ZeratoR dévoile le Game Pass Challenge, une nouvelle compétition esport en partenariat avec Xbox !

ZeratoR a profité de sa présence à la PGW pour lever le voile sur son annonce. Il a présenté sa nouvelle compétition esportive : le Game Pass Challenge ! L’occasion pour 96 joueurs, soit 48 duos, de participer à la compétition et espérer remporter les 30 000€ de cashprize alloués au tournoi. Le Game Pass Challenge aura lieu à Lyon les 14 et 15 décembre prochains.

Fort de son expérience après plusieurs éditions couronnées de succès de la Trackmania Cup et l’engouement autour de la ZLAN, ZeratoR a présenté un tout nouvel événement français : le Game Pass Challenge, un nouveau défi pour les joueurs mais aussi une émission incontournable pour les spectateurs en stream. Il se tiendra à Lyon les 14 et 15 décembre.

L’ensemble de l’événement sera commenté et retransmis par ZeratoR dans une émission où d’autres streamers viendront parfois l’épauler.

Les inscriptions à l’événement ouvriront dès le vendredi 8 novembre à 20h, jusqu’au lundi 11 novembre 20h. 48 duos seront ensuite sélectionnés pour participer au Game Pass Challenge et un abonnement de trois mois au Game Pass leur sera offert, afin qu’ils puissent s’entraîner et participer dans les meilleures conditions.

Les jeux annoncés pour la compétition

On retrouvera donc 7 jeux pas très tiers 1 esport, mais on commence à avoir l’habitude avec ZeratoR. Les 96 joueurs s’affronteront sur Rocket League, Minecraft, Sea Of Thieves, Worms, Age of Empires II, Human Fall Flat et Forza Horizon 4 Lego Speed Champions.

Tout le monde pourra évidemment participer mais certains slots seront réservés aux streamers, afin que l’événement profite d’une communication en or.

Informations pratique de la compétition

  • 96 joueurs joueront en duos, soit 48 duos.
  • La sélection sera totalement aléatoire pour les duos (hormis pour les streamers).
  • Cashprize : 30 000 € (15k pour le premier, 7k pour le second, et 4k pour les 3e et 4e places)

Format du Game Pass Challenge

Phase de poules – 8 poules de 6 duos

  • Age of Empire 2 Definitive Edition
  • Forza Horizon 4 Lego Speed Champions
  • Worms W.M.D
  • Minecraft

16e de finale

  • Human Fall Flat
  • Forza Horizon 4 Lego Speed Champions
  • Age of Empire 2 Definitive Edition

8e de finale

  • Worms W.M.D
  • Minecraft
  • Rocket League

Quarts de finale

  • Forza Horizon 4 Lego Speed Champions
  • Age of Empire 2 Definitive Edition
  • Human Fall Flat

Demi-finales

  • Minecraft
  • Rocket League
  • Worms W.M.D

Finale

  • Sea of Thieves
  • Rocket League
  • Age of Empire 2 Definitive Edition
  • Human Fall Flat
  • Rocket League

Toutes les informations seront à retrouver sur le site officiel de la compétition ici !

Hearthstone Grandmasters Global Finals 2019 – Programme, dates et résultats des matchs

Les Grandmasters Global Finals ont lieu ce week-end à la BlizzCon. La première finale du nouveau système compétitif d’Hearthstone sacrera son ou sa championne le 2 novembre prochain. Le champion du monde 2018, Chen « tom60229 » Wei Li, est le seul ancien champion à s’être qualifié pour les phases finales, Pavel et Hunterace n’ayant pas réussi à tirer leur épingle du jeu. 500 000 dollars de cashprize ont été alloués à la compétition,e t serotn distribués entre les huit qualifiés.

hearthstone grandmasters global finals 2019

Pour la première fois depuis le début de la compétition esportive sur Hearthstone, une femme s’est qualifiée pour ce qu’on peut considérer comme les nouveaux championnats du monde d’Hearthstone. Liooon devra affronter bloodyface, fenomeno et tom60229 pour espérer gagner sa place pour les playoffs des Hearthstone Grandmasters Global Finals 2019.

Phase de groupes des Hearthstone Grandmasters Global Finals 2019

Programme et format de la compétition

  • Mode Standard, format Conquête.
  • Matchs en BO3
  • Les deux premiers joueurs de chaque groupe avancent en phase de playoffs
Groupe Akali
Groupe B
RangTeamsW – L
1Leaoh2 – 0
2Casie2 – 1
3Surrender1 – 2
4PNC0 – 2
RangTeamsW – L
1Liooon2 – 0
2bloodyface2 – 1
3Fenomeno1 – 2
4tom602290 – 2

Matchs Groupe A

Matchs d’ouverture

?hPNC12Leaoh
?hSurrender20Casie

Match des gagnants

?hSurrender12Leaoh

Match d’élimination

?hPNC12Casie

Match décisif

?hSurrender02Casie

Matchs Groupe B

Matchs d’ouverture

?hLiooon20Tom60229
?hFenomeno20Bloodyface

Match des gagnants

?hLiooon20Fenomeno

Match d’élimination

?hTom6022902Bloodyface

Match décisif

?hFenomeno12Bloodyface

Playoffs

Demi-finales

Samedi 2 novembre

?hLiooon32Casie
?hLeaoh23Bloodyface

Grande finale

Samedi 2 novembre

?hLiooon30Bloodyface

BLAST Pro Series Copenhague 2019 – Programme, dates et résultats des matchs

Les BLAST Pro Series Copenhague 2019 sont le dernier accès possible aux Global Finals qui se dérouleront au Bahrein. Cloud9, Ninjas in Pyjamas et Natus Vincere peuvent encore rejoindre Astralis, Team Liquid et FaZe Clan en phase finale ! La compétition se déroulera les 1er et 2 novembre et allouera 250 000 $ de cashprize.

blast pro series copenhague 2019

Dernière ligne droite avant les phases finales qui se dérouleront au Bahrein. Astralis, Team Liquid et FaZe Clan sont d’ores et déjà qualifiés, mais Natus Vincere, Ninjas in Pyjamas et Cloud9 combattront ce week-end pour espérer remporter la dernière place du tournoi.

