Riot Games organise le VALORANT Launch Showdown pour fêter la sortie officielle du jeu

Pour fêter le lancement officiel de son titre VALORANT, Riot Games a décidé d’organiser le VALORANT Launch Showdown en partenariat avec Twitch. La compétition mettra en lumière les influenceurs de FPS compétitifs, et allouera le titre de Champions à la meilleure équipe de chaque région.

Ready_Vanguard_image

Hier, jeudi 28 mai, le compte Twitter officiel de VALORANT a annoncé la tenue du VALORANT Launch Showdown, une compétition signée Twitch Rivals, qui mettra en concurrence des influenceurs de FPS compétitifs dans le monde entier.

Une équipe par région sera déclarée vainqueur, et pourra fièrement porter le titre de Champions. 200 000 dollars de cashprize ont été alloués à la compétition, et devraient être répartis entre les différents Champions des régions participantes. Les créateurs de contenus et influenceurs adeptes des FPS d’Amérique du Nord, du Brésil, de LATAM, d’Europe, de Corée du Sud et du Japon seront de la partie pour ce week-end compétitif.

Lors de la dernière édition de ces Twitch Rivals, c’est l’équipe de Gotaga qui avait remporté le titre. Le French Monster devrait forcément se joindre à la compétition avec peut-être la même line-up (Mickalow, Jbzz, AzoX360 et pmleek).

Le tournoi aura lieu le premier week-end suivant la sortie officielle de VALORANT (qui sort le 2 juin), du 5 au 7 juin prochain.

Le VALORANT Launch Showdown fera partie intégrante d’un événement plus important, le Summer Game Fest sur Twitch. Le stream proposera des gameplay exclusifs de nouveaux jeux, des interviews avec des développeurs et créateurs de jeux indépendants ainsi que les Twitch Summer Game Fest Awards.

Peu d’informations ont été communiquées de la part de l’éditeur et de Twitch, il faudra attendre avant d’avoir de plus amples détails sur le format de la compétition, les équipes et joueurs qui y participeront et la répartition du cashprize.

Huni rejoint officiellement Evil Geniuses pour le Summer Split

C’est désormais officiel, Heo « Huni » Seung-hoon a quitté l’équipe nord-américaine des Dignitas, au profit d’Evil Geniuses !

Huni lorsqu’il était chez Dignitas (© Riot Games)

Plus tôt cette semaine, nos confrères d’ESPN nous avait prévenu d’un potentiel départ du toplaner des Dignitas. Les sources du journaliste Jacob Wolf ne se trompent jamais et la nouvelle avait grand bruit.

Nouvelle recrue des Dignitas après leur retour en LCS en fin d’année 2019, Huni avait fait parler de lui, le joueur ayant signé un contrat de deux ans pour un salaire mirobolant de 2.3 millions de dollars. Après un segment de printemps moyen, où l’équipe a terminé septième du classement – aux portes des qualifications aux playoffs, Dignitas avait semble-t-il décidé de couper les ponts avec le toplaner. Le joueur avait été retiré de la base de données des contrats officiels de Riot Games.

Une information confirmée par le twitter officiel de Dignitas, qui a recruté le toplaner des FlyQuest Omran « V1per » Shoura.

Dans la foulée, Evil Geniuses annonçait le recrutement d’Huni.

Avec l’import d’un joueur d’un tel calibre, il est probable que Kumo, le toplaner du segment de printemps soit envoyé en équipe académique. A moins qu’Evil Geniuses souhaite faire coopérer les deux joueurs sur la toplane, en cas de mauvais résultat de l’un d’entre eux.

Evil Geniuses avait terminé deuxième de la saison régulière, et a terminé à la troisième place des playoffs, s’inclinant face aux FlyQuest 1-3. L’organisation devra faire aussi bien voire mieux cet été pour espérer remporter son ticket pour les Worlds 2020 de League of Legends.

Pour connaître tous les transferts de la mi-saison 2020 de League of Legends, rendez-vous sur notre portail récapitulatif ici !

Zexrow, Mackwood et Yung calculator sont les premiers champions des Ninja Battles

Hier avait lieu la première session des Ninja Battles, la nouvelle compétition de Ninja qui propose 480 000 dollars de cashprize. Pour cette première, c’est le trio Zexrow, Mackwood et Yung Calculator qui a remporté la victoire !

zexrow ninja battles

Ninja avait annoncé mercredi 27 mai la nouvelle compétition qui porte son nom, les Ninja Battles !

Hier, de 21h à minuit, de nombreux trios invités par le streamer ont pu se confronter lors de cinq parties ! Comme d’habitude, les points étaient calculés en fonction du classement des trios lors des différentes parties, ainsi que du nombre de kills.

Au terme de ces cinq parties, deux trios se disputaient la première place du classement, avec 59 points chacun ! Mais grâce à leur top 1 lors de la quatrième partie, c’est le trio constitué de Anthony « ZexRow » Colandro, Mack « MackWood » Aesoph et Jonathan « yung calculator » Weber qui l’emporte ! Les deux coéquipiers de TSM ont fait ce jeudi alliance avec l’ancien joueur des Vanguard.

Les joueurs ont beaucoup joué ensemble en 2019, et ils ont notamment remporté la grande finale de la saison 10 des FNCS de l’Amérique du Nord-Est !

Ninja en a d’ailleurs profité pour féliciter les joueurs dans un tweet vidéo.

Malheureusement pour ZexRow, ce sera sa première et dernière victoire aux Ninja Battles. Le joueur est probablement banni par Ninja de toutes les futures compétitions, après qu’il ait insulté l’ensemble des joueurs lors d’une interview diffusée sur le stream Mixer de Ninja.

Les joueurs ont eu leur chance ce jeudi, et comme vous le savez, il faudra attendre jeudi prochain pour connaître les noms des prochains invités des Ninja Battles !

Tout ce qu’il faut savoir sur les Ninja Battles

  • Tous les jeudi de chaque semaine, à partir du 28 mai jusqu’au 2 juillet
  • Format – Trio
  • Cashprize – 80 000 $ par édition, soit 480 000 dollars sur l’ensemble de la compétition
  • Pas de phases qualificatives, tous les joueurs participent via les invitations de Ninja
  • Le stream sera à suivre sur la chaîne Mixer de Ninja de 21h à minuit

Snappi sera le cinquième homme d’Astralis

Après avoir perdu tour à tour Gla1ve et Xyp9x, Astralis a réussi à s’accaparer les talents du danois Marco « Snappi » Pfeiffer. Le joueur des Heroic jouera pour l’écurie d’Astralis à la DH Masters et au BLAST Showdown, jusqu’à l’arrivée d’es3tag au mois de juillet.

snappi
Snappi sauve in-extremis Astralis (© DreamHack)

Astralis n’aura finalement pas mis longtemps avant de trouver le remplaçant d’Andreas “Xyp9x” Højsleth. Hier, nous apprenions que le joueur avait décidé de se retirer temporairement du roster d’Astralis. Aujourd’hui, Xyp9x a publié un Twitlonger dans lequel il revient sur sa décision, survenue suite à l’arrivée de symptômes de burn-out et une intense période de stress. Un mal dont avait avoué souffrir son capitaine et in-game leader Lukas « gla1ve » Rossander.

Ce retrait express avait forcé Astralis a prendre les devants, l’organisation danoise participant dès le 1er juin au BLAST Showdown et devant jouer les playoffs de la DreamHack Masters. Pressé par le temps, le club avait tenté de recruter plus tôt que prévu es3tag, de faire venir ALEX et un autre joueur d’Heroic. Sans succès.

Les discussions avec Heroic ont finalement été positives pour Astralis, qui a annoncé avoir recruté le joueur danois Marco « Snappi » Pfeiffer, placé sur le banc des remplaçants du club depuis le mois d’avril.

Le roster d’Astralis jouera désormais avec deux nouveaux joueurs, Jakob « JUGi » Hansen – qui a joué les groupes de la DH – et Marco « Snappi » Pfeiffer. L’équipe sera lead par Emil « Magisk » Reif, qui a hérité du rôle après le retrait de Gla1ve.

Tous ces changements de dernière minute affecteront forcément le niveau de l’équipe, qui devra s’entraîner dur pour retrouver une synergie digne de ce nom avant le premier juin. JUGi et Snappi ont l’avantage d’avoir joué ensemble pendant plus de deux ans chez Heroic.

Le prochain match officiel d’Astralis est prévu pour le 1er juin, à 18h. Ils affronteront Ninjas in Pyjamas.

Ninja annonce son propre tournoi Fortnite, les Ninja Battles

Ninja, le célèbre streamer de Fortnite, a annoncé hier qu’il lançait sa propre compétition sur le Battle Royale d’Epic Games ! Les Ninja Battles se dérouleront chaque jeudi, à partir du 28 mai et offriront 80 000 dollars de cashprize à chaque édition.

ninja battles

Après plusieurs mois de flou concernant le système compétitif 2020 de Fortnite, les joueurs ont vu leur attente récompensée par les FNCS Solo. La première édition de l’année a été remportée par JannisZ, jeune joueur allemand de 15 ans.

Dans la foulée, Ninja, le streamer devenu icône des jeunes grâce à ses streams sur Fortnite, a annoncé la création des Ninja Battles. Cette compétition aura lieu tous les jeudi, à partir du 28 mai et ce jusqu’au 2 juillet prochain. Les joueurs qui y participeront seront tous invités par le streamer, qui retransmettra les games sur sa chaîne Mixer tous les jeudi, de 21h à minuit.

Les six événements alloueront 80 000 dollars de cashprize, soit 480 000 dollars sur l’ensemble des mois de mai, juin et juillet.

Toutes les règles et le format du tournoi n’ont pas encore été communiquées. Nous savons juste que la compétition sera au format Trio. Il faudra attendre plus d’explications de la part du streamer dans la journée pour en apprendre plus.

Tout ce qu’il faut savoir sur les Ninja Battles

  • Tous les jeudi de chaque semaine, à partir du 28 mai jusqu’au 2 juillet
  • Format – Trio
  • Cashprize – 80 000 $ par édition, soit 480 000 dollars sur l’ensemble de la compétition
  • Pas de phases qualificatives, tous les joueurs participent via les invitations de Ninja
  • Le stream sera à suivre sur la chaîne Mixer de Ninja de 21h à minuit

Patch 10.11 League of Legends – Découvrez toutes les nouveautés de la faille

Le patch 10.11 League of Legends est désormais live ! Découvrez les différents nerfs et buffs des champions, items et runes, ainsi que les nouveaux skins.

bandeau league of legends

Retrouvez l’ensemble des patchs officiels sur le site de League of Legends et toutes les news sur le jeu League of Legends sur notre site.

sep_lol

Rework de Volibear

L’ours emblématique de Runeterra se dévoile avec de nouvelles compétences et un tout nouveau style !

sep_lol

Buffs des champions

Aphelios Aphelios

Buff des PV (500530) et par niveau (8688).

gangplank icone Gangplank

Buff de la vitesse d’attaque de base (0.6580.69).

hecarim logo Hecarim

Carnage (A) – Buff des dégâts (55/95/135/175/21560/102/144/186/228). Nerf des dégâts infligés aux sbires (66%60%).

Jhin Jhin

Buff des PV de base (556 585) et par niveau (91 93).

Jinx Jinx

Buff des PV de base (500 530) et par niveau (8688).

kaisa Kai’Sa

Buff des PV de base (500 530) et par niveau (86 88).

Pluie d’Icathia (Z) – Buff du ratio AD (35%40%).

Instinct meurtrier (R) – Buff de la portée (1500/2000/25001500/2250/3000).

Kalista Kalista

Sentinelle (Z) – Réduction du coût en mana (20pas de coût). Buff des dégâts magiques (10/12/14/16/18%14/15/16/17/18%).

kogmaw Kog’Maw

Buff des PV de base (534 565) et par niveau (8890).

Lucian Lucian

Pistolero (Passif) – Buff des dégâts des coups critiques de la deuxième attaque (75% AD100% AD).

Lux Lux

Anomalie radieuse (E) – Buff de la durée du ralentissement supplémentaire (0.25s → 1s). Les ennemis affectés par la compétence restent ralentis pendant 1 seconde après en être sortis ou après avoir été impactés par Illumination (Passif).

Miss Fortune Miss Fortune

Buff des PV de base (500530) et par niveau (8688).

Sivir Sivir

Buff des PV de base (500 530) et par niveau (8688).

Tristana Tristana

Buff de la vitesse d’attaque de base (0.6560.679).

Twitch Twitch

Buff des PV de base (500530) et par niveau (86 88).

Varus Varus

Buff des PV de base (500 530) et par niveau (86 88).

Vayne Vayne

Roulade (A) – Buff des dégâts bonus (50/55/60/65/70%60/65/70/75/80%).

xayah Xayah

Buff des PV de base (500530) et par niveau (86 88).

sep_lol

Nerf des champions

Ashe Ashe

Nerf des PV par niveau (90 87).

Caitlyn Caitlyn

Nerf des PV par niveau (96 93).

Draven Draven

Nerf des PV par niveau (9390).

Ezreal Ezreal

Nerf des PV par niveau (91 88).

graves Graves

Terminus (A) – Nerf du ratio AD (100%80%).

janna Janna

Zephyr (Z) – Nerf des dégâts (55/90/125/160/19555/85/115/145/175).

Syndra Syndra

Dispersion des faibles (E) – Augmentation du CD (16/15/14/13/12s18/17/16/15/14s).

talon logo Talon

Diplomatie noxienne (A) – Augmentation du coût en mana (3040). Nerf du soin (20-7110-70).

sep_lol

Ajustements des champions

fiddlesticks logo Fiddlesticks

Epouvantable épouvantail (Passif) – Désormais lorsque Fiddlesticks utilise un sort sur un adversaire tout en prétendant être une effigie (avant d’avoir été attaqué ou repéré comme étant Fiddle), l’ennemi sera fear.
Augmentation de la durée nécessaire pour que Fiddle prenne la pose de l’épouvantail (1s2s).
Une icone prévient lorsque Fiddlesticks est en position d’épouvantail.

Moisson fructueuse (Z) – Nerf des dégâts infligés aux sbires (60%40%).

sep_lol

Patch 10.11 League of Legends – Items

ouragan-de-runaan Ouragan de Runaan

Buff de la vitesse de déplacement (7%9%).

 Zèle

Buff de la vitesse de déplacement (5%7%).

danseur-fantome Danseur fantôme

Buff de la vitesse de déplacement (5%7%).

poignard-de-statikk Poignard de statikk

Buff de la vitesse de déplacement (5%7%).

canon-ultrarapide Canon Ultrarapide

Buff de la vitesse de déplacement (5%7%).

sep_lol

Nouveaux skins et Splash Art

Fulguro Volibear

fulguro volibear

Volibear Nordique

Volibear nordique

Volibear runique

volibear runique

Capitaine Volibear

capitaine volibear

Volibear El Rayo

volibear EL rayo

Thousand Pierced Volibear

thousand pierced Volibear

Bard Astronaute

bard astronaute

Gnar Astronaute

Gnar Astronaute Poppy Astronaute

Poppy Astronaute

Gnar Astronaute Poppy Astronaute

Xyp9x se retire temporairement du roster d’Astralis

Le support d’Astralis Andreas « Xyp9x » Højsleth a décidé de quitter le roster d’Astralis de manière temporaire. Le club danois est à la recherche urgente d’un cinquième joueur, alors même que l’équipe participe à la DreamHack Masters et jouera dans moins d’une semaine au BLAST Showdown.

xyp9x
Xyp9x ne continuera pas la compétition de la DH (© HLTV)

Nos confrères de dbltap ont révélé plus tôt aujourd’hui que le support d’Astralis, Andreas « Xyp9x » Højsleth, avait décidé de se retirer temporairement de l’équipe. Une information confirmée par nos confrères d’HLTV ici.

C’est un autre coup dur qui est porté au club danois, après que son in-game leader et capitaine Lukas « gla1ve » Rossander se soit retiré du roster pour une période de trois mois, diminué par le stress et des symptômes de burnout.

Les raisons du retrait de Xyp9x ont été communiquées ce jeudi 28 mai par le joueur lui-même. Dans son twitlonger, il explique souffrir lui aussi de symptômes de stress et de burnout, comme son collègue Gla1ve. Le joueur avait disputé les rencontres de son groupe la semaine dernière – duquel est sorti vainqueur G2 Esport, suivi du club danois.

Astralis se démène pour retrouver un cinquième joueur

Acceptant la décision de son joueur, Astralis a enclenché des négociations avec Ninjas in Pyjamas, dans l’objectif d’acquérir l’in-game leader Jonas « Lekr0 » Olofsson. Par la même occasion, le club a tenté d’accélérer le transfert de Patrick « es3tag » Hansen, qui doit rejoindre l’équipe à la fin de son contrat le 30 juin.

Selon les informations de nos confrères d’1PV, Astralis aurait aussi contacté Team Vitality pour acquérir temporairement Alex « ALEX » McMeekin. Deal que Vitality a refusé, l’équipe jouant prochainement dans le même groupe qu’Astralis lors du BLAST Showdown, qui débute le premier juin.

Aucune de ces négociations n’ont abouties, ce qui a obligé le coach de l’équipe, Danny « zonic » Sørensen, à prendre la place de Xyp9x lors des matchs d’entraînements.

Pour la DreamHack Masters, Gla1ve a été remplacé par Jakob « JUGi » Hansen, mais l’équipe fait face à une nouvelle difficulté. Astralis doit retrouver un cinquième joueur avant le 1er juin prochain, date à laquelle l’équipe joue son match contre Ninjas in Pyjamas au BLAST Showdown.

Ubisoft dévoile le format de sa ligue Asie-Pacifique

Ubisoft, l’éditeur de Rainbow Six : Siege, vient de dévoiler le nouveau format compétitif de sa ligue Asie-Pacifique. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la région APAC.

ligue asie-pacifique

Après l’Amérique du Nord et l’European league, c’est désormais à la ligue Asie-Pacifique de révéler son tout nouveau système compétitif.

Pour rappel, la régionalisation était le mot-clé de la nouvelle ère compétitive de Rainbow Six : Siege. Quatre régions (Amérique du Nord, Europe, Asie-Pacifique, Amérique Latine) avec leurs propres caractéristiques compétitives qui se disputeront le titre de championne du monde lors du Six Invitational.

Un nouveau circuit global, avec des spécificités par région

Une année compétitive (ou saison) complète se déroule du mois de mars au mois de février de l’année suivante. Chaque saison est divisée en trois phases, à la fin desquelles 16 équipes (quatre pour chaque région) combattront lors d’un Six Major. A la fin de l’année compétitive, avant le Six Invitational, chaque région disputera ses propres finales régionales, pour sacre championne l’équipe des NA, d’EU etc. Exception faite pour cette année, où seulement deux phases seront disputées (deux Six Majors et les finales régionales).

calendrier compétitif rainbow six siege 2021 NA
Le calendrier complet de 2021 (© R6 Esports NA)

Les classements en saison régulière et aux Six Majors rapporteront des points aux équipes, points qui leur permettront de se qualifier pour le Six Invitational de février. Vingt équipes se qualifient pour les championnats du monde (seize via les points, et quatre via les Open Qualifier régionaux).

La ligue Asie-Pacifique sur Rainbow Six : Siege

La ligue Asie-Pacifique sera divisée en deux régions : l’APAC Nord, qui est composée de douze équipes (dont feront partie le Japon, la Corée du Sud et l’Asie du Sud-Est) et l’APAC du Sud (divisée en deux ligues). Chacune de ses deux régions a un format compétitif qui lui est propre.

apac sud
(© Ubisoft)

APAC Nord

  • 12 équipes (6 invitées, 6 qualifiées pour la première saison).
  • Format : Système Suisse. Les équipes s’affrontent aléatoirement lors du premier match, puis s’affrontent entre elles en fonction de leurs scores (les 0-1 s’affrontent entre elles, les 1-1 entre elles etc…)
  • 5 semaines de compétitions, avec deux jours de matchs par semaine
  • Les 6 premières équipes au classement se qualifient pour les playoffs de la ligue APAC.

A la fin de la saison, les 8 meilleures équipes au classement sont qualifiées pour l’année prochaine, les 4 dernières devront disputer des matchs pour espérer y rester.

APAC Sud

L’APAC Sud est divisée en deux régions : l’Océanie, avec les Oceanic Nationals, ligue composée de huit équipes (issues de l’Australie, la Nouvelle-Zélande et les Pays de Polynésie) et l’Asie du Sud, avec les South Asian Nationals (issues du Bangladesh, de l’Inde, du Népal, du Pakistan et du Sri Lanka).

  • A la fin d’une phase, les trois meilleures équipes des Oceanic Nationals et la meilleure équipe des South Asian Nationals s’affrontent lors des playoffs.
  • Les deux meilleures équipes vont disputer les playoffs contre les six équipes de l’APAC Nord.
  • A la fin des playoffs, les quatre meilleures équipes se qualifieront pour le Major.

A la fin de la saison, une compétition est organisée pour déterminer quelle région est la meilleure entre les deux APAC. Pour cela, les quatre meilleures équipes en termes de points de classement s’affronteront (trois pour l’APAC Nord et une seule pour l’APAC Sud).

La vidéo ci-dessous concentre les principales informations de la nouvelle région d’Asie-Pacifique.

La ligue Asie-Pacifique débute le 23 juin prochain ! Vous pouvez retrouver des informations supplémentaires sur la ligue sur l’article d’Ubisoft, en anglais, ici.

DH Masters – Team Vitality joue la première place de son groupe cette semaine

Team Vitality joue aujourd’hui son premier match de la DreamHack Masters face à Natus Vincere. Placée dans un groupe difficile avec ENCE, NiP et NaVi, l’équipe à l’abeille devra montrer le meilleur d’elle-même si elle souhaite atteindre le winner bracket des playoffs.

Team-Vitality-CS-Summit-4
apEX a repris le lead des Vitality suite au départ d’ALEX (© HLTV)

Si G2 Esports a réussi à se positionner en première place de son groupe – avec une victoire face à une équipe d’Astralis amputée de son capitaine – notre deuxième équipe française doit elle aussi passer le rituel du feu cette semaine.

Team Vitality a hérité d’un groupe un peu plus corsé que celui de G2 et devra triompher aujourd’hui de Natus Vincere (2e meilleure équipe du monde selon le classement d’HLTV).

Une qualification presque assurée mais une première place à aller chercher

Ils recroiseront une nouvelle fois la route des Ninjas in Pyjamas, et on vous avait déjà expliqué à quel point les rencontres entre ces deux-là pouvaient être éreintantes pour les joueurs et pour les fans. L’avantage est pour l’instant à Vitality (4 victoires pour 3 défaites en un an de compétition), qui a dernièrement gagné dans la douleur face aux NiP (19-16, 15-19, 19-17) lors de l’ESL One Road to Rio.

Les finlandais d’ENCE sont très certainement les moins en forme du groupe. Pourtant, l’équipe nous avait habitué à d’excellente performances lors des trois premiers quarts de l’année 2019. Un titre de vice-champions des IEM Katowice 2019 et de bons résultats en BLAST Pro Series (dont une victoire totale lors de l’édition de Madrid face à Astralis) les avaient placés comme de sérieux adversaires.

Mais depuis septembre, l’équipe n’a pas réussi à récupérer son niveau. En avril dernier, elle a recruté Elias « Jamppi » Olkkonen, créant par la même occasion un roster de six joueurs. Un pari qui a lui aussi été fait par Astralis. ENCE est classée 29e du classement général des équipes professionnelles de CS, et Team Vitality a nettement l’avantage si l’on jette un oeil aux résultats des rencontres entre les deux teams.

Depuis la formation de l’équipe CS:GO de Team Vitality, elles se sont rencontrées lors de dix BO, dont sept ont été remportés par l’équipe de l’abeille. La dernière rencontre face à ENCE s’est malheureusement soldée par une défaite cinglante (16-9 ; 16-6).

L’équipe menée par apEX devra se surpasser cette semaine pour espérer accrocher la première place de son groupe. Elle devra terminer au minimum troisième si elle souhaite continuer la compétition de la DreamHack Masters, une dernière place étant éliminatoire.

Elle affronte aujourd’hui Natus Vincere à 14h, et Vitality a soif de revanche – leur dernière rencontre s’est soldée par une défaite 2-0 en finale du loser bracket du BLAST Premier. Ce sera d’ailleurs une belle occasion de voir le duel entre ZywoO, élu meilleur joueur du monde par HLTV, et S1mple, bon deuxième.

Annulation des finales du LEC à Malmö et reprise du cast dans les studios de Berlin

Riot Games vient d’annoncer l’annulation des finales du LEC à Malmö, à cause de la pandémie du Covid-19. Les équipes de production du LEC travailleront en effectif réduit dans le studio de Berlin pour la première semaine de reprise, le 12 juin prochain.

finales du lec à malmö

Dans la foulée de l’annonce de l’implantation des bannières d’arène pour les retransmissions des matchs officiels, Riot Games a annoncé l’annulation des finales du LEC à Malmö. L’éditeur a indiqué explorer les options pour l’événement, qu’il devrait nous partager dans les prochaines semaines. La possibilité de finales offline est essentiellement liée à l’évolution de la pandémie du Covid-19.

Les fans du LEC devront très certainement se contenter de finales onlines, à moins que l’Europe n’adopte le même processus que la LCK qui a décidé de jouer sans public, et avec des dispositions sanitaires strictes.

Le LEC reprend le 12 juin, et la première semaine de compétition sera cast du studio de Berlin, là où les casters et équipes de production ont normalement l’habitude de travailler. Les équipes quant à elles continueront de jouer dans leurs offices respectifs. L’objectif étant de faire revenir de plus en plus de staff au fur et à mesure des semaines, si les restrictions sanitaires locales le permettent. L’idéal étant d’arriver à faire revenir jouer les joueurs au sein du studio et de permettre à la presse de revenir faire son travail sur place.

Le LEC reprend le 12 juin à 18h, avec la rencontre entre G2 et MAD Lions à 18h. D’ici là, vous pouvez retrouver l’ensemble du mercato de mi-saison sur League of Legends sur notre portail récapitulatif.

Avant la reprise des différentes ligues majeures, n’oubliez pas que la Mid-Season Cup a lieu dès le 28 mai. Les meilleures équipes de LCK et de LPL s’affronteront pour départager les deux régions (et les équipes des mêmes régions entre elles par la même occasion).

Riot Games introduit des bannières d’arène pour les marques et partenaires

Riot Games vient d’annoncer la future mise en place des bannières d’arène. Selon les mots de l’éditeur, elles permettront aux différentes ligues compétitives de League of Legends de mettre en avant les marques et partenaires lors des retransmissions des matchs officiels.

bannière arène league of legends

Les bannières d’arène, c’est la dernière initiative de l’éditeur de League of Legends pour contribuer à l’essor de son esport et des clubs.

Ces bannières serviront aux ligues pour mettre en avant leurs différents partenaires lors des retransmissions des matchs officiels. Comme l’article sur lolesports le précise, les joueurs professionnels continueront de voir le modèle standard de la faille de l’Invocateur, afin que les bannières n’affectent pas leur capacité à s’entraîner.

Ainsi, seuls les spectateurs et spectatrices pourront voir les nouvelles bannières d’arène sur les streams officiels. Le communiqué de Riot Games n’indique pas si les ligues régionales comme la LFL pourront utiliser ce nouveau « produit numérique » ou s’il restera réservé aux ligues majeures et « mineures » (LEC, LCK, CBLOL…)

Cette initiative permettra selon les termes de l’éditeur à « enrichir l’expérience de visionnage d’e-sport » et aider les ligues et les équipes à se développer davantage.

Dans les faits, et si l’on insiste principalement sur la capacité des marques et des partenaires à apporter de la plus-value (apports économiques, augmentation potentielle d’audience, renouvellement de contrats…) aux ligues de League of Legends, c’est évidemment une excellente nouvelle.

Une initiative qui laisse la porte ouverte aux critiques

A partir du segment d’été, les marques et les partenaires seront dorénavant plus mis en avant que les champions du monde en titre, dont la coupe et le logo sont calfeutrés à proximité de la 1ere tourelle extérieure en toplane (côté rouge).

Les marques et partenaires disposaient déjà d’initiatives numériques, avec par exemple des instants privilégiés in-game où elles étaient mises en avant comme c’était notamment le cas du « Baron Power Play with Shell V-Power ». Une belle façon de fournir des statistiques aux viewers tout en mettant l’accent sur Shell, entreprise pétrolière dont les activités semblent bien éloignées de l’esport.

De même, il apparaît difficile de voir en quoi l’introduction de bannières d’arène peut « enrichir l’expérience de visionnage d’e-sport ». A moins qu’elles soient à terme remplacées par les étendards des équipes, des champions du monde en titre, ou simplement du champion du segment de printemps. En bref, des initiatives plus légitimes si on considère que l’éditeur doit mettre en avant les valeurs sportives de son esport. Ce qui ferait plus sens en termes de storytelling.

« L’énergie des stades des sports traditionnels » dont souhaite vraisemblablement s’approcher l’éditeur ne consiste finalement qu’à apposer ça et là les logos des marques. Une initiative ancrée dans les grands rendez-vous sportifs où les logos des marques pullulent sur les écriteaux et n’apportent pas grand chose à l’expérience du téléspectateur.

L’implantation de ces bannières d’arène rentre pleinement dans la stratégie d’expansion de Riot Games avec son storytelling par ligue, mais reste critiquable tant sur la forme que sur le fond.

Draz rejoint Natus Vincere et rentre dans la cour des grands

Après avoir recruté Panix et jahk, Natus Vincere vient d’annoncer le recrutement d’un troisième francophone, Razig « DraZ » Abida. Passé chez Izidream avec lesquels il a dominé la Challenger League, il officiera désormais chez NaVi, au plus haut niveau de compétition en European League.

draz natus vincere
Draz, nouveau coach assistant de NaVi (© Natus Vincere)

Les Vincere ont semble-t-il développé un goût pour les talents francophones. Après avoir opté pour une line-up coachée par le français Cyril « jahk » Renoud – qui avait participé en tant qu’analyste à leur victoire en saison 10 de la Pro League – l’équipe a recruté le joueur suisse Dimitri « Panix » de Longeaux en mars dernier.

Période mercato oblige avec la pandémie du Covid-19 et la reconstruction de la scène esportive de Rainbow Six : Siege par les mains habiles d’Ubisoft, Natus a décidé de fignoler son roster à l’approche de la compétition européenne, qui reprend normalement le 22 juin prochain.

Le roster ne bouge pas, mais le coaching staff est renforcé grâce à acquisition de l’assistant coach Razig « DraZ » Abida. Joueur de 2015 à 2017, DraZ avait ensuite basculé dans le petit cercle fermé des coachs français R6. Il a fait ses armes chez DeathroW, ARES ou encore Team Oplon avant de terminer son année 2019 avec Izidream en Challenger League, avec lesquels il a réussi à accrocher la première place du classement et monter en European League.

Il contribuera désormais à la domination de l’organisation ukrainienne en ligue européenne où il assistera jahk. Malgré un Six Invitational plutôt raté, les Natus avaient réussi à terminer quatrième de la saison 11 de la Pro League. L’ajout de DrAz devrait leur permettre de retrouver leur grandeur de la S10.

Ubisoft a récemment annoncé son nouveau système compétitif, axé sur la régionalisation et qui promeut le système de promotions/relégations. Natus Vincere officiera désormais en European League, qui démarre le 22 juin.

BLAST Premier Spring Showdown Europe – Programme, dates et résultats des matchs

C’est la dernière chance pour les équipes européennes et américaines de remporter leur ticket pour les finales régionales du circuit BLAST. Retrouvez le programme de la compétition et tous les résultats des matchs du BLAST Premier Spring Showdown Europe dans notre article.

blast-premier-spring-showdown

Team Vitality, Astralis et Ninjas in Pyjamas, toutes les trois éliminées par leurs opposantes lors de la saison régulière du circuit BLAST Premier, vont devoir tout donner lors du BLAST Premier Spring Showdown Europe pour espérer remporter leur ticket pour les finales européennes. Plus tôt la semaine dernière, Fnatic, mousesports et MAD Lions avaient été annoncées comme les équipes invitées pour l’événement.

ENCE, Dignitas, sAw et une autre équipe encore inconnue ont passé les Invitational et Open Qualifier, ce qui leur a permis de se qualifier pour la compétition.

Ces dix équipes vont s’affronter du 1er au 7 juin pour seulement trois places pour les finales européennes où attendent G2 Esports, Natus Vincere, Complexity, OG et FaZe Clan.

Selon toute vraisemblance, les équipes issues des qualifier devraient avoir du mal à se qualifier pour la phase de playoffs étant donné le niveau des équipes du tournoi.

Programme de la compétition

  • Dates – du 1er au 7 juin
  • Cashprize – 182 500 dollars répartis entre les équipes

Phase de groupes

  • Dates – du 1er au 4 juin
  • Format – Deux groupes de cinq équipes qui s’affrontent en ronde-suisse (chacune d’entre elle affronte une seule fois toutes les équipes de son groupe).
  • Matchs en BO1
  • Les quatre premières équipes se qualifient pour la phase de playoffs. La première se qualifie pour la finale, la seconde pour la demi-finale et les deux suivantes pour les quarts de finale.

Playoffs

  • Dates – du 5 au 7 juin
  • Format – Deux tableaux à élimination directe
  • Matchs en BO3
  • Les deux équipes qui remportent les finales se qualifient pour les finales Européennes du circuit BLAST.
  • Un match pour la 3e place qualificative est jouée entre les deux équipes perdantes des deux finales.
sep_cs

Playoffs

Quarts de finale

Vendredi 5 juin

12h30
12h30
Mousesports
2 0
Astralis
16h
16h
Vitality
2 1
Dignitas

Demi-finales

Samedi 6 juin

12h30
12h30
Fnatic
0 2
Vitality
16h00
16h00
ENCE
2 0
Mousesports

Finales

Dimanche 7 juin

12h30
12h30
Ninjas In Pyjamas
1 2
Vitality
16h00
16h00
MAD Lions
0 2
ENCE

Match pour la troisième place

Lundi 15 juin

12h30
12h30
Ninjas In Pyjamas
2 1
MAD Lions
sep_cs

Phase de groupes

Groupe A

Rang 1
Ninjas In Pyjamas
2 0 2
Qualifiée Relégations Reléguée
Rang 2
ENCE
2 0 2
Qualifiée Relégations Reléguée
Rang 3
Vitality
1 1 2
Qualifiée Relégations Reléguée
Rang 4
Astralis
1 3 0
Qualifiée Relégations Reléguée
Rang 5
sAw
1 3 0
Qualifiée Relégations Reléguée

Groupe B

Rang 1
MAD Lions
3 0 1
Qualifiée Relégations Reléguée
Rang 2
Fnatic
3 1 0
Qualifiée Relégations Reléguée
Rang 3
Mousesports
1 2 1
Qualifiée Relégations Reléguée
Rang 4
Dignitas
1 3 0
Qualifiée Relégations Reléguée
Rang 5
Virtus.pro
0 3 1
Qualifiée Relégations Reléguée
sep_cs

Dates et résultats des matchs

Groupe A

Lundi 1er juin

15h30
15h30
Vitality
15 15
ENCE
18h00
18h00
Astralis
16 7
Ninjas In Pyjamas
20h30
20h30
Astralis
16 4
sAw

Mardi 2 juin

16h45
16h45
Ninjas In Pyjamas
16 7
sAw
19h15
19h15
Vitality
15 15
Ninjas In Pyjamas

Mercredi 3 juin

15h30
15h30
ENCE
16 14
sAw
18h00
18h00
Ninjas In Pyjamas
15 15
ENCE
20h30
20h30
Astralis
6 16
Vitality

Jeudi 4 juin

16h45
16h45
Vitality
11 16
sAw
19h15
19h15
Astralis
13 16
ENCE

Groupe B

Lundi 1er juin

16h45
16h45
Mousesports
16 10
Dignitas
19h15
19h15
Fnatic
10 16
MAD Lions

Mardi 2 juin

15h30
15h30
Fnatic
16 7
Virtus.pro
18h00
18h00
MAD Lions
16 7
Virtus.pro
20h30
20h30
MAD Lions
16 5
Dignitas

Mercredi 3 juin

16h45
16h45
Dignitas
16 8
Virtus.pro
19h15
19h15
Fnatic
16 14
Mousesports

Jeudi 4 juin

15h30
15h30
Mousesports
15 15
MAD Lions
18h00
18h00
Mousesports
14 16
Virtus.pro
20h00
20h00
Fnatic
16 9
Dignitas

La joueuse Mayumi annonce son départ de INTZ

La joueuse Júlia « Mayumi » Nakamura qui avait été recrutée en tant que support remplaçante chez l’équipe brésilienne INTZ, vient de quitter l’équipe, sans avoir joué aucun match en CBLOL, la ligue brésilienne de League of Legends.

mayumi
(© Superliga ABCDE)

Révélée au monde entier en fin d’année 2019 lorsqu’elle fut recrutée par INTZ, une équipe brésilienne officiant en CBLOL, Júlia « Mayumi » Nakamura n’aura finalement pas eu l’occasion de prouver sa valeur au Spring Split.

Auparavant joueuse en équipe non-mixte chez les Pink Sword, elle avait notamment participé à l’édition Sao Paulo du GirlGamer Festival, un circuit non-mixte qui propose des compétitions sur League of Legends et CS:GO – dont l’équipe championne du monde est française, les Out Of the Blue !

Elle est ensuite recrutée par INTZ pour concourir en Superliga ABCDE, une ligue qui se déroule pendant l’off-season, comme c’est aussi le cas pour la Demacia Cup en Chine ou la KeSPA Cup en Corée du Sud. Elle y jouera trois matchs sous l’égide d‘INTZ, en s’illustrant notamment sur Leona et Nautilus. INTZ terminera cinquième du classement et fera le choix de conserver la joueuse support pour le segment de printemps 2020, au poste de remplaçante.

Malgré les 21 rencontres en CBLOL, l’organisation ne donnera pas l’occasion à Mayumi d’être titularisée et elle restera dans l’ombre des deux supports Luan « Jockster » Cardoso et Ygor « Redbert » Freitas.

C’est dans un tweet que la joueuse a annoncé son départ de l’organisation, peu après que nos confrères d’ESPN aient révélé sa free agency.

Dans son tweet, elle explique notamment vouloir se consacrer aux streams et à ses projets personnels. Elle en profite pour remercier chaleureusement tous les fans et coéquipiers qui l’ont soutenue pendant qu’elle réalisait son rêve. Malgré le fait qu’elle n’ait pas encore de plan concret concernant l’avenir, elle reste agent libre et déclare ne pas en avoir terminé avec l’esport.

La communauté n’a pas manqué de réagir à l’annonce, certains voyant dans l’initiative d’INTZ une pure et unique stratégie de marketing. Des critiques qui avaient également été adressées au club Vaevictis Esport, après que celui-ci ait monté une équipe 100% féminine en LCL. Un roster qui n’avait pas réussi à gagner un seul BO en 2020 (0 victoire pour 28 défaites). Les joueuses participent en ce moment à La Ligue Féminine 2020.

ESL One Birmingham 2020 – Programme, dates et résultats des matchs

L’ESL One Birmingham 2020 est le grand rendez-vous des équipes de DotA 2 du monde entier. Les quatre régions sont mises en avant et on s’intéressera ici particulièrement à la compétition européenne !

esl-one-birmingham-2020

Les équipes de l’Europe/CIS, la Chine, l’Asie du Sud Ouest et de l’Amérique du Nord vont s’affronter dans leur région respective pour élire l’équipe vainqueur de l’ESL One Birmingham 2020 !

OG, les doubles champions du monde en titre, participent à la compétition et sont placés dans le groupe B, et esquive une bonne partie des meilleures équipes du jeu.

Programme et format de la compétition

Phase de groupes

  • Dates – du 24 au 31 mai
  • 16 équipes (14 invités, 2 qualifiées par le Qualifier Fermé)
  • Deux groupes de huit
  • Format : Ronde-Suisse
  • Matchs en BO3
  • Les deux premières équipes avancent en playoffs dans le Winner Bracket. Les 3e et 4e places sont qualifiées pour le Loser Bracket. Les autres équipes sont éliminées.

Playoffs

  • Dates – du 2 au 7 juin
  • Tableau à double élimination
  • Matchs en BO3, finale en BO5

Phase de playoffs

Winner Bracket

Round 1

Mercredi 3 juin

16h
16h
Team Secret
1 2
Alliance
19h
19h
VP.Prodigy
2 1
Nigma

Finale du Winner Bracket

Vendredi 5 juin

19h
19h
Alliance
2 0
VP.Prodigy

Loser bracket

Round 1

Mardi 2 juin

16h
16h
Vikin.gg
0 2
FlyToMoon
19h
19h
Hellraisers
0 2
Team Liquid

Round 2

Jeudi 4 juin

16h
16h
FlyToMoon
0 2
Team Secret
19h
19h
Nigma
2 0
Team Liquid

Round 3

Vendredi 5 juin

16h
16h
Team Secret
2 1
Nigma

Finale du Loser Bracket

Samedi 6 juin

16h
16h
Team Secret
2 0
VP.Prodigy

Grande finale

Dimanche 7 juin

15h
15h
Alliance
0 3
Team Secret

Phase de groupes

Groupe A

Rang 1
Team Secret
6 1
10
Qualifiée Relégations Reléguée
Rang 2
Nigma
6 1
6
Qualifiée Relégations Reléguée
Rang 3
Vikin.gg
4 3
3
Qualifiée Relégations Reléguée
Rang 4
Team Liquid
4 3
2
Qualifiée Relégations Reléguée
Rang 5
Natus Vincere
3 4
-3
Qualifiée Relégations Reléguée
Rang 6
Team unique
3 4
-3
Qualifiée Relégations Reléguée
Rang 7
Aggressive Mode
2 5
-3
Qualifiée Relégations Reléguée
Rang 8
Gambit
0 7
-12
Qualifiée Relégations Reléguée

Groupe B

Rang 1
VP.Prodigy
6 1
7
Qualifiée Relégations Reléguée
Rang 2
Alliance
5 2
7
Qualifiée Relégations Reléguée
Rang 3
Hellraisers
4 3
0
Qualifiée Relégations Reléguée
Rang 4
FlyToMoon
4 3
2
Qualifiée Relégations Reléguée
Rang 5
Cyber Legacy
4 3
0
Qualifiée Relégations Reléguée
Rang 6
Ninjas In Pyjamas
4 3
4
Qualifiée Relégations Reléguée
Rang 7
OG
1 6
-8
Qualifiée Relégations Reléguée
Rang 8
Winstrike team
0 7
-12
Qualifiée Relégations Reléguée

Dates et résultats des matchs

Dimanche 24 mai

16h
16h
Team Secret
2 0
Team Liquid
16h20
16h20
Aggressive Mode
2 0
Team unique
16h05
16h05
Hellraisers
2 0
FlyToMoon
18h20
18h20
Vikin.gg
2 0
Gambit
18h30
18h30
Winstrike team
1 2
Cyber Legacy
20h20
20h20
Alliance
1 2
Ninjas In Pyjamas

Lundi 25 mai

16h
16h
Team Secret
2 0
Gambit
16h00
16h00
Ninjas In Pyjamas
2 0
Winstrike team
16h00
16h00
OG
1 2
FlyToMoon
19h00
19h00
Nigma
2 0
Natus Vincere
19h00
19h00
VP.Prodigy
2 0
Hellraisers
19h00
19h00
Alliance
1 2
Cyber Legacy
22h00
22h00
Team Liquid
0 2
Vikin.gg

Mardi 26 mai

16h00
16h00
Team Liquid
2 0
Gambit
16h00
16h00
Natus Vincere
2 0
Team unique
16h00
16h00
Ninjas In Pyjamas
1 2
FlyToMoon
19h00
19h00
Alliance
2 0
Hellraisers
19h00
19h00
OG
2 1
Winstrike team
19h00
19h00
VP.Prodigy
2 1
Cyber Legacy
22h00
22h00
Nigma
2 1
Aggressive Mode

Mercredi 27 mai

16h00
16h00
OG
0 2
VP.Prodigy
16h00
16h00
Nigma
2 1
Gambit
16h00
16h00
Team Secret
0 2
Team unique
19h00
19h00
Natus Vincere
0 2
Vikin.gg
19h00
19h00
Alliance
2 0
Winstrike team
19h00
19h00
Hellraisers
2 1
Cyber Legacy
22h00
22h00
Team Liquid
2 0
Aggressive Mode

Jeudi 28 mai

16h00
16h00
VP.Prodigy
2 1
FlyToMoon
16h00
16h00
Nigma
2 0
Team unique
16h00
16h00
Natus Vincere
2 1
Aggressive Mode
19h00
19h00
OG
1 2
Hellraisers
19h00
19h00
Ninjas In Pyjamas
1 2
Cyber Legacy
22h00
22h00
Team Secret
2 0
Vikin.gg

Vendredi 29 mai

16h00
16h00
Ninjas In Pyjamas
2 0
Hellraisers
16h00
16h00
Natus Vincere
2 1
Gambit
16h00
16h00
OG
1 2
Cyber Legacy
16h00
16h00
Team Liquid
2 0
Team unique
19h00
19h00
Nigma
2 1
Vikin.gg
19h00
19h00
Alliance
2 1
FlyToMoon
19h00
19h00
VP.Prodigy
2 0
Winstrike team
22h00
22h00
Team Secret
2 0
Aggressive Mode

Samedi 30 mai

16h00
16h00
Team Secret
2 0
Natus Vincere
16h00
16h00
Team Liquid
1 2
Nigma
16h00
16h00
Vikin.gg
1 2
Team unique
16h00
16h00
Gambit
0 2
Aggressive Mode
19h00
19h00
OG
0 2
Ninjas In Pyjamas
19h00
19h00
VP.Prodigy
0 2
Alliance
22h00
22h00
FlyToMoon
2 0
Winstrike team

Dimanche 31 mai

16h00
16h00
Team Secret
2 0
Nigma
16h00
16h00
Team Liquid
2 1
Natus Vincere
16h00
16h00
Vikin.gg
2 1
Aggressive Mode
16h00
16h00
Gambit
0 2
Team unique
19h00
19h00
OG
0 2
Alliance
19h00
19h00
VP.Prodigy
2 1
Ninjas In Pyjamas
19h00
19h00
Hellraisers
2 0
Winstrike team
22h00
22h00
FlyToMoon
2 0
Cyber Legacy