Le PSG Esports revient sur League of Legends avec l’équipe Talon Esports

Le compte twitter du PSG Esports a annoncé hier le grand retour du club sur League of Legends. Il s’est associé avec l’équipe hongkongaise des Talons Esports, qui a terminé première du segment de printemps du PCS.

psg esports talon esports

C’est désormais officiel, le PSG Esports est de retour sur la faille de l’Invocateur ! Le club parisien a décidé de quitter la France et l’Europe pour partir en région Asie-Pacifique, où il a conclu un partenariat de longue durée avec l’équipe Talon Esports.

L’équipe évolue dans la ligue des Pacific Championship Series (PCS), issue de la fusion récente entre la LMS et la LST. Elle a terminé troisième de la saison régulière, et a remporté la grande finale des playoffs 3 à 2 face à Machi Esports. Elle arborera désormais le tag du PSG, compte tenu de l’alliance entre les deux clubs.

L’équipe est constituée de joueurs taiwanais, hongkongais et sud-coréens dont le plus connu reste Hanabi, ancien toplaner des Flash Wolves. Pour celles et ceux ayant suivi les compétitions des dernières années, notamment internationales, on reconnaîtra certains joueurs des rosters des Hong Kong Attitude, de bbq Olivers ou encore des G-Rex.

Le roster de l’équipe des Talon Esports

  • Toplane : Hanabi
  • Jungle : River
  • Midlane : Candy & Tank
  • ADC : Unified
  • Support : Kaiwing
  • Sub Support : WeiLun

Le PSG consolide sa stratégie asiatique avec son retour sur League of Legends

En 2016, le PSG avait annoncé la création de sa section esportive, PSG Esports. Le nouveau club en avait profité pour annoncer son Head of Esports, Bora « YellOwStaR » Kim, ainsi que son équipe League of Legends coachée par Hadrien « Duke » Forestier.

Suite à des résultats jugés décevants, le club avait fini par se séparer du roster et mis un terme à son implication sur League of Legends, jusqu’à aujourd’hui.

Le PSG Esports ne réitère pas ses erreurs du passé et se lie avec une équipe déjà dominante dans sa région. Avec ce partenariat de plusieurs années avec Talon Esports, le club parisien s’assure une potentielle qualification aux championnats du monde de League of Legends, et un ancrage encore plus fort en Asie. En 2018, le PSG avait déjà initié sa stratégie d’essor sur le marché asiatique esportif en s’associant avec LGD Gaming sur DotA 2.

Entre 8 et 12 millions de dollars pour les franchises LCK

Les franchises LCK vont faire leur apparition dès la saison 2021 de League of Legends, comme cela avait été annoncé quelques semaines plus tôt. Le prix d’entrée pour les équipes de la ligue serait de 8 millions de dollars, un montant qui pourrait aller jusqu’à 12 millions pour les nouvelles équipes.

faker t1

En avril dernier, l’écosystème esportif de League of Legends apprenait que la LCK, la dernière région majeure épousant le système de promotions/relégations, allait passer au système de franchising en 2021.

Un mois plus tard, c’est presque 25 entités qui avaient fait part de leur désir d’être intégrées en LCK, dont certaines équipes nord-américaines comme FaZe Clan, Pittsburgh Knights ou NRG.

Le prix approximatif des franchises enfin connu

Cette semaine, nos confrères de The Esports Observer ont révélé que le coût d’entrée en franchises LCK allait être compris entre 10 et 12.3 millions de dollars pour les équipes n’en faisant pas partie – contre « seulement » 8.2 millions pour celles déjà présentes.

Selon leurs informations, le prix pour les nouvelles entrantes n’est pas encore fixé, puisque les équipes de LCK font pression pour que ce prix soit le plus haut possible (à savoir 12 millions).

En Europe, pour le LEC, ce prix était fixé entre 8 et 10.5 millions d’euros (8 pour les équipes présentes, 10.5 pour les autres). De l’autre côté de l’Atlantique, les équipes présentes ont dû payer 10 millions de dollars, contre 13 millions pour les nouvelles.

Les prix restent cohérents selon les régions, et ne vont jamais atteindre des montants faramineux comme ceux de l’Overwatch League (slot estimé entre 30 et 60 millions) ou de la Call of Duty League (slot estimé à 25 millions).

Il faudra attendre le mois de septembre pour connaître les noms des nouvelles franchises LCK. T1, Gen.G et Dragon X sont des noms que l’on retrouvera très certainement l’année prochaine, mais le reste des équipes pourrait bien changer. Dans tous les cas, les joueurs professionnels devront affronter une grosse période de mercato.

Le Capcom Pro Tour 2020 est officiellement lancé !

Le Capcom Pro Tour 2020, c’est un ensemble de dix-huit tournois joués en ligne qui permettront de sacrer un champion par édition ! A la fin, les 18 heureux élus se retrouveront pour la grande finale, en compagnie du champion de la Capcom Cup 2019 iDom et d’un autre joueur élu par la communauté.

capcom pro tour 2020

Le 15 décembre 2019, Capcom sacrait son nouveau champion, Derek « iDom » Ruffin. Une victoire grandiose lors de la Capcom Cup 2019, où le joueur nord-américain s’est imposé 2 à 0 en grande finale face à son compatriote Punk.

Covid-19 oblige, Capcom a dû revoir sa feuille de route pour l’année 2020, et son premier événement du Capcom Pro Tour 2020 ne débutera qu’en juin, en online pour éviter aux joueurs des risques sanitaires évidents.

Un Tour qui qualifiera 18 champions aux phases finales

Le Capcom Pro Tour 2020, c’est dix-huit événements online, qui sacreront chacun un champion. Les dix-huit joueurs se qualifieront pour la phase finale, où ils seront rejoints par le champion du monde en titre iDom, et un dernier joueur, qui sera élu par la communauté de fans parmi les 31 finalistes de la Capcom Cup 2019.

