Esport

Le 8 avril dernier, le journal officiel a publié plusieurs modifications sur des termes anglo-saxons francisés. La Commission générale de terminologie et de néologie, institution de l’état sous la tutelle du Premier ministre a essayé de franciser plusieurs termes courants du gaming. Des termes comme FPS, Casual ou Hardcore Gamer sont révisés à la française.

Hardcore Gamer

Le monde des vidéos en ligne et du jeu vidéo

Internet possède son vocabulaire propre et il n’y a pas d’exception dans le gaming le streaming et les vidéos. La plupart des termes proviennent de sources anglophones, mais sont aussi produits par d’autres nationalités. Pour autant, l’anglais n’est aucunement remis en cause par les différentes communautés, permettant une compréhension générale des termes.

Pourtant, la commission a essayé de transformer les différents termes et abréviation afin de correspondre à ce que serait le langage gaming en français.

Du gaming au français

On pourrait principalement trouver des termes anglais dans les différentes traductions, mais ce sont aussi des abréviations qui sont transformées. FPS devient Jeu de Tir en vue SubjectivesJTS, ou encore les TPS transformés en Jeu de Tir en vue Objective ou JTO.

Des termes commun comme Casual transforment le sens de Casual Gamer, Casual Games ou Casual Gaming. La traduction veut que Casual Game désigne un jeu grand public, le Casual Gamer étant un joueur-euse occasionnel-elle. Ce changement est proche de son antonyme Hardcore Gamer, qui se traduit par Hyperjoueur-euse.

Hardcore gamer

Un soucis de traduction 

Les quelques exemples démontrent un souci dans le sens des traductions. Dans la traduction la plus brute, le travail de la commission est sûrement très cohérent. Cependant, le sens apporté par ses termes anglophones est souvent très spécifique et ne peut pas être littéralement traduit. Le cas de Hardcore Gamer permet de voir que la traduction, Hyperjoueur, ne s’intéresse qu’à l’excès, en temps ou en investissement pour un jeu.

Cependant, la définition du terme s’intéresse à beaucoup plus d’informations et se concentre difficilement dans des termes déjà existant. Il serait nécessaire pour bien comprendre l’intégralité des termes de concevoir de nouveaux mots plus adaptés.

Besoin d’efficacité de compréhension

Cette contrainte permet potentiellement d’expliquer le manque de traduction des termes anglais. Étant pratique à la communauté, ceux-ci sont compréhensibles et ne nécessitent pas de longues explications. La simplicité des termes est essentielle pour bien se comprendre. Le gaming ne s’arrêtant pas à l’aspect national, utiliser des termes français semble impossible pour les joueurs.

Quelques exceptions cependant, sur Counter Strike Global Offensive, les équipes d’une même origine utilisent des termes génériques dans leur langue d’origine afin de désigner des positions. Ce genre d’exception s’explique à nouveau par la clarté du message et la nécessité de communiquer rapidement.

Les changements de la Commission seront peut-être d’usage un jour dans le milieu du jeu vidéo. Il reste peu probable que le terme de MMORPG soit abandonné pour JRMM, Jeu de rôle en ligne multijoueur de masse. La liste complète des traductions est disponible sur le site du journal officiel.

Hardcore gamer

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -