L’ancien tennisman professionnel Julien Benneteau devient le directeur sportif de GameWard

Après Yannick Agnel et Matthieu Péché, le monde de l’esport est rejoint par un autre athlète de renom. Julien Benneteau, l’ancien tennisman professionnel est le nouveau directeur sportif du club français GameWard.

julien benneteau

Depuis quelques mois, GameWard est en ascension dans le paysage esportif français. Autrefois connu pour sa rédaction sur Heroes of The Storm, GameWard a bien changé. Son club esport s’est imposé ces derniers mois sur quatre jeux esports : Fortnite, League of Legends (en Open Tour), Teamfight Tactics et Rainbow Six : Siege (en 6 French League).

A l’instar de Bastille Legacy ou Supremacy, l’entité s’est peu à peu fait un nom en France et ce n’est pas leur dernier recrutement qui viendra prouver le contraire.

Julien Benneteau, l’ancien tennisman professionnel, titré douze fois en double, devient le nouveau directeur sportif de GameWard. Une annonce qui vient s’ajouter à celles de Yannick Agnel – directeur sportif chez MCES – et Matthieu Péché, le nouveau Manager de l’équipe CS:GO de Team Vitality.

Julien Benneteau accompagnera l’intégralité des équipes et joueurs du club de GameWard. L’ancien tennisman a profité de son arrivée dans la structure pour revenir sur ses objectifs.

Accompagner GameWard dans son développement est un challenge motivant et inspirant. Découvrir l’esport, essayer de leur apporter mon expérience, apprendre également auprès des acteurs de ce secteur, sont autant de raisons qui m’ont convaincu de m’investir dans ce beau projet, car je suis persuadé que le sport et l’esport ont beaucoup de choses en commun.

GameWard doit faire de nouvelles annonces le samedi 12 octobre. L’annonce de partenariats importants ou d’une levée de fonds conséquente semble se profiler.

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur en chef

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.