L’Europe de l’Est marqua le coup d’envoi des dix-huit sessions annuelles du Tour, le samedi 13 juin. C’est le joueur norvégien Arman « Phenom » Hanjani qui a remporté cette édition, et son ticket pour la grande finale par la même occasion.

Vingt joueurs se disputeront le titre de champion du monde, mais d’ici là, il faudra patienter puisqu’il reste encore 17 joueurs à couronner et le prochain sera nord-américain – l’édition se déroulera le 20 juin.

C’est la ville de Paris qui devait à l’origine accueillir les phases finales du Pro Tour 2020. L’évolution de la pandémie du Covid-19 ne permet pas encore de dire si la compétition offline sera maintenue.

Tous les joueurs qualifiés pour le Capcom Pro Tour 2020

Retrouvez ci-dessous la liste de tous les joueurs qualifiés pour la phase finale.

  • iDom (automatiquement qualifié car champion du monde)
  • Phenom (champion Europe de l’Est 1)
  • Dr Mandrake (champion NA Est 1)
  • SKZ (champion Asie du Sud-Est 1)
  • Pikoro (champion Amérique du Sud 1)

MonteCristo est nommé commissaire de Flashpoint

Christopher « MonteCristo » Mykles, le caster et coach passé par League of Legends, Overwatch et CS:GO, a été nommé hier commissaire de la ligue CS Flashpoint. Il officiera aussi en tant que Vice-Président de la marque B Site, la maison-mère de Flashpoint.

montecristo
MonteCristo lorsqu’il travaillait sur l’Overwatch League (© Blizzard)

Flashpoint l’a officialisé hier via son compte Twitter : Christopher « MonteCristo » Mykles, qui travaillait déjà avec la nouvelle ligue de CS:GO, a été nommé commissaire de Flashpoint. L’homme aux multiples casquettes, qui est notamment connu pour avoir cast les LCS et l’Overwatch League, sera aussi le vice-président de B Site, la marque et maison-mère de Flashpoint.

En tant que commissaire de la ligue, MonteCristo sera le lien entre la communauté de fans et la ligue Flashpoint. Il siégera au conseil de Flashpoint avec Mike Rufail, le CEO d’Envy, Tomi Kovanen, le Senior Vice Président des finances et du développement commercial chez Immortals Gaming Club, Adam « friberg » Friberg de Dignitas et Epitácio « TACO » de Melo de MIBR.

Ensemble, ils devront approuver tous les formats et les règles de tournois de Flashpoint, et appliquer les sanctions compétitives pour les joueurs et les équipes.

En tant que nouveau vice-président de B Site, MonteCristo sera en charge de la direction générale de la marque concernant toutes les initiatives de B Site et Flashpoint. Il sera également chargé de développer de nouveaux contenus et de nouveaux tournois à mesure que site B s’étoffera pour inclure de nouveaux titres.

Le nouveau commissaire a précisé son désir de participer à l’évolution de B Site et Flashpoint.

Je suis très enthousiaste à l’idée de poursuivre la construction du tournoi en direct et des plans de contenu pour Flashpoint et B Site. Nous voulons offrir aux fans adultes un contenu qui leur soit apporté par les voix les plus créatives, les plus amusantes et les plus expertes de leurs jeux préférés. […] Nous nous sommes engagés non seulement à fournir des expériences de tournoi de haut niveau, mais aussi à mettre en place des émissions en studio tout au long de l’année pour tous les esports majeurs.

MonteCristo

La maison-mère de Flashpoint ne cache pas son désir de se développer sur d’autres titres esportifs majeurs. Il est probable qu’elle annonce la création d’une ligue ou d’un tournoi sur un autre jeu l’année prochaine, après la fin de la saison 2 de Flashpoint. On pense évidemment à VALORANT, qui se cherche encore un format compétitif.

La première saison de Flashpoint s’était clôturée en avril avec la victoire des MAD Lions. Avec l’affaire de FunPlus Phoenix, la ligue n’a pas été qu’un long fleuve tranquille et malgré tous les avantages mis en avant lors de sa création, Flashpoint doit encore faire ses preuves auprès de la communauté de fans.

La BBC retransmettra les ligues UKLC et NLC cet été

La British Broadcasting Corporation (BBC), la société de production et de diffusion de programmes britannique va retransmettre les compétitions de League of Legends de l’UKLC et de la NLC sur son iPlayer et son application Sport.

nlc bbc

Après avoir diffusé les Rocket League European Spring Series – qui a été remportée par l’équipe française Renault Vitality, la BBC s’attaque désormais au MOBA de Riot Games.

Et ça a déjà commencé puisque la société de production et de diffusion britannique a retransmis les premières rencontres de la ligue UKLC (la Division 2 de la NLC) ! Dès le 30 juin, elle retransmettra aussi les matchs de la Northern League of Legends Championship (NLC), nouvelle ligue issue de la fusion entre l’ancienne UKLC et le Nordic Championship.

Les compétitions sont retransmises sur le Player de la BBC ainsi que sur son application Sport.

Ce n’est pas la première fois que la BBC fait le pari de travailler sur l’esport, et Ben Gallop, le chef du service numérique de la BBC Sport, a indiqué que l’engagement de la société dans l’esport serait continu.

En matière d’esport, il n’y a rien de plus prestigieux que League of Legends et nous sommes très heureux de voir toutes les équipes en action pendant cette période estivale. Avec tous les sports en direct qui vont bientôt reprendre sur la BBC, cette couverture au cours des prochaines semaines montre notre engagement continu dans l’esport ».

Ben Gallop, Chef du service numérique BBC Sport

En France, c’est l’Equipe qui est le partenaire média officiel de la Division 2 de League of Legends. La LFL, l’équivalent français de la NLC, n’a pour l’instant pas eu l’occasion de voir ses matchs retransmis par une société de production de l’acabit de la BBC. A l’avenir peut-être !

Le segment d’été de la LFL reprendra le 28 juillet prochain. D’ici là, vous pouvez suivre les matchs de la Division 2, qui reprend le dimanche 21 juin !

BLAST Premier Spring American Finals – Classement des équipes et résultats des matchs

L’Amérique du Nord a aussi son mot à dire sur la scène professionnelle de CS:GO ! Team Liquid, FURIA, MIBR et Evil Geniuses s’affrontent pour une place aux Global Finals ! Retrouvez tout le programme, les dates et résultats des matchs du BLAST Premier Spring American Finals.

Si les yeux des fans français sont rivés sur la compétition européenne – qui pourrait leur en vouloir, Vitality et G2 Esports rayonnent – beaucoup ont à coeur de connaître les résultats du côté nord-américain.

Celles et ceux qui ont suivi la scène compétitive de CS:GO ces deux dernières années ont connu la période faste d’Astralis et de Team Liquid.

Les Liquid sont longtemps restés à la première place du podium du classement d’HLTV, mais l’équipe a perdu de sa superbe ces derniers mois – même si elle fait toujours partie du top 10 des meilleures équipes du monde.

Dans le nouveau circuit du BLAST Premier, elle a été la seule équipe nord-américaine à se qualifier pour les finales américaines tandis que Evil Geniuses, MIBR et les 100 Thieves ont dû passer par le BLAST Showdown.

EG, MIBR et FURIA sont sorties grandes vainqueurs de la compétition, et ont rejoint les Liquid au BLAST Premier Spring American Finals.

Les quatre équipes vont s’affronter cette semaine pour espérer remporter le seul ticket pour les Global Finals, qui auront lieu début 2021.

Pour connaître l’avancée de la compétition européenne, rendez-vous sur notre article récapitulatif ici.

Programme et format de la compétition

  • Dates – du 16 au 22 juin 2020
  • Cashprize – 250 000 $, dont 160 000 rien que pour le premier
  • Playoffs – Tableau à double élimination (winner et loser bracket).
  • Tous les matchs sont en BO3
  • Léquipe qui remporte la grande finale se qualifie pour les Global Finals.
sep_cs

BLAST Premier Spring American Finals

Winner Bracket

Mardi 16 juin

23h30
23h30
Furia
0 2
MIBR

Jeudi 17 juin

23h30
23h30
Team Liquid
1 2
Evil Geniuses

Finale du Winner bracket

Vendredi 19 juin

23h30
23h30
MIBR
2 1
Evil Geniuses

Grande finale

Lundi 22 juin

00h30
00h30
MIBR
0 2
Evil Geniuses

Loser Bracket

Round 1

Jeudi 18 juin

23h30
23h30
Furia
2 1
Team Liquid

Finale du Loser Bracket

Samedi 20 juin

23h30
23h30
Furia
1 2
Evil Geniuses

Crédits image à la une : HLTV

Accord historique entre l’IESF et l’ISF

La Fédération internationale d’esport (IESF) et la Fédération internationale du sport scolaire (ISF) se sont toutes les deux engagées dans un accord historique ce jeudi 16 juin 2020.

accord historique entre iesf et isf

Ce matin, jeudi 16 juin 2020, la Fédération internationale d’esport (IESF) et la Fédération internationale du sport scolaire (ISF) ont annoncé sur leurs réseaux sociaux leur partenariat historique. Les deux entités travailleront ensemble et combineront leurs connaissances et leurs compétences afin de développer les activité et événements esportifs , tout en promouvant la santé physique des joueurs dans les écoles secondaires.

Les présidents respectifs des deux organismes ont précisé leurs intentions sur le site officiel de l’IESF.

Nous sommes convaincus que cette collaboration entre l’IESF et l’ISF permettra d’obtenir des résultats positifs au profit de la jeunesse en termes de divertissement, de compétition et de santé. Nous espérons que les résultats que nous obtiendrons ensemble seront un bon exemple non seulement pour les jeunes, mais aussi pour tous les joueurs du monde entier. Nos organisations ont une histoire riche et un objectif similaire – motiver les jeunes à participer aussi à des sports physiques tout en s’amusant. Cette collaboration sera renforcée, également au niveau national, en fournissant une plate-forme et une unité dans la gestion des programmes qui renforcent le jeu responsable, en motivant les jeunes à bouger et à être en bonne santé

Vlad Marinescu, président de l’IESF

Le mémorandum d’entente et la Fédération internationale des esports (IESF) suivent la vision de la promotion de l’activité physique et de l’éducation parmi la jeunesse esportive, en intégrant l’exercice, la course et les jeux amusants dans les événements esports. Il s’agit d’une étape historique qui combine le sport en direct et le sport dans un cadre virtuel. Nous considérons cette coopération comme une approche innovante visant à motiver les jeunes à se lever, à bouger et à prendre soin de leur santé mentale, physique et sociale. Cela se fera par le biais d’une série de concours prévus par l’ISF et l’IESF dans un avenir proche. Avec l’IESF, nous sommes unis dans l’esprit olympique, un esprit d’excellence, de respect et d’amitié, pour construire une nouvelle ère esportive pour les étudiants du monde entier.

Laurent Petrynka, président de l’ISF

Cette initiative n’est pas sans rappeler l’accord établi entre France Esports et le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) lors du colloque « Sport et Innovation ».

FChamp banni de toutes les compétitions Capcom après un tweet raciste

Le champion du monde de l’EVO 2012, Ryan « FChamp » Ramirez a été banni de toutes les compétitions Capcom pour une durée indéterminée, après que le joueur ait publié un tweet raciste et décrédibilisant le mouvement #BlackLivesMatter.

FChamp_EVO_2018
FChamp lors de l’EVO 2018 (© Robert Paul)

C’est un tweet, et plus précisément une image d’une pastèque et du hashtag #WatermelonLivesMatters, qui a précipité le bannissement du joueur Ryan « Filipino Champ » Ramirez, ancien champion du monde de l’EVO 2012 sur le jeu Ultimate Marvel vs. Capcom 3.

Son tweet cumule deux problèmes. Le premier et le plus visible, c’est bien entendu la reformulation du slogan #BlackLivesMatter, utilisé depuis plusieurs années par les citoyens et militants noirs nord-américains pour critiquer le racisme d’Etat et les violences policières qui ont mené aux meurtres de plusieurs citoyens noirs. Après le meurtre de George Floyd, ce hashtag est devenu un slogan international, et a été repris par bon nombre d’entités du milieu du jeu vidéo et de l’esport – que ce soit pour des raisons militantes ou marketing.

Le second problème, c’est l’image en elle-même, puisque la pastèque reste dans l’imaginaire collectif raciste et stéréotypé comme une nourriture appréciée par la communauté noire (comme peut l’être aussi le stéréotype du noir qui adore le poulet).

Un tweet supprimé et des excuses qui ne suffisent pas

Les critiques en commentaires du tweet ont obligé FChamp à le supprimer et à s’excuser dans la foulée. Malheureusement pour lui, plusieurs acteurs du milieu – des joueurs et des organisateurs de tournoi – ont vu les screens du tweet supprimé.

Le compte Twitter officiel de l’East Coast Throwdown a tout de suite réagi en déclarant que FChamp n’était plus le bienvenu dans leur compétition. Une décision suivie par le directeur événementiel du Combo Breaker.

Ce matin, c’était au tour de Capcom de statuer sur cette situation.

Le joueur n’a pas respecté le code de conduite de Capcom, et est donc banni de manière non-définitive de tous les tournois de l’éditeur japonais et toutes les compétitions auxquelles sa marque est associée.

La décision de Capcom semble suivre le même cours que celle de Riot Games, dont le responsable international des produits de consommation vient de démissionner suite à son post Facebook décrédibilisant le mouvement #BlackLivesMatter et minimisant la mort de George Floyd.

PBE Patch 10.13 – Buffs de Lucian et Gnar, nerfs de Kalista et Aphelios

Les premières informations sur le cycle PBE patch 10.13 de League of Legends viennent de paraître. Découvrez les différents nerfs et buffs des champions, items et runes, ainsi que les nouveaux skins. Cet article les mettra à jour jusqu’à la sortie du patch officiel.

bandeau league of legends

Le Patch 10.12 de League of Legends est live ! Découvrez les derniers changements dans notre article ici.

Les premières images des skins présentes dans cet article du PBE patch 10.13 proviennent de Surrenderat20.

sep_lol

Buff des champions

Gnar Gnar

Hop (E) – Buff de la vitesse d’attaque (20/30/40/50/60% → 40/45/50/55/60%). Buff de la durée du buff (3s → 4s).

kogmaw Kog’Maw

Bave caustique (A) – Buff du ratio AP (50% → 70%).

Artillerie vivante (R) – Buff du ratio AP (25% → 35%).

Lucian Lucian

Lumière perforante (A) – Buff de la portée (900 → 1000).

nocturne Nocturne

Lames d’ombre (Passif) – Les attaques sur les monstres doublent la réduction de CD du passif (comme pour les attaques sur les champions).

 Nunu

Voracité (A) – Buff du ratio AP (50% → 65%). Buff du ratio AP du soin sur les monstres et les sbires (70% → 90%).

Zéro absolu (R) – Le bouclier a désormais un ratio AP de 150%.

rakan Rakan

Entrée triomphale (Z) – Buff des dégâts (70/120/170/220/270 → 70/125/180/235/290).

Ryze Ryze

Buff de l’AD de base (56 → 58) et de la résistance magique de base (34 → 36).

 Vi

Brise-coffre (A) – Réduction du CD (12/11/10/9/8 → 12/10.5/9/7.5/6).

Nerf des champions

Aphelios Aphelios

Nerf de l’AD par niveau (2.2 → 2).

Crescendum – Les attaques sur les monstres épiques ne rafraîchissent plus la durée des chakram.

Veille au clair de lune (R) – Nerf des coups critiques bonus (50% → 20%).

cassiopeia logo Cassiopeia

Nerf de la résistance magique de base (34 → 32).

Kalista Kalista

Nerf de la vitesse d’attaque par niveau (4s → 3.5s).

Syndra Syndra

Sphère noire (A) – Augmentation du coût en mana (40/50/60/70/80 → 60/65/70/75/80).

Ajustements des champions

Yuumi Yuumi

Zouuu (E) – Modification du coût en mana (100/115/130/145/160 → 40/45/50/55/60 + 15% du mana maximum).

sep_lol

Items

 Danse de la mort

Nerf du pourcentage de dégâts subis en saignement par les champions range (20% → 10%).

sep_lol

Runes

conqueror Conquérant

Augmentation du nombre de stacks maximum (10 → 12). Nerf des dégâts adaptatifs par stack (2-5 → 1.74.2).

guardian Gardien

Nerf du bouclier (80-200 → 70-150).

sep_lol

Nouveaux skins et Splash Art

pool party orianna pool party taliyah
Pool Party Orianna et Taliyah

pool party heimerdinger jarvan et syndra
Pool Party Syndra, Heimerdinger et Jarvan IV

Le League Partner Program sous le feu des critiques

Une partie de la communauté de fans, des partenaires de la ligue et des personnes travaillant pour Riot Games ont fait part de leurs critiques du League Partner Program. L’éditeur est accusé de fermer les yeux sur la toxicité des partenaires les plus influents.

divine sword Irelia
Un chroma du skin Irelia à l’épée divine était offert aux nouveaux partenaires

Lancé il y a deux ans, le League Partner Program (ou Programme de Partenariat en français) est une initiative de Riot Games qui permet aux créateurs et créatrices de contenus de profiter d’avantages pour améliorer leur stream (codes à distribuer, infos inédites, offres spéciales, contacts avec les développeurs…) League of Legends profitait grâce à cela d’une visibilité accrue et pouvait potentiellement attirer plus de joueurs.

