compétitive 2019 !

Récapitulatif Blizzard 2018 – L’année d’Overwatch ?

Au fur et à mesure des années, Blizzard s’est imposé comme l’un des meilleurs éditeurs de jeu sur la planète. Avec 4 jeux esport à son actif, la société est présente sur toutes les plateformes et tous les pays. Retour sur l’année 2018 de Blizzard.

Battle.net

Overwatch

Compétition

Overwatch League

En 2018, la première saison de l’Overwatch League a débuté. 12 équipes, réparties entre deux divisions (pacifique et atlantique), se sont affrontées pour obtenir le titre de champion de l’OWL.

Le 10 janvier sonne le début de la compétition et du premier stage. Pendant un mois, les 12 équipes se sont affrontées afin de remporter ce premier stage qui permet de prendre de l’avance et de se rassurer. C’est l’équipe entièrement coréenne de New York qui remporte la première partie de la compétition avec une seule défaite, mais c’est London Spitfire qui remporte les play-offs.

Le deuxième stage annonce un air de constance avec les NYXL qui réitèrent leur exploit et remportent le deuxième stage encore avec une seule défaite. Cette fois-ci, ils remportent les play-offs en battant Philadelphia Fusion.

Toujours dans la même constance, NYXL réalise un score de 9 victoires pour une seule défaite lors du troisième stage. Mais les Boston Uprising décident de ne plus se laisser faire et réalisent un stage parfait avec aucune défaite. C’est finalement NYXL qui s’impose lors des play-offs et devient la seule équipe à avoir gagné deux stages consécutifs.

Le dernier stage commence et NYXL s’essouffle peu à peu. C’est finalement les deux équipes basées à Los Angeles : Valiant et Gladiators qui s’imposent avec un score de 9 victoires pour 1 défaite. Cependant, avec la différence de points, ce sont les Los Angeles Gladiators qui s’imposent comme vainqueur du quatrième stage. Les playoffs du stage débutent et c’est finalement les Los Angeles Valiant qui remportent la victoire.

NYXL ayant été l’équipe la plus constante, elle remporte le titre de vainqueur de la saison régulière.

Nous arrivons finalement aux play-offs de la saison. Boston Uprising, Los Angeles Gladiators, Los Angeles Valiant, Philadelphia Fusion, New York Excelsior et London Spitfire se qualifient et concourent pour obtenir le titre de vainqueur de la première saison de l’Overwatch League. C’est après plusieurs matchs acharnés que la finale se décide et se joue entre London Spitfire et Philadelphia Fusion. Finalement, le 28 juillet, London Spitfire, l’équipe de Cloud9, est sacrée championne.

London-Spitfire-Champion-Overwatch-League-2018Les London Spitfire célébrant leur victoire

C’est seulement quelques semaines après la finale que Blizzard lance l’annonce de 8 nouvelles franchises pour la deuxième saison de l’Overwatch League. Nous apprenons que les villes de Toronto, Atlanta, Vancouver, Washington, Chengdu, Guangzhou, Hangzhou et surtout Paris participeront au championnat. Si vous souhaitez découvrir les compositions d’équipes pour la deuxième saison de l’OWL, un article de mercato est disponible pour la division atlantique, mais également pour la division pacifique.

Pour ce qui est des résultats et des retombées de la ligue, Blizzard semblait satisfait de cette première édition, mais également prêt à retenter. Cependant, quelques points noirs sont à régler pour la deuxième saison, notamment les horaires de matchs. En effet, les horaires étaient centrés sur des horaires américains, ce qui rendait la compétition très difficile à suivre en Europe. Toutefois, Blizzard semble déjà avoir pris quelques mesures en décalant les horaires de matchs le week-end. Seul le futur nous dira si cet effort sera suffisant.

Overwatch ContendersOverwatch Contenders

En parallèle de l’Overwatch League, Blizzard a mis en place une deuxième division appelée “Contenders”. Elle se déroule en deux stages dans chaque région. Ici, nous ne parlerons que des Contenders Amérique du Nord, Europe, Corée et Chine.

Pour l’Amérique du Nord, beaucoup d’équipes participant à cette ligue étaient des équipes secondaires de celles participant à l’Overwatch League. C’est pourquoi nous retrouvons Fusions University, l’équipe académique de Philadelphia Fusion. C’est d’ailleurs cette équipe qui s’est imposée lors des deux stages de Contenders en battant respectivement Toronto Esport (maintenant Boston Academy) et XL2 Academy, l’équipe secondaire de New York.

Du côté de l’Europe, la première saison fut remportée par les British Hurricanes, l’équipe académique de London Spitfire en s’imposant contre la Team Gigantti. Après ça, la deuxième saison de Contenders a débuté et a vu le sacre d’Eagle Gaming, l’équipe 100% francophone. La finale était jouée à Paris pendant les qualifications de la Coupe du Monde. Eagle fut donc sacrée championne d’Europe devant son public français.

Pour la Corée du Sud, Seven, maintenant connue sous le nom X6-Gaming fut la première équipe à remporter la compétition en s’imposant face à O2-Ardeont. Lors de la deuxième saison, une équipe s’est imposée comme la meilleure équipe en remportant la compétition, il s’agit de l’équipe RunAway. Après leur victoire contre les KongDoo Panthera, l’équipe rose fut sacrée championne de Corée. Quelques jours après cette victoire, l’équipe fut approchée par une franchise de l’Overwatch League et le propriétaire de RunAway a annoncé que tous ses joueurs avaient obtenu une place dans la ligue principale de Blizzard. Nous savons maintenant que l’équipe a été recrutée par les Vancouver Titans et participera dans la ligue principale de Blizzard.

Du côté de la Chine, un seul nom est à retenir, celui des Lucky Future Zenith. Cette équipe chinoise constituée uniquement de joueurs coréens s’est imposée lors des deux saisons de compétitions. De plus, beaucoup de ses joueurs ont finalement obtenu une place en Overwatch League.

Cependant, beaucoup de problèmes sont survenus avec la présence des LFZ. En effet, les Contenders étant présent afin de populariser des talents du pays, le fait d’avoir une équipe totalement coréenne pour la ligue chinoise n’était pas sérieux et peu apprécié des fans. C’est pourquoi Blizzard a pris la décision d’appliquer une nouvelle règle limitant les imports pour la saison 3 des Contenders.

Coupe du Monde Overwatch 2018

Logo coupe OW monde

La saison 2018 d’Overwatch s’est terminée par la troisième édition de la Coupe du Monde. Des phases de qualifications ont eu lieu d’abord à Incheon afin de qualifier la Corée du Sud et la Finlande. Ensuite, les États-Unis et le Canada se sont qualifiés à Los Angeles. La phase de qualification de Bangkok a vu la Chine et l’Australie se qualifier et finalement la France et le Royaume-Uni ont obtenu leur place pour la coupe du monde à Paris.

Après plusieurs matchs et une intensité énorme, c’est la Corée du Sud qui a fini par s’imposer et qui remporte sa troisième Coupe du Monde consécutive.

Nouveaux Personnages

2018 aura vu 3 nouveaux personnages sortir sur Overwatch.

En mars, nous avons pu découvrir la fille de Torbjorn : Brigitte. C’est un support possédant un bouclier similaire à celui de Reinhardt. Le personnage est rapidement devenu très apprécié par la communauté et son arrivée dans le circuit compétitif a révolutionné la compétition avec la création de la méta GOAT qui tourne autour de Brigitte et de deux autres supports. Son passif lui permettant de soigner les alliés autour d’elle lorsqu’elle inflige des dégâts force le personnage à être très agressif et se placer dans une catégorie de flex-dps pouvant soigner son équipe. Son ultime permet également d’augmenter la vitesse de déplacement de ses alliés, de leur donner de l’armure tout en les soignant.

Ensuite, un nouveau rescapé de la Colonie Lunaire d’Horizon a rejoint la compétition : Hammond.

Hammond est un off-tank se servant de son méca pour se transformer en une puissante boule de destruction massive écrasant tout sur son passage. Sa capacité à obtenir un bouclier personnel lui permet de foncer dans le tas afin de poser son ultime qui bloque une zone en posant des mines. Hammond s’est rapidement trouvé une place d’off-tank et de flankeur mais sa place dans les compositions professionnelles n’est pas totalement sûre et l’OWL 2019 nous permettra sûrement de mieux comprendre les forces de ce personnage d’un point de vue purement compétitif.

Hammond

Le dernier personnage de l’année fut Ashe, dévoilée pendant la Blizzcon 2019. Placé dans la catégorie dégâts, le personnage est un semi-sniper hit-scan. La boss du Gang Deadlock a révolutionné le jeu avec sa capacité ultime : B.O.B.

Ashe invoque son omniaque domestique pour qu’il se batte à ses côtés. En termes de gameplay, B.O.B. compte comme un septième joueur. Il peut capturer le point et bloquer le convoi, peut subir tous les buffs et débuffs du jeu. Son arrivée tardive dans le jeu signifie qu’elle ne sera disponible compétitivement que pour le premier stage de l’Overwatch League. Il nous reste plus qu’à attendre le 14 février pour découvrir la puissance du personnage.

Ashe Overwatch

Les cartes

Rialto est la première carte dévoilée en 2018. C’était tout d’abord la carte de l’événement “Représailles” avant de devenir une carte jouable. De type “Escorte”, elle possède de très longues lignes de vision et une très bonne verticalité. La présence d’eau dans la carte rend les éliminations par l’environnement possible. La carte fut très bien accueillie par la communauté et beaucoup jouée en compétition, notamment pendant la Coupe du Monde.

Busan est la seconde carte révélée par Blizzard. On la découvre pour la première fois dans le court métrage de D.Va. C’est une carte de type contrôle. Elle est constituée d’une partie se trouvant dans le centre-ville de Busan, d’une partie se trouvant dans un sanctuaire et la dernière partie est la base MEKA. La carte fut très appréciée par les fans, notamment la zone “Base MEKA” nous livrant des informations sur le lore de D.Va ainsi que de son équipe.

Heroes of the Storm

Heroes of the Storm

Heroes of the storm

La saison 2018 d’Heroes of the Storm a débuté avec un changement du format des clashs. Le clash Occidental voit les quatre meilleures équipes européennes affronter les quatre meilleures équipes nord-américaine. Le clash Oriental voit s’affronter les quatre meilleures équipes de Corée contre les quatre meilleures équipes de Chine. Contrairement à 2017, les équipes ne s’affrontent pas que pour l’argent et la gloire, mais également pour obtenir un spot supplémentaire pour les championnats du monde.

Pour le clash Occidental, c’est Dignitas (anciennement Team Dignitas) qui s’impose en finale contre Leftovers, en remportant un spot nord-américain supplémentaire. Du côté de l’Orient, c’est Gen. G qui récupère la victoire après avoir vaincu Ballistix en finale.
Ces résultats ont finalement eu une incidence, car la finale des championnats du monde a vu s’affronter Gen.G et Dignitas. Cependant, la force de l’équipe nord-américaine n’était pas suffisante et c’est l’équipe entièrement coréenne de la société KSV qui s’impose sur un score sans appel de 3 à 0.

Mais l’esport d’Heroes of the Storm est voué à un sombre avenir. Blizzard a annoncé dans un communiqué l’arrêt total des compétitions officielles sur son MOBA. Les tournois Heroes Global Championship et Heroes of the Dorm sont donc définitivement annulés. Coup dur pour l’éditeur qui avoue sa faiblesse face aux concurrents, mais également pour ses équipes. En effet, les équipes participant aux tournois étaient rémunérées par Blizzard. Cela signifie que si les structures esport veulent garder des équipes HOTS, elles devront les financer avec leurs propres deniers, ce qui ralentit progressivement la scène. De plus, un départ à la retraite est sans aucun doute le futur de beaucoup de joueurs professionnels. Ici, Blizzard avoue sa faiblesse et les problèmes internes de la structure ont eu un impact direct sur la boîte.

Toutefois, Blizzard n’abandonne pas son jeu et malgré les coupures de compétitions et le départ de certains développeurs, le jeu continuera sa route et ne semble pas vouloir abandonner ce qu’il qualifie comme le lien entre tous ses univers.

Nouveaux Héros

Dans les nouveautés, beaucoup de personnages sont sortis pendant l’année 2018. Dans l’ordre, nous retrouvons :

Kramer, le guerrier pyromane de StarCraft II. Maiev, l’elfe de nuit assassin tirée de Warcraft. Fénix, le célèbre protoss tiré de Starcraft. L’érudit Deckard Cain, tiré de Warcraft. Yrel devient la première draeni de Warcraft à rejoindre le Nexus. Le Seigneur de la Haine tiré de Diablo, Méphisto, rejoint également le nexus. Mal’Ganis de Warcraft rejoint aussi le nexus.

Cependant, le personnage événement de l’année est sans aucun doute Orphea. En effet, c’est le premier personnage tiré de l’histoire d’Heroes of the Storm à rejoindre le jeu. Blizzard développe donc le lore interne du jeu et tout laisse présager qu’Orphea ne sera pas l’unique personnage original du Nexus.

Malgré que le jeu ne soit pas le plus populaire dans la liste de Blizzard, Heroes of the Storm s’est fondé une communauté solide et soutenant le jeu malgré ses coups durs. Il ne reste plus qu’à attendre des nouvelles en 2019 afin de découvrir si un retour de la ligue compétitive est possible.

Heroes of the Storm

Starcraft 2

Du côté de Starcraft II, un seul nom est à retenir : Serral. C’est un jeune joueur finlandais qui est maintenant le seul joueur non-coréen à avoir gagné les WCS StarCraft. Durant l’année 2018, Serral a remporté 6 tournois sur les 8 auxquels il a participé. Le joueur Zerg s’est imposé comme le meilleur joueur du monde. Son parcours lors des WCS fut impressionnant pour beaucoup de spécialistes de la scène. Lors des phases de groupes, Serral s’impose 2-0 et atteint très logiquement les phases finales. Il bat le coréen Dark 3-0 en quart de finale, puis le coréen Rogue 3-1 en demi-finale et se qualifie donc pour la finale. C’est la première fois qu’un foreigner s’impose autant sur la scène mondiale. En finale, il se retrouve contre le coréen Stats. Il s’impose 4-2 contre le joueur de l’écurie Splyce et récupère donc le trophée tant convoité.

Après cette année, Serral sera probablement l’homme à abattre lors des compétitions et la guerre entre la Corée et le reste du monde n’en sera que plus passionnante.

Heroes of the Storm

Hearthstone

hearthstone bandeau

Dès le début de l’année, au printemps, le HCT Global Championship fera office de championnat du monde où les meilleurs joueurs de chaque région pourront s’affronter. De plus, un nouveau tournoi en trois temps va apparaître avec plus de 4 millions de dollars de dotations répartis sur l’année.

Tout d’abord, plusieurs mini-tournois auront régulièrement lieu dans le monde et feront office de qualifications. Tous les joueurs pourront s’y inscrire, sans restrictions géographiques. Sortir vainqueur des qualifications permettra d’avancer vers la prochaine étape du tournoi. De plus, des tournois mondiaux avec les meilleurs joueurs du monde seront organisés. Blizzard compte en organiser 3 en 2019 et beaucoup plus seront à prévoir pour 2020.

Ces tournois mondiaux permettent également d’avancer vers la prochaine étape de la compétition. Tous ces tournois mènent à ce que Blizzard appelle la “Première Division”. Il s’agit d’une compétition au format Round-Robin saisonnière et en ligne, scindée par région ; elle regroupera l’élite de Hearthstone à l’échelle mondiale. Elle débutera après le championnat du monde et atteindra son apogée en fin d’année lors d’une finale épique. Les joueurs qui participeront à cette compétition obtiendront des bonus de performances, ainsi que des invitations automatiques pour tous les événements en direct du palier précédent.

De plus, le système des Maîtres de Hearthstone continue pour 2018 avec ce format :

Hearthstone

Résultats Esport

HGC : Lors de l’HGC 2018, 48 nations se sont affrontées en équipe de 4 joueurs. Le point d’orgue du championnat était la finale lors de la Blizzcon 2018 où l’équipe nationale chinoise s’est imposée 3 à 0 contre les favoris du tournoi : le Brésil. L’équipe de France nous a montré une faible performance en finissant dans le top 30.

HCT Fall CHampionship 2018 : Lors du HCT, 16 joueurs se sont affrontés, tous issus de qualifications régionales. Sur place, nous avions 4 joueurs européens, 4 joueurs chinois, 4 joueurs d’Amérique et 4 joueurs de l’Asie du Sud-Est. La compétition fut serrée, mais c’est finalement le joueur canadien Languagehacker qui s’est imposé contre ses concurrents.

On ne peut pas revenir sur l’esport d’Hearthstone sans féliciter nos deux compères d’ArmaTeam : Odemian et Maverick, tous deux ayant réusis à remporter une des étapes des HCT 2018. Odemian est devenu le champion du HCT Toronto Stop 2018, Maverick celui de la DreamHack Tours 2018 !

Extensions 2018

Comme tous les ans, Blizzard a sorti plusieurs extensions pour son jeu de cartes.

Bois maudit

Présentée en mars et sortie en avril, Bois Maudit est la huitième extension du jeu. Elle propose 135 nouvelles cartes ainsi que 4 nouvelles mécaniques de jeu :

  • Début de partie : Effets divers au commencement de la partie
  • Écho : Permet d’avoir une copie de la carte jouée disparaissant à la fin du tour.
  • Ruée : Fonctionne comme « Charge », mais ne peut cibler que des serviteurs.
  • La synergie « Even » : Ces cartes déclenchent un certain effet si le deck du joueur ne contient que des cartes avec un coût en mana pair ou impair.

L’extension a également apporté un nouveau mode de jeu : Chasse aux Monstres. L’objectif était de gagner 8 parties et permettait de remporter un dos de carte exclusif.

Projet Armageboum

Au début du mois d’août, la neuvième extension du jeu est désormais disponible au public. Celle-ci apporte également des nouvelles mécaniques de jeu dans ses 135 nouvelles cartes.

  • Magnétisme : Un serviteur avec magnétisme peut être joué de manière commune ou placé sur la gauche d’un méca. Lorsqu’il est placé de cette manière, ses caractéristiques s’ajoutent au méca.
  • Oméga : Les cartes possédant l’effet Oméga activent de puissants effets si le joueur possède 10 cristaux de mana.
  • Projet : Nouveau type de sort. Surpuissant, mais avantage autant le joueur que son adversaire.

L’événement de cette extension était le « Labo des casse-têtes ». Si le joueur réussissait les différents puzzles, il remportait un dos de carte exclusif.

Les Jeux de Rastakhan

Dernière extension sortie pour le moment et dixième depuis le début du jeu. Comme les deux précédentes extensions, elle ajoute 135 nouvelles cartes ainsi que de nouvelles mécaniques de jeu :

  • Brutalité : Effet bonus si la carte inflige des dégâts supérieurs aux points de vie de sa cible.
  • Les Esprits : Nouveaux serviteurs surpuissants changeant de forme au cours de la partie.
  • Les Loas : Des serviteurs surpuissants.

Une aventure solo était ajoutée dans cette extension. Elle se composait de 3 défis :

  • Choisissez votre équipe : le joueur commence en choisissant un champion Troll sélectionné de façon aléatoire, ce qui détermine la classe du joueur et place un puissant serviteur sur le plateau au début de chaque partie.
  • Sanctuaires : Ce sont des parties avec les sanctuaires en début de jeu qui confèrent un avantage spécifique lié au Loa du joueur.
  • Le prix de la victoire : Durant la progression de la partie, ajoute de puissantes cartes Sort et Serviteur au deck du joueur.

Comme toutes les autres extensions, un dos de carte exclusif pouvait être obtenu après la réalisation des trois défis.

Blizzard 2019 : Dans la continuité ? 

Après cette année assez étrange, Blizzard doit maintenant imposer ses choix s’il souhaite réellement les imposer dans la durée. Une première saison de l’Overwatch League qui a coûté très cher, la compétition sur Heroes qui se retrouve annulée, Hearthstone qui voit son système de compétition être totalement remanié… Blizzard sait probablement la direction dans laquelle il veut aller, mais les fans ne comprennent pas. L’arrêt de la compétition HOTS et le départ de certains des développeurs sur d’autres licences inquiètent les fans, de même que l’arrivée de Diablo Immortal sur le marché. Si Blizzard veut garder sa fan-base en 2019, il devra rassurer ses fans et donner son maximum.

KeSPA Cup 2018 – Griffin s’impose !

La KeSPA Cup 2018 va commencer. Les nouvelles formations de la LCK vont s’affronter afin de tester leurs nouveaux joueurs directement sur le terrain ! L’année dernière, c’est KT Rolster qui s’est imposé dans le tournoi. Qui gagnera la coupe cette année ? Vous retrouverez les résultats des matchs dans notre article !

KeSPA

Si vous n’êtes pas au courant des changements de joueurs pour les équipes coréennes, n’hésitez pas à consulter notre article de mercato.

Arbre du tournoi de la KeSPA Cup 2018

18 décembre – Éliminatoires

9h00MVP02GCBGCB
12h00HLE12SEOULSeoul

19 décembre – Éliminatoires

9h00SBG LogoSBG20WNSWNS
12h00JAG20RGARGA

20 décembre – Éliminatoires

9h00DWG20BRIONBrion
12h00SKT20APKAPK

21 décembre – Éliminatoires

9h00BBQ-OliversBBQ20ESSESS

24 décembre – Qualifications

9h00GEN.G20SBGSBG Logo
12h00GCBGCB20JAG

25 décembre – Qualifications

9h00SeoulSEOUL12DWG
12h00SKT20BBQBBQ-Olivers

séparateur league of legends

26 décembre – Quart de Finale

9h00KT20GCBGCB
12h00KZ02Gen.G

27 décembre – Quart de Finale

9h00AFS02GRF
12h00DWG21SKT

28 décembre – Demi-Finale

9h00KT13GEN.G

29 décembre – Demi-Finale

9h00GRF30DWG

31 décembre – Finale

12h00GEN.G03GRF

Renekton Hextech est disponible dans l’Artisanat !

Le plus célèbre des crocodiles de la faille de l’Invocateur est désormais disponible dans sa version Hextech ! Renekton Hextech coûtera, comme tous les autres skins du même nom, 10 gemmes violettes !

renekton hextech

Comme à leur habitude, les artisans sont allés trop loin et trop vite dans leur nouvelle création Hextech. Renekton Hextech, un monstre composé de chair et de métal, est ressorti de leur expérience ratée !

Comme tous les autres skins Hextech, Renekton inclura tous les éléments suivants :

  • Nouveau modèle et nouvelles textures
  • De nouveaux effets visuels
  • De nouveaux effets spéciaux
  • Une animation de recall personnalisée

Le skin coûte 10 gemmes violettes et peut être récupéré dans l’onglet Butin, puis dans l’Artisanat Fantastique !

On vous laisse avec la vidéo de présentation du croco, toujours made in SkinSpotlights.

Découvrez le premier comics Ashe chef de guerre, en partenariat avec Marvel !

Il y a quelques semaines, Riot Games annonçait son partenariat avec Marvel Entertainment, le grand groupe de médias américain. Ils présentent aujourd’hui les premières images du Comics Ashe chef de guerre !

bandeau league of legends

Ce n’est pas la première fois que l’éditeur de League of Legends s’essaie aux comics. Ryze, Varus, Miss Fortune, Nami ou encore Darius ont eux aussi eu droit à leur propre comics. Pour les curieux, il vous suffit de vous rendre sur la page officielle des comics de League of Legends.

Ashe chef de guerre – Le comics made in Marvel

Pour autant personne n’attendait un partenariat entre Riot Games et Marvel ! Et cette fois, c’est Ashe, la célèbre archère de givre, qui est mise à l’honneur ! La première partie du comics est d’ores et déjà disponible. Les suites (3 parties supplémentaires) devraient être publiées au début 2019. Ainsi, la seconde partie sortira le 16 janvier, la 3e le 20 février et la dernière partie le 20 mars 2019.

Ashe chef de guere revient sur les origines d’Ashe tout en créant un environnement pour l’extension du monde de Runeterra et de ses champions.

Retrouvez la première partie du comics (et en français s’il vous plaît !) à cette adresse !

Mercato LCS NA 2018/2019 – Tous les départs et entrées de la région nord-américaine !

Le mercato LCS NA a d’ores et déjà commencé alors qu’aucun match de playoffs n’a été joué ! La région nord-américaine, passé au système de franchise cette année n’a pas de temps à perdre. Il faut reconstituer les meilleures équipes et coaching staff pour entamer l’année 2019 sous les meilleurs augures ! Cet article sera mis à jour à chaque nouvelle annonce de la part des joueurs, coach et structures.

bandeau league of legends

Mercato LCS NA

100-Thieves-logo

100 Thieves

JoueursPosteInformationsNouvelle équipe
SsumdayToplaneToujours en poste/Contrat étendu jusqu’en 2020X
AnDaJungleToujours en posteX
LeviJungleEst à la recherche d’autre opportunitésX
RyuMidQuitte son poste/Passe assistant coachX
HuhiMidRejoint l’équipeX
BangADCRejoint l’équipeX
Cody SunADCA quitté l’équipe/passe Academy chez Clutch GamingClutch Gaming
aphromooSupportToujours en posteX

 

Team Liquid

JoueursPosteInformationsNouvelle équipe
ImpactToplaneToujours en posteX
XmithieJungleToujours en posteX
PobelterMidA quitté l’équipeX
JensenMidRejoint l’équipeX
DoubleliftADCToujours en posteX
OllehSupportA quitté l’équipeX
CoreJJSupportRejoint l’équipeX

 

Cloud9

JoueursPosteInformationsNouvelle équipe
LicoriceToplaneToujours en posteX
BlaberJungleToujours en posteX
SvenskerenJungleToujours en posteX
GoldenglueMidToujours en posteX
NisqyMidRejoint l’équipeX
JensenMidA quitté l’équipeTeam Liquid
KeithADCToujours en posteX
SneakyADCToujours en posteX
ZeyzalSupportToujours en posteX

 

OpTic-Gaming

Optic Gaming

JoueursPosteInformationsNouvelle équipe
DhoklaToplaneToujours en posteX
Meteos
Jungle
Rejoint l’équipe
X
AkaadianJungleA quitté l’équipe
TSM A
DardochJungleRejoint l’équipe/Passe dans la team AcademyX
PowerOfEvilMidA quitté l’équipeCLG
CrownMidRejoint l’équipeX
ArrowADCToujours en posteX
BigSupportToujours en posteX
Romain BigeardHead ManagerA quitté son poste/Rejoint Riot GamesRiot

 

Golden-Guardians-logo

Golden Guardians

JoueursPosteInformationsNouvelle équipe
HauntzerToplaneRejoint l’équipeX
LourloToplaneA quitté l’équipeEcho Fox
ContractzJungleToujours en posteX
FroggenMidRejoint l’équipeX
MickeyMidFree Agent/Rejoint APK PrinceX
DeftlyADCToujours en posteX
Olleh
Support
Rejoint l’équipe
X
MattSupportA quitté l’équipeTeam Liquid A
TylerHead CoachFree Agent?
IneroHead CoachRejoint l’équipe
X
Jimmy HarissonTwo-Way Player CoachRejoint l’équipeX
XpecialAssist. CoachA intégré une autre team NA inconnue pour le moment?
RealAssist. CoachFree Agent?

 

Clutch-Gaming-logo

Clutch Gaming

JoueursPosteInformationsNouvelle équipe
Huni
Toplane
Rejoint l’équipe
X
SoloToplaneA quitté l’équipeEcho Fox
LirAJungleToujours en posteX
WiggilyJungleRejoint l’équipe (anciennement academy)X
MoonJungleToujours en posteX
FebivenMidA quitté l’équipeMisfits
Damonte
Mid
Rejoint l’équipeX
ApolloADCA quitté l’équipeEcho Fox
PigletADCToujours en posteX
HakuhoSupportA quitté l’équipeEcho Fox
Vulcan SupportRejoint l’équipeX
mcscragHead CoachRejoint l’équipeX

 

Counter Logic Gaming

JoueursPosteInformationsNouvelle équipe
DarshanToplaneToujours en posteX
ReignoverJungleA quitté l’équipeX
huhiMidA quitté l’équipe/parti chez 100 Thieves100 Thieves
PowerofEvilMidRejoint l’équipeX
StixxayADCToujours en posteX
BiofrostSupportToujours en posteX
ZikzCoachA quitté l’équipeTSM

 

Team Solo Mid TSM

Team SoloMid

JoueursPosteInformationsNouvelle équipe
HauntzerToplaneA quitté l’équipeGolden Guardians
BrokenBladeToplaneRejoint l’équipeX
GrigJungleToujours en posteX
MikeyeungJungleA quitté l’équipe
Team Liquid A
BjergsenMidToujours en posteX
ZvenADCToujours en posteX
SmoothieSupportRejoint l’équipeX
MithySupportA quitté l’équipeOrigen
Zachary GoldmanAssist. CoachRejoint l’équipeX
ZikzHead CoachZikz rejoint TSM en tant que Head CoachX

 

Echo Fox

JoueursPosteInformationsNouvelle équipe
HuniToplaneA quitté l’équipe
Clutch Gaming
LourloToplaneRejoint l’équipeX
SoloToplaneRejoint l’équipeX
DardochJungleA quitté l »équipeOptic Gaming
RushJungleRejoint l’équipeX
DamonteMidA quitté l’équipeClutch Gaming
FenixMidRejoint l’équipeX
LostADCToujours en posteX
ApolloADCRejoint l’équipeX
SmoothieSupportA quitté l’équipeTSM
HakuhoSupportRejoint l’équipeX
SsongHead coachRejoint l’équipeX

 

FlyQuest

JoueursPosteInformationsNouvelle équipe
V1per
Toplane
Rejoint l’équipe
X
FlameToplaneA quitté l’équipeX
SantorinJungleToujours en posteX
KeaneMidA quitté l’équipeX
PobelterMidRejoint l’équipeX
WildturtleADCToujours en posteX
JayJSupportToujours en posteX
KwonSupportA quitté l’équipeX
Invert
Head Coach
Rejoint l’équipe
X

 

Invité sur le plateau de Jimmy Fallon, Ninja est revenu sur le succès de Fortnite et du streaming

Invité sur le plateau télévisé « The Tonight Show » du présentateur Jimmy Fallon, Tyler « Ninja » Blevins est revenu sur le succès de Fortnite. Par la même occasion, il a expliqué les raisons pour lesquelles les gens aiment regarder des streamers jouer aux jeux vidéo.

jimmy-fallon-ninja-stream-esport
Credit : The Tonight Show Starring Jimmy Fallon

Hier soir, mardi 18 décembre, Ninja, le streamer de Fortnite le plus populaire, possesseur de la chaîne n°1 sur Twitch et plus de 20 millions d’abonnés sur YouTube, était l’un des invités vedettes de l’émission « The Tonight Show ». Ce programme invite les plus grandes stars du moment sur le plateau de l’humoriste Jimmy Fallon. Au cours de la soirée, la figure du streaming et du jeu compétitif, a dû expliquer le succès de Fortnite et ce qui incite les téléspectateurs à regarder d’autres personnes jouer à des jeux vidéo.

Lors de l’interview, l’animateur a demandé pourquoi Fortnite est devenu si populaire dans le monde entier. Ninja a expliqué qu’en raison de son aspect fun et compétitif, de sa disponibilité sur toutes les plateformes et surtout de sa gratuité, Fortnite ne pouvait qu’être populaire ! Il a également ajouté que pour beaucoup de joueurs, le jeu était facile à comprendre et à prendre en main, donc accessible à un plus grand nombre.

Pourquoi regarder des joueurs jouer ? La comparaison sport/esport

Le temps d’apparition des vedettes étant limité dans l’émission, la conversation entre les deux s’est vite orientée vers la raison pour laquelle les gens aiment regarder des streamers jouer à des jeux vidéo. La réponse de Ninja a été brève, facile à comprendre et constitue un excellent exemple à utiliser et à réutiliser :

Afin d’argumenter ses propos, il a effectué une comparaison avec les sports traditionnels. En effet, la plupart des gens ne le font pas naturellement, malgré les similitudes (traduction française) :

« C’est tellement drôle, mec ! [ndlr : par cette première phrase, il se moque des personnes qui critiquent les gamers qui regardent des joueurs jouer] Pourquoi voudriez-vous regarder le meilleur des meilleurs joueurs de football américain, de foot ou de hockey ? Pourquoi ne sortez-vous pas et le pratiquer maintenant ? Si vous l’aimiez tant, vous pourriez le faire. Pouvez-vous faire ça ? Pouvez-vous rivaliser à un tel niveau et être divertissant ?

C’est du divertissement, non ? Comme lorsque vous regardez la NFL, vous voulez regarder les gens faire des choses que vous ne pouvez pas faire. C’est un peu la même chose avec les jeux et le streaming. »

Les gens aiment regarder des athlètes professionnels rivaliser au plus haut niveau et beaucoup aiment regarder des streamers très compétents sur certains jeux. En établissant une comparaison entre jouer à haut niveau à des jeux vidéo et les sports traditionnels, Ninja offre une défense facile à comprendre par tous, « Pourquoi regardez vous des joueurs pratiquer un jeu ?« . Le choix du mot « jeu » est volontaire pour qu’il soit universel, aussi bien pour le gaming que pour l’activité physique d’un sport.

Kimmel-like

Malgré tout, les stéréotypes et l’amalgame ont la peau dure. Pour preuve, nous pouvons nous souvenir de l’attitude de l’animateur Jimmy Kimmel en 2015, où il avait déclaré (traduction française) :

« Regarder quelqu’un jouer à des jeux vidéo, c’est comme aller au restaurant et que quelqu’un d’autre mange votre nourriture pour vous. »

Cette vidéo faisait suite à l’annonce du lancement de YouTube Gaming. Il s’agit actuellement de la vidéo la plus détestée de la chaîne de Kimmel.

G2 Esports élimine Team Vitality et ira représenter l’Europe sur CS:GO au WESG 2018 !

Aujourd’hui, mardi 18 décembre, avait lieu le match décisif entre G2 Esports et Team Vitality. A la clé, une qualification pour représenter l’Europe au WESG 2018 ! C’est G2 Esports qui a fini par s’imposer au bout de 3 matchs de longue haleine !

Le WESG 2018, plus connu sous le nom complet de World Electronic Sports Games, est une compétition internationale esportive créée en 2016 et organisée par Alisports (la filiale sport du groupe Alibaba).

La grande finale de l’édition 2018 se déroulera en mars 2019, avec un cashprize de 890 000$ pour Counter Strike !

C’est une excellente opportunité pour la nouvelle équipe CS:GO de Team Vitality en cette fin d’année ! Pour rappel, malgré quelques résultats en dents de scie depuis leur création, l’équipe française a fini par remporter le Major de la DreamHack Open Atlanta 2018 !

G2 et Vitality se sont affrontés en BO3 sur les maps Overpass, Nuke et Mirage.

Overpass

Malgré un départ intéressant (3-0), G2 s’est peu à peu laissé surpasser par des Team Vitality très en forme ! Il faudra attendre le 14e round pour que G2 regagne un point (10-4). Mais Vitality garde son avance en gold et étouffe littéralement les G2, passant au score de 15 à 8 ! C’est ensuite la remontada exceptionnelle pour G2, qui parviendra à 12 points, avant de s’incliner.

Mention spéciale pour Apex, ZywOo et RpK, qui ont été formidables sur cette première manche. Victoire de Team Vitality 16-12 !

Nuke

Nous aurons le droit à un 3e match sur Mirage. Si Vitality ont bien performé sur la première map, ils ont pris le retour de flammes sur Nuke. G2 Esports s’imposera 16 à 5, sans grande difficulté.

Mirage

Le scénario de la 1ere game s’est rejoué, mais avec un vainqueur différent ! Gros début de match pour G2, qui ne laisse pas souffler Vitality. Les points s’enchaînent et il semblerait que le prodige zywOo ne puisse rien faire pour son équipe. Défaite 16-11 à l’avantage de G2 !

Team Vitality échouera donc aux portes du WESG 2018, et c’est G2 Esports qui y représentera l’Europe !

Image à la une : flickshot

Cloud9 – L’équipe esport de l’année 2018 ?

Dans l’histoire de l’esport, aucune équipe n’a connu une année semblable à celle que Cloud9 a vécu en 2018. Présente dans tout les jeux esports et souvent au top niveau, la structure s’est imposée comme l’une des meilleures mondiales.

Cloud9 fut fondée en 2013 quand l’ancien manager de TSM, Jack Etienne, acheta l’équipe Quantic Gaming. Cloud9 était premièrement présente sur League of Legends, mais l’équipe s’est rapidement positionnée sur d’autres jeux.

Aujourd’hui, Cloud9 sponsorise 88 joueurs, coachs et streamers et compte 23 personnes dans son staff.

L’année d’or de Cloud9 

Au début de l’année, les joueurs de la section Counter Strike:Global Offensive s’imposent lors d’un Major contre FaZe. Avec cet exploit, C9 devient la première équipe d’Amérique du Nord à soulever la coupe d’un major. Cependant, l’année ne faisait que commencer pour la structure bleue et blanche.

Cloud9 fait partie des 12 structures ayant acheté une place dans l’Overwatch League. Toute l’année, sous le nom des London Spitfire, l’équipe de Jack Etienne a combattu sur les terres du jeu de Blizzard. C’est après 4 stages d’intenses compétitions et plus d’une quarantaine de matchs joués que London Spitfire s’est imposée comme la meilleure équipe de l’Overwatch League, battant en finale les Philadelphia Fusion.

Du côtés des joueurs League Of Legends, Cloud 9 réalisa encore un exploit : devenir la première équipe nord-américaine à passer les phases de groupes lors des Worlds 2018. Pourtant, dans ce qui était considéré comme le groupe de la mort, Cloud9 s’est imposée contre les prétendants au titre : RNG, les défenseurs du titre : Gen.G et contre les princes de l’Europe : Vitality. L’équipe s’est retrouvée en quarts de finale contre Afreeca Freecs, d’autres favoris pour le titre. Beaucoup prédisaient la fin de cette belle épopée. Mais Cloud9 s’est imposé 3-0 contre l’équipe coréenne et est devenu la première équipe NA a atteindre les demi-finales.

Sur Rocket League, l’équipe remporte la sixième saison de compétition tandis que sur SSBM, l’équipe finit dans le top 6 de la plupart des tournois.

En résumé

Cloud 9 fut l’équipe esport la plus présente cette année, toutes franchises confondues. C’est la première équipe qui récupère autant de succès sur les différents jeux et cela ne présage que du bon pour Jack Etienne et ses collègues.

Karrigan passe remplaçant chez FaZe Clan et recherche d’autres opportunités pour 2019

FaZe Clan vient de passer son rifler et leader Finn « karrigan » Andersen remplaçant, suite aux derniers résultats de l’équipe. Le joueur a laissé entendre sur les réseaux sociaux qu’il était ouvert à d’autres opportunités d’équipes pour la saison 2019.

FaZe Clan, après une saison en demi-teinte, vient de se placer à la 6e place du classement des meilleures équipes de CS:GO (avec 259 points, loin derrière les monstres d’Astralis à 1000 points !). Des résultats décevants, alors même qu’ils avaient réalisé une saison 2017 époustouflante (seconds du classement derrière SK Gaming).

Mais cette année, les étoiles n’étaient pas alignées pour le club nord-américain. FaZe a donc décidé, le dimanche 16 décembre, de bench (passer remplaçant, ndlr) leur rifler et AWPer Finn « karrigan » Andersen. Cette décision intervient peu de temps après les rumeurs d’échanges de joueurs entre MIBR et Team Liquid.

Celui-ci a également réagi sur les réseaux sociaux, en indiquant qu’il publierait une déclaration dans les jours à venir, et qu’il était ouvert à toute proposition. Selon les informations de nos confrères de HLTV, cette décision interviendrait après que Nikola « Niko » Kovač ait pris le leadership au sein de l’équipe.

Image à la une : hltv

Patch 8.24b – Buff d’Akali, nerf de Neeko et buffs de l’encensoir ardent et de la rédemption

Le patch 8.24b est désormais live ! Découvrez les différents nerfs et buffs des champions, items et runes, ainsi que les nouveaux skins et emotes.

bandeau league of legends

Buff des champions

akaliAkali

Ninceul nébuleux (Z) – Buff de la durée de base (4/4.5/5/5.5/6 5/5.5/6/6.5/7).

CaitlynCaitlyn

Pacificateur de Piltover (A) – Buff des dégâts (30/70/110/150/19050/90/130/170/210). Nerf des dégâts aux cibles secondaires (67%  → 60%).

Tir chirurgical (R) – Buff de la portée (2000/2500/3000 3500 à tous les rangs).

CorkiCorki

Barrage de projectiles (R) – Buff des dégâts (75/100/12590/115/140).

SingedSinged

Buff des PV de base (580 → 610).

Projection (E) – Buff des dégâts (4/5/6/7/8% → 6/6.5/7/7.5/8%).

TristanaTristana

Charge explosive (E) – Buff des dégâts minimum (60/70/80/90/100 70/80/90/100/110). Buff du bonus AD minimum (50/65/80/95/110% → 50/70/90/110/130%). Buff des dégâts max (132/154/176/198/220 (+1,1/1,43/1,76/2,09/2,42 AD supplémentaires) → 154/176/198/220/242 (+1,1/1,54/1,98/2,42/2,86 AD supplémentaires)

Warwick

Buff de l’AD de base (63 → 65).

Varus

Carquois meurtri (Z) – Buff des dégâts minimum de l’actif (6/7/8/9/10% de la vie manquante de la cible → 6/8/10/12/14% de la vie manquante de la cible).

Buff des dégâts maximum de l’actif (9/10.5/12/13.5/15% de la vie manquante de la cible → 9/12/15/18/21% de la vie manquante de la cible).

Chaîne corruptrice (R) – Buff des dégâts (100/175/250 150/200/250).

séparateur league of legends

Nerf des champions

AlistarAlistar

Piétinement (E) – Nerf des dégâts totaux (100/125/150/175/200 80/110/140/170/200). Nerf des dégâts de l’attaque à 5 stacks (40 + 15 par niveau → 20 + 15 par niveau).

CassiopeiaCassiopeia

Bombe nocive (A) – Augmentation du coût en mana (50/55/60/65/7050/60/70/80/90). Nerf des dégâts totaux (75/125/175/225/275 75/120/165/210/255).

kassadinKassadin

Nerf de la régénération PV de base (1.61.2).

Neeko

Nerf des dégâts de base (80/125/170/215/26070/115/160/205/250). Nerf des dégâts secondaires (40/60/80/100/12035/55/75/95/115).

PykePyke

Nerf de la résistance magique par niveau (2 1.5)

Harponnage (A) – Nerf des dégâts infligés aux cibles secondaires (monstres et sbires) (50% → 30%).

Exécution abyssale (R) – Nerf des dégâts (250-605250-550).

séparateur league of legends

Items

encensoir ardent objet lolEncensoir ardent

Buff de l’efficacité des soins et des boucliers (8% → 10%).

Idole-interditeIdole interdite

Buff de la CDR (5% → 10%).

lol-Creuset-de-MikaelCreuset de Mikael

Buff de l’efficacité des soins et des boucliers (15% → 20%).

redemptionRédemption

Buff de l’efficacité des soins et des boucliers (8% → 10%).

lol-TiamatTiamat

Hausse du prix (1200 → 1325).

Convergence de Zeke

Nerf des dégâts de l’allié (50% → 30%).

Gameplay

Les tourelles extérieures, après que les boucliers soient tombés, voient leur armure et résistance magique passer de 0 à 40.

séparateur league of legends

Skins et splash art

Blood Moon Aatrox (1350 RP)

 

Blood Moon Pyke (1350 RP)

 

Blood Moon Sivir (1350 RP)

 

Blood Moon Aatrox Prestige (1350 RP)

séparateur league of legends

Emotes et icônes d’invocateur

Teemote

Le COO de Riot Games suspendu 2 mois pour « comportement déplacé »

Selon les informations de nos confrères de Kotaku et d’ESPN, le chief Operating Officer (COO) de Riot Games, Scott Gelb, aurait été suspendu 2 mois par le CEO parce qu’il aurait touché les parties génitales et les fesses de ses employés.

bandeau league of legends

Quelques mois après les preuves avérées de sexisme et de misogynie chez Riot Games, le site Kotaku révèle un autre cas grave d’immoralité.

Les employés de Riot Games auraient reçu un mail de la part du CEO de Riot, Nicolo Laurent, indiquant que le COO avait été suspendu deux mois pour plusieurs raisons. Celui-ci aurait, pour plaisanter, et à plusieurs reprises, touché les parties génitales et les fesses de ses employés, tout en conservant d’autres pratiques tout aussi aberrantes.

Selon les dires de certains employés, ces comportements étaient récurrents et bien connus dans l’entreprise. Les agissements de Scott Gelb ont été mis en lumière dans un email de Nicolo Laurent, adressé aux employés de Riot Games. Alors que Riot ne communique jamais sur du cas par cas, l’ancienneté de Gelb ainsi que sa place dans la hiérarchie les ont incité à ne pas laisser l’affaire sous silence – et à faire de son cas une exception.

Le CEO a indiqué dans son mail les éléments suivants (traduction).

« Il y a eu des déclarations concernant le comportement inapproprié et non-professionnel de Scott, et ce particulièrement lors des débuts de Riot Games. Et certaines de ses allégations ont été prouvées. La conduite douteuse qui en ressort est inacceptable.« 

Suite à ces agissements, le comité spécial des directeurs de Riot Games a décidé de suspendre Scott Gelb pendant une durée de deux mois, sans solde. Celui-ci devra également participer à des formations, qui devraient le remettre sur le droit chemin.

Plusieurs salariés ont déclaré à notre consoeur Cécilia d’Anastasio, la rédactrice de l’article de Kotaku, que les deux mois de suspension sans salaire n’étaient pas assez satisfaisants au vu des agissements répétés du COO.

Concernant la sanction, un·e employé·e déclarait ainsi : « C’est une petite tape sur la main. Je pense que c’est irrespectueux envers les personnes qui ont été touchées ou offensées par son comportement. »

Un·e autre tenait des propos plus directs : « Pour les leaders de Riot, protéger leurs horribles amis comptent plus que protéger leurs employés vulnérables. Et ce n’est pas près de changer à moins que les salariés s’emparent clairement du sujet. »

On peut s’étonner de la miséricorde de Riot Games vis-à-vis de leur COO, alors même qu’ils n’ont pas hésité, selon leurs termes, à renvoyer certains de leurs anciens employés suite au premier article de Kotaku. Un simple rappel à l’ordre, via une suspension et une formation, semblerait suffire pour le cas de Scott Gelb.

Les conséquences pour un employé « lambda » auraient-elles été les mêmes ? On peut légitimement en douter.

Nielsen publie de nouvelles données sur la consommation des fans d’esport nord-américains

Jeudi 13 décembre 2018, la société Nielsen a publié une nouvelle étude sur le comportement des fans d’esport nord-américains sur Twitch. Selon le rapport, moins de 40% des téléspectateurs déclarent regarder la télévision chaque semaine et seulement 50% d’entre eux possèdent un service d’abonnement à la télévision payante.

Nielsen-logo

La société spécialiste en études de marché, Nielsen, a lancé un sondage en ligne fourni aux membres du groupe « Twitch Research Power » (ou « Twitch RPG »). Ce dernier est un groupe de discussion qui permet à Twitch de savoir comment et pourquoi la communauté utilise sa plateforme. Twitch RPG possède un panel exclusif de 50 000 téléspectateurs de Twitch aux États-Unis.

Nielsen a collecté ses données en se concentrant sur un groupe de 2 000 utilisateurs présélectionnés, âgés de 18 à 40 ans, ayant visionné des compétitions sur des jeux tels que Fortnite, League of Legends et Overwatch au cours de la dernière année.

Parmi les informations tirées de ces données, Nielsen rapporte plusieurs découvertes surprenantes :

  • Moins de 40% déclarent regarder la télévision chaque semaine. Néanmoins, 50% des fans d’esport disposent d’un service d’abonnement à la télévision payante.
  • Près de 60% des téléspectateurs d’esport sur Twitch suivent l’esport depuis plus de quatre ans. Par contre, parmi l’ensemble des utilisateurs américains, 23% d’entre eux ont découvert l’esport au cours de l’année écoulée.
  • 70% des utilisateurs consacrent plus de temps au sport électronique qu’aux sports traditionnels.
  • Plus de 60% des utilisateurs regardent et s’engagent activement avec des personnalités du net.
  • Près d’un tiers des utilisateurs ont visionné au moins 5 heures de stream du jeu Fortnite, au cours de la dernière année.

Twitch, une opportunité pour les annonceurs

Dans notre article sur l’esport à la télévision française, nous expliquions que la télévision se fait grandement distancer par internet et les nouveaux moyens de diffusion audiovisuels, notamment les contenus à la demande répondant directement à l’attente du spectateur. Pour illustrer nos propos, nous avons utilisé les chiffres du CSA datant de 2015. L’examen des données démontre que les français regardent de moins en moins la télévision. D’autres données intéressantes, les marques investissent de plus en plus leurs revenus publicitaires sur internet plutôt qu’à la télévision. Les annonceurs ont compris qu’il était nécessaire de s’adapter à l’évolution des nouveaux consommateurs du divertissement.

Bien sûr, l’étude effectuée par Nielsen a pour but d’aider les annonceurs à mieux comprendre les attitudes et les tendances comportementales de l’audience nord-américaine de Twitch. Ainsi qu’à expliquer pourquoi la communauté fan d’esport est un groupe démographique si précieux à cibler. Par ailleurs, 90% des personnes interrogées peuvent se souvenir d’au moins un sponsor non endémique à l’esport. C’est bon pour les marques qui pourraient parrainer des événements esportifs.

La vice-présidente affectée au sport électronique, Nicole Pike, a déclaré à AdExchanger :

« Nous avons pu voir tous les jours les personnes qui utilisent réellement Twitch et constater que 60% d’entre elles ne regardent pas la télévision chaque semaine. C’était encore plus drastique que prévu. »

En revanche, certains médias essaient plutôt d’amener ces nouveaux consommateurs de l’entertainement à la télévision. C’est le cas de la chaîne 100% esport, ES1. À contre-pied des indicateurs, Bertrand Amar, initiateur du projet chez Webedia, montre qu’il peut y avoir d’autres manières de consommer de l’esport en dehors d’internet.

Super Smash Bros Ultimate et Dragon Ball FighterZ absents de l’EVO Japan 2019

Pour sa prochaine édition sur le sol japonais, la plus célèbre compétition de Versus Fighting au monde, l’EVO, n’inclura pas les deux grands titres du jeu de combat : Super Smash Bros Ultimate et Dragon Ball FighterZ. Deux absents qui font malheureusement tâche à l’EVO Japan 2019.

EVO-Japan-2019
Credit : Bande annonce de l’Evo Japan 2019

L’Evolution Championship Series, plus couramment appelée EVO, a récemment dévoilé sur les réseaux sociaux les principaux titres de l’EVO Japan. L’événement aura lieu du 15 au 17 février 2019, et bien que l’entrée soit gratuite en raison des lois japonaises, plus de 5 000 joueurs sont attendus aux tournois. Malheureusement, parmi la liste des jeux annoncés, deux manquent à l’appel.

En ce moment, six jeux sont inclus pour l’EVO Japan 2019 : Tekken 7, Blazblue Cross Tag Battle, SoulCalibur VI, Street Fighter V Arcade Edition, The King of Fighters XIV et Guilty Gear Xrd Rev 2. Vous remarquerez, bien sûr, qu’il manque à la fois Super Smash Bros Ultimate et Dragon Ball FighterZ, deux titres que les fans demandaient et qui ont été déçus de ne pas voir.

Très étonnant ! Surtout que DBFZ avait enregistré le plus grand nombre de joueurs inscrits en 2018. DBFZ avait même réussi à être sacré meilleur jeu de combat lors des The Game Awards. Quant à SSBU, c’était l’un des jeux les plus attendus de l’année 2018. Beaucoup attendaient avec impatience sa première apparition dans un tournoi majeur. Les séries Smash Bros ont longtemps été l’un des piliers des tournois EVO.

L’EVO, les genoux à terre, mais le poing en l’air !

Bien sûr, les fans, choqués, ont rapidement réagi et souligné l’absence flagrante de SSBU et de DBFZ. Voyant la colère de la communauté VS Fighting, le directeur du développement commercial mondial de l’EVO, Mark « MarkMan » Julio, s’est rendu sur Twitter pour tenter de clarifier certaines des décisions prises (traduction française) :

« Tous les titres n’étaient pas inclus dans l’événement principal que nous espérions à l’origine. Nous n’avons pas pu obtenir l’approbation de l’éditeur / propriétaire. Aussi regrettable que cela puisse être, nous soutiendrons toujours les communautés et les événements à Evo Japan 2019 – plus d’informations à ce sujet plus tard.

Et personnellement, je pense que la communauté travaillant ensemble pour gérer Smash Ultimate et DBFZ va être géniale et je suis impatient de montrer aux éditeurs / propriétaires la force de la communauté. »

Par conséquent, si SSBU et DBFZ ne figurent pas à l’EVO Japan 2019, c’est principalement parce que Nintendo et Bandai Namco n’ont pas donné la permission à l’EVO de proposer leurs jeux lors de l’événement. C’est du moins ce qu’a conclu le consultant esport, Rod « Slasher » Breslau. Toutefois, l’EVO a assuré qu’ils « travailleraient avec les communautés de joueurs pour prendre en charge les autres titres non inclus. »

Pour le moment, aucune déclaration officielle n’a été publiée à ce jour par les deux éditeurs concernés. Cependant, l’EVO ne peut se permettre de laisser tomber les deux jeux qui ont recueilli le plus grand nombre de téléspectateurs lors des dernières éditions.

Mercato LCS EU 2019 – Tous les départs et entrées de la région européenne !

Le passage au système de franchises des LCS EU va bouleverser notre chère ligue ! Selon les rumeurs, Fnatic, Misfits, G2 Esports, Schalke 04 et Team Vitality resteraient, tandis que Splyce, Giants, Unicorn of Love, H2K et Roccat n’auraient pas survécu à la phase d’application. 5 nouvelles équipes vont donc faire leur apparition, notamment peut-être Astralis, et il est probable que certains joueurs bien connus se retrouvent dans l’une d’entre elles ! Le mercato LCS EU 2019 sera mis à jour au fur et à mesure des annonces.

bandeau league of legends

séparateur league of legends

Mercato LCS EU 2019

Fnatic

JoueursPosteInformationsNouvelle équipe
sOAZToplaneA quitté l’équipeMisfits
BwipoToplaneToujours en poste X
ExpectToplaneA quitté l’équipe
exceL
BroxahJungleToujours en posteX
DanJungleRejoint en tant que remplaçantX
Nemesis
Midlane
Rejoint l’équipe
CapsMidA quitté l’équipeG2 Esports
RekklesADCToujours en posteX
HylissangSupportToujours en posteX
Dylan FalcoHead coachA quitté l’équipeSchalke 04
YoungbuckHead CoachPasse Head Coach
X

 

G2 Esports

JoueursPosteInformationsNouvelle équipe
WunderToplaneToujours en posteX
JankosJungleToujours en posteX
CapsMidRejoint l’équipeX
PerkzMidPasse ADCX
HjarnanADCA quitté l’équipeX
MikyxSupportRejoint l’équipeX
WadidSupportA quitté l’équipeRogue
SacreSub TopToujours en posteX
BorisGeneral ManagerRejoint l’équipeX

 

Team Vitality

JoueursPosteInformationsNouvelle équipe
CabochardToplaneToujours en poste/contrat jusqu’en 2020X
Mowgli
Jungle
Rejoint l’équipe
X
GiliusJungleA quitté l’équipeBesiktas
Kikis
Jungle
A quitté l’équipe
Rogue
JiizukeMidToujours en posteX
AttilaADCToujours en posteX
JactrollSupportToujours en poste/contrat jusqu’en 2020X
YamatoCannonHead CoachEn contrat jusqu’en 2020X

 

misfits

Misfits

JoueursPosteInformationsNouvelle équipe
sOAZToplaneRejoint l’équipeX
AlphariToplaneA quitté l’équipeOrigen
MaxloreJungleToujours en poste/contrat jusqu’en 2021X
SencuxMidEst à la recherche d’autres opportunitésX
SpecialMidA quitté l’équipe
Excel
FebivenMidRejoint l’équipeX
Hans SamaADCToujours en posteX
GorillASupportRejoint l’équipeX
MikyxSupportA quitté l’équipeG2 Esports
ObsessSub JungleEst à la recherche d’autres opportunitésX
JesizSub SupportPasse Head CoachX
MooseCoachDevient VP Competitive Performance
X
PoohmanduAssistant CoachRejoint l’équipeX

 

Schalke04

Schalke 04

JoueursPosteInformationsNouvelle équipe
VizicsacsiToplaneA quitté l’équipe
Splyce
OdoamneToplaneRejoint l’équipeX
AmazingJungleDevient Strategic Manager AcademyX
MementoJungleRejoint l’équipeX
PrideSub JungleToujours en posteX
Abbedagge
Mid
Rejoint l’équipeX
NukeduckMidA quitté l’équipeOrigen
UpsetADCToujours en posteX
VanderSupportA quitté l’équipeX
IgnarSupportRejoint l’équipeX
BorisSub SupA quitté l’équipeG2 Esports
Dylan FalcoHead coachRejoint l’équipeX

 

Splyce

JoueursPosteInformationsNouvelle équipe
OdoamneToplaneA quitté l’équipeSchalke 04
VizicsacsiToplaneRejoint l’équipeX
OromeToplaneRejoint l’équipe en tant que remplaçantX
XerxeJungleToujours en posteX
TierwulfSub JungleRejoint l’équipeX
Humanoid
Mid
Rejoint l’équipe
X
NisqyMidA quitté l’équipeCloud9
KobbeADCToujours en posteX
NorskerenSupportRejoint l’équipeX
KasingSupportA quitté l’équipeExceL
Peter DunHead CoachEst à la recherche d’autre opportunitésX
DukeStrategic CoachDevient Head Coach (d’après la GCD et lui-même)X
MacAssistant CoachEst à la recherche d’autre opportunitésX

 

Origen

JoueursPosteInformationsNouvelle équipe
AlphariToplaneToujours en posteX
KoldJungleRejoint l’équipeX
NukeduckMidToujours en posteX
PatrikADCToujours en posteX
P1noy
Sub AD
Rejoint l’équipeX
MithySupportRejoint l’équipeX
GuilhotoHead CoachRejoint l’équipeX
DeficioGeneral ManagerToujours en posteX

 

SK Gaming

JoueursPosteInformationsNouvelle équipe
ScarfaceToplaneToujours en posteX
Werlib
Toplane
Rejoint l’équipe
X
PhrenicJungleToujours en posteX
Selfmademan
Jungle
Rejoint l’équipeX
SozPurefectMidA quitté l’équipeX
Pirean
Mid
Rejoint l’équipeX
KeduiiADCToujours en posteX
Crownshot
ADC
Rejoint l’équipeX
DossSupportToujours en posteX
Dreams
Support
Rejoint l’équipeX
BrokenShardCoachToujours en posteX
SheepyHead CoachRejoint l’équipeX
RealistikHead AnalystRejoint l’équipeX

 

exceL

JoueursPosteInformationsNouvelle équipe
ExpectToplaneRejoint l’équipeX
SendooToplaneRejoint l’équipeX
CaedrelJungleRejoint l’équipeX
ExilehMidRejoint l’équipeX
SpecialMidRejoint l’équipeX
Jeskla
ADC
Rejoint l’équipe
X
InnaxeADCRejoint l’équipeX
VenzerADCToujours en posteX
KasingSupportRejoint l’équipeX
MystiquesSupportRejoint l’équipeX
FurndogHead CoachRejoint l’équipeX
JargeStrategic CoachRejoint l’équipeX
Mapache
Head Analyst
Rejoint l’équipeX
AngelArcher
Analyst
Rejoint l’équipeX
UnlimitedAcademy CoachRejoint l’équipeX

 

Rogue

JoueursPosteInformationsNouvelle équipe
ProfitToplaneRejoint l’équipeX
KikisJungleRejoint l’équipeX
SencuxMidToujours en posteX
Larssen
Sub Mid
Rejoint l’équipeX
HeaQADCRejoint l’équipeX
WadidSupportRejoint l’équipeX
EdwardAssist. CoachRejoint l’équipeX
freddy122
Head Coach
Rejoint l’équipeX

H2k

H2K

JoueursPosteInformationsNouvelle équipe
SmittiJToplaneFree agentX
CaedrelJungleFree agentexceL
ShookJungleFree agentX
SelfieMidFree agent/ne participera pas au SpringFlyQuest A
SheriffADCA quitté l’équipe/parti chez OrigenOrigen
PromisqSupportFree agentX
VeteranCoachFree agentX
Kelsey MoserAnalyst & Assistant CoachA quitté l’équipe100 Thieves Academy

giants

Giants

JoueursPosteInformationsNouvelle équipe
RuinToplaneFree agent/ne participera pas au SpringX
DjokoJungleFree agentX
BetsyMidFree agentX
SteelbackADCFree agentX
SirNukesALotSupportFree agentX
NaruteadorCoachFree agentX

Unicorns of Love

JoueursPosteInformationsNouvelle équipe
WhiteknightToplaneFree agentX
KoldJungleA quitté l’équipeOrigen
ExilehMidA quitté l’équipeexceL
SamuxADCFree agent/ne participera pas au SpringMovistar Riders
TotoroSupportFree agentTeam BattleComics
DieuponeyManagerFree agentX
SheepyHead CoachA quitté l’équipeSK Gaming

Roccat

JoueursPosteInformationsNouvelle équipe
ProfitToplaneFree agentRogue
MementoJungleFree agentSchalke 04
BlancMidFree agentX
HeaQADCA quitté l’équipe
Rogue
NorskerenSupportFree agent/ne participera pas au Spring
Splyce
freddy122
Head Coach
A quitté l’équipe
Rogue