beGenius recrute chez dizLown et sera en Challenger League !

beGenius est loin d’avoir rendu son dernier souffle sur la scène de Rainbow Six Siège. Au lendemain d’une première année chamboulée – au sein du fleuron e-sportif d’R6 – la structure au génie annonce le recrutement des anciens dizLown. Au programme : mise au clair de la lampe magique et déclarations exclusives des nouveaux génies.

Rainbow Six Siège - Annonce - beGenius - Copie

Entre gloire et désespoir, beGenius a impressionné la scène Rainbow durant l’année 2

La direction de beGenius semble vouloir faire table rase d’une année complexe pour la structure. Du moins, sur la licence de Rainbow Six. Pourtant il n’y a pas que du mauvais à retenir, bien au contraire ! Les résultats e-sportifs de l’écurie, ont été plus qu’honorables, depuis son introduction dans le circuit Pro. Victoire sur victoire, l’équipe se qualifie et remporte la Challenger League (Année 2, S2), décrochant dans la foulée son billet pour la Pro League. Petit à petit, beGenius fait croître sa réputation dans la zone européenne et marque de son empreinte le paysage français. C’est ainsi que viennent le titre online du Summer Challenge et le Top 2 de 6Cup, fin 2017.

Les arrivées de Kriisko et d’Elemzje insuffleront par la suite un air nouveau à la line-up. À des moments où l’on pensait pourtant voir l’escouade sombrer. Car le roster doit se remettre très difficilement de sa disqualification de Pro League, suite au Ban de Shaiiko. Le même roster qui a ensuite enregistré la perte d’Rxwd, son lead in game. Mais un roster qui se relève encore et encore. S’emparant comme qui rigole, de la première place de l’open ladder donnant l’accès au qualifier européen, du Six Invitational 2018.

Seulement, une quinzaine de jours avant d’entamer l’ultime ligne droite vers le major de Montréal, Elemzje est officialisé du côté de Millenium. L’équipe ne s’en remettra pas et cette dernière retombe dans ses travers. L’obstacle Patokalipsa, qui était pourtant à la portée du Génie, n’est pas franchi. L’objectif Six Invitational est un échec et la line-up se dissout. Kriisko, Chinois, sNKy et Mas2 s’éloignent chacun vers de nouveaux horizons e-sportifs.

Vers une équipe de beGenius 2.0 !

beGenius affiche aujourd’hui la volonté de se relancer avec un groupe de compétiteurs en constante progression, depuis près de 6 mois. Les ex-joueurs de dizLown ne sont pas des inconnus et ont déjà fait leurs preuves au sein de l’antichambre de la Pro League, et lors des diverses LAN ayant eu lieu en France. Une quatrième place lors de la 6Cup à Paris, en novembre dernier, s’ajoute ainsi au Top 2 de l’ultime saison de Challenger League (Année 2, S3).

Des performances non négligeables. Surtout en gardant en tête le fait que l’escouade aurait pu évoluer au sein de la future saison 7 de Pro League. Mais les nouveaux génies n’étaient pas parvenus à se défaire, lors du match de barrage, de l’actuel roster qui officiera sous les couleurs de 1Up eSport, au Six Invitational 2018.

dizLown - 6Cup - PGW - AnthraxL’équipe évoluant sous le maillot de dizLown durant la 6Cup, en pleine Paris Games Week (Crédit : R3siak)

 

Anthrax, Tactiss, Alive, Ksiix et Djuz répondent à nos questions

Q- Pourquoi troquer dizLown pour beGenius ?

Même si la structure dizLown commence à grandir petit à petit, il n’en reste pas moins que la structure beGenius est une structure professionnelle déjà bien implantée et donc inévitablement, elle a plus de moyens et de notoriété. Rajouté à cela, une expérience en Pro League avec leur précédent roster. Cela permettra d’avoir un suivi qui pourra nous aider à évoluer !

Q- Un mot sur vos prédécesseurs ?

Malgré les quelques soucis qu’ils ont pu avoir, c’est une équipe qui a marqué les esprits que ce soit en termes de progression et/ou de résultats. Ils ont dominé une grande partie de la scène pendant un petit bout de temps et on fait trembler plusieurs grandes équipes. Même s’ils ont décidé de changer de voie pour certains ou de recommencer avec un nouveau roster pour d’autres, je pense qu’ils resteront connus comme étant un des roster les plus performants de cette année !

Q- Vous avez manqué de peu la montée en Pro League, mais votre dernière saison est remarquable en termes de progression. La voyez-vous comme une réussite ou un échec ?

La saison avait mal commencé puisque nous avions perdu contre Vitality au premier match, ce qui nous a fait jouer en Looser Bracket tout au long de la saison. Avec cette pression constante d’élimination. Au final, on termine Top 2 contre toutes attentes et cela nous a nous-mêmes surpris. Même si on aurait préféré un passage en Pro League avec ce match des Releg’ très serré, il n’en reste pas moins que cette saison fût une réussite.

Q- Que pensez-vous du niveau que devrait afficher la prochaine saison de Challenger League ? Et quelles sont les équipes que vous préféreriez voir ne pas se qualifier (Rires) ?

La saison qui arrive risque d’être une saison tendue, il y a pas mal de bonnes équipes qui sont déjà qualifiées et il y a les équipes qui vont arriver sous peu. En termes de composition et/ou de résultats on aimerait éviter bien évidemment Vires, aAa, et l’équipe de meepeY qui sont les équipes les plus aptes à se qualifier cette saison. Mais il y a également d’autres très bons effectifs qui ne sont pas forcément connus. Je pense que les qualifiers vont offrir un beau spectacle !

Q- Djuz est le petit dernier de la line-up, après un passage chez Requiem. Pourquoi se séparer de Lockarth et pourquoi prendre Djuz ?

Lockarth est un bon joueur avec qui nous avons joué pendant pas mal de temps et sous différentes équipes. Mais je dirais que notre vision de jeu ne convenait plus avec la sienne et cela en a impacté l’entente in-game. Après s’être séparé de lui, on avait quelques pistes de joueurs, mais très incertaines. Djuz s’est proposé et on le connaissait un peu notamment grâce à son surnom de « clutch master » ! On a donc décidé de tester avec lui et pour l’instant les résultats sont plutôt concluants. À voir ce que l’avenir nous réserve.

Q- Justement, Djuz, peux-tu nous donner tes motivations en arrivant dans l’équipe ?

Djuz : Je me suis dit que si je voulais continuer à progresser, il fallait que je passe un cap. C’est mon 1er jeu eSport et franchement cela me plaît, je passe beaucoup d’heures que ce soit à regarder, analyser ou jouer. Les rejoindre me permet de jouer en Challenger League, mais je suis un compétiteur avant tout et je veux toucher à la Pro League. C’est ce qui me motive et c’est ce que je leur ai dit quand j’ai rejoint l’équipe. J’ai appris beaucoup de choses à la PGW que ce soit sur le stress ou niveau GamePlay donc je pense qu’avec leurs expériences plus la mienne on peut faire de grandes choses ! #GoGenius

Q- Nous sommes à quelques jours du Six Invitational, qui va gagner selon vous ?

C’est difficile à dire. Selon nous, les Brésiliens ont de grandes chances de gagner, notamment BlackDragons qui avait fait une bonne prestation contre Penta en S3 ou FaZe, qui a un bon effectif. Après on espère que les Frenchies vont tout donner et qui sait, peut être, nous ramener le trophée !

En savoir plus sur l'auteur
#R6ISLIFE, Life is crazy ! Chris «LuziTano» Lima | Journaliste eSport passionné de @Rainbow6Game @Ubisoft ✍️

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.