Counter Strike

Les équipes nord-américaines Chaos EC et Team Liquid ont décidé de reporter leur rencontre de l’ESL One Cologne, en soutien aux luttes contre le racisme systémique et les violences policières aux Etats-Unis.

steel chaos

La demi-finale entre Chaos EC et Team Liquid n’a pas eu lieu hier soir. Dans un communiqué dévoilé dans la soirée du 27 août, le club nord-américain Chaos a annoncé que leur rencontre avec Team Liquid, dans le cadre du tournoi de l’ESL One Cologne, serait reportée.

Cette initiative fait suite à l’affaire Jacob Blake : un citoyen noir américain qui s’est fait tirer dessus par les forces de l’ordre de Kenosha, au Wisconsin. Touché de sept balles dans le dos devant ses trois enfants alors qu’il tentait de rejoindre son véhicule, Jacob est actuellement à l’hôpital et risque d’être paralysé à vie. L’homme noir est devenu un énième symbole de la lutte contre le racisme systémique et les violences policières aux Etats-Unis.

L’affaire a embrasé le monde du sport nord-américain et a notamment mené aux boycotts de la part d’équipes de la NBA, initiés par l’équipe des Milwaukee Bucks. Ce mouvement de révolte s’est propagé à d’autres sports : le baseball, le football et le tennis.

Cette politisation du monde du sport américain n’est pas nouvelle – surtout dans la NBA, où slogans sur les maillots et genoux à terre se sont vite imposés comme des outils de contestation – mais le boycott de matchs est quant à lui inédit.

« Ce n’est pas le moment de jouer »

Les mots introductifs du communiqué de Chaos sont sans ambiguïté. Le club a souhaité décaler sa rencontre avec Team Liquid afin d’apporter son soutien au mouvement de contestation aux Etats-Unis. L’objectif est aussi de « déplacer la lumière où elle doit être » : sur le racisme systémique et les violences policières.

Avec l’accord de l’ESL, le match entre Team Liquid et Chaos se jouera plus tard dans la semaine. Team Liquid a d’ailleurs apporté son soutien à l’initiative de Chaos en publiant son propre communiqué.

Nous pensons que la compétition est la plate-forme de nos joueurs et que c’est à eux de décider s’ils veulent l’utiliser comme un moyen de contestation. Nous apportons notre soutien aux joueurs qui prennent cette décision.

Team Liquid

Les récentes protestations du mouvement #BlackLivesMatter reçu le support de différentes organisations esportives à travers le monde – que ce soit par proximité idéologique ou par stratégie marketing. Il y a plusieurs semaines, Riot Games s’était séparé de Ron Johnson, suite à ses propos sur George Floyd, citoyen noir américain assassiné par un policier blanc en mai.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -