Counter Strike

Ce weekend du 2 et 3 Juillet a été le théâtre d’un second événement eSport du côté de Poitiers. Après la Gamers Assembly, Futurolan en association avec l’ESL France organise la Breaking LAN. Cet événement offrira au public la possibilité de voir les finales du Championnat National ESL sur Counter Strike : Global Offensive ainsi que sur League of Legends.

Championnat national ESL

Contrairement à certaines discothèques deux salles, deux ambiance. Les finales de Championnat National ESL, c’était une salle, une même passion : l’eSport.

Championnat National ESL CS:GO

Première finale de Championnat National ESL de cette Breaking Lan concernait Counter-Strike:Global Offensive. Après 3 qualifiers, 8 équipes se sont affrontées lors d’une phase de championnat. De ce championnat les 4 meilleures équipes se retrouvent au Palais des Congrès du Futuroscope pour se disputer les 10.000€ de cashprize : Millenium, LDLC, We Got Game et Red Instinct. Chaque match se jouaient en BO3.

LDLC VS WGG

ldlcLDLC20We Got Game11705209_654627874672098_947295279294983832_n

Les protégés de Moman sont bien malmenés dés le début de la première map par des We Got Game très motivés et directement dans le rythme. A 2-11, on pouvait croire qu’LDLC allait céder cette première manche mais après le changement de side LDLC inflige un 7-0 pour remonter au score. Remonté à 12-12, LDLC a bien évidemment le mental pour eux et va conclure facilement cette première map 16-12.

Scénario inverse sur la deuxième map mais LDLC a su ne pas céder pour au final emporter la victoire face des WWG qui peuvent regretter leur première map qui était si bien partie.

Millenium VS Red Instinct

HeaderBannerLogoRed Instinct02Milleniume2eb5-logo_millenium

Millenium démarre plutôt bien cette première map en CT sur Cash avec un joli 6-0 et qui a fait le changement de side avec une avance confortable 11-4. Après changement de side, l’avance Millenium s’est fait peur en laissant Red Instinct remonter à 12 points mais l’emporte quand même 16-12.

Sur Overpass, Red Instinct coté CT prend un léger avantage 5-2 mais Millenium ne lâche rien et recolle rapidement au score 5-5. Millenium étouffe complètement leur adversaire et remporte ce side 5-10. Une avance confortable que Millenium, cette fois en CT, va amplifier pour atteindre un 15-6. Red Instinct ne s’avoue pas vaincu et fait un véritable comeback en remontant 15-14 mais Millenium utilise sa dernière balle de match à bon escient pour conclure le match 16-14 et ainsi rejoindre LDLC en finale.

Finale LDLC VC Millenium

LDLC part avec le statut de favoris dans cette finale. Millenium même si ils sont parvenus à vaincre les Red Instinct par 2-0 se sont faits peur à deux reprises laissant leur adversaire revenir dangereusement au score.

ldlcLDLC20Milleniume2eb5-logo_millenium

Cash présente sur chaque match est encore une fois la map qui va ouvrir les hostilités. Bien qu’outsider, Millenium s’offre le luxe de dominer largement lors de ce premier side en terro et effectuer la transition avec une avance confortable à 11-4. LDLC est dans le dur mais on se souvient de leur comeback sur cette même map en demi-finale contre WGG. Et Millenium, comme à son habitude, se fait remonter à 12-12. LDLC montre en fin de map qu’ils sont les plus fort mentalement et techniquement en la remportant 16-14.

La deuxième map où les finalistes se sont affrontés fut Cobblestone. Les maps se suivent et ne se ressemblent pas. On avait maintenant l’habitude de voir Millenium s’envoler lors du premier side mais sur Cobblestone les deux équipes se redent coup pour coup. Mais la fin de side tourne à l’avantage d’LDLC 9-6. Millenium semble à court d’idée niveau stratégique. Le teamplay est plus solide chez LDLC. L’équipe coachée par Moman démarre très fort leur side terro en jouant de manière très agressive et accroissant leur avance pour boucler la partie sur un 16-8.

CmYDCksXEAA4fjy

LDLC repart donc avec un titre de Champion de France ESL et la satisfaction d’avoir conquis la scène française. Après la remise de leur trophée leur coach Moman et le capitaine Ex6TenZ nous ont livré leurs impressions sur ce Championnat National ESL.

De son côté Moman s’est exprimé sur le tournoi dans sa globalité :

« Le format du tournoi est vraiment excellent et permet de se mesurer à toutes les équipes françaises qualifiées contrairement à un simple bracket. Le seul petit bémol que je peux donner est simplement d’avoir une finale en BO3 et non en BO5. Mais au delà de ça, la formule du tournoi est vraiment idéale pour la scène française CS:GO »

Ex6TenZ, lui s’est exprimé sur les performance de l’équipe :

« Je suis satisfait du résultat bien évidemment et de l’organisation du tournoi. Celui-ci était une étape nécessaire dans notre progression. Maintenant que nous savons que la scène française est un acquis, nous allons pouvoir nous concentrer sur l’étape suivante : la scène européenne. »

Un grand GG à LDLC et une bonne continuation à eux dans leur progression. Nous pouvons également féliciter l’ESL qui, semble-t-il, a trouvé un format de tournoi qui fasse l’unanimité. Ils ont d’ores et déjà annoncé qu’une seconde édition était prévue. Espérons alors encore plus de spectacle.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -