Accord d’intégrité entre Riot Games et Sportradar pour lutter contre les trucages de matchs

Afin d’offrir encore plus de sécurité et de dynamisme dans les compétitions nationales et internationales des circuits compétitifs de League of Legends, Riot Games s’associe avec le principal fournisseur de données, de connaissances et de contenus sportifs, Sportradar. Un partenariat d’intégrité permettant de prévenir les trucages de matchs et les paris illégaux.

Riot-Games-Sportradar

Sportradar est l’un des principaux fournisseurs de contenus, d’analyses, de données statistiques et sportives ainsi que du suivi des schémas de paris. Cette société a signé un accord avec l’un des géants de l’esport, Riot Games. Une association qui permettra à l’éditeur d’utiliser les services d’intégrité développés par Sportradar.

Le service concerné se nomme “Sportradar Integrity Services”. Un appui qui surveillera les activités de paris lors des compétitions nationales et internationales de League of Legends organisées par Riot Games. En outre, l’entreprise signalera tout problème d’intégrité potentiel à l’entreprise. Elle fournira également à Riot Games un accès à son service de renseignement spécialisé, afin – le cas échéant – de revoir des futures politiques, procédures et programmes éducatifs en matière d’intégrité.

Cet accord permettra également à Riot Games d’utiliser les services et les unités de renseignement et d’investigation de Sportradar. Une initiative qui servira à prévenir les trucages de matchs.

Ce n’est pas la première fois que Sportradar s’intéresse à l’esport. En novembre 2017, la FDJ s’est associée avec le fournisseur de données sportives, de façon à alimenter le site de Parions Esport avec une gamme de statistiques ciblées, de contenus et de données pour engager les consommateurs axés sur l’esport.

Sportradar, une aide essentielle contre les paris illégaux

Cette association est devenue une impérative depuis le scandale des matchs truqués en LPL, en juin dernier. Pour rappel, plusieurs membres de l’équipe LGD Gaming auraient violé les règles de concurrence loyale et cherché à influencer les résultats des matchs. Le jungler Xiang “Condi” Ren-Jie était notamment concerné par ces accusations. Il en va de même pour les deux autres membres Tang “1ntruder” Sheng et Fu “Fdy” Ding-Yuan, ainsi que le manager de l’équipe, Song Ziyang, qui aurait abusé de sa position.

Ceux qui ont été signalés furent bannis de tous les tournois officiels de Riot Games pour matchs truqués, des peines allant de 10 mois de suspension, à une interdiction à vie.

Le responsable d’informations esport chez Riot Games, Doug Watson, a déclaré (traduction française) :

« L’intégrité compétitive de notre sport est de la plus haute importance pour Riot Games. Alors que notre sport continue à se développer, il est important que nous surveillions les tendances et que nous disposions des mécanismes nécessaires pour prendre en compte les évolutions de notre secteur.

Ce partenariat avec Sportradar nous permet de protéger nos joueurs, nos équipes et nos compétitions et de continuer à fournir un produit de premier ordre à nos fans. »

Le responsable des services d’intégrité et des relations avec les ligues d’Amérique du Nord chez Sportradar, Andy Cunningham, a indiqué (traduction française) :

« Grâce à ce partenariat, Riot Games renforce ses capacités en mettant en œuvre un programme d’intégrité efficace et novateur.

Alors que les paris sportifs légaux devraient croître au cours des prochaines années, en particulier aux États-Unis, nous sommes encouragés par la proactivité de Riot, qui cherche à maintenir et à renforcer sa position de leader dans le domaine de l’esport. »

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur freelance pour Connectesport • Community Manager et rédacteur chez Team Oplon

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.