Depuis, l’initiative avait été vivement critiquée. Il y a quelques jours, c’est le cas du streamer Hai « Hai » Du Lam qui a mis la puce à l’oreille des fans de League of Legends. L’ancien joueur professionnel et créateur de contenu venait d’être placé en probation (temps pendant lequel il est mis à l’épreuve) après que Riot ait eu vent de certains de ses propos in-game.

Deux problématiques ont été relevées par la communauté : la première, c’est que ses propos, que vous pouvez retrouver sur ce clip Twitch de Hai, n’enfreignent pas les règles de Riot et ne peuvent légitimement pas être retenus contre lui.

La seconde, et c’est peut-être celle qui vaut le plus au League Partner Program (LPP) d’être critiqué, c’est que d’autres streamers aux communautés plus importantes et dont la toxicité est avérée ne sont pas touchés par des sanctions.

C’est évidemment le streamer Tyler1 – mais aussi d’autres streamers nord-américains comme TFBlade, Hashinshin, Iwdominate – connu pour son comportement très toxique in-game qui se retrouve sous les feux des projecteurs. Celui-là même qui avait été banni « à vie » de League of Legends par Riot Games, et qui avait été érigé ensuite en véritable star, invité par Riot aux grands événements internationaux.

Reddit et les créateurs de contenus s’emparent du sujet

Les post Reddit ont germé à profusion pour critiquer le double discours de Riot, certains arguant que l’éditeur faisait du favoritisme envers les créateurs de contenu les plus prolifiques, fermant les yeux sur leurs comportements.

Dernièrement, c’est une vidéo du créateur de contenu Bizzleberry qui a concentré l’ensemble des critiques faites à Riot. Le streamer y fait le point sur le League Partner Program, et insiste sur ses dérives, après que plusieurs autres créateurs de contenus et certaines personnes travaillant pour Riot Games lui ait confié leurs doutes vis-à-vis du comportement de l’éditeur à l’égard de certains créateurs.

Ce qui est le plus frappant, c’est que les personnes travaillant pour Riot et pour le LPP souhaitent bannir du programme de partenariat les streamers toxiques – et ainsi respecter les règles mêmes fixées par l’éditeur.

Selon les informations fournies par Bizzleberry (validées par Vandiril sur Reddit), ces derniers ne semblent pas être entendus par la hiérarchie et leurs tentatives restent bloquées. Ils ont fait part anonymement de leur incrédulité aux partenaires de contenus, de peur d’être sanctionné par Riot Games.

Le League Partner Program devait être un formidable outil de promotion des créateurs de contenus de League of Legends sur Twitch et devait aussi profiter à Riot Games (plus de joueurs, plus de visibilité, surtout après le lancement de Fortnite). Le LPP ne fait plus consensus et a probablement perdu sa raison d’être initiale. Les critiques assénées à l’éditeur doivent être entendues pour que le LPP ne reste plus qu’un moyen pour les créateurs et créatrices de contenu d’offrir des skins à leur communauté.

Riot Games France avait lui aussi été critiqué pour avoir récemment promu Sardoche partenaire, alors même que le streamer venait de sortir d’un ban de 6 mois pour automutilation – le streamer avait interdiction de jouer à League of Legends durant cette période. Il est aussi connu pour ses excès en live, ses insultes envers l’éditeur de League of Legends, et plus généralement ses appels au harcèlement envers des femmes sur Twitter.

En bref, aucune raison qui inciterait Riot Games à lui allouer le statut de partenaire – si ce n’est les chiffres qu’il fait sur leur MOBA.

Toutes les infos sur les qualifications européennes du championnat du monde de TFT

Riot Games vient de dévoiler toutes les informations sur les qualifications européennes du championnat du monde de TFT ! La compétition commence dès demain, alors tenez-vous prêts !

qualifications européennes du championnat du monde de TFT

Les qualifications européennes du championnat du monde de TFT, c’est demain ! Tous les joueurs et joueuses de Teamfight Tactics sont sur la ligne de départ pour espérer se qualifier aux finales européennes.

Seulement trois semaines après avoir annoncé la mise en place de ce premier championnat du monde sur Combat Tactique, Riot Games nous présente tout ce qu’il faut savoir pour être assuré de se qualifier aux finales européennes.

Tout ce qu’il faut savoir sur les qualifications européennes du championnat du monde de TFT

RIot Games a publié un article dans lequel il détaille toutes les informations nécessaires aux joueurs et joueuses concernant les qualifications européennes du championnat du monde de TFT.

1/ À quel moment commencent les qualifications ?

Les qualifications débuteront le 16 juin à 00h01 (heure française). Lors de ces qualifications, vous allez devoir jouer au moins 10 parties par semaine pour être éligibles et obtenir des points tout au long de ces 5 semaines de compétition.

2/ Dois-je m’inscrire pour participer ?

Il n’y a pas besoin de s’incrire pour participer aux qualifications. Néanmoins, les meilleurs joueurs du classement général à la fin des 5 semaines devront s’inscrire sur la plateforme du tournoi pour confirmer leur participation aux phases finales. S’ils ne le font pas, le prochain joueur le mieux classé prendra leur place.

3/ Quand les comptes rendus du classement seront-ils faits?

Les comptes rendus seront faits à partir des données collectées aux dates suivantes :

  • Compte rendu n°1 – 22 juin à 23h59 (heure française)
  • Compte rendu n°2 – 29 juin à 23h59 (heure française)
  • Compte rendu n°3 – 6 juillet à 23h59 (heure française)
  • Compte rendu n°4 – 13 juillet à 23h59 (heure française)
  • Compte rendu n°5 – 20 juillet à 23h59 (heure française)

Toute partie commencée avant 23h58 (heure française) comptera comme dernière partie de la journée de chaque semaine. Par exemple, si une partie se lance à 23h50 le 22 juin et dure jusqu’au jour suivant (jusqu’au 23 juin à 00h32 par exemple), cette partie comptera pour les performances de la semaine 1.

Le classement hebdomadaire et officiel de Riot Games sera disponible dans les 3 à 5 jours suivant la publication du compte rendu sur le serveur Discord officiel de la compétition. Le classement général sera publié après les 5 semaines de qualifications.

4/ Est-ce que je me qualifie automatiquement pour la finale si je fais partie des meilleurs joueurs du serveur après la semaine 5 ?

Même s’il s’agit d’un incroyable exploit, dominer le classement du serveur à la fin de la semaine 5 ne vous garantit pas un accès automatique en finale. Les administrateurs de la compétition mettront à jour le classement hebdomadaire et attribueront des points toutes les semaines. Si vous terminez la semaine 5 en tête des serveurs EU Ouest ou EU Nord et Est, vous ne serez pas obligatoirement qualifié, car le classement général se base sur les performances hebdomadaires des joueurs. Vous devez donc vous montrer régulièrement performant.

5/ Puis-je essayer de me qualifier sur plusieurs serveurs ?

Dans le cas de l’Europe, vous pouvez essayer de vous qualifier sur les serveurs EU Ouest et EU Nord & Est. Cependant, puisque les places pour chaque serveur sont limitées, vous allez finir par devoir choisir entre jouer sur plusieurs serveurs et risquer de ne pas vous qualifier ou passer plus de temps sur un serveur et augmenter vos chances de qualifications. De plus, les points sont distribués toutes les semaines, cela signifie que vous allez devoir vous maintenir en tête du serveur tout en jouant au moins 10 parties par semaine sur chaque compte pour espérer vous qualifier après la période de 5 semaines. Veuillez vérifier votre éligibilité sur les serveurs EU Ouest et EU Nord & Est en consultant la section Résidence du Règlement international du joueur de TFT.

6/ Puis-je modifier mon nom d’invocateur durant la phase de qualifications ?

Il est important que vous gardiez le même nom d’invocateur tout au long des qualifications. Si vous le changez, nous ne pourrons pas associer le nouveau nom à votre ancien et vos points ne seront pas cumulés.

7/ Comment allez-vous enregistrer les performances hebdomadaires des joueurs ?

Chaque semaine, nous allons effectuer une commande personnalisée pour extraire les 300 meilleurs joueurs des serveurs EU Ouest et EU Nord & Est qui ont joué au moins 10 parties durant la semaine. Des points seront ensuite distribués pour établir les énormes listes que seront les classements hebdomadaires pour chaque serveur.

Les points sont répartis comme suit :

Classement1-10 11-25 11-25 26-50 51-100 201-300
Points 60 50 40 25 10 5

Les résultats seront régulièrement publiés sur leagueoflegends.com pour que les joueurs soient tenus à jour de leur classement officiel. Le classement hebdomadaire sera publié en ligne sous forme de tableur et sera disponible sur le serveur Discord de la compétition.

À la fin de la période de classement (20 juillet), nous analyserons le classement général et supprimerons les comptes et les joueurs qui ne remplissent pas les conditions d’éligibilité.

8/ Qu’allez-vous faire des comptes smurf et des comptes secondaires ?

Lors des 5 semaines de qualifications, nous allons distribuer des points selon les données extraites de notre plateforme. Chaque semaine, nous analyserons les 64 meilleurs joueurs de chaque classement (EU Ouest et EU Nord & Est) afin de détecter et signaler les comptes secondaires. Nous supprimerons les comptes secondaires à la fin de la période de classement et les points ne se cumuleront évidemment pas sur plusieurs comptes.

9/ Est-ce que cela signifie que nous verrons des comptes non éligibles à la finale dans le compte rendu hebdomadaire ?

Oui. Le compte rendu hebdomadaire affichera les classements originaux extraits de notre plateforme. Il peut donc inclure des comptes secondaires et des joueurs toxiques ou non éligibles. Le classement général officiel et définitif sortira à la fin de la période de 5 semaines.

Riot supprimera les comptes secondaires, les joueurs qui ne remplissent pas les conditions d’éligibilité, les joueurs qui ne contactent pas Riot Games pour confirmer leur participation et ceux qui n’ont pas le comportement adéquat. La liste officielle des 64 joueurs retenus pour les phases finales sera publiée début août.

10/ Comment Riot me contactera à la fin de la période de classement ?

Le 24 juillet, Riot Games publiera une liste provisoire du classement général pour chaque serveur. À ce moment-là, tous les joueurs potentiellement qualifiés pour la finale doivent être sur le serveur Discord du tournoi et s’inscrire sur la plateforme dédiée. Si votre nom apparaît sur la liste, vous allez devoir contacter Riot Games et, si vous remplissez tous les critères d’éligibilité, vous pourrez participer à la phase finale. D’ici le 31 juillet, les 64 joueurs devront être inscrits sur la plateforme du tournoi, puisque nous aimerions publier la liste définitive des finalistes le 4 août, une fois que tous les joueurs auront confirmé leur participation.

Si vous êtes près du top 40 du serveur EU Ouest ou du top 16 du serveur EU Nord & Est, veuillez vous connecter sur le Discord et gardez l’œil ouvert. Il se peut que vous ayez encore une chance de vous qualifier, si certains joueurs des 64 potentiellement retenus ne peuvent pas participer.

BLAST Premier Spring European Finals – Classement des équipes et résultats des matchs

C’est la dernière ligne droite pour les équipes européennes. Les huit prétendantes vont s’affronter pour espérer gagner l’un des deux tickets de qualifications aux finales internationales de l’année prochaine. Retrouvez tout le programme, les dates et résultats des matchs du BLAST Premier Spring European Finals.

C’est la dernière compétition avant les finales internationales du nouveau circuit du BLAST Premier. Les huit meilleures équipes européennes vont s’affronter du 15 au 21 juin pour espérer se qualifier aux Global Finals.

FaZe Clan, Vitality, G2 Esports, OG, Complexity, Natus Vincere, FaZe Clan et NiP vont se confronter dans un tableau à double élimination cette semaine. La compétition alloue 500 000 dollars de cashprize, dont 335 000 $ rien que pour la première place.

De leur côté, Team Liquid, FURIA, MIBR et Evil Geniuses vont disputer les finales américaines pour désigner l’équipe qui rejoindra l’Europe lors des Global Finals. C’est FURIA qui est ressortie vainqueur de la session nord-américaine de la DreamHack Masters.

Le premier match du BLAST Premier Spring European Finals est malheureusement une rencontre entre nos deux équipes françaises, Team Vitality et G2 Esports. Les deux ressortent de la compétition de la DreamHack Masters, où Vitality s’est inclinée en loser bracket contre Ninjas in Pyjamas et G2 a manqué de peu le titre de champion – que les allemands de BIG ont remporté.

L’une d’entre elles sera envoyée en loser bracket, où elle n’aura plus droit à l’erreur et devra remonter tout le tableau si elle souhaite se qualifier.

Programme et format de la compétition

  • Dates – du 15 au 21 juin 2020
  • Cashprize – 500 000 $, dont 335 000 rien que pour le premier
  • Playoffs – Tableau à double élimination (winner et loser bracket).
  • Tous les matchs sont en BO3
  • Les équipes parvenant en grande finale se qualifient pour les Global Finals.
sep_cs

Playoffs

Winner Bracket

Quarts de finale

Lundi 15 juin

16h30
16h30
G2 Esports
0 2
Vitality
20h00
20h00
FaZe Clan
2 1
ENCE

Mardi 16 juin

16h30
16h30
Natus Vincere
2 0
Ninjas In Pyjamas
20h00
20h00
Complexity
2 1
OG

Demi-finales

Jeudi 18 juin

16h30
16h30
Natus Vincere
1 2
Complexity
20h00
20h00
Vitality
0 2
FaZe Clan

Finale du winner bracket

Samedi 20 juin

16h30
16h30
Complexity
2 0
FaZe Clan

Grande finale

Dimanche 21 juin

19h30
19h30
Complexity
2 1
Vitality

Loser Bracket

Round 1

Mercredi 17 juin

16h30
16h30
G2 Esports
2 1
ENCE
20h00
20h00
Ninjas In Pyjamas
2 1
OG

Round 2

Vendredi 19 juin

16h30
16h30
G2 Esports
1 2
Natus Vincere
19h00
19h00
Ninjas In Pyjamas
0 2
Vitality

Round 3

Samedi 20 juin

20h00
20h00
Natus Vincere
1 2
Vitality

Finale du Loser Bracket

Dimanche 21 juin

16h30
16h30
Vitality
2 0
FaZe Clan

Le français Warma remporte le Masters Tour Jönköping

Les Masters Tour se suivent et se ressemblent. Ce week-end, c’est encore une fois un joueur français qui a remporté la compétition ! Warma s’est imposé 3-1 face à Pignas et a été sacré champion du Masters Tour Jönköping.

warma masters tour jönköping

14 juin 2020 – Après plusieurs années de conflits, la France parvient enfin à annexer totalement la région Blizzardienne des Masters Tour. Le fanion orange du casque spartiate est désormais planté sur la division 2 du circuit compétitif de Hearthstone.

Après les deux victoires du français xBlyzes au Masters Arlington et Los Angeles, c’est au tour de Warma de prouver que la France domine complètement les Masters Tour !

Le joueur de l’écurie Team Oplon a remporté ce dimanche la grande finale du Masters Tour Jönköping, en s’imposant 3-1 face au joueur italien Pignas.

Les autres joueurs français n’auront pas réussi à atteindre le top 8 cette fois-ci. Swidz signe néanmoins un beau 7-2, mais qui n’aura pas été suffisant pour la qualification aux playoffs. Felkeine et Zhym, les deux autres représentants français des Grandmasters ont tous les deux terminé leur Tour en 4-5.

La saison 2 des Hearthstone Grandmasters Europe sera placée sous le signe de la baguette et du béret ! Swidz, Felkeine et Zhym sont rejoints par trois autres français, xBlyzes (2 titres Masters Tour), Warma (un titre Masters Tour) et Ayrok (vice-champion Masters Tour Arlington).

Il y aura donc six joueurs français parmi les 16 joueurs européens des Grandmasters ! De quoi augmenter les chances françaises d’accéder aux championnats du monde !

Il faudra s’armer de patience avant de les retrouver au plus haut niveau compétitif, puisque la saison 2 des Hearthstone Grandmasters ne reprend que le 23 août !

BIG reverse sweep G2 Esports en finale de la DreamHack Masters

G2 passe une nouvelle fois à côté d’un titre. Avec deux games d’avance, l’équipe franco-serbe s’est complètement faite reverse sweep par les allemands de BIG qui remportent le segment de printemps de la DreamHack Masters.

big dreamhack masters spring 2020

Décidément, G2 est fâchée avec les finales de compétition. En perdant ce dimanche la grande finale de la DreamHack Masters face à BIG, le club européen a rajouté du grain à moudre à son meme du 0-3 (même s’ils ont perdu 2-3 hier).

Pourtant, toutes les étoiles semblaient alignées pour que l’équipe franco-serbe soulève virtuellement la coupe de la DreamHack. Premiers de leur poule, ils avaient envoyé au tapis Natus Vincere en playoffs (meilleure équipe du monde selon le classement HLTV) et les BIG en finale du winner bracket.

Arrivés tout frais en grande finale, ils partaient avec une game d’avance sur leur futur opposante. Les joueurs allemands menés par Johannes « tabseN » Wodarz ne tardèrent pas à les retrouver en finale, après avoir écarté FaZe 2-0 en finale du loser bracket (16-4 ; 22-19).

Reverse Sweep de BIG

Vu les victoires éclatantes de G2 Esports face à BIG lors de la finale du winner bracket (16-5 et 16-7), la grande finale ne pouvait faire office que de casse-dalle. Surtout que l’équipe de KennyS partait avec une game d’avance et a littéralement écrasé BIG lors du premier match sur Vertigo (16-6).

Ils se feront complètement dépasser sur Nuke, la carte pick par BIG (16-6). Une défaite qui n’avait rien d’alarmant, puisque G2 jouait ensuite sa map, Dust2. Contre toute attente, c’est BIG qui excella sur cette dernière : une victoire 16-6 qui obligeait les deux équipes à se départager sur une dernière map, mirage.

Malgré une domination sans partage de G2 en CT (10-1), BIG repris vite l’ascendant. Passés du côté terroristes, les G2 ont bien failli gagner le BO 16-14 mais c’était sans compter les forces allemandes et leur defuse in-extremis.

La finale se clôtura en overtime sur une victoire 19 à 17 de BIG, qui remporte le segment de printemps de la DreamHack Masters !

Sur cette DreamHack Masters, les joueurs de BIG ont montré qu’il ne fallait pas les sous-estimer. Ils ont gagné tous leurs matchs de la phase de groupes et n’ont perdu que face aux G2 en finale du winner bracket.

PBE TFT Patch 10.13 – Buffs de Gnar, Nautilus, Nocturne et Illaoi

Les premières informations sur le cycle PBE TFT patch 10.13 viennent de paraître. Découvrez les différents nerfs et buffs des champions, items et traits. Cet article les mettra à jour jusqu’à la sortie du patch officiel.

Combat-tactique-tft-lol-riot-games

Buff des champions

kogmaw Kog’Maw

Buff des dégâts de la compétence (2/4/7% des PV max de la cible → 2/4/8% des PV max de la cible).

aurelion sol Aurelion Sol

Buff des dégâts de la compétence (80/150/750 → 110/150/1000).

Augmentation du mana drainé (10/25/50 → 15/25/50).

darius Darius

Buff des dégâts de la compétence (400/500/750 → 400/550/800).

cassiopeia logo Cassiopeia

Buff de la durée des dégâts (12s → 14s).

Illaoi Illaoi

Buff de l’armure et la résistance magique volées (20/30/50 → 30/40/60). Buff de la durée du vol (4s → 6s).

Gnar Gnar

Nerf de la durée du stun (2s → 1.5s).

Buff des PV de Mega Gnar (750/1250/2500 → 750/1250/4000). et de son AD (100/175/400 → 100/175/550).

Nautilus Nautilus

Ajustement de la durée du stun (3/3.5/4s → 3/3/5s).

nocturne Nocturne

Buff des dégâts de la compétence (200/250/350 → 200/250/400).

Nerf des champions

ekko Ekko

Nerf des dégâts de la compétence (100/200/2000 → 100/150/2000).

Jinx Jinx

Nerf de la vitesse d’attaque (60/75/100% → 50/70/100%).

maitre yi Maître Yi

Nerf des dégâts bruts (75/100/200 → 75/100/175).

Riven Riven

Nerf de la valeur du bouclier (250/400/1000 → 225/375/1000).

logo teemo Teemo

Nerf des dégâts des champignons (125/175/600 → 125/175/550). Réduction du ralentissement (4s → 3s).

PBE TFT Patch 10.13 – Classes et origines

Battlecast

  • 2 champions : Buff du soin ou des dégâts (70 → 80).
  • 4 champions : Buff du soin ou des dégâts (160 → 180).
  • 6 champions : Buff du soin ou des dégâts (325 → 480).
  • 8 champions : Buff du soin ou des dégâts (600 → 880).

Protector

  • 6 champions : Nerf de la valeur du bouclier (55% → 50%).

Infiltrator

  • 4 champions : Buff du bonus de vitesse d’attaque (70% → 80%).

Blaster

  • 4 champions : Buff des attaques supplémentaires (5 → 6).

Blademaster

  • 6 champions : Nerf des chances d’avoir des attaques supplémentaires (70% → 65%).

Mystic

  • 4 champions : Nerf de la résistance magique (125 → 120).

Dark Star

  • 4 champions : Buff de l’AP et de l’AD (16 → 18).
  • 6 champions : Buff de l’AP et de l’AD (24 → 28).
  • 8 champions : Buff de l’AP et de l’AD (32 → 38).

Pour les fans de League of Legends, vous pouvez aussi retrouver ici le PBE du patch 10.13.