Patch TFT 10.20 – Découvrez tous les changements pour Teamfight Tactics

Le patch TFT 10.20 est désormais live ! Découvrez les différents nerfs et buffs des champions, items et traits pour le jeu Teamfight Tactics.

Vous pouvez aussi retrouver les changements du patch 10.20 de League of Legends dans notre article.

Buffs des champions

annie logo Annie

Buff des dégâts de la compétence (200/300/450 → 250/350/450).

Buff de la valeur du bouclier (400/600/900 → 500/700/900).

Aphelios Aphelios

Buff de la durée de la tourelle (6/7/8/11s → 7/8/9/11s).

Diana Diana

Buff du nombre d’orbes (3/4/6/10 → 4/5/6/10).

hecarim icone Hecarim

Buff du soin de la compétence (250/350/500 → 250/400/600).

Jax Jax

Buff de la vitesse d’attaque (0.65 → 0.75) et réduction du mana total (50/125 → 50/100).

Lee Sin Lee Sin

Réduction du mana (0/50 → 0/40).

lissandra Lissandra

Buff des dégâts de la compétence (300/400/600/900 → 350/450/600/900) et de ses dégâts aux cibles secondaires (150/200/300/450 → 175/225/300/450).

 Nami

Buff de la durée du stun (2/2.5/3s → 2.5/3/4s).

shen Shen

Buff de l’armure (50 → 60). Réduction du mana (50/125 → 50/100).

Buff de la durée du bouclier et de la provocation (4/4/4s → 4/4/8s).

Vayne Vayne

Buff de la vitesse d’attaque de base (0.8 → 0.9).

 Xin Zhao

Réduction du mana total (0/50 → 0/30). Xin Zhao ne se soigne plus avec la Pistolame Hextech, mais il bénéficie des effets de la Soif-de-sang. De plus, son lancer de sort comptera comme une seule attaque pour le Poignard de Statikk et la Lame enragée.

yone icone Yone

Réduction du mana (0/100 → 0/80).

Yuumi Yuumi

Buff du soin (30/45/60% → 30/45/75%) et de la vitesse d’attaque (30/40/50% → 30/40/60%).

Ajustements des champions

Jinx Jinx

La compétence de Jinx est désormais vraiment un sort, et non plus une auto-attaque améliorée.

veigar logo Veigar

Veigar cible désormais les ennemis avec les plus faibles PV actuels au lieu de ceux avec le plus faible pourcentage de PV.

Nerf de la puissance du sort par kill (1/2/5 → 1/2/4) et nerf des dégâts de la compétence (500/650/1150 → 500/650/1000).

Nerf des champions

Riven Riven

Nerf de la valeur du bouclier et des dégâts (175/250/1000 → 175/250/750). Nerf des dégâts de la vague (300/450/2000 → 300/450/1500).

sett Sett

Augmentation du mana (50/125 → 70/175).

Zilean Zilean

Zilean ne peut plus s’ulti lui-même (mais il peut ulti d’autres Zilean).

Items

echo de luden Echo de Luden

Buff des dégâts (180 → 200).

poignard-de-statikk Poignard de statikk

Buff des dégâts et des dégâts supplémentaires (80 → 85).

cape solaire Cape solaire

Nerf de la fréquence des dégâts (toutes les 1s → toutes les 2s).

Patch TFT 10.20 – Traits

Mage

  • 3 champions : Buff de la puissance des sorts (70 → 80).

Fanatique (Cultist)

  • 3 champions : Nerf des PV (1800 → 1600) et de l’AD (150 → 125) de Galio.

Etre du crépuscule (Dusk)

  • 6 champions : Nerf de la puissance des sorts octroyée aux alliées (50 → 40) et aux êtres du crépuscules (75 → 70).

Sentinelles (Keeper)

  • 6 champions : Buff de la valeur du bouclier (325 → 400).

Esprits (Spirit)

  • 4 champions : Nerf du coût en mana pour le bonus de vitesse d’attaque (90% → 80%).

Nantis (Fortune)

Buff du nombre de gold récupérés sur une victoire après x série de défaites (pour 3 Nantis).

  • 0 défaite (2 → 3)
  • 1 défaite (4.5 → 6.5)
  • 2 défaites (8 → 11.5)
  • 3 défaites (13 → 17).
  • 4 défaites (18.5 → 24).
  • 5 défaites (23.5 → 31)
  • 6 défaites (29 → 38).
  • 7 défaites (35 → 45).
  • 8 défaites (41.5 → 55)
  • 9 défaites (55 → 70).

Buff de la valeur moyenne en gold avec 6 Nantis (9.25 → 10.25).

Les butins constitués uniquement de PO ont été supprimés.

Un butin de Spatule a été ajouté. Un « Jackpot » très rare a été ajouté. Imaginez des objets… beaucoup d’objets.

Patch 10.20 League of Legends – Découvrez tous les buffs et nerfs

Le patch 10.20 League of Legends est désormais live ! Découvrez les différents nerfs et buffs des champions, items et runes, ainsi que les nouveaux skins.

bandeau league of legends

L’ensemble des patchs officiels est à retrouver à cette adresse.

Buffs des champions

aatrox Aatrox

Fossoyeur des mondes (R) – Buff du soin (50/60/70% → 50/75/100%).

braum Braum

Morsure de l’hiver (A) – Réduction du coût en mana (55/60/65/70/75 → 45/50/55/60/65).

Buff des dégâts de base (60/110/160/210/260 → 75/125/175/225/275).

Illaoi Illaoi

Prophétesse d’un dieu ancestral (Passif) – Réduction du CD (20-12s → 20-7.25s).

Ryze Ryze

Court-circuit (A) – Buff des dégâts (65/90/115/140/165 → 75/100/125/150/175).

sion Sion

Fracas meurtrier (A) – Buff des dégâts sur les monstres (100% → 150%).

 Urgot

Flammes purificatrices (Passif) – Buff des dégâts contre les monstres (60-360 → 100-360).

Géhenne (Z) – [Nouveau] Inflige 50 dégâts minimum aux monstres.

Varus Varus

Pluie de flèches (E) – Buff des dégâts de base (50/90/130/170/210 → 60/100/140/180/220).

Chaîne corruptrice (R) – Réduction du CD (130/100/70 → 120/90/60).

Nerf des champions

 Karthus

Nerf de l’armure de base (20.88 → 18).

kassadin icone Kassadin

Orbe du néant (A) – Nerf de la valeur du bouclier (60/85/110/135/160 → 40/70/100/130/160).

Katarina  Katarina

Voracité (Passif) – Nerf du ratio bonus d’AD (100% → 75%)

kled Kled

Nerf de la résistance magique de base (32.1 → 28).

lulu Lulu

Fantaisie (Z) – Nerf de la vitesse d’attaque (25/30/35/40/45% → 20/23.75/27.5/31.25/35%).

Maokai Maokai

Coup de ronces (A) – Nerf des dégâts de base (70/115/160/205/250 → 70/110/150/190/230).

 Nunu & Willump

Nerf de l’armure de base (32 → 29).

sep_lol

Runes

 Chasseur acharné

Nerf de la vitesse de déplacement de base supplémentaire (10 → 5) et de la valeur des stacks (9 → 8).

sep_lol

Patch 10.20 League of Legends – Nouveaux skins et splash art

fae dragon ashe
Fae Dragon Ashe (1350 RP)

storm dragon aurelion sol
Storm Dragon Aurelion Sol

eternal dragon brand
Eternal Dragon Brand

obsidian dragon sett
Obsidian Dragon Sett (1350 RP)

obisidian dragon sett prestige edition

strom dragon lee sin
Storm Dragon Lee Sin (1820 RP)

LGD triomphe face à Rainbow7 ; SuperMassive élimine MAD Lions des Worlds 2020

Clap de fin pour nos joyeux lurons des MAD Lions. L’équipe de rookies a malheureusement échoué face à SuperMassive : ils sont éliminés des Worlds 2020. De son côté, LGD continue sa route.

carzzy mad lions
(© Michal Konkol/Riot Games)

Aujourd’hui avaient lieu les premiers matchs des playoffs de la phase du Play-In. Le seed 4 de la LPL, LGD, affrontait Rainbow7, tandis que MAD Lions affrontait l’équipe turque de SuperMassive.

LGD is back, pour l’instant

On n’espérait plus grand chose des LGD après les games désastreuses auxquelles ils nous avaient habitués lors de la phase de groupes. Pourtant, par un simple coup du sort ou une intervention divine, LGD a montré un tout autre visage contre Rainbow7. Le format en BO5 y était peut-être pour quelque chose, à moins que les harcèlements et les humiliations des fans chinois aient poussés à bout l’équipe, qui voulait prouvé à ses détracteurs qu’ils méritaient leur place aux championnats du monde.

Lors des groupes, l’équipe d’Amérique Latine avait infligé une lourde défaite aux LGD. Mais cette fois, le talent de Brandon « Josedeodo » Joel Villegas n’a pas suffi à creuser l’écart de niveau réel entre les deux équipes. Deux stomps en moins de 30 minutes pour LGD, très vite suivis par une dernière game, au début à l’avantage des Rainbow7, puis finalement remportée par LGD.

Langx, Peanut, xiye, Kramer et Mark ont pour l’instant sauvé les meubles. Ils affronteront les Legacy demain, mercredi 30 septembre, à 8h. Une dernière victoire les propulseraient en phase de groupes du Main Event.

SuperMassive élimine MAD Lions des Worlds

C’est la triste nouvelle de la journée pour tous les fans du LEC : MAD Lions aura presque tenu jusqu’au bout face à l’équipe turque des SuperMassive. Cinq games auront été nécessaires pour départager les deux équipes, et c’est sur une draft full AD des lions que le BO5 s’est clôturé. Une draft bancale qui aura été facilement contrée par SuperMassive, avec İrfan « Armut » Berk Tükek sur son Malphite et Onur « Bolulu » Can Demirol sur Sett.

C’est la première fois qu’une équipe d’une région majeure ne parvient pas à se qualifier au Main Event via le Play-In et à cause d’une équipe du Play-In : une première historique dont se seraient bien passés les MAD Lions.

Avant cela, c’était l’équipe de LMS Hong Kong Attitude qui avait été éliminée avant le Main Event, cette fois par Fnatic (une équipe d’une région majeure).

SuperMassive affrontera demain à 12h l’équipe russe des Unicorns of Love.

Team Liquid se qualifie au Main Event ; MAD Lions continue en Play-In

C’était la dernière journée de la phase de groupes du Play-In. PSG Talon et Team Liquid sont les premières équipes à se qualifier pour le Main Event. LGD et MAD Lions vont devoir gagner leur deux BO5 pour espérer rejoindre la cour des grands.

impact lol
Impact (© Riot Games)

L’équipe nord-américaine des Team Liquid vient de remporter son précieux ticket pour le Main Event des Worlds 2020 de League of Legends ! L’équipe vient de clôturer sa phase de groupes en s’imposant en tie-break face à Legacy Esports.

Team Liquid et PSG Talon sont les deux équipes ayant terminé premières de leurs groupes respectifs : elles sont directement qualifiées pour la suite de la compétition.

Les lions échappent de peu à l’élimination

On les avait pronostiqués premiers ou deuxièmes de leur groupe avec Team Liquid, pourtant le parcours des rookies de MAD Lions au Play-In des Worlds ne s’est pas déroulé comme prévu.

Si on savait que le BO1 contre Team Liquid allait être l’un des plus difficiles du groupe, personne n’aurait imaginé voir l’équipe menée par Marek « Humanoid » Brázda sombrer à ce point face aux équipes Wildcards.

Trois défaites d’affilée : la première contre TL, les suivantes contre l’équipe turque des SuperMassive et celle des Legacy Esports. A ce moment de la compétition, l’équipe à l’icône de lion ne pouvait compter que sur les Liquid pour battre INTZ et ainsi leur assurer une place en playoffs.

Ultime pied de nez fait à l’Europe – peut-être pour se venger d’années d’humiliations – Team Liquid s’est inclinée contre INTZ, forçant MAD Lions à affronter l’équipe brésilienne pour le match de la mort subite.

Match compliqué pour MAD qui a laissé INTZ prendre l’avantage en early et midgame. L’équipe européenne a réussi à s’emparer du buff du dragon des océans et à s’appuyer sur les erreurs de placement et d’engage de Tay et Shiny.

Soulagés, les MAD Lions ont encore deux BO5 à gagner pour espérer rejoindre Rogue, Fnatic et G2 Esports au Main Event. Ils joueront dès demain à 12h contre SuperMassive.

Retrouvez tous les résultats des Worlds 2020 dans notre article de suivi.

Clem se qualifie pour le King of Battles

Le français Clément « Clem » Desplanches s’est qualifié ce week-end pour le King of Battles, compétition qui va confronter les huit meilleurs joueurs sud-coréens aux huit foreigners.

king of battles sc2

Après un top 4 mérité à la DreamHack Fall, Clément « Clem » Desplanches s’est une nouvelle fois illustré en Europe en remportant ce week-end son ticket pour le King of Battles.

Le tournoi du King of Battles va voir s’affronter huit joueurs sud-coréens et huit joueurs foreigners. La compétition alloue 30 000 dollars de cashprize, et près de 1280 points qui compteront pour le classement de l’ESL Pro Tour.

Pour rappel, les points vont permettre aux joueurs des différentes régions de se qualifier pour les IEM Katowice 2021, les nouveaux championnats du monde de Starcraft II.

Clem représentera l’Europe avec Reynor, Serral, HeRoMaRinE, ShoWTimE et MaNa. et son collègue de Team Liquid uThermal. Nice, joueur taïwanais, est le seul représentant non-européen à s’être qualifié via les qualifiers foreigners.

TY, Rogue, Trap, Zoun, Cure, INnoVation, Maru et RagnaroK représenteront la Corée du Sud au King of Battles.

Clem échoue en NA, mais performe en EU

N’ayant pas réussi à atteindre le top 2 au classement par points de l’ESL Pro Tour (pour l’instant occupé par Reynor et Serral), Clem a dû passer par la phase obligatoire du qualifier. Il a d’abord échoué au qualifier nord-américain (défaite 1-2 face à ShoWTimE). Il a alors tenté le qualifier européen.

Le meilleur joueur Terran d’Europe s’est débarrassé sans mal de ses opposants. Sa victoire 2-1 face à HeRoMaRinE en finale lui a assuré sa qualification pour le Main Event du King of Battles.

Les autres joueurs français, MarineLorD et PtitiDrogo n’ont pas eu la même chance. Envoyé en loser bracket par Clem, MLorD s’est incliné pour de bon face à son compatriote PtitDrogo. Au round suivant, Drogo n’est malheureusement pas parvenu à s’imposer face au polonais Elazer.

PBE TFT Patch 10.20 – Buffs de Yone, Lee Sin, Yuumi, nerfs de Riven et Sett

Les premières informations sur le cycle PBE TFT patch 10.20 viennent de paraître. Découvrez les différents nerfs et buffs des champions, items et traits. Cet article les mettra à jour jusqu’à la sortie du patch officiel.

Combat-tactique-tft-lol-riot-games

Buffs des champions

annie logo Annie

Buff des dégâts de la compétence (200/300/450 → 250/350/450).

Buff de la valeur du bouclier (400/600/900 → 500/700/900).

Aphelios Aphelios

Buff de la durée de la tourelle (6/7/8/11s → 7/8/9/11s).

Diana Diana

Buff du nombre d’orbes (3/4/6/10 → 4/5/6/10).

hecarim icone Hecarim

Buff du soin de la compétence (250/350/500 → 250/400/600).

Jax Jax

Buff de la vitesse d’attaque (0.65 → 0.75) et réduction du mana (50/125 → 50/100).

Lee Sin Lee Sin

Réduction du mana (0/50 → 0/40).

lissandra Lissandra

Buff des dégâts de la compétence (300/400/600/900 → 350/450/600/900) et de ses dégâts aux cibles secondaires (150/200/300/450 → 175/225/300/450).

 Nami

Buff de la durée du stun (2/2.5/3s → 2.5/3/4s).

shen Shen

Buff de l’armure (50 → 60).Réduction du mana (50/125 → 50/100).

Buff de la durée du bouclier et de la provocation (4/4/4s → 4/4/8s).

Vayne Vayne

Buff de la vitesse d’attaque de base (0.8 → 0.9).

 Xin Zhao

Réduction du mana (0/50 → 0/30). La compétence est maintenant considérée comme une auto-attaque. Le soin se fait donc via la soif de sang et non plus la gunblade, et la compétence stack la guinsoo/shiv.

yone icone Yone

Réduction du mana (0/100 → 0/80).

Yuumi Yuumi

Buff du soin (30/45/60% → 30/45/75%) et de la vitesse d’attaque (30/40/50% → 30/40/60%).

Ajustements des champions

Jinx Jinx

La compétence de Jinx est désormais vraiment un sort, et non plus une auto-attaque améliorée.

veigar logo Veigar

Modification de la cible de la compétence (cible ayant le pourcentage de PV le plus bas → cible ayant les PV totaux les plus bas).

Nerf de la puissance du sort par kill (1/2/5 → 1/2/4) et nerf des dégâts de la compétence (500/650/1150 → 500/650/1000).

Nerf des champions

Riven Riven

Nerf de la valeur du bouclier et des dégâts (175/250/1000 → 175/250/750). Nerf des dégâts de la vague (300/450/2000 → 300/450/1500).

sett Sett

Augmentation du mana (50/125 → 75/175).

Zilean Zilean

Zilean ne peut plus s’ulti lui-même (mais il peut ulti d’autres Zilean).

Items

echo de luden Echo de Luden

Buff des dégâts (180 → 200).

poignard-de-statikk Poignard de statikk

Buff des dégâts (80 → 85).

cape solaire Cape solaire

Nerf de la fréquence des dégâts (toutes les 1s → toutes les 2s).

Traits

Mage

  • 3 champions : Buff de la puissance des sorts (70 → 80).

Fanatique (Cultist)

  • 3 champions : Nerf des PV (1800 → 1600) et de l’AD (150 → 125) de Galio.

Etre du crépuscule (Dusk)

  • 6 champions : Nerf de la puissance des sorts octroyée aux alliées (50 40) et aux êtres du crépuscules (75 → 70).

Sentinelles (Keeper)

  • 6 champions : Buff de la valeur du bouclier (325 → 400).

Esprits (Spirit)

  • 4 champions : Nerf du coût en mana pour le bonus de vitesse d’attaque (90% 80%).

Nantis (Fortune)

Buff du nombre de gold récupérés sur une victoire après x série de défaites.

  • 0 défaite (2 → 3)
  • 1 défaite (4.5 → 6.5)
  • 2 défaites (8 → 11.5)
  • 3 défaites (13 → 17).
  • 4 défaites (18.5 → 24).
  • 5 défaites (23.5 → 31)
  • 6 défaites (29 → 38).
  • 7 défaites (35 → 45).
  • 8 défaites (41.5 → 55)
  • 9 défaites (55 → 70).

Buff de la valeur moyenne en gold avec 6 Nantis (9.25 → 10.25).

Ajout d’un drop de Spatule (à partir de 5 défaites) et d’un très rare Jackpot.

Worlds 2020 – PSG Talon survole la première journée de Play-In

Aujourd’hui le coeur des fans de League of Legends était acquis à la cause des PSG Talon, qui malgré ses trois remplaçants, a battu LGD et Rainbow7 lors du Play-In des Worlds 2020 !

psg talon

Le début des Worlds de League of Legends est toujours une expérience hors du commun. La hype de voir les meilleures équipes du monde laisse bien vite la place à l’effarement le plus total devant les plays des équipes stressées à souhait. Cette première journée de Play-In n’a pas fait exception à la règle.

PSG Talon humilie LGD

C’est probablement ce qu’on retiendra de cette journée : l’équipe du PSG Talon, amputée de trois de ses joueurs titulaires pour cause de visas et de quarantaine, a battu LGD Gaming, quatrième seed de la LPL.

Les souvenirs douloureux de 2015 ont vite refait surface, et la question se pose de la forme de l’équipe chinoise, mise à mal par une composition tricotée à la dernière minute (et qui fait jouer un coach au poste d’ADC de surcroît).

Déjà contre les Rainbow7, l’équipe menée par le taïwanais Chen « Uniboy » Chang-Chu avait prouvé qu’elle était au niveau. Un duo mid-jungle de compétition, signée Hsiao « Kongyue » Jen-Tso avec son Ekko Mejai et Sett en midlane.

INTZ met le Brésil en difficulté

Que ce soit sur CS:GO ou League of Legends, les fans brésilien·nes ont toujours prouvé leur ferveur – qui frise parfois le fanatisme – pour les équipes qui les représentent à l’international.

La CBLOL ouvrait d’ailleurs les hostilités ce matin face aux MAD Lions. Ce premier match a bien failli tourner à leur avantage, les deux équipes enchaînant les erreurs. Un Urgot qui vise les dégâts, des MAD qui ne respectent pas le potentiel d’engage et de crowd control d’INTZ, un Shad0w qui a dû combler le manque d’engage de son équipe en créant des occasions avec sa Evelynn ; du spectacle un peu brouillon qui tournera malgré tout à l’avantage de l’équipe européenne.

On mettra sur le coup du stress le missplay de Rodrigo « Tay » Panisa, qui aurait pu signer le premier sang en réactivant son ultime mais qui a préféré se téléporter dans le feu de l’action.

Contre Legacy, l’équipe australienne, on ne va pas se le cacher, c’était un joyeux bordel. A croire que les deux rosters se sont trop inspirés des BO d’Invictus Gaming. Le buff du dragon des montagnes ne suffira pas à diminuer l’écart de gold avec les Legacy et INTZ terminera sa journée sur deux défaites.

L’Europe finit la journée sur une égalité

C’était le match tant attendu : la confrontation EU versus NA, David contre Goliath, MAD contre Team Liquid. Les Liquid privés du Main Event par TSM en Loser Bracket des playoffs des LCS devaient prouver qu’ils n’avaient rien à envier à l’une des meilleures équipes de la saison régulière du LEC.

L’équipe qui dispose de deux champions du monde – Impact et CoreJJ – l’a prouvé en début d’après midi. On retiendra de ce BO1 un Impact irréprochable sur son Mordekaiser et un Tactical impérial sur Twitch, bien aidé par les engages de CoreJJ sur Rakan. C’était la première game des Worlds pour le jeune ADC, qui avait définitivement pris la place de Doublelift suite à son départ pour TSM. Le joueur sera à surveiller pour le rester des Worlds !

Dès demain, SuperMassive, V3 Esports et Unicorns Of Love joueront leur premier match de Play-In. Les licornes sont annoncées comme celles qui parviendront à atteindre la deuxième place de leur groupe, mais c’est sans compter les retours de flammes du PSG Talon et de LGD s’ils se sont remis de leur claque.

First Strike, première compétition régionale sur VALORANT organisée par Riot Games

Après le succès des Ignition Series, Riot Games a décidé de mettre la main à la pâte et d’organiser lui-même la prochaine vague de compétition régionale : First Strike.

first strike valorant

Riot Games n’aura pas attendu très longtemps après la sortie officielle de VALORANT le 2 juin 2020 avant d’annoncer les premières compétitions sur son premier FPS.

Deux semaines plus tard naissaient les Ignition Series, première ébauche compétitive de VALORANT. L’éditeur de League of Legends avait alors ouvert l’accès aux meilleures organisations esportives pour mettre à l’épreuve différents formats et poser les bases de la compétition sur leur FPS.

En Europe, c’est l’équipe des G2 Esports qui a tout raflé : six titres de champions en six compétitions. L’équipe menée par Óscar « Mixwell » Cañellas Colocho est pour l’instant invaincue des Ignition Series.

Dans son journal des développeurs, l’éditeur de VALORANT a dévoilé le futur de l’écosystème compétitif du jeu. Fini les Ignition Series, place à First Strike, première compétition à être entièrement gérée par Riot Games.

Ce nouveau tournoi permettra aux équipe issues d’Europe, d’Amérique du Nord, d’Asie, d’Amérique Latine et d’ailleurs de se confronter dans leur région respective, pour être sacrée championne !

First Strike sera l’occasion pour les G2 de prouver leur suprématie sur le premier tournoi organisé par Riot Games – et au final celui qui comptera vraiment dans l’histoire.

First Strike débutera dès octobre, et les finales régionales auront lieu au mois de décembre. Riot a également annoncé lé mise en place d’outils pour l’observateur in-game. De quoi atténuer les critiques de certains et raviver la passion des plus grands fans du FPS.

Les qualifiés des IEM Katowice 2021

Les principales compétitions de Starcraft II sont désormais passées et on connaît déjà quelques noms des qualifiés des IEM Katowice 2021. Les championnats du monde verront s’affronter les 36 meilleurs joueurs foreigners et coréens, qui auront tous un objectif en tête : le titre de champion.

serral
Serral, un futur qualifié pour les Worlds (© DualShockers)

Lors de l’annonce du circuit professionnel DreamHack/ESL sur trois ans, les équipes de Blizzard ont dévoilé les conditions de qualification aux IEM Katowice 2021 – les nouveaux Worlds de Starcraft II. Depuis, les choses ont quelque peu changé.

Cette année, trente-six joueurs vont participer aux IEM Katowice 2021 (contre 16 les années précédentes aux WCS Global Finals).

La scène foreigner enverra 17 de ses joueurs et chaque région dispose de slots prédéfinis : 7 pour l’Europe, 3 pour l’Amérique du Nord, 2 pour Amérique Latine, 2 pour la Chine, 2 pour Taiwan et 1 pour l’Océanie.

La scène sud-coréenne enverra quant à elle 15 de ses joueurs.

Le champion de la GSL, des IEM Katowice 2020 et d’un autre tournoi encore inconnu seront les trois derniers joueurs qualifiés.

Le premier qualifié aux Worlds n’est autre que le champion du monde en titre, Park « Dark » Ryung-woo. Son titre de champion lui octroie une invitation directe.

Tous les qualifiés des IEM Katowice 2021

A l’heure où ces lignes sont écrites (jeudi 24 septembre) nous ne connaissons que deux qualifiés aux futurs championnats du monde de Starcraft II.

Les qualifié·es connu·es

  • Park « Dark » Ryung-woo (le champion du monde en titre est directement invité)
  • Lee « Rogue » Byeong Yeol (vainqueur des IEM Katowice 2020)

Le classement qualificatif aux Worlds de l’ESL Pro Tour sud-coréen

  • Rogue (2280 points)
  • TY (1767 points)
  • INnoVation (1545 points)
  • Trap (1372 points)
  • Zest (1350 points)
  • Stats (1260 points)
  • Cure (1139 points)
  • Maru (1120 points)
  • Parting (1034 points)
  • Serral (1015 points)
  • Dark (905 points)
  • Dear (810 points)
  • Solar (775 points)
  • Reynor (737 points)
  • SoO (664 points)

Le classement qualificatif aux Worlds de l’ESL Pro Tour foreigner

Europe

  • Reynor (1937 points)
  • Serral (1690 points)
  • Clem (1037 points)
  • Heromarine (857 points)
  • ShowTime (695 points)
  • uThermal (507 points)
  • PtitDrogo (429 points)

Pour l’instant les français Clément « Clem » Desplanches et Théo « PtitDrogo » Freydière sont qualifiés pour les championnats du monde. Clem, vu son niveau et sa progression exceptionnelle, devrait se qualifier sans mal aux championnats du monde. PtitDrogo devra poursuivre ses efforts s’il veut se maintenir dans le top 7.

Amérique du Nord

  • Neeb (669 points)
  • Astrea (653 points)
  • Scarlett (580 points)

Amérique Latine

  • Special (1052 points)
  • Kelazhur (273 points)

Taïwan/Hong-Kong

  • Has (555 points)
  • Nice (110 points)

Chine

  • Time (555 points)
  • Cyan (110 points)

Océanie

  • Probe (345 points)

Complexity privé d’oBo pour les playoffs de l’ESL Pro League

Owen « oBo » Schlatter a décidé de retourner aux Etats-Unis avant le début des playoffs de la saison 12 de l’ESL Pro League. Complexity doit trouver de toute urgence un remplaçant avant le début de la compétition.

obo complexity gaming

Dans la conférence de presse organisée sur sa chaîne Twitch, Jason Lake, le CEO de Complexity Gaming a annoncé qu’Owen « oBo » Schlatter avait prévenu l’équipe de son souhait de rentrer aux Etats-Unis.

La décision aurait été prise par le jeune talent nord-américain il y a un peu plus de deux jours. Alors qu’il avait décidé de partir après les playoffs, il a finalement annoncé à son équipe son départ imminent. Complexity n’a apparemment pas eu son mot à dire dans l’histoire : en d’autres termes, le rifler a décidé de s’auto-bench de l’équipe et a pris son aller-simple pour l’Amérique du Nord.

Dans l’extrait isolé sur Youtube, Jason Lake a déclaré que Complexity tenterait de retrouver une équipe en NA pour Owen « oBo » Schlatter, dont la carrière sur CS:GO, déjà prometteuse, ne fait que commencer.

Une décision rapide, qui dans d’autres circonstances n’aurait eu pas d’effet indésirable. Sauf que Complexity s’est qualifiée pour les playoffs européens de la saison 12 de l’ESL Pro League, et doit disputer son match de quarts de finale contre ENCE le mardi 29 septembre.

L’équipe doit donc trouver un remplaçant à oBo dans les plus brefs délais. L’équipe a pu compter sur son coach Jamie « keita » Hall pour participer au Qualifier fermé de la DreamHack Open, malheureusement sans bon résultat (défaites contre sAw et SJ Gaming).

Complexity a terminé deuxième de son groupe (5-2), derrière Astralis (6-1). L’équipe n’a perdu que contre FaZe Clan et mousesports. L’arrivée d’un remplaçant, quel qu’il soit, va très certainement amoindrir les chances du roster de se qualifier pour la finale. En cas de victoire mardi, elle devra affronter Natus Vincere ou mousesports.

Patch 10.19 League of Legends – Hotfix de Samira, jugée trop puissante

Le patch 10.19 League of Legends est désormais live ! Découvrez les différents nerfs et buffs des champions, items et runes, ainsi que les nouveaux skins.

bandeau league of legends

Le patch 10.19 sera le patch des Worlds 2020 de League of Legends !

Nouveau champion

Samira, la rose du désert est le nouveau champion de League of Legends ! Découvrez toutes ses compétences dans l’article qui lui est dédié ici.

Hotfix de Samira

Nerf des PV de base (600 → 530).

Gâchette infernale (R) – Nerf des dégâts et du ratio AD [100/200/300 (+600% AD total)] → [0/100/200 (+500% AD total)].

samira nouvelle championne league of legends
sep_lol

Buff des champions

ahri logo Ahri

Lucioles (Z) – Réduction du CD (10-6s → 9-5s) et du coût en mana (55 → 40).

Aphelios Aphelios

Buff de l’AD par niveau (2 → 2.4).

 Irelia

Pointe de l’avant-garde (R) – Buff des dégâts du barrage (125/22/325 → 125/250/375). Buff des dégâts de base du périmètre (125/200/275 → 125/250/375).

Ivern Ivern

Graine à retardement (E) – Buff de la valeur du ralentissement (40/45/50/55/60% → 50/55/60/65/70%).

Sivir Sivir

Mille-pattes (Passif) – Buff de la vitesse de déplacement (30-50 → 35-55).

sylas Sylas

Détournement (R) – Réduction du CD (100/80/60s → 100/70/40s).

Udyr Udyr

Posture du phoenix (R) – Buff des dégâts du cône [50/95/140/185/230/275 (+60% AP) → 60/110/160/210/260/310 (+70% AP)]

Vayne Vayne

Combat ultime (R) – Buff de l’AD octroyé par l’ultime (25/40/55 → 35/50/65).

Nerf des champions

akali Akali

Vague de kunais (A) – Nerf des dégâts [35/60/85/110/135 (+65% d’AP) → 30/55/80/105/130 (+60% d’AP)]

Azir Azir

Dresse-toi ! (Z) – Nerf du bonus de vitesse d’attaque passif (20/30/40/50/60% → 15/25/35/45/55%).

Nerf du bonus de vitesse d’attaque avec 3 soldats (20/30/40/50/60% → 15/25/35/45/55%).

Caitlyn Caitlyn

Nerf de l’AD de base (64 → 62).

Nerf de la vitesse d’attaque par niveau (4% → 3.5%).

Lucian Lucian

Nerf de l’AD par niveau (2.75 → 2.3).

senna Senna

Absolution (Passif) – Nerf des probabilités de drop des âmes sur les sbires et les monstres (8.33% → 4.166%).

twisted fate Twisted Fate

Nerf de la vitesse de déplacement de base (335 → 330).

sep_lol

Nouveaux skins et splash art

LeBlanc du championnat

leblanc du championnat

PsyOps Samira

psyops samira

PsyOps Kayle

psyops kayle

PsyOps Pyke

psyops pyke

PsyOps Viktor

psyops viktor

PsyOps Zed

psyops zed

Yasuo True Damage Prestige

true damage yasuo prestige edition

PBE patch 10.20 – Buffs d’Aatrox, Ryze, Varus ; nerfs de Karthus et Katarina

Les premières informations sur le cycle PBE patch 10.20 de League of Legends viennent de paraître. Découvrez les différents nerfs et buffs des champions, items et runes, ainsi que les nouveaux skins. Cet article les mettra à jour jusqu’à la sortie du patch officiel.

bandeau league of legends

Les premières images des skins présentes dans cet article du PBE patch 10.20 proviennent de Surrenderat20.

Le patch 10.19 est live ! Découvrez toutes les informations du patch des Worlds dans notre article.

sep_lol

Buffs des champions

aatrox Aatrox

Fossoyeur des mondes (R) – Buff du soin (50/60/70% → 50/75/100%).

braum Braum

Morsure de l’hiver (A) – Réduction du coût en mana (55/60/65/70/75 → 45/50/55/60/65).

Buff des dégâts de base (60/110/160/210/260 → 75/125/175/225/275).

Illaoi Illaoi

Prophétesse d’un dieu ancestral (Passif) – Réduction du CD (20-12s → 20-8s).

Ryze Ryze

Court-circuit (A) – Buff des dégâts (65-165 → 75-175).

sion Sion

Fracas meurtrier (A) – Buff des dégâts sur les monstres (100% → 150%).

 Urgot

Flammes purificatrices (Passif) – Buff des dégâts contre les monstres (60-360 → 100-360).

Géhenne (Z) – [Nouveau] Inflige 50 dégâts minimum aux monstres.

Varus Varus

Pluie de flèches (E) – Buff des dégâts de base (50-210 → 60-220).

Chaîne corruptrice (R) – Réduction du CD (130-70 → 120-60).

Nerf des champions

 Karthus

Nerf de l’armure de base (20.88 → 18) et nerf de la régénération de PV de base (6.5 → 6).

kassadin icone Kassadin

Orbe du néant (A) – Nerf de la valeur du bouclier (60/85/110/135/160 → 40/70/100/130/160).

Katarina  Katarina

Voracité (Passif) – Nerf du ratio bonus d’AD (100% → 70%)

kled Kled

Nerf de la résistance magique de base (32.1 → 28).

Lulu

Fantaisie (Z) – Nerf de la vitesse d’attaque (25/30/35/40/45% → 20/23.75/27.5/31.25/35%).

Maokai Maokai

Coup de ronces (A) – Nerf des dégâts de base (70-250 → 70-230).

 Nunu & Willump

Nerf de l’armure de base (32 → 29).

sep_lol

Runes

 Chasseur acharné

Nerf de la vitesse de déplacement de base supplémentaire (10 → 5) et de la valeur des stacks (9 → 8).

sep_lol

Nouveaux skins et splash art

fae dragon ashe
Fae Dragon Ashe (1350 RP)

storm dragon aurelion sol
Storm Dragon Aurelion Sol

eternal dragon brand
Eternal Dragon Brand

obsidian dragon sett
Obsidian Dragon Sett (1350 RP)

obisidian dragon sett prestige edition

strom dragon lee sin
Storm Dragon Lee Sin (1820 RP)

Nouveaux visages pour la Division 2 et l’Open Tour France en 2021

La Division 2 et l’Open Tour France vont subir quelques modifications dans leur déroulé et leur format pour la saison 2021.

division 2 league of legends

Riot Games France a annoncé hier les nouveautés pour la Division 2 et l’Open Tour France de League of Legends.

La Division 2 perd son broadcast

La situation sanitaire mondiale a impacté tout l’écosystème esportif. Matchs online, joueurs confinés, annulation d’événements offline : l’esport n’a pas été un long fleuve tranquille depuis le début d’année 2020. Et l’écosystème français de League of Legends n’y fait pas exception.

Le manque de fonds et de sponsors dus à la crise sanitaire ont amputé la Division 2 d’un broadcast pour l’année 2020.

Pour la saison 2019-2020, c’était le média L’Equipe qui était le partenaire officiel de la Division 2. Les casters d’Ogaming Krok, Gardoum et Glopo s’occupaient du broadcast sur la chaîne Twitch de L’Equipe.

Néanmoins, les structures participantes pourront diffuser leurs matchs sur leurs réseaux respectifs.

Nouveau format pour la D2

Les matchs auront lieu les samedi et dimanche de chaque week-end (contre uniquement le dimanche la saison précédente).

  • La saison est divisée en deux segment : printemps (Janvier-Mars) et été (Juin-Août)
  • 10 équipes
  • Dates des matchs – Samedi (11h-16h) & Dimanche (15h-20h)
  • Format – Les équipes s’affrontent en double round-robin en BO1
  • Les équipes qualifiées pour les playoffs sont : l’équipe qui termine première du segment d’été et les cinq équipes qui cumulent le plus de points (points du segment de printemps et d’été)
  • Le format des playoffs sera le même que celui du LEC.

A partir de 2021, les deux meilleures équipes non-académiques de la Division 2 et les moins performantes de la LFL disputeront la phase de barrages.

Format de la phase de barrages

  • Format – Tableau à double élimination
  • Matchs en BO5
  • Les deux meilleures équipes du tournoi seront promues (ou conserveront leur place) en LFL.

Si une structure de Division 2 se qualifie, une revue financière aura lieu pour vérifier sa capacité à assumer les charges de la LFL avant qu’elle soit promue.

calendrier 2021 otf division 2

L’Open Tour France fait peau neuve

Riot Games France a décidé de réduire à quatre le nombre d’étapes de l’Open Tour France. Le format quant à lui reste le même : 48 équipes qui combattent pendant un week-end pour le titre et les 1500 € de cashprize de chaque étape.

À l’issue de ces quatre étapes, les six structures ayant accumulé le plus grand nombre de points participeront aux playoffs de juin à juillet. Tout comme la Division 2, le format des playoffs sera le même que celui du LEC. Par ailleurs, chacune des six équipes participantes sera subventionnée à hauteur de 1000€.

Les deux meilleures équipes de la phase de playoffs se qualifieront pour le tournoi de barrages ! Elles affronteront les deux dernières équipes de la Division 2. Si une ou les deux équipes de l’OTF remportent la victoire, elles devront elles aussi passer par la case revue financière pour espérer se qualifier en Division 2.

Reynor triomphe à la DreamHack ; Clem perfectionne son jeu

En prenant sa revanche contre Trap ce dimanche, l’italien Riccardo « Reynor » Romiti a remporté le titre de champion de la Dreamhack Masters d’Automne. Le français Clément « Clem » Desplanches termine quatrième, après avoir montré une progression impressionnante.

reynor

Un titre pour Serral cet été et maintenant un titre pour Reynor : l’Europe confirme bel et bien sa domination sur la scène internationale de Starcraft II.

Mais les deux joueurs Zerg ne sont plus les seuls à représenter l’Europe au plus haut niveau compétitif. Il faudra désormais compter sur un troisième homme, français celui-là ! L’époque où Clément « Clem » Desplanches évoluait dans l’ombre du duo italiano-finlandais est désormais révolue.

Clem au meilleur de sa forme

Le joueur de Team Liquid l’a prouvé une nouvelle fois ce week-end, en battant 3-2 le champion du monde de 2018, Joona « Serral » Sotala, en quarts de finale. Il nous avait déjà fait rêver lors du qualifier européen, en envoyant en loser bracket le vice-champion du monde Riccardo « Reynor » Romiti.

Il faut dire que Serral n’a pas joué à son meilleur niveau, loin de là. Mais Clem a su garder la tête froide et mener son match à sa manière. Il échouera malheureusement face à Reynor en demi-finale (défaite 3-1). Ce week-end, Clem nous aura prouvé une chose : il a progressé à une allure phénoménale et il a toutes ses chances pour remporter les championnats du monde.

L’italien a bien failli perdre contre son opposant coréen Trap, qui disposait de deux balles de matchs pour remporter le BO7. Les maps Pillars of Gold et Golden Wall suffiront à Reynor pour devenir champion du segment d’Automne.

Cho « Trap » Sung Ho s’impose comme l’un des joueurs les plus en forme de la scène sud-coréenne. Le joueur emblématique des Jin Air Green Wings a disputé les deux finales du circuit de la DreamHack (Eté et Automne) mais a dû s’incliner à chaque fois contre le joueur foreigner (Serral et Reynor). Il sera un adversaire de taille lors des championnats du monde.

Prochaine échance, le qualifier européen de la DreamHack Winter où trois de nos français sont déjà qualifiés : PtitDrogo, MarineLorD et Clem.

Cloud9 recrute mezii et woxic pour son roster CS:GO

William « mezii » Merriman, jeune talent britannique, et le turque Özgür « woxic » Eker sont les deux nouvelles recrues de la line-up de Cloud9 !

woxic

Il ne reste plus que trois joueurs pour que le nouveau roster CS:GO de Cloud9 soit au complet ! Pour rappel, HenryG a annoncé vouloir mettre sur pied un roster de six joueurs, à l’instar d’Astralis – qui a depuis une line-up de sept joueurs si l’on compte Xyp9x.

Dès le début du mois de septembre, Cloud9, l’une des organisations nord-américaine les plus renommées sur le FPS de Valve, a décidé de reforger une nouvelle équipe qui sera capable d’aller chercher les Major.

Le caster Henry « HenryG » Greer, devenu General Manager des Cloud9 s’était imposé comme le maître artisan de ce futur roster, sobrement nommé Colossus. L’armature de ce colosse avait été forgé par le recrutement d’un des meilleurs in-game leader sur le marché, Alex « ALEX » McMeekin.

Un rookie et un vétéran pour consolider le roster

Dans la foulée, Cloud9 a recruté deux nouveaux talents et l’un d’entre eux n’a pas fait l’unanimité pour les fans. On retrouvera chez Cloud9 le joueur turque Özgür « woxic » Eker, un AWPer passé entre les mains d’HellRaisers et mousesports. Un joueur d’un très bon calibre qui sort d’une belle saison 2019 avec les souris.

La surprise, c’est le recrutement du jeune joueur britannique William « mezii » Merriman. Un rifler qui a enchaîné les compétitions de deuxième plan, toujours sous l’égide britannique. Les performances avec ses dernières équipes sont loin d’être bonnes, une mauvaise pub pour le joueur inconnu du grand public jusqu’à l’annonce de son recrutement.

Mais le jeune homme n’a pas été choisi par un coup de chance : on parle de lui comme un joueur qui a préféré rester s’entraîner et progresser dans les compétitions moins glorieuses. ALEX n’a pas manqué de compliments à propos de mezii.

Cloud9 est pour l’instant composée de trois joueurs, dont deux britanniques, et sera coaché par Aleksandar « kassad » Trifunović, ancien des mousesports et Renegades.

Les noms des trois autres recrues devraient être connus dans les semaines prochaines.