Vitality et Millenium pour faire tomber l’Allemagne

De la tragédie des deux guerres mondiales dont ils ont été deux des belligérants majeurs jusqu’à cette demi-finale de l’Euro 2016 de football où Antoine Griezmann plantait un doublé. En passant par la suprématie économique, politique et culturelle au sein de l’Europe que se disputent ces deux nations : il y a toujours ce brin de rivalité entre la France et l’Allemagne. Ce sera de nouveau le cas pour ces playoffs européens de Pro League Season 7 !

Vitality - Zephir - EnhrobzGamers Assembly 2018 – Zephir vainqueur avec la Team Vitality (©Enhrobz)

1Up – Millenium

Pour sa troisième présence à ce stade de la compétition, Millenium n’affrontera pas Ence ou Penta. Comme ce fut le cas auparavant. Au lieu de cela, nous aurons le droit à une confrontation 100 % inédite face aux Allemands de 1Up, qui affichent un bilan neutre (avec son roster actuel) face aux équipes tricolores. Soit une défaite contre Supremacy en qualifier du Six Invitational et une victoire contre Vitality au cours dudit Major. Une chance ? Pas forcement. Si 6 des 10 pays à la plus grande croissance sont africains, nul doute que ces Allemands sont champions de la courbe de développement dans l’esport de Rainbow Six Siège.

Rien d’étonnant quand on se remémore le fait que la formation — qui jouait les relégations de la Pro League S6 — a tenu tête au futur finaliste du Six Invitational 2018, avant de démarrer cette saison de Pro League tambour battant en malmenant le tenant du titre. Pour s’encourager, Millenium peut toujours se réjouir d’avoir dans ses rangs deux champions de Pro League (Joghurtzz et Renshiro) quand 1Up n’en compte qu’un (KS). Le problème, c’est que ce que le bougre en a remporté deux avec Penta. Allez ! Balle au centre.

Penta – Vitality

De son côté et lancée dans son impressionnante virée assassine, Vitality sera-t-elle la grande faucheuse qui viendra récupérer le dernier souffle de Penta, après avoir envoyé Ence au cimetière ? OK, les Finlandais n’avaient été « qu’achevés » après leur blessure et le trou béant laissé par 1Up. Et cette fois, la tâche sera plus ardue. Penta sort d’une année d’hégémonie avec deux titres sur trois de Pro League en poche et le Six Invitational 2018 en bandoulière. Mais au point de dire que la structure allemande attendra tranquillement la rencontre en sifflotant sur le rythme de « qui peut me stopper » signé La Fouine ?

Sûrement pas pour Biboo qui rappelait au terme de la démonstration de sa bande contre Digital Chaos sur la chaine d’UbisoftFR : « On les a joués une seule fois en match officiel, on a eu une balle de match. On était jeune, on venait d’arriver sur PC. Depuis on a changé de joueur. On a trouvé notre cinq. On va donner le maximum pour faire tomber ces géants ». Enjoy !

En savoir plus sur l'auteur
#R6ISLIFE, Life is crazy ! Chris «LuziTano» Lima | Journaliste eSport passionné de @Rainbow6Game @Ubisoft ✍️

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.