Fortnite

Hier, Epic Games annonçait la sortie de leur Battle Royale en Chine. Immédiatement, les joueurs ont commencé à prendre peur sur un sujet : le cheat sur Fortnite et son potentiel développement.

Groupe Fortnite Battle Royale

destruction de Tilted Towers

Les précédents PUBG et H1Z1

Malheureusement, lorsque l’on évoque la Chine sur les Battle Royale, ce qui nous vient principalement en tête est le cheat. En effet, le pays est connu pour être à la pointe dans ce domaine, au grand dam des autres joueurs. Ainsi, H1Z1 et PUBG ont déjà été victimes de cette vague de cheaters difficilement endiguable. Sur PUBG, Bluehole a dû annoncer un region-lock proche, n’ayant réussi à endiguer cette vague de cheat. Sur H1Z1, la situation n’est pas plus enviable. Pour tenter de réduire le cheat Daybreak a mis en place des limites de pings. Cependant, celles-ci sont contournées par l’usage de VPN.

Vous l’aurez donc compris, la situation des deux précédents Battle Royale semble aller dans le sens des craintes des redditer. Mais faut-il paniquer autant avant même le lancement du jeu ? Pas forcément, rien ne dit que Fortnite ait le même succès là-bas qu’en Occident. Si le jeu est autant en échec qu’en Corée, le cheat sur Fortnite va peiner à se développer.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -