Counter Strike

FLASHPOINT est secouée depuis quelques jours par une affaire qui met en jeu FunPlus Phoenix, Heroic et les joueurs du roster. On fait le point sur la situation, à un jour seulement du top départ de la phase 2 de la ligue.

Cadian sous les couleurs d’Heroic (© Igor Bezborodov)

FLASHPOINT n’est décidément pas un long fleuve tranquille.

La nouvelle ligue de Counter-Strike, pensée par et pour les clubs devait venir bousculer l’ogre ESL. Ligue détenue par une partie des équipes (moyennant un chèque de 2 millions de dollars), partage de revenus entre les équipes, meilleurs salaires et un pouvoir décisionnaire pour les joueurs : la ligue avait de quoi faire rêver lors de son annonce.

Malheureuse, après quelques débuts difficiles et une force de frappe moins percutante que l’ESL – qui a dû mettre la main à la pâte pour conserver les titans du milieu, FLASHPOINT doit maintenant faire face à un mini-scandale dont elle se serait bien passée.

Le 15 mars, l’organisation chinoise FunPlus Phoenix, notamment connue pour son titre de championne du monde sur League of Legends, annonçait son entrée dans le monde de CS:GO et l’acquisition du roster d’Heroic. Elle devenait la huitième et dernière équipe partenaire de la ligue FLASHPOINT.

L’annonce a été officialisée tardivement, deux jours après le début de la compétition et le jour même du premier match de FunPlus Phoenix.

funplus phoenix annonce csgo heroic
L’annonce de FPX sur Twitter, depuis supprimée

L’équipe menée par Snappi ne jouera que ce match (une défaite 1-2 face aux Cloud9). Envoyée en loser bracket, FPX devait affronter Orgless le 22 mars pour espérer continuer la compétition. Alors que tous les joueurs étaient prêts à jouer, FPX déclare forfait : une décision qui fait suite aux dernières révélations concernant le roster.

Le 22 mars, jour du match, Astralis révélait sur ses réseaux sociaux l’acquisition de Patrick « Es3tag » Hansen, un des joueurs de FunPlus Phoenix. Celui-ci rejoindra l’équipe danoise à la fin de son contrat – soit le 1er juillet – pour former un roster de six joueurs.

Cet accord, qui était très certainement le fruit de longues discussions entre le joueur, Heroic et Astralis, mettait de fait FunPlus Phoenix en porte-à-faux. Le club chinois pensait avoir acquis un roster qu’il allait pouvoir conserver toute l’année – après avoir au préalable prolongé les contrats des joueurs s’ils le souhaitaient. Es3tag savait-il que l’accord était validé entre Heroic et Astralis ? A-t-il tenu au courant son nouveau club ? Tant de questions qui restent pour l’instant sans réponse.

Pour rappel, FunPlus Phoenix a dépensé deux millions de dollars pour devenir un membre permanent de la ligue. Deux millions de dollars qui viennent s’ajouter à l’acquisition du roster complet d’Heroic (dont le coût n’a pas été révélé).

Depuis, le compte Twitter de FunPlus a supprimé tous ses tweets en rapport avec FLASHPOINT et CS:GO. Un premier signe des tensions qu’il pouvait y avoir entre la ligue et le club.

cadiaN en a aussi profité pour tenir informé la communauté de CS:GO via une vidéo sur Twitter (depuis, le joueur est rentré au Danemark).

Les quatre joueurs restants, Snappi, cadiaN, b0RUP et stavn sont les grands perdants de l’histoire. Ils n’ont pas pu jouer en ESL Pro League car Heroic était en discussion avec FunPlus – qui avait fait le pari de FLASHPOINT. Ils se retrouvent désormais sans équipe – malgré le fait qu’ils soient encore sous l’égide d’Heroic si FPX a annulé son accord – et ne joueront probablement pas à haut niveau pendant les prochains mois.

Cette affaire est une véritable épine dans le pied de FLASHPOINT, qui perd en crédibilité auprès de tout le secteur, alors même qu’elle était présentée par certains comme un des futurs enviables de l’écosystème compétitif de CS:GO.

De nombreux points restent à éclaircir dans l’histoire, la plupart des décisions ayant été prises en coulisses. Nous attendons un communiqué de la ligue, qui est pour l’instant restée muette sur cette affaire.

Selon les informations de nos confrères d’HLTV, FLASHPOINT serait à la recherche d’un nouveau roster pour FunPlus Phoenix. Celui-ci devrait être annoncé aujourd’hui, jeudi 26 mars peu avant 20h, heure à laquelle débute la répartition des équipes pour la deuxième phase de groupes de la ligue.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -