Starcraft 2

En remportant la finale de l’édition d’été de la DreamHack Europe contre Reynor, le français Clément « Clem » Desplanches s’est assuré le deuxième titre européen de sa carrière professionnelle.

clem starcraft II
Clem lors des championnats du monde de 2020 (ESL)

Sept mois après son premier sacre, Clem a réitéré l’exploit ce dimanche, encore une fois contre son rival italien, Riccardo « Reynor » Romiti.

Un deuxième titre européen estampillé DreamHack pour le français, qui n’en finit plus de progresser et de tirer l’Europe vers l’exception.

Sorti de phase de poules avec son compatriote Théo « PtitDrogo » Freydière, Clem s’est hissé aisément jusqu’en finale du winner bracket, après avoir envoyé le français DnS (3-0) et l’allemand HeRoMaRinE (3-1) en loser.

Il y rencontre et défait Reynor (3-2) qu’il retrouve de nouveau en grande finale après que celui-ci ait privé Lambo d’un potentiel sacre. On signale la performance du joueur allemand, qui a réussi l’exploit de remonter tout le loser bracket en s’imposant même face au champion du monde de 2018, celui que certains surnomment le Dieu-Empereur, Serral en personne. Une contre-perf’ pour Serral qui lui coûte sa place pour les phases finales.

Une victoire en Europe qui en appelle une autre

En s’imposant 4-1 contre Reynor, comme il l’avait fait d’ailleurs à l’édition d’Hiver de 2020, Clem prouve que son talent est intact depuis les IEM Katowice.

Mais si le jeune français semble désormais bien aguerri en Europe, sa prochaine mission sera internationale. Qualifié pour les phases finales de la DreamHack Summer, il devra faire mieux que les éditions précédentes (top 4 aux éditions d’Automne et d’Hiver).

Les éditions de 2020 avaient presque toutes été remportées par un européen, au choix Serral ou Reynor – le sud-coréen Trap clôturant l’année avec une victoire en Last Chance. Clem a l’occasion unique de rejoindre ses deux comparses en signant le doublé DreamHack Europe et Internationale. Les fans et les baguettes sont derrière lui, il n’a plus qu’à faire ce qu’il sait faire de mieux : gagner.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -