Astralis remporte le Major Starladder de Berlin et rentre dans l’histoire de CS:GO

Après une année 2018 de pure domination et des IEM Katowice brillants, les Astralis avaient perdu de leur superbe. Team Liquid était devenue pour tous l’équipe ultra dominante sur Counter Strike. Jusqu’au Major Starladder à Berlin, car la pause estivale a affaibli bien des équipes… pour le plus grand plaisir des joueurs d’Astralis qui ont remporté le Major, le 4e en trois ans de compétition.

astralis champions du major de berlin

Les joueurs d’Astralis sont une nouvelle fois rentrés dans l’histoire en écrasant les Kazakhs d’AVANGAR. Double récompense ce soir-là : le Starladder de Berlin est leur troisième victoire en Major d’affilée, et leur quatrième dans toute leur histoire.

L’ELeague Major d’Atlanta en 2017, le FACEIT Major de Londres en 2018, les IEM Katowice et le Starladder de Berlin en 2019. Quatre Major d’exception pour une équipe qui n’a probablement pas fini de marquer au fer rouge la scène esportive de Counter-Strike : Global Offensive.

Pourtant, au vu de leurs derniers résultats, rien ne laissait vraiment présager une telle prouesse. Avant même le début du Major, tous et toutes attendaient une grande finale entre les deux premiers du classement d’HLTV : Team Vitality contre Team Liquid.

Les Liquid avaient pris la place d’Astralis et réussi l’exploit de remporter l‘Intel Grand Slam cette année. Ils surplombaient les autres équipes avant la pause estivale et même Team Vitality ne semblait rien pouvoir faire contre l’équipe menée par nitr0.

Les Minor pour Liquid, les Major pour Astralis

Cela sonne comme un malédiction mais force est de constater que ce titre a le mérite de poser des mots sur les faits. Cette année, les Liquid auront été formidables, mais c’est bien Astralis qui se taille la part du lion en gagnant les deux Major de 2019. Et la compétition du Starladder de Berlin n’aura pas été tout à fait comme les autres.

Des Vitality en difficulté, FaZe Clan, MIBR, NiP et G2 Esports éjectés en phase des Légendes, et les petits prodiges de Renegades et d’AVANGAR qui surprennent les plus grosses équipes. On n’aurait pas pu rêver meilleur Major en termes de surprises et de contradictions. Les Pick Em’ des plus grands spécialistes ont été jetés à la poubelle.

Dès les quarts de finale, Astralis affrontait sa nemesis : Team Liquid. Mais ces derniers ont montré des faiblesses lors du tournoi, la pause estivale ayant bien entamé leur jeu d’équipe.

2-0 pour Astralis qui s’envole en finale – en écrasant au passage les NRG sur leur route – pour une confrontation contre AVANGAR. La finale n’aura été qu’une formalité (16-6 sur Inferno et 16-5 sur Dust II).

Astralis remporte le deuxième et dernier Major de l’année, les 500 000 dollars de cashprize et une belle page dans l’histoire esportive de CS:GO. Elle devient la première équipe du monde à gagner trois Major d’affilée, et la première à avoir gagné autant de Major (quatre au total).

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur en chef

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.