Cloud9 et 100 Thieves recrutent via une petite annonce dans le journal papier local

Les structures esportives américaines ne manquent pas d’idée lorsqu’il s’agit d’attirer les regards sur eux. C’est le cas de Cloud9 et 100 Thieves qui ont apparemment adopté une nouvelle approche en matière de recrutement de joueurs League of Legends, par le biais d’un journal papier local.

bandeau league of legends

Les organisations nord-américaines, Cloud9 et 100 Thieves, sont deux des meilleures équipes League of Legends en LCS. Pour la saison 2019, ces deux structures souhaitent évidemment renforcer leur formation en recrutant les meilleurs joueurs, et ceci par tous les moyens qui leur sont possibles, légalement. Récemment, à la grande surprise de tous, un utilisateur de Reddit nommé TSickler, a publié une photo d’une annonce faite conjointement par C9 et 100T.

100T-C9-Newspaper

Credit : TSickler

Ce n’est pas un photomontage, c’est bel et bien une annonce sérieuse, destinée aux professionnels de LoL, publiée dans un journal papier californien local. Drôle d’idée pour une génération où les jeunes se renseignent sur l’actualité via les réseaux sociaux. Il est fort improbable que de jeunes talents puissent trouver ces annonces par le biais d’un journal papier.

Ni C9, ni 100T ne se sont vantés d’avoir posté une petite annonce dans un journal local. Donc ce n’est pas pour le but de faire du buzz. Ces deux organisations possèdent le bras assez long pour avoir une liste de joueurs potentiels à accueillir. L’idée d’inclure un illustre inconnu sur une scène professionnelle est à exclure. Dans ce cas, quel est donc l’intérêt de procéder ainsi ?

Le problème de l’obtention d’un visa pour les joueurs étrangers

Plusieurs hypothèses ont été avancées par les utilisateurs de Reddit. Mais une a attiré l’attention, et qui semble être la plus logique. Ils ont fait remarquer que les clubs n’avaient peut-être pas l’intention d’engager dans les annonces. Elles ont probablement été émises à des fins d’immigration. Cette manière serait la première étape vers l’obtention d’une carte verte ou d’un autre type de visa pour les joueurs étrangers.

En effet, le fait de poster une annonce dans “un journal de grande diffusion”est un moyen qui prouverait qu’aucun candidat américain ne réussit à remplir les conditions requises pour le poste proposé. Cette étape permettrait aux professionnels étrangers, donc ici e-athlète, d’avoir accès aux cartes vertes. Pour information, la dénommée “carte verte” est une carte qui donne à son titulaire le droit de résider de manière permanente aux États-Unis. Donc une fois que ces structures auront démontré qu’il n’existe aucun candidat américain qualifié pour les postes vacants,  ils pourront passer à l’étape suivante, et ainsi acquérir un visa pour les joueurs étrangers.

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur freelance pour Connectesport • Community Manager et rédacteur chez Team Oplon

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.