Esport

Dans la nuit du mardi au mercredi, la membre du Congrès des Etats-Unis Alexandria Ocasio-Cortez (AOC) a joué à Among Us avec plusieurs grandes stars de Twitch devant plus de 400 000 personnes. L’occasion pour la représentante du Parti Démocrate d’appeler les viewers à aller voter pour l’élection présidentielle de novembre.

aoc among us-min
Une capture du stream d’AOC après son échec relatif en tant qu’imposteur

Qui aurait pu penser qu’un jour, l’une des représentantes du Congrès américain jouerait à Among Us avec les streamers les plus en vogue des Etats-Unis ?

Impossible n’est pas Ocasio-Cortez ! Après avoir stupéfié Twitter en déclarant vouloir jouer à Among Us, AOC a fini par trouver une petite équipe pour son premier stream sur Twitch, dans la nuit du 20 au 21 octobre.

Accompagnée de sa collègue Ilhan Omar, elle a tenu un live de trois heures avec les plus grandes stars nord-américaines de Twitch : Pokimane, Myth, hasanabi, Disguised Toast, DrLupo et bien d’autres.

Pendant la soirée, elle a réussi à atteindre plus de 400 000 viewers en simultané, se positionnant directement à la troisième place du podium des streams les plus suivis, derrière Ninja et shroud. Ce matin, la vidéo du live cumulait plus de quatre millions de vues.

AOC n’a cette fois pourtant pas agi de manière désintéressée : dès le début de son live – et son tweet en faisait mention – elle a interpellé son auditoire sur le fait d’aller voter pour l’élection présidentielle qui oppose, côté Républicains, le président sortant Donal Trump à Joe Biden, champion des Démocrates.

Elle a évidemment appelé à voter bleu, la couleur démocrate représentée par Joe Biden (opposé au rouge des Républicains). Mais à contrario des communications factices et aseptisées des autres représentant·es politiques, c’est son authenticité et sa transparence directe avec son public qui ont permis que le message soit passé sans contestation.

Une communication politique gagnante

Si la grande majorité des responsables politiques sont présents sur les réseaux sociaux, notamment Facebook et Twitter, peu d’entre eux ont fait le pari du streaming. Ces dernières années, en France, Jean-Luc Mélenchon, François Ruffin et – avec moins de succès – Florian Philippot se sont emparés de Youtube pour faire valoir leurs idées et convictions politiques.

En 2020, le président de La France Insoumise passait son baptême du feu sur Twitch : pour son premier live, Jean-Luc Mélenchon s’est d’ailleurs presque exclusivement contenté d’analyser ses prises de parole à l’Assemblée Nationale, un exercice dans lequel il est passé maître.

De l’autre côté de l’Atlantique, AOC a tourné sa stratégie d’une autre façon, comme elle a l’habitude de le faire : avec humilité et transparence totale. Si son tweet originel faisait bien mention d’un désir de jouer à Among Us avec d’autres personnes, elle a aussi insisté en début et en fin de live sur l’importance d’aller voter et d’avoir un plan d’action pour son vote.

Jouer pendant près de trois heures avec les ogres du streaming nord-américain lui assurait une visibilité phénoménale, d’autant plus lorsque ces derniers s’emparaient de son discours, comme ce fut le cas pour Myth.

On connaissait le goût pour les jeux vidéo de l’ancien barista, devenue la nouvelle égérie des nouveaux activistes américains. Le 14 juillet dernier, AOC parvenait à atteindre le rang Argent III sur League of Legends (dont on savait depuis 2019 qu’elle possédait un compte). Plus tôt dans l’année, et pandémie oblige, c’était sur Animal Crossing qu’AOC avait communiqué.

C’est la dernière ligne droite pour les élections présidentielles américaines, dont la date est fixée au 3 novembre.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -