Cloud9 – L’équipe esport de l’année 2018 ?

Dans l’histoire de l’esport, aucune équipe n’a connu une année semblable à celle que Cloud9 a vécu en 2018. Présente dans tout les jeux esports et souvent au top niveau, la structure s’est imposée comme l’une des meilleures mondiales.

Cloud9 fut fondée en 2013 quand l’ancien manager de TSM, Jack Etienne, acheta l’équipe Quantic Gaming. Cloud9 était premièrement présente sur League of Legends, mais l’équipe s’est rapidement positionnée sur d’autres jeux.

Aujourd’hui, Cloud9 sponsorise 88 joueurs, coachs et streamers et compte 23 personnes dans son staff.

L’année d’or de Cloud9 

Au début de l’année, les joueurs de la section Counter Strike:Global Offensive s’imposent lors d’un Major contre FaZe. Avec cet exploit, C9 devient la première équipe d’Amérique du Nord à soulever la coupe d’un major. Cependant, l’année ne faisait que commencer pour la structure bleue et blanche.

Cloud9 fait partie des 12 structures ayant acheté une place dans l’Overwatch League. Toute l’année, sous le nom des London Spitfire, l’équipe de Jack Etienne a combattu sur les terres du jeu de Blizzard. C’est après 4 stages d’intenses compétitions et plus d’une quarantaine de matchs joués que London Spitfire s’est imposée comme la meilleure équipe de l’Overwatch League, battant en finale les Philadelphia Fusion.

Du côtés des joueurs League Of Legends, Cloud 9 réalisa encore un exploit : devenir la première équipe nord-américaine à passer les phases de groupes lors des Worlds 2018. Pourtant, dans ce qui était considéré comme le groupe de la mort, Cloud9 s’est imposée contre les prétendants au titre : RNG, les défenseurs du titre : Gen.G et contre les princes de l’Europe : Vitality. L’équipe s’est retrouvée en quarts de finale contre Afreeca Freecs, d’autres favoris pour le titre. Beaucoup prédisaient la fin de cette belle épopée. Mais Cloud9 s’est imposé 3-0 contre l’équipe coréenne et est devenu la première équipe NA a atteindre les demi-finales.

Sur Rocket League, l’équipe remporte la sixième saison de compétition tandis que sur SSBM, l’équipe finit dans le top 6 de la plupart des tournois.

En résumé

Cloud 9 fut l’équipe esport la plus présente cette année, toutes franchises confondues. C’est la première équipe qui récupère autant de succès sur les différents jeux et cela ne présage que du bon pour Jack Etienne et ses collègues.

En savoir plus sur l'auteur

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.