Des clauses d’exclusivité seraient imposées à certaines équipes en Pro League CS:GO

Selon les informations conjuguées de Dexerto et HLTV, des règles d’exclusivités seraient appliquées à certaines équipes de la Pro League CS:GO en 2020. Les clauses stipulent que les équipes de la ligue ne pourraient pas participer à d’autres compétitions. Cette information tombe peu après l’annonce de l’ESL Pro Tour, fruit du partenariat entre ESL et DreamHack.

Le petit monde de CS:GO est en pleine effervescence. Entre les rumeurs de ligue franchisée sur CS:GO, puis la création de l’ESL Pro Tour, et maintenant des fuites sur la Pro League, les aficionados d’esport en tous genres ont de quoi être satisfaits.

Nos confrères de Dexerto et HLTV viennent de publier deux articles (que vous pouvez retrouver ici et ) qui font état de plusieurs changements concernant la Pro League CS:GO en 2020.

Des clauses d’exclusivités pour la Pro League CS:GO

La Pro League fera partie de l’ESL Pro Tour, mais devrait contenir des clauses d’exclusivités pour les équipes qui en font partie.

Les propos qui suivent sont une traduction de l’extrait du papier qui a été envoyé à Dexerto.

A partir du 1er Janvier 2020, toutes les équipes de la Pro League ne pourront pas jouer dans d’autres ligues de Counter-Strike. Sont comprises les compétitions non-sponsorisées par Valve qui dépassent 14 jours de compétitions (qualifiers exclus), en dehors de la Pro League.

Toutes les équipes de la Pro League devront ainsi limiter leurs jours de participation aux compétitions. Cette limite est fixée à 60 jours de tournois dans l’année (et n’inclut pas les temps de trajet, les jours réservés aux médias ou les jours de repos). Sont exclus les compétitions officielles de Valve, ce qui comprend les Minors et les Majors, les qualifiers online et les jours de compétition en Pro League CS:GO.

Pendant la saison de la Pro League, les équipes pourront jouer certains qualifiers online pour des tournois offrant un cashprize égal ou supérieur à 200 000 $. Les joueurs ne pourront pas participer à d’autres compétitions, en dehors de celles de Valve.

Lire aussi :  ESL et DreamHack s'associent pour créer l'ESL Pro Tour, le nouveau circuit unifié de CS:GO

Selon les informations fournies par HLTV, ces éléments ne font pas partie des règles imposées par l’ESL Pro Tour, mais constitueront des accords signés par certaines équipes de l’ESL Pro League. Selon leur source, ces exclusivités permettraient de régler certaines difficultés de l’écosystème de Counter-Strike, tout en évitant à certaines équipes de perdre de l’argent.

L’imposition de ces clauses empêcherait les équipes de la Pro League de participer à la saison 8 des FACEIT’s Esports Championship Series (ECS).

Crédit image à la une : Bart Oerbekke

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur en chef

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.