Les champions du monde Invictus Gaming qualifiés pour les Worlds 2019

Ils sont passés deux fois à côté de l’élimination. Les champions du monde de League of Legends, Invictus Gaming, viennent de remporter la finale du Gauntlet de la LPL face aux terribles Top Esports. Il s’assurent ainsi une qualification sans passer par le Play-In, malgré un seed 3 : leur victoire l’année dernière ayant permis à la Chine de disposer de trois places au Main Event.

worlds 2019 invictus gaming

Invictus Gaming aura fait rêver de nombreux fans chinois lors des Worlds 2018 – et fait pleurer les fans européens, ceux de Fnatic en première ligne.

Un parcours digne des plus grands : une phase de groupes plutôt tranquille, malgré une deuxième place après leurs défaites face à Fnatic et des playoffs faciles. Ils sortent le favori coréen kt Rolster en 5 games (après une game 3 qui aura failli mener les casters à l’infarctus), atomisent G2 Esports et Fnatic en demi-finale et en grande finale des Worlds 2018.

Invictus devient le premier champion chinois de League of Legends, après une suprématie coréenne étalée sur plusieurs années. Mais la saison 2019 fut moins propice que l’année passée.

Un Spring Split éclatant suivi d’une perte de vitesse au Summer

Le départ retenu de Baolan mis de côté, le spring 2019 d’IG s’est globalement bien déroulé : une première victoire en LPL, RNG et FunPlus Phoenix s’étant écroulés en quarts et en demi-finales face à des JD Gaming au top de leur forme.

Au MSI, leur suprématie lors de la phase de groupes ne s’est malheureusement pas réitérée aux playoffs. Ils perdent 3-1 face à Team Liquid, l’équipe considérée comme la plus faible des quatres prétendantes au titre.

A partir de ce moment, c’est la descente aux enfers pour Invictus Gaming. L’équipe devient inconstante et chute dans le milieu de tableau de la LoL Pro League. D’un côté, elle remporte des matchs importants comme ceux contre FunPlus ou EDG, mais perd face à des équipes comme Team WE ou Victory Five. Le mercato de 2018-2019 a aussi fait surgir des équipes excellentes comme Bilibili Gaming et Top Esports qui empêchent le retour au top d’Invictus Gaming. Et entre-temps, RNG a repris du poil de la bête et s’impose dans le top 3.

Ning sous-performe et est bench à plusieurs reprises au profit de Lu “Leyan” Jue. Rookie doit repartir en Corée pour cause de problèmes familiaux, et est remplacé au pied levé par Deng “Forge” Jie. Ces éléments font flancher l’équipe de la deuxième à la sixième place du classement (entre le Spring et le Summer). IG devra remonter tous les playoffs pour espérer atteindre la finale.

Des playoffs rapides et un gauntlet de résurrection

La perte de niveau globale de l’équipe n’aura pas joué en leur faveur lors des playoffs. Ils s’inclinent dès le premier tour, contre des Lining Gaming (anciens Snake Esports) qui les avaient déjà battus en saison régulière. Heureusement, leur victoire au Spring leur assure une place d’office au gauntlet de la LPL, leur dernière chance pour se qualifier aux Worlds 2019.

Pour se qualifier, ils doivent gagner deux BO5 : le premier contre JD Gaming, les finalistes du Spring et Top Esports, grosse équipe de haut de tableau qui a les meilleures chances de se qualifier sur le papier.

Aux playoffs du Spring, JD Gaming avait battu tour à tour RNG et FunPlus Phoenix, mais s’était fait battre à plates coutures par Invictus 3 à 0. La baisse de niveau des IG a fait durer le premier BO5 du Gauntlet. Au final, c’est IG qui l’emporte 3 à 2.

Ils rencontrent Top Esports, et auraient pu finir le BO en 3-0 s’ils n’avaient pas décidé de jeter leur avance lors de la deuxième game. Il leur aura encore fallu 5 games pour remporter la finale. Invictus Gaming se qualifie aux Worlds 2019 de League of Legends, et défendra son titre 2018 !

Mais IG n’est plus l’équipe ultra dominante que l’on a pu connaître l’année dernière. Leurs adversaires aux Worlds sont plus dangereux : SKT T1, G2 Esports, Griffin, Damwon, FunPlus Phoenix, RNG et Fnatic (s’ils gagnent la finale du gauntlet en LEC). Il va donc falloir s’entraîner durement pour espérer faire une performance digne de leur victoire aux Worlds 2018.

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur en chef

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.