Classement final

Qualifications

Aucune

Derniers titres

BLAST Pro Series Miami 2019

Coachs

YNk

premiere place

Cashprice : 125 000 $

4

1

Qualifications

Aucune

Derniers titres

Aucun

Coachs

pita

deuxieme place

Cashprice : 50 000 $

3

1

Qualifications

Aucune

Derniers titres

StarSeries & i-League CS:GO Season 7

Coachs

B1ad3

troisieme place

Cashprice : 25 000 $

2

1

Qualifications

Aucune

Derniers titres

StarLadder Berlin Major 2019 IEM Katowice 2019

Coachs

zonic

quatrieme place

Cashprice : 15 000 $

2

2

  • FaZe Clan
  • Ninjas In Pyjamas
  • Natus Vincere
  • Astralis

Format de la phase de groupes

  • Matchs allers
  • Les matchs sont en BO1
  • Les deux meilleures équipes (en vert) passent en grande finale
  • La 3e équipe (en jaune) passe aux BLAST Pro Standoffs

Classement des équipes du BLAST Pro Series Copenhague 2019

Rang 1
FaZe Clan
4 1 0
Qualifiée Relégations Reléguée
Rang 2
Ninjas In Pyjamas
3 2 0
Qualifiée Relégations Reléguée
Rang 3
Natus Vincere
2 1 2
Qualifiée Relégations Reléguée
Rang 4
Astralis
2 2 1
Qualifiée Relégations Reléguée
Rang 5
Team Liquid
2 3 0
Qualifiée Relégations Reléguée
Rang 6
Cloud9
0 4 1
Qualifiée Relégations Reléguée


Matchs

Vendredi 1er novembre

19h
19h
Cloud9
6 16
Ninjas In Pyjamas
19h
19h
Astralis
2 16
FaZe Clan
19h
19h
Natus Vincere
16 14
Team Liquid

Vendredi 1er novembre

20h20
20h20
Natus Vincere
9 16
FaZe Clan
20h20
20h20
Astralis
7 16
Ninjas In Pyjamas
20h20
20h20
Cloud9
4 16
Team Liquid

Samedi 2 novembre

14h
14h
Team Liquid
10 16
Astralis
14h
14h
Cloud9
15 15
Natus Vincere
14h
14h
FaZe Clan
16 3
Ninjas In Pyjamas

Samedi 2 novembre

15h20
15h20
Natus Vincere
15 15
Astralis
15h20
15h20
Cloud9
14 16
FaZe Clan
15h20
15h20
Team Liquid
11 16
Ninjas In Pyjamas

Samedi 2 novembre

16h40
16h40
Natus Vincere
16 10
Ninjas In Pyjamas
16h40
16h40
FaZe Clan
5 16
Team Liquid
16h40
16h40
Astralis
16 3
Cloud9

Format BLAST Pro Standoff

  • 5 duels en 1v1
  • L’équipe ayant finie 3e du classement choisit son adversaire parmi les 3 autres équipes (hors celles en grande finale)
  • Le gagnant du BLAST Pro Standoffs repart avec 20 000$ de cashprize supplémentaire.

Grande finale

Format grande finale

  • Match en BO3

Samedi 2 novembre

19h
19h
FaZe Clan
2 0
Ninjas In Pyjamas

Une équipe féminine Rainbow Six Siege pour le prochain incubateur I-WIG !

En Janvier 2019, Women In Games avait annoncé la création de son premier incubateur I-WIG pour promouvoir la mixité dans l’esport. L’initiative, soutenue par l’éditeur Riot Games, avait permis à cinq joueuses de bénéficier pendant huit mois d’un programme visant à les professionnaliser. Pour la saison 2 de l’incubateur, le jeu d’Ubisoft Rainbow Six : Siege sera lui aussi à l’honneur. L’occasion pour les joueuses du FPS de candidater pour l’année 2020 et espérer rejoindre une structure mixte.

wig esport incubateur rainbow six siege

EylL, Tipex, Blann, Miss_Guardian et Skoryss ont profité de huit mois d’accompagnement, dont quatre mois de coaching (soit quelques 180 heures de travail), dans l’incubateur mis en place par Women in Games soutenu par Riot Games. Toutes ont gagné en niveau et sont désormais en phase de test pour intégrer des équipes mixtes.

Pour la saison 2 de l’incubateur I-WIG, Riot Games a renouvelé sa confiance en l’initiative de Women In Games. Cinq joueuses de League of Legends profiteront ainsi du même accompagnement que leurs collègues de l’édition 2019. L’éditeur Ubisoft a lui aussi annoncé son engagement dans la nouvelle saison de l’incubateur pour promouvoir et soutenir la mixité dans l’esport ! Cinq joueuses de Rainbow Six : Siege rejoindront donc l’aventure pour gagner en niveau et espérer se faire recruter dans une équipe mixte en fin d’année 2020. Les joueuses seront entraînées et suivies par des coachs de la scène R6.

Ubisoft est le deuxième éditeur à soutenir l’incubateur mis en place par Women In Games France. Nul doute que d’autres suivront, surtout si cela permet à la scène mixte et féminine de se développer. La mise en lumière de joueuses talentueuses, qui deviennent parfois des role model pour les jeunes filles du milieu du jeu vidéo et de l’esport, est un atout considérable.

Les appels à candidature n’ont pour l’instant pas été annoncés. Il faudra patienter quelques semaines voire mois avant de pouvoir postuler pour la saison 2 de l’incubateur I-WIG.

Baromètre France Esports édition 2019 – 7,3M de consommateurs d’esport en France

À l’occasion du lancement de la Paris Games Week, et pour la seconde année consécutive, l’association France Esports accompagnée de Médiamétrie a dévoilé son nouveau baromètre de l’esport en France. Le but de l’enquête nationale étant d’identifier et mieux connaître les comportements des joueurs et spectateurs Français vis-à-vis de l’esport. On a fait le point du baromètre France Esports pour vous !

Ce 29 octobre, France Esports a publié les résultats de l’édition 2019 de l’esport en France. Cette étude dresse le panorama des profils et des pratiques des amateurs d’esport à travers un baromètre réalisé avec Médiamétrie. Cette investigation été présentée lors d’une conférence de presse à l’occasion de la soirée d’avant-première de la dixième Paris Games Week. Des personnes de la sphère politique étaient présentes à cet événement, comme le Secrétaire d’État chargé du numérique, Cédric O, ainsi que la Secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel.

En parlant de chiffres, de nouvelles données concernant la consommation du sport électronique ont été annoncées : nous sommes 1,3 million de Français à jouer régulièrement à des compétitions en ligne, mais nous sommes surtout 7,3 millions à les regarder.

Le portrait d’un consommateur d’esport

Ces chiffres démontrent que le « joueur grand public » est la catégorie la plus large avec 10,6 millions de Français. Dans cette même catégorie, 21,7% des internautes de plus de 15 ans jouent à des jeux sans classements, et sans inscription à des compétitions organisées. Le plus remarquable, c’est que la proportion d’hommes (52%) et de femmes (48%) est équilibrée. Une personne sur deux a entre 15 et 34 ans.

Concernant « l’esportif loisir« , il représente 2,9 millions de personnes en France, soit 5,9% des internautes de plus de 15 ans. Ils disputent des matches classés, mais pas de compétitions. Quant à la proportion homme-femme, un fossé se déclare. Effectivement, cette catégorie est majoritairement masculine avec 71% d’hommes. 68% d’entre eux ayant entre 15 et 34 ans.

Pour finir, « l’esportif amateur » concerne 1,3 million de Français, avec seulement 2,6% de cybernautes de plus de 15 ans. Ce sont des compétiteurs jouant à des matchs classés et s’inscrivant à des compétitions en ligne ou en lan. Ici,  l’écart entre les hommes et les femmes est énorme puisque seul 10% de femmes y sont présentes. Toutefois, c’est une catégorie plus mûre étant donné qu’elle représente une large majorité de 15-34 ans.

L’étude fait une magnifique manœuvre en voulant casser l’image sédentaire de cette pratique. Le fameux stéréotype du joueur enfermé dans sa chambre et coupé du monde sans aucune autre activité que les jeux vidéos, c’est terminé !

Ces statistiques démontrent que les joueurs sont principalement issus des catégories socioprofessionnelles supérieures. Ils pratiquent par ailleurs de nombreuses activités en dehors de l’esport. Effectivement, sur les trois catégories de joueurs, la pratique d’une activité physique régulière est plus élevée que la moyenne de la population française. Ils ont également une activité culturelle plus grande que la moyenne française.

Toujours une incertitude sur les chiffres

France Esports a bien travaillé depuis les nouvelles élections de juin dernier, toujours présent pour développer, promouvoir et encadrer la pratique de l’esport en France. Notons que la première étude date d’un an. Ce premier baromètre avait fait couler beaucoup d’encre sur les réseaux sociaux. En effet, par manque de clarté concernant la pratique de l’esport, plusieurs acteurs de l’esport français ont grondé au gonflage des chiffres.

Afin d’éviter une nouvelle polémique sur les chiffres, comme l’année passée, France Esports et Médiamétrie ont revu cette année la méthodologie. Ceci afin de récolter des chiffres encore plus représentatifs du secteur pour le baromètre France Esports.

Bien que les méthodologies aient été revues pour correspondre au mieux à l’état de l’esport en France, elle possède ses limites relevées par l’association :

  • Le questionnaire a été distribué en ligne : seuls les individus connectés à Internet ont été interrogés.
  • Les deux échantillons sont composés d’individus âgés de 15 ans et plus : les usages et pratiques des plus jeunes enfants n’ont pas été mesurés.
  • Le questionnaire est un instrument de mesure déclaratif : bien qu’un maximum de précautions ait été pris lors de la construction du questionnaire, les comportements jugés socialement « désirables » (comme par exemple « se rendre régulièrement au musée ») peuvent donner lieu à une surestimation (ou sur-déclaration) des enquêtés, tandis qu’au contraire, les comportements jugés socialement « indésirables » (comme par exemple « jouer plus de vingt heures par semaine aux jeux vidéo ») peuvent avoir tendance à être sous-estimés (ou sous-déclarés) par les enquêtés.
  • Le sur-échantillon n’est pas représentatif de la population française : le second échantillon composé de 328 enquêtés a des caractéristiques spécifiques propres qui ne sont pas représentatives de l’ensemble de la population des internautes français de 15 ans et plus.

PBE TFT Patch 9.22 – Nombreux changements pour les nouveaux champions !

Les premières informations sur le cycle PBE TFT du patch 9.22 viennent de paraître. Découvrez les différents nerfs et buffs des champions, items et traits. Cet article les mettra à jour jusqu’à la sortie du patch officiel.

Combat-tactique-TFT

Découvrez les changements apportés à TFT sur le patch 9.21.

Pour tout connaître de la nouvelle saison de Teamfight Tactics, l’Avènement des Eléments, rendez-vous sur le site officiel de League of Legends !

sep_lol

Buff de la taille du plateau (3 rangées de 7 cases → 4 rangées de 7 cases).

Nerf du stock de champions

  • Tier 1 : 3929
  • Tier 2 : 2622
  • Tier 3 : 1816
  • Tier 4 : 1312
  • Tier 5 : 1010

Modification du mana généré par attaque

    • Champion 1 étoile : 6-10 mana par attaque → 8 mana par attaque
    • Champion 2 étoiles : 10 mana par attaque
    • Champion 3 étoiles : 10 mana par attaque → 12 mana par attaque

Nerf du mana généré lorsqu’un champion subit des dégâts (réduction de 15%).

Nerf des dégâts infligés par les joueurs (3/3/3/4/5/6 2/3/4/5/6/7).

sep_lol

Buff des champions

ZyraZyra

Buff du nombre de plantes invoquées Plants (2/2/4 2/3/4).

Nerf des dégât des plantes (80/160/24070/80/90).

sionSion

Buff de l’armure (3035). Réduction du coût en mana (150125). Buff des PV (800850) et de l’AD (6065).

RenektonRenekton

Buff de l’AD (5560).

TaliyahTaliyah

Buff des dégâts de la compétence (150/325/500150/350/550).

VladimirVladimir

Buff des dégâts de la compétence (175/300/425 200/350/500).

braumBraum

Buff de la réduction apportée par la compétence (60/75/9070/80/90).

JaxJax

Buff de l’AD (4550).

Rek'SaiRek’Sai

Buff de l’AD (6065).

SyndraSyndra

Buff des dégâts de la compétence (150/325/500175/350/525).

ThreshThresh

Buff de la portée d’auto-attaque (1 case → 2 cases). Réduction du cast de la compétence (0.5s → 0.25s).

VolibearVolibear

Buff de l’AD (5560).

DrMundoDr. Mundo

Buff de l’AD (5560). Buff des dégâts de la compétence (40/100/16050/100/150). Nerf du ratio du soin (1/1.5/2 1/1.25/1.5).

JannaJanna

Nerf des PV (650600). Réduction du mana (75/12550/125). Buff du montant du soin (30/40/80% → 30/40/100%).

Kha'ZixKhazix

Buff de la vitesse d’attaque (0.750.8). Buff des dégâts bonus de la compétence (75/150/225100/200/500).

MalphiteMalphite

Buff de la durée du stun (2/2.5/3s → 2/2.5/5s).

NamiNami

Modification des dégâts bonus des alliés (50/75/10025/50/300).

kogmawKog’Maw

Réduction du coût en mana (4540). Buff de la vitesse d’attaque (0.650.7). Réduction du temps de cast de la compétence (0.5 0.25).

AnnieAnnie

Buff des PV de Tibbers (2000 2200) et de son armure (3040).

Yorick

Nerf du nombre de goules créées (3/5/102/3/4).

Buff des PV des goules (500/900/2000 800/1400/2000).

Buff de l’AD des goules (75/150/225150/250/350).

Buff du nombre d’alliés ciblés (2/3/42/3/12).

OlafOlaf

Buff de la vitesse d’attaque (0.80.85). Réduction du coût en mana (10075).

Buff de l’armure (30 → 35). Buff de la vitesse d’attaque de la compétence (75%/100%/125% → 100%/150%/300%).

Buff du vol de vie de la compétence (20%/40%/60% → 50%/50%/50%).

SkarnerSkarner

Réduction du coût en mana (10075). Buff de l’AD (5060).

Zed

[Nouveau] Le coût en mana du clone est désormais 50/25/0 plus important. Buff de la vitesse d’attaque (0.91).

Réduction du coût en mana (100/15050/150).

maitre yiMaître Yi

Buff de la vitesse de déplacement

Augmentation du mana (0/100 100/150)

  • Nerf du soin (25/50/75% → 30%).
  • Nerf de la durée de la méditation (1.5s → 1s).
  • [Nouveau] Gagne 100% de vitesse d’attaque pendant la durée du buff
  • [Nouveau] La méditation s’arrête quand Maître Yi a tous ses PV
  • Nerf des dégâts on hit après la méditation (100/150/20080/120/160).
  • Buff des dégâts bonus de la compétence (60/90/12060/90/500).

sep_lol

Nerf des Champions

Kindred

Nerf de la vitesse d’attaque (0.80.75).

MalzaharMalzahar

Nerf des dégâts des voidling (60/100/140 50/75/100).

AsheAshe

Nerf des PV (600550). Nerf du scaling de l’AD (40/60/80% → 25/30/35%).

Buff de la vitesse d’attaque de la compétence (50/75/100% → 50/75/250%).

TwitchTwitch

Nerf de la vitesse d’attaque (0.80.75). Modification du bonus d’AD de la compétence (50%/75%/100% → 25%/50%/200%).

SingedSinged

Nerf de la résistance magique (10020).

Nerf des PV (1100 1050). Nerf de la vitesse de déplacement (75%/95%/115% → 75%/75%/75%). Modification des dégâts (400/800/1200 en 4s → 250/500/2000 en 6s).

TaricTaric

Nerf des PV (950850). Nerf de l’armure (75 60). Nerf de la durée d’invulnérabilité (3/4/5s → 3/3/5s).

LuxLux

Nerf et buff des dégâts de la compétence (600/900/1200 500/800/9999).

Modification de la compétence (restaure 50 mana par unité tuée avec sa compétencerestaure 50 mana si elle tue au moins une unité avec sa compétence).

sep_lol

Items

La lame maudite a été supprimée du jeu.

Nouvelles recettes

  • Ouragan de Runaan : Manteau de Négatron + Arc courbe
  • Cendres infernales : Spatule + Baguette trop grosse
  • Chapeau du mage : Spatule + Larme de la déesse
  • Mailles du gardien : Spatule + Cotte de mailles
  • Talisman de la lumière : Spatule + Manteau de Négatron
  • Hache du berserker : Spatule + gants de combats

Modification des statistiques

Tous les items Spatule ne fournissent plus de statistiques doublées.

lame-enragée-de-guinsooLame enragée de Guinsoo

Nerf de la vitesse d’attaque (5% → 4%).

cotte-de-maillesCotte de mailles

Buff de l’armure (2025)

coiffe-de-rabadonRabadon

Buff de l’AP (50% AP → 75% AP)

griffe de dragonGriffe du dragon

Nerf de la réduction magique (75% → 50%).

Tueur de géants

Modification des dégâts (5% des PV max en dégâts bruts → 8% des PV actuels en dégâts physiques).

Ange gardien

Nerf des PV lors de la résurrection (500 PV → 400 PV).

Etincelle-IoniqueEtincelle ionique

Nerf des dégâts bruts (125100).

echo de ludenEcho de Luden

Nerf des dégâts (180150).

manteau-de-negatronManteau de négatron

Buff de la résistance magique (2025).

arc-courbeArc courbe

Nerf de la vitesse d’attaque (20% → 15%).

Red-buffRed buff

Gagne désormais 2% des PV max en dégâts bruts par coup en plus de la brûlure. Les dégâts on hit ont été supprimés.

Heraut-de-ZekeHéraut de Zeke

Buff de la vitesse d’attaque (15% → 20%).

sep_lol

Changements généraux du PBE TFT Patch 9.22

Réduction des golds des boîtes non-communes

Réduction des golds des boîtes dorées

Réduction des chances d’avoir des items combinés

Les dragons relâchent désormais deux orbes en plus de l’item qu’ils portent

L’elder dragon et le héraut de la faille relâchent un orbe commun et non-commun en plus de l’item qu’ils portent

A partir du moment où vous avez pick un champion dans le carrousel, votre petite légende ne peut plus entrer en collision avec les autres.

PBE Patch 9.22 – Nerfs de Kayle, Xayah, Malphite et Kai’Sa

Les premières informations sur le cycle PBE patch 9.22 de League of Legends viennent de paraître. Découvrez les différents nerfs et buffs des champions, items et runes, ainsi que les nouveaux skins et emotes. Cet article les mettra à jour jusqu’à la sortie du patch officiel.

bandeau league of legends

Les premières images de skins, emotes et icônes d’invocateur présentes dans cet article du PBE patch 9.22 proviennent de Surrenderat20.

Retrouvez le patch 9.21 dans notre article mis à jour ici !

Tous les éléments de la pré-saison 2020 sont présents dans notre article récapitulatif ici !

sep_lol

Les compétences du  nouveau champion support AD Senna ont été dévoilées ! Retrouvez-les dans notre article récapitulatif.

sep_lol

Items retirés du jeu

  • Lance de Shojin
  • Portail de Zz’Rot
  • Ohmwrecker
  • Manteau de corbin

sep_lol

Buff des champions

KalistaKalista

Sentinelle (Z) – Buff des dégâts infligés lorsque la marque s’active (5/7.5/10/12.5/15% → 10/12/14/16/18% PV max). Buff de la durée de la marque (3s → 4s).

SejuaniSejuani

Buff de la régénération PV (0.851), de l’AD de base (6466). Buff de la vitesse d’attaque par niveau (33.5).

Assaut arctique (A) – Buff des dégâts [80/120/160/200/240 (+40% AP)] → (80/130/180/230/280 (+60% AP)]

sylasSylas

Buff de la régénération des PV de base (79) et réduction de la régénération des PV par niveau (10.9). Buff de la résistance magique de base (36.139).

Régicide (Z) – Réduction du coût en mana (50/55/60/65/7040/45/50/55/60).

sep_lol

Nerf des champions

AsheAshe

Salve (Z) – Augmentation du coût en mana (5070).

BlitzcrankBlitzcrank

Grappin propulsé (A) – Nerf des dégâts (80/135/190/245/30070/120/170/220/270).

Kai’Sa

Pluie d’Icathia (A) – Nerf des dégâts additionnels des missiles sur une même cible (30% → 25% par missile).

kayleKayle

Incandescence (A) – Nerf des dégâts de base (70/115/160/205/250 60/100/140/180/220).

Bénédiction céleste (Z) – Augmentation du coût en mana (60/70/80/90/10070/80/90/100/110).

MalphiteMalphite

Force indomptable (R) – Nerf du ratio AP (100% → 80%).

NautilusNautilus

Grenade ASM (R) – Nerf des dégâts (200/325/450 150/275/400).

pantheonPantheon

Lance astrale (A) – La réduction des dégâts aux sbires a été augmentée (20% → 30%)

Assaut martial (Z) – Les bottes ne permettent plus d’augmenter la vitesse du dash.

xayahXayah

Plumage mortel (Z) – Nerf de la vitesse d’attaque (40/7.5/55/62.5/70% → 35/40/45/50/55% ).

sep_lol

Tous les effets énergisés se stack désormais.

Objets

Bouclier de doran

Modification du passif unique : Régénère jusqu’à 40 PV en 8 secondes après avoir subi une attaque ou un sort unique de la part d’un champion ennemi, basé sur le pourcentage de vie manquant (25% moins efficace sur les champions range).

Lame du Voleur de Sorts item lolLame du voleur de sorts

  • 400g
  • +8 AP
  • +10 PV
  • +2 Gold toutes les 10 secondes
  • Passif unique – Tribut : Les compétences et attaques contre les champions ou structures vous rapportent 15 gold. Cet effet peut se produire jusqu’à 3 fois toutes les 30 sec.
  • Quête : Gagner assez de gold grâce à l’objet pour qu’il se transforme en Pierre de vision.
  • Vous recevrez moins de gold lorsque vous tuez trop de sbires.
  • Limité à 1 objet de génération de PO ou 1 objet de jungler.

Runesteel shoulderguard

  • +30 PV
  • +3 AD
  • +2 Gold toutes les 10 secondes
  • Passif Unique – Butin de guerre : les attaques de base en mêlée exécutent les sbires ayant moins de 50% de PV (30% pour les range). Se recharge toutes les 45 secondes. Max 3 charges.
  • Quête : Gagner assez de gold grâce à l’objet pour qu’il se transforme en Pierre de vision.
  • Vous recevrez moins de gold lorsque vous tuez trop de sbires.
  • Limité à 1 objet de génération de PO ou 1 objet de jungler.

Bouclier ReliqueBouclier relique

  • +30 PV
  • +5 AP
  • +2 Gold toutes les 10 secondes
  • Passif Unique – Butin de guerre : les attaques de base en mêlée exécutent les sbires ayant moins de 50% de PV (30% pour les range). Se recharge toutes les 45 secondes. Max 3 charges.
  • Quête : Gagner assez de gold grâce à l’objet pour qu’il se transforme en Pierre de vision.
  • Vous recevrez moins de gold lorsque vous tuez trop de sbires.
  • Limité à 1 objet de génération de PO ou 1 objet de jungler.

Spectral Sickle

  • 400g
  • +5 D
  • +10 PV
  • +2 Gold toutes les 10 secondes
  • Passif unique – Tribut : Les compétences et attaques contre les champions ou structures vous rapportent 15 gold. Cet effet peut se produire jusqu’à 3 fois toutes les 30 sec.
  • Quête : Gagner assez de gold grâce à l’objet pour qu’il se transforme en Pierre de vision.
  • Vous recevrez moins de gold lorsque vous tuez trop de sbires.
  • Limité à 1 objet de génération de PO ou 1 objet de jungler.

Songe de Shurelia

2300g

Recette : [Idole interdite + bracelet cristallin + 850g]

  • +300 PV
  • +10% CDR
  • +100% régénération de PV
  • +100% régénération de mana
  • Passif unique : +10% efficacité des soins et boucliers
  • Actif unique : vous et vos alliés proches gagnez +40% vitesse de déplacement pendant 3 sec (90s CD).

dague denteléeDague dentelée

Suppression du passif de chasseur de têtes.

lame-spectre-de-youmuuLame spectre de Youmuu

Nouvelle recette : [Epée longue + Epée longue + Dague dentelée + 1100g]

  • CDR supprimée
  • Nerf de la létalité (1813).
  • La létalité n’est plus un passif unique.

epee_vesperale_de_draktharr_objEpée vespérale de Draktharr

Nouvelle recette : [Dague dentelée + Pioche + 925g]

  • CDR supprimée
  • Nerf de la létalité (21 16).
  • La létalité n’est plus un passif unique.
  • Nerf du ralentissement (99% → 97%).

LoL_Item_Manteau_NuitManteau de la nuit

Augmentation du prix (3000 3200).

  • Augmentation du coût de combinaison (625825).
  • Nerf des PV (250200)
  • Nerf de la létalité (18 10).
  • La létalité n’est plus un passif unique.
  • Nouveau passif unique : octroie un bouclier qui bloque la prochaine compétence ennemie. Le bouclier se relance si aucun champion ennemi ne vous a infligé de dégâts depuis 40 sec.

canon-ultrarapideCanon ultrarapide

Buff de la vitesse d’attaque (30% → 35%). Buff de la portée maximum (150 200).

  • Nerf des dégâts énergisants (60-14050).
  • Ne permet plus d’énergiser les attaques plus vite.

Sanguine Blade (nouvel item)

  • 3000g
  • Recette : Dague dentelée + Sceptre vampirique + 1000g
  • 45 AD
  • 12% vol de vie
  • 13 Létalité

Passif Unique : Lorsque vous êtes seuls ou en face d’un seul ennemi visible, vous gagnez entre 40-100% de vitesse d’attaque (basé sur le niveau), qui décroit en 3 secondes si un autre ennemi s’approche.

poignard-de-statikkPoignard de Statikk

Buff des dégâts énergisés (60-140140).

Toutes les attaques énergisées se propagent aux autres cibles touchées par l’éclair.

Lame tempête

Hausse du prix (3100g → 3200g).

  • Recette : BF Glaive + cape d’agilité + éclat de kircheis + 500g
  • Nerf de l’AD (6050).
  • Possède désormais +25% de chance de coup critique
  • Modification des effets énergisés (augmentés de 35% → chargent les effets énergisés 35% plus rapidement).

sep_lol

Runes du PBE patch 9.22

lol-Presence-of-Mind-runePrésence d’esprit

Modification de l’effet : Les exécutions restaurent 20% de votre mana maximum ou énergie et augmentent de 35 votre mana maximum (jusqu’à 350) ou votre énergie maximum de 5 (jusqu’à 50).

Manteau nuageux

Effet modifié : Après avoir utilisé un sort d’invocateur, vous gagnez un bonus de vitesse de déplacement qui dure 2.5s et vous permet de traverser les unités.

15-35% de vitesse de déplacement supplémentaire en fonction du CD du sort d’invocateur (plus le CD est long, plus le bonus de vitesse sera grand).

après-coupAprès-coup

Modification de l’armure et de la résistance magique (70 + 50% de vos résistances bonus → 35 + 80% de vos résistances bonus).

Modification des dégâts (10 – 120 (+4% de vos PV max) → 25 – 120 (+8% de vos PV bonus)

Réduction du CD (35s → 20s).

lol-rune-KleptomancyKaleidoscope

Remplace la Kleptomancy.

[Nouvel effet] « Garant de manière périodique une utilisation unique d’une autre keystone aléatoire).

9 secondes de CD entre l’utilisation d’une keystone et l’obtention d’une autre (12s pour les champions range).

Après 40 secondes sans utilisation de keystone, la keystone change. Elle ne changera pas si vous êtes en combat.

sep_lol

Nouveaux skins True Damage

True Damage Yasuo (1350 RP)

true damage yasuo

True Damage Senna (1350 RP)

true damage senna

True Damage Akali (1350 RP)

true damage akali

True Damage Ekko (1350 RP)

true damage ekko

 

True Damage Qiyana (1350 RP)

true damage qiyana

True Damage Qiyana Edition Prestige

true damage qiyana prestige edition

 

 

Worlds 2019 – Profitez du Village Paris + Esports avant la grande finale !

Le 10 novembre prochain se déroulera la finale des Worlds 2019 à l’AccordHotels Arena de Paris. C’est à cette occasion que la capitale a installé sur le Parvis de l’Hôtel de Ville un village spécialement dédié à l’esport, et plus spécifiquement à League of Legends, le Village Paris + Esports.

village-paris-esports-parvis-de-l-hotel-de-ville-2019

La ville de Paris accueille le plus grand événement au monde dédié à l’esport, les finales du Championnat du monde de League of Legends à l’AccorHotels Arena (12e) le 10 novembre. Un championnat qui attirera plus de 15 000 spectateurs. Pour accompagner l’événement, Paris organise du 6 au 10 novembre le Village Paris + Esports sur le parvis de l’Hôtel de Ville.

Le Village Paris + Esports proposera gratuitement et de 12h à 20h, plusieurs animations dédiées au MOBA de Riot Games, League of Legends. Un événement pour faire découvrir au grand public cet univers issu du jeu vidéo de manière ludique. Au programme : démonstrations, tournois, réalité virtuelle, viewing party et tout le contenu proposé par Riot Games, leurs partenaires et les équipes esportives professionnelles. Pendant 5 jours, la capitale profitera de la culture esport à travers des animations ouvertes à tout public.

Programme de la zone ville de Paris

Mercredi 6 novembre (17h-20h) : Freeplay / Mini-tournois
Freeplay ou mini-tournois proposés sur une sélection de jeux accessibles à tous, pour tout public.

Jeudi 7 novembre (14h-15h30) : Démonstration de Wii Bowling / Silver Geek
L’association Silver Geek intervient pour faire jouer les seniors sur Wii Bowling.

Vendredi 8 novembre (13h-16h) : Affrontez des pros en 1 contre 1 sur League of Legends
Une opération qui permet de découvrir League of Legends lors de duels contre des joueurs professionnels.

Vendredi 8 novembre (13h-16h) : Grâce à League of Legends, découvrez vos compétences professionnelles
Cette activité vous permet de découvrir une nouvelle méthode de recrutement. Un procédé permettant de mettre en valeur certaines de vos compétences grâce aux jeux vidéo. Découvrez comment League of Legends peut aider à la mise en valeur de vos compétences professionnelles grâce à la startup E-Corp Gaming.

Vendredi 8 novembre (17h-20h) : Soirée Réalité Virtuelle
Cette animation propose de découvrir l’esport en VR à travers différentes propositions de jeux.

Samedi 9 novembre (13h-20h) : Affrontez des pros en 1 contre 1 sur League of Legends

Dimanche 10 novembre (12h-20h) : Viewing Party de la finale
Retransmission de la finale des Worlds (300 places debout) sous une tente pour suivre l’évènement sur grand écran.

Les compétences de Senna, le nouveau champion support AD, ont été dévoilées !

Après avoir été teasé pour les 10 ans du jeu League of Legends, Riot Games nous dévoile les compétences du 146e champion nommé Senna. Ce nouveau champion a un kit de sort support les plus uniques et les plus agressifs du jeu.

senna-nouveau-champion-league-of-legends

Senna est la femme de Lucian, capturée par la lanterne de Thresh. Elle fut libérée de l’emprisonnement pour retrouver son âme sœur. Senna est le premier champion ayant pour rôle d’être un tireur et un support, un champion hybride. Son kit de sort lui permet d’avoir les deux rôles. Elle a non seulement la capacité de soutenir ses alliés, mais aussi de causer des dommages à ses adversaires. Surtout, elle est capable d’influencer le cours de la partie à n’importe quel endroit de la carte grâce à son ultime global.

Plus agressif que Pyke

  Passif – Absolution
  L’arme de Senna, le canon relique, attaque lentement, mais inflige des dégâts supplémentaires. Elle peut progressivement augmenter sa portée, ses dégâts et ses chances de critique en  absorbant la brume des champions qu’elle attaque, ou les spectres qui apparaissent lorsqu’un ennemi meurt.

   A – Ombre perforante
   Senna lance un projectile qui soigne ses alliés et inflige des dégâts à ses adversaires. Le délai de récupération du sort est réduit lorsque Senna attaque à nouveau un ennemi.

   Z – Dernière étreinte
   Senna envoie sa brume vers la première cible touchée, lui infligeant des dégâts. Après un court délai, la cible ainsi que les ennemis proches sont immobilisés pendant un court instant.

   E – Malédiction de la Brume noire
   Senna disparaît dans un nuage de brume, gagnant de la vitesse de déplacement et dissimulant elle et ses alliés à proximité. Les alliés qui sortent de la brume apparaissent comme des spectres inciblabe aux ennemis jusqu’à qu’ils s’approchent ou attaquent.    

   R – Ténèbres aveuglantes
Senna tire un large rayon global. Les alliés touchés par le rayon bénéficient d’un bouclier. Quant aux adversaires positionnés au centre, ils subissent des dégâts.

BackWard #32 – Toute l’actualité esport de la semaine en vidéo !

Retrouvez toute l’actualité esport de la semaine dans notre épisode 32 de BackWard ! Au programme : les quarts de finale des Worlds 2019 de League of Legends, la quatrième semaine des RLCS sur Rocket League, l’ESL One d’Hambourg sur DotA 2, la victoire des Evil Geniuses aux Starseries & i-league, la victoire de Glutonny lors du Syndicate 2019 et bien d’autres !

Retrouvez tous les articles complets et mis à jour pour plus d’informations sur l’actualité esport de la semaine :

British Esports Association propose un guide esport aux parents

L’association British Esports Association a créé un guide esport pour les parents souhaitant en savoir plus sur ce phénomène. Ce guide nous propose d’en apprendre plus sur les avantages de l’esport, les choix de carrière, les critères d’âge, la manière de commencer et plus encore.

British-Esports-Association

L’organisation à but non lucratif, British Esports Association, a publié un guide fournissant aux parents des informations sur l’industrie du jeu vidéo et sur le sport électronique. Il souligne plusieurs aspects positifs de l’esport, tels que les choix de carrière et l’obtention d’un emploi dans le secteur du sport, le développement de la personnalité et la communication.

Le guide n’est cependant pas une simple publicité, mais il prend également en compte des éléments tels que le cyberharcèlement, la dépendance aux jeux et des sujets comme rester en bonne santé tout en jouant. Le guide n’est pas seulement bénéfique pour les parents, il l’est aussi pour les enfants.

Le responsable de l’éducation de la British Esports Association, Tom Dore, a déclaré :

« L’esport est une activité passionnante que beaucoup de jeunes ont une compréhension inhérente, mais ce n’est pas toujours le cas pour leurs parents ou d’autres adultes.

Nous continuons à collaborer avec des œuvres caritatives des groupes éducatifs et des organisations centrées sur les parents, telles que la NSPCC, MumsNet, TES et ParentZone, afin de sensibiliser tous les acteurs concernés à ce sujet.

Nous espérons que nos guides aideront les gens à comprendre le monde de l’esport, ses avantages et les opportunités qu’il offre et comment les jeunes peuvent s’amuser en prenant du plaisir à participer avec leurs amis en toute sécurité. »

Pourquoi un guide ?

Malgré une croissance exponentielle de l’esport dans le monde entier, il s’agit toujours d’un phénomène relativement nouveau. Il n’est donc pas surprenant que certains parents ne sachent pas vraiment de quoi il s’agit, quels sont ses avantages ou comment soutenir au mieux leurs enfants qui s’impliquent. Heureusement, le guide fournit des conseils utiles sur la façon dont les parents peuvent aider leurs enfants à s’épanouir sur cette voie. Par ailleurs, ce guide couvre particulièrement des informations sur des jeux populaires, tout en mentionnant quels jeux vidéo spécifiques sont ou ne conviennent pas aux enfants de certains âges.

Cependant, à mesure que cet univers grandit, les préoccupations aussi. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a classé la dépendance au jeu parmi les troubles en 2018. De ce fait, il n’est pas surprenant que les parents s’inquiètent en entendant leurs enfants vouloir devenir joueurs compétitifs. Notamment lorsqu’ils craignent d’une augmentation de la cyberdépendance et d’un style de vie sédentaire. Un combat que mène à ce jour Le Parti libéral du Québec.

Le joueur français Glutonny remporte le Major Syndicate 2019

Le joueur français William « Glutonny » Belaid a remporté ce week-end le Major Syndicate 2019, premier tournoi du circuit européen de Super Smash Bros Ultimate mis en place par Nintendo. Greil, le joueur de l’écurie Supremacy, valide un top 4.

syndicate 2019

Les compétitions se suivent et se ressemblent pour le joueur Solary qui n’en finit pas d’accumuler les trophées. Ce week-end, il participait, avec tant d’autres joueurs français, au premier Major du circuit européen de Super Smash Bros Ultimate, le Syndicate 2019.

Parcours sans faute pour Glutonny, qui s’échappe en grande finale du tournoi sans avoir subi une seule défaite. Il rencontrera le joueur allemand quiK, qui a surclassé le joueur français Greil et le néerlandais Space en finale du loser bracket. Il recollera au score en s’imposant 3-1 face à Glutonny, avant de subir les foudres du joueur de Wario 3-1 lors du match final.

Gluto remporte le trophée du gagnant ainsi que les 300 points de la première place, qui servent de classement pour les qualifications aux phases finales. Pour rappel, les 16 joueurs ayant le plus de points au total seront invités à participer à la finale du Super Smash Bros. Ultimate European Circuit à la DreamHack Summer 2020, où un seul d’entre eux sera sacré champion !

Habib « Greil » Mohamed terminera son parcours sur un top 4, après sa défaite contre quiK. Une première performance remarquée pour ce circuit européen. Les joueurs de LeStream Esport auront particulièrement brillé lors de ce premier Major européen. Oryon, Flow, Ogey, et Pew valident respectivement un top 5-6, 7/8, 13 et 17. La performance d’Oryon face à S1 n’aura d’ailleurs pas manqué de faire sauter de joie tous les spectateurs présents.

Prochain rendez-vous : la DreamHack Winter 2019 !

Fnatic s’effondre, G2 et SKT s’imposent – Retour sur les quarts de finale des Worlds 2019

Clap de fin pour Fnatic, Splyce, Griffin et Damwon Gaming. Les quarts de finale des Worlds 2019 de League of Legends qui se sont déroulés ce week-end ont laissé un goût amer dans la bouche des fans européens et coréens. La Chine, représentée par Invictus Gaming et FunPlus Phoenix, a triomphé et enverra une équipe en finale à Paris. G2 Esports et SKT T1 se disputeront la dernière place à Madrid le week-end prochain.

rekkles-quarts-de-finale-worlds-2019-min
Rekkles après sa défaite contre FunPlus Phoenix (© lolesports)

Griffin, les maudits des BO5

L’histoire des Griffin reste un mystère pour tous. En 2018, ils surclassent les Challengers Coréens en terminant leur saison régulière en 14-0. Ils éjectent tour à tour les Kongdoo Monsters (2-0) et les MVP (3-1) et rejoignent la LCK. Là, c’est la consécration : excellent en BO3, ils finiront deuxième derrière KT Rolster lors du Summer Split 2018.

Alors que le ticket pour les Worlds 2018 leur tend les bras, ils s’écroulent contre Gen.G en finale du gauntlet. Bis repetita pour l’année 2019 : premiers de la saison régulière au Spring (15-3) et au Summer (13-5), ils s’inclinent à chaque fois en finale (3-0 et 3-1 contre les T1).

Cette malédiction aura eu raison d’eux une nouvelle fois ce week-end, lors des quarts de finale des Worlds 2019. L’équipe rencontrait Invictus Gaming, des champions du monde en titre affaiblis par un Summer Split désastreux, qualifiés in-extremis grâce au talent de leur ADC Yu « JackeyLove » Wen-Bo lors du gauntlet de la LPL.

Un match extrêmement difficile à pronostiquer. Tout se joue – et s’est joué – dès la première game. L’histoire l’a montré à plusieurs reprises : si Griffin perd le premier match, ils finissent toujours par perdre leur BO5. L’histoire s’est répétée samedi 26 octobre. Griffin a perdu ses deux premiers matchs, avant d’émettre un dernier signe de vie lors de la game 3. Un sursaut éphémère, tué dans l’oeuf par des Invictus Gaming qui ont retrouvé un semblant de leur niveau de l’année dernière.

theshy
Kang « TheShy » Seung-lok, toplaner des Invictus Gaming (© lolesports)

Fnatic s’effondre contre FunPlus Phoenix

Il y a comme un goût d’inachevé dans l’air. Ce week-end, les élans de joie des supporters européens se sont évanouis. Fnatic nous avait pourtant rassuré sur leurs conditions de victoire lors des matchs retours de la phase de groupes. Trois victoires d’affilée, dont une contre les titans de SKT T1, et une revanche prise sur 2017 contre des Royal Never Give Up décevants.

Leur parcours était tout tracé : une finale contre G2 Esports à Paris devant un parterre de fans européens conquis. Mais samedi, les étoiles étaient alignées pour la Chine.

FunPlus Phoenix, seed 1 de la Chine, n’avait pourtant pas montré son meilleur visage en phase de groupes. Une défaite contre J Team et Splyce les avaient forcé à jouer un tie-break contre l’équipe européenne. Un score 5-2 que personne n’avait pu pronostiquer tant ils avaient surclassé le top des équipes chinoises en saison régulière et en playoffs.

Fnatic avait toutes les cartes en main pour accéder aux demi-finales. Mais leurs chances de victoire se sont évaporées dès la fin de la deuxième game. Au bord du précipice, avec 3 balles de matchs, ils parviendront à voler la game 3. Ni Broxah, ni Hylissang n’ont été au niveau et Rekkles s’est fait surprendre par la montée en puissance de Lin « Lwx » Wei-Xiang, l’ADC des phénix.

On pourrait faire leur procès pendant des heures. Pourquoi avoir retenté Garen-Yuumi ? Pourquoi ne pas avoir ban le Ryze de DoinB ? Beaucoup de questions qui resteront sans réponses. La conférence de presse post-match sonnera le glas pour les Fnatic, Rekkles avouant que l’équipe n’aura jamais réussi à être vraiment heureuse cette année.

Le mercato du LEC s’annonce d’ores et déjà sanglant.

funplus-phoenix-quarts-de-finale-des-worlds-2019
Doinb et Lwx victorieux après leur BO contre Fnatic (© lolesports)

Splyce arrache une victoire à l’ogre SKT T1

C’était le non-match du week-end, le seul dont on connaissait vraiment l’issue avant même qu’il ne commence. Les pronostics en faveur du 3-0 pour SKT le prouvent. Splyce n’avait rien à perdre et espérait faire aussi bien que Misfits en 2017. Ils ont lutté, ils ont souffert, et leurs efforts ont payé lors de la troisième game. Xerxe, Kobbe et Vizicsacsi ont porté leur équipe vers la victoire, réussissant à porter atteinte aux inatteignables T1.

L’ancien support titulaire des T1, Cho « Mata » Se-hyeong, a fait son retour lors de la troisième partie, SKT considérant que le BO était déjà jouée d’avance. Malheureusement pour le joueur, son seul match joué sera une défaite et Lee « Effort » Sang-ho le remplacera au pied levé pour la quatrième et dernière partie.

Les Splyce finiront par perdre 3-1, mais fiers d’avoir pu opposer une résistance au seed 1 coréen. Nul doute que l’équipe restera inchangée en 2020, tant ils ont montré à l’Europe et au monde entier de quoi ils étaient capables.

Mention spéciale à celui que l’on nomme l’Homo Draftus, Duke, qui a réalisé un travail exceptionnel cette année ! Accéder aux quarts de finale des Worlds 2019 était son objectif, c’est désormais fait. On les attend aussi déterminés pour 2020 !

G2 Esports maintient son statut de favori

C’était le dernier espoir européen, et le dernier rempart à une demi-finale 100% coréenne. Les G2 Esports, l’équipe dont l’Europe avait tant rêvé, doubles champions du LEC et champions incontestés du MSI 2019 affrontaient Damwon Gaming, seed 3 coréen passé par la phase de Play-In.

Ces derniers étaient considérés comme les dieux des scrims. Les rumeurs racontent que l’équipe menée par Nuguri et ShowMaker ont surclassé toutes les équipes des Worlds 2019 en phase de scrims. Un CV qui a pu faire douter les quelques fans à l’approche de leur confrontation face aux G2.

Des doutes très vite dissipés, malgré quelques erreurs et une défaite en game 3 de la part des G2. Ils s’imposent 3-1 face aux Damwon Gaming.

Worlds 2019 Quarterfinals
G2 Esports triomphants (© Colin Young-Wolfl)

Le Grand Chelem est encore à portée de main, mais la lutte sera difficile. Ils rencontreront les SKT T1 en demi-finale, un match attendu par tous et toutes tant leur premier duel a été sanglant (3-2 pour les G2 lors de la demi-finale du MSI 2019).

Les quarts de finale des World 2019, avec leur lot de joie et de tristesse, sont désormais derrière nous. La semaine prochaine, nous connaîtrons le duel ultime, qui se déroulera à Paris à l’Accor Hôtel Arena. Invictus Gaming auront-ils l’occasion de défendre leur titre ? G2 parviendront-ils à faire le Grand Chelem ? SKT T1 mettront-ils la main sur un quatrième titre de champions du monde ? Réponse, le 10 novembre !

The Squad, une comédie sur l’esport par un acteur de The Big Bang Theory

NBC travaillerait sur un projet qui aurait comme thème l’univers esport baptisé The Squad. Cette production, en cours de développement, sera une série comique dirigée par l’une des stars de la sitcom The Big Bang Theory, Johnny Galecki, et l’un des scénaristes de cette dernière, Anthony Del Brocco.

Credit : Johnny Galecki, producteur exécutif de The Squad – Robyn Beck / AFP

L’esport va envahir nos chaînes télévisées !

Après CBS et la future sortie de la série « biographique » sur le fondateur d’Echo Fox, Rick Fox, c’est au tour d’une autre chaîne de s’y lancer ! Depuis la fin de la série culte « The Big Bang Theory » en mai dernier, Johnny Galecki s’est consacré à un autre projet tout aussi « geek ». Connu pour son rôle de Leonard Hofstadter dans la série, il compte développer une comédie autour de l’esport nommé « The Squad« . Une sitcom qui devrait être diffusée sur la chaîne du groupe audiovisuel américain National Broadcasting Company (NBC).

Pour la réalisation de cette œuvre, Johnny Galecki interviendra en tant que producteur exécutif via sa société de production Alcide Bava. Cette même société avait produit la comédie « Living Biblically ». Malheureusement cette dernière s’est arrêtée à l’issue de sa première et unique saison sur CBS. Nous retrouverons également l’un des scénaristes et producteurs de « The Big Bang Theory », Anthony Del Broccolo. Quant à lui, il signera le scénario. Le tout sous la direction de Warner Bros. TV, qui est également impliquée dans la production.

Côté scénario, nous suivrons les aventures d’une bande de potes, considérés comme des individus en marge de la société, souhaitant percer dans le milieu de l’esport. Il est évident que nous aurons en parallèle plusieurs rencontres avec les ennemis de cette équipe d’amis.

Cette série n’en étant qu’à ses premières phases de développement, nous n’avons pour le moment aucune autre information, ni de date de sortie. D’ailleurs, nous ne savons pas non plus qui jouera dans The Squad.

Selon le milliardaire Mark Cuban, investir dans une équipe esport est une « mauvaise affaire »

Malgré l’ampleur que prend l’esport au fil des années, il reste toujours des sceptiques quant à l’avenir de son marché et aux investissements que l’on peut y faire. Le milliardaire et propriétaire de l’équipe de basket-ball des Mavericks de Dallas, Mark Cuban, a affirmé que le fait d’avoir une équipe sportive était une « mauvaise affaire ».

Mark-Cuban-esport-investissementCredit : Mark Cuban – CBNC’s Shark Tank

Âgé de 61 ans, Mark Cuban est le riche propriétaire de l’équipe de basketball de Dallas, Maverick de Dallas. Il a récemment déclaré dans une émission télévisée américaine, « Fair Game » sur Fox Sports, que le fait de posséder une équipe esportive aux États-Unis n’était pas un investissement financier viable.

Selon le propriétaire de l’équipe NBA, le manque de stabilité et la faible visibilité aux États-Unis sont des raisons valables pour ne pas investir. Ce dernier a également évoqué le manque de stabilité de la meta pour des jeux tels que League of Legends et Overwatch. Mark Cuban nous explique qu’un jeu en constante évolution pouvait potentiellement rebuter les fans par rapport aux sports traditionnels populaires aux États-Unis tels que le basketball et le football. Tout en y ajoutant une remarque sur la faible audience aux États-Unis par rapport aux investissements demandés.

Ce n’est pas tout, le milliardaire a exprimé son refus absolu d’investir dans l’esport car les ligues sont entièrement dépendantes des créateurs du jeu, tout en soulignant la volatilité de l’environnement concurrentiel du jeu.

Il en a également profité pour dire que les multiples changements dans la meta d’un jeu pouvait être source de stress pour les joueurs, car ils doivent constamment s’adapter. L’évolution nuirait aux joueurs puisqu’ils doivent constamment reprendre et réapprendre le jeu depuis le départ.

Tout n’est pas noir

En dépit de ses propos, on pourrait penser que Mark Cuban parle sans savoir ce qui se passe dans l’esport et ses conjonctures. Or, il est aussi propriétaire d’une équipe esport, les Mavs Gaming. Il connait non seulement ce qu’est l’esport, mais aussi tout l’aspect organisationnel, évolutif et le gouffre financier d’un tel investissement. Il est donc très calé dans le domaine du sport électronique et de ses coulisses.

Il reconnait que le marché asiatique est une opportunité d’investissement. En effet, ses ligues ne cessent de croître en popularité. L’Europe tire aussi son épingle du jeu par la grande notoriété de l’esport. Notamment pour la grande finale du championnat européen League of Legends, qui a presque touché un million de téléspectateurs simultanés.

Credit image à la une : Fair Game – Youtube