Esport

L’Occitan Championship Series s’est déroulé au zénith de Toulouse avec la cérémonie d’ouverture et le concert des Neko Light Orchestra. Afin d’assurer l’animation et l’accueil des spectateurs, le cosplay était également à l’honneur avec l’association Winter Is PastCONNECTESPORT a réalisé pour vous l’interview de Vi Séductrice, Capitaine Miss Fortune, Annie et Yasuo Lune de Sang .

Cosplay

Bonjour, Vous pouvez vous présenter pour nos lecteurs ?

« On est l’association Winter Is Past, principalement basée sur Toulouse. Vous pouvez nous voir aussi dans le Sud-Ouest pour pas mal de conventions, on s’est déplacé à Marseille et une fois pour la Japan Expo à Paris. »

Comment vous êtes venus à l’Occitan Championship ?

« Les organisateurs nous ont contactés pour organiser le concours de cosplay qui devait se dérouler entre les matchs mais il à été annulé faute de participants. Ils nous ont quand même demandé de venir pour montrer les cosplays et pour l’animation. On a accueilli les spectateurs qui arrivaient à l’entrée du Zénith et on a accompagné les joueurs sur scène lors de la finale. »

Cosplay

Qu’est-ce que vous avez pensé de l’événement ? Du public ?

« On a pas trop eu l’occasion de voir les matchs à cause des cosplays qui sont impossibles à porter dans la salle sans les abîmer à cause du monde et de la salle très sombre. On est principalement resté dans les loges ou dehors pour accueillir les gens. En revanche quand on est monté sur scène, le public était vraiment chaud ! (NDLR : VI reste persuadée qu’il pouvait faire mieux) »


Vous qui avez l’habitude des conventions, l’ambiance était-elle vraiment différente ici ?

« L’ambiance était effectivement très différente. Ici, les gens connaissent tous très bien l’univers du jeu et sont beaucoup plus réceptifs aux cosplays ce qui nous permet d’avoir plus de contacts avec le public que dans une convention type TGS (Toulouse Game Show). En revanche, il est aussi plus exigeant, il voit tous les détails grâce à sa connaissance de l’univers alors qu’en convention, certains prennent des photos parce qu’ils aiment les cosplays mais on nous demande régulièrement qui sont les personnages. »

Concernant vos cosplays, combien de temps mettez-vous à les préparer ?

« Le temps qu’on passe sur nos cosplays dépend vraiment de la complexité de celui-ci ainsi que du temps que l’on a de disponible pour les faire. Pour ceux qu’on porte aujourd’hui, Yasuo a passé 1 mois sur le sien, Annie y a passé 2 à 3 semaines, Miss Fortune y a passé 3 mois à cause de ses horaires de boulot difficiles et Vi a travaillé 100h sur son cosplay en étant aidé (200h se elle l’avait fait seule).

Il faut aussi savoir faire des compromis pour éviter de passer trop de temps sur un cosplay. Par exemple pour le cosplay de Vi, un travail particulier a été réalisé sur les poings, quitte à moins détailler les vêtements. Cela permet un cosplay avec des poings articulés ainsi que les effets de lumière similaires à ceux du jeu tout en ayant un temps de travail raisonnable dessus. »

A vous entendre, vous passez beaucoup de temps sur la préparation de chaque cosplay. Combien de fois vous pouvez les porter ?

Cosplay

« Généralement, on porte chaque cosplays 2 ou 3 fois. Cela dépend surtout de la conception du cosplay : s’il a été fait en rush, il sera généralement porté une seule fois avant de devoir être réparé ou de devenir carrément inutilisable. De plus, les cosplays ne s’abîment pas aussi vite lors d’événements comme l’Occitan Championship qu’au TGS ou à la Japan Expo, où le site de la convention est noir de monde.

En fonction de ce dont est constitué le cosplay, il tiendra aussi plus ou moins facilement. Généralement, une traîne ou une arme devra être refaite ou réparée après le premier jour de convention car ils ont tendance à s’abîmer très rapidement. Et dans le cas où un cosplay a besoin de réparation, on sait qu’il ne tiendra de toute façon pas longtemps à cause d’un problème de conception (le même que l’on a du réparer). »

Une dernière question : Vous auriez un conseil pour nos lecteurs qui voudraient se mettre au cosplay ? On va faire un tour de table pour avoir plusieurs avis :

Yasuo : « Le principal conseil que j’aurais à donner, c’est d’être patient et de persévérer. Faire un cosplay est difficile et prend du temps, mais la satisfaction de le voir terminé vaut largement le temps investi dedans. »

Annie : « Persévérer, prendre son temps et surtout s’inspirer du travail des autres cosplayeurs. Il ne faut surtout pas hésiter à aller poser des questions aux cosplayeurs qui sont toujours très ouverts et heureux d’aider les nouveaux qui s’intéressent au cosplay. »

Miss Fortune : « Prendre un personnage qui nous plaît. Généralement, la difficulté lors de la conception d’un cosplay est de garder la motivation pour le terminer. C’est toujours bien plus facile si le personnage nous plaît. Il faut avant tout se faire plaisir ! »

Vi : « Ne pas s’attaquer à quelque chose de trop grand dès le début. Quand on fait un premier cosplay, on a tendance à faire des erreurs qui rendent certains projets complètement irréalisables. Les premiers cosplays doivent avant tout servir à s’entraîner, à se faire la main et à apprendre des techniques. S’attaquer directement au cosplay de ses rêves risque d’aboutir à une situation où on se décourage parce qu’il est trop compliqué à réaliser et qu’on en arrive à se dire qu’il ne vaut ni le temps, ni l’argent investi dedans. »

Nous tenons à remercier les membres de l’association Winter Is Past pour cette interview et pour leurs superbes cosplays que nous avons pu admirer tout au long de l’événement. Vous pouvez les retrouver sur leur site pour les concours ou encore sur facebook. Qui sait, vous les croiserez peut être au détour d’une convention ?

Pour les amoureux du cosplay vous pouvez également retrouver notre entrevue réalisée avec Lady Sunday lors de la Lyon eSport #9.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -