Sado – premier joueur suspendu pour l’Overwatch League !

Ce matin Blizzard a annoncé la suspension de Su-Min “ Sado ” Kim, des Philadelphia Fusion‏. Le joueur a été suspendu après avoir enfreint  les règles d’Overwatch et ratera le lancement de l’Overwatch League.

philadelphia fusion Sado suspension Overwatch LeagueLes Philadelphia fusion ont perdu ” Sado ” pour les 3 premières phases de l’Overwatch League 2018

Alors que le début de la compétition doit commencer le 10 janvier 2018, la présaison de l’Overwatch League elle débutera dans quelques jours, le 06 décembre 2017. Les équipes s’entraînent donc en vu de la pré-saison.

C’est dans ces conditions que Blizzard a annoncé ce matin la suspension provisoire du joueur professionel des Philadelphia FusionSu-Min “ Sado ” Kim. Dans un communiqué, Blizzard a expliqué avoir suspendu le joueur à cause de “ELO Boosting“. En effet, le joueur a accepté d’être rémunéré en échange de booster le compte d’autres joueurs de moins bon niveau. Nuisant directement à l’expérience In-Game. En enfreignant le contrat de licence d’utilisateur, mais surtout les valeurs qui le compose, Blizzard a donc pris les mesures nécessaires.

Pour Blizzard, les joueurs de l’Overwatch League doivent respecter les normes les plus élevées du jeu et être des représentants exemplaires pour la communauté des joueurs. La sanction aurait donc pu être même bien plus sévère. Le joueur n’étant suspendu que temporairement, ce dernier a évité un ban définitif…

De leur côté les Philadelphia Fusion ont réagi à la sanction. Ces derniers ont expliqué qu’ils allaient travailler en total coopération avec l’Overwatch League et qu’ils acceptaient la décision de suspendre ” Sado “. Tout en présentant leurs excuses à leur fans, ils ne souhaitent par ailleurs pas commenter plus en détails ce sujet. En effet, aucun commentaire supplémentaire ne sera fait avant que tous les éléments soient éclaircis.

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur Overwatch, grand fanatique de Blizzard et surtout passionné par l'esport

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire