Esport
[nextpage title= »Les affaires courantes de harcèlement »]

Twitter est un outil très intéressant pour faire ressortir certaines affaires et remettre au goût du jour certains combats (politiques, idéologiques…) Et les dramas, quoi que l’on en dise, amènent souvent à comprendre certains de ces enjeux et luttes. Cet article s’appuie sur un exemple récent pour parler plus largement du harcèlement et de l’exemplarité dans l’eSport.

C’est Neristhyra qui relaie l’information en publiant sur sa chaîne Youtube la vidéo qui montre le joueur, Jose « Yoshi » Carlos Abreu de la Team YP, en flagrant délit de harcèlement.

Et c’est Mathieu Fichot qui interpelle directement @TeamYPOfficial en postant ce tweet :

Le but étant bien évidemment d’interpeller la structure, le joueur et l’opinion.

Exemplarité eSportive

Il n’y a pas qu’en politique où l’exemplarité est mise en avant. Le domaine du gaming et de l’eSport ne font pas exception à la règle et Yoshi n’est pas un cas isolé. Nous prendrons l’exemple de Riot et League of Legends parce que c’est le domaine sur lequel nous travaillons le plus. Riot a beaucoup fait pour lutter contre la toxicité et le harcèlement sur League of Legends (pour les joueurs lambdas et professionnels). La mise en place du Tribunal en est d’ailleurs un exemple.

Tyler1 et Linak sont des exemples de joueurs professionnels ou aux portes de la professionnalisation touchés par les sanctions de Riot. Le premier s’étant vu interdire tout compte sur League of Legends, suite à ses agissements contraires à l’éthique de Riot. Linak s’est quant à lui, fait bannir pour cause d’abus verbaux sur les champs de justice.

Exemple aussi très flagrant lors des All Star 2016, où les casters, après un comportement raciste, ont été exclus.

L’exemplarité dans l’eSport est donc une caractéristique extrêmement valorisée par les structures et les sponsors. De telle sorte qu’il est rare de voir un joueur déviant non-sanctionné.

Et c’est, il nous semble, quelque chose de très encourageant pour l’expansion de l’eSport et du Gaming dans le monde.

Harcèlement  sur Internet

Le harcèlement sur internet est un phénomène courant. En effet, les gens s’autorisent plus à commenter sur les réseaux sociaux et les forums. Et dans bien des cas, malheureusement, les commentaires négatifs sont quotidiens.

Et dans la lutte contre le harcèlement sur Internet, l’histoire nous donne tort, il faut le dire. Car rares sont les exemples où des harceleurs sur Internet ont répondu de leurs actes. On retiendra celui de Rokhaya Diallo qui a réussi à traîner en justice son harceleur (qui avait appelé à son viol sur Twitter).

Cet article n’a pas pour but d’apporter des réponses et des solutions au harcèlement. Mais il permet de faire émerger la question et de relancer le débat, tout en s’appuyant sur des exemples précis. Il interroge d’une part sur l’exemplarité des joueurs professionnels. Devenus personnages publics, ils ne peuvent plus se permettre d’avoir des comportements déviants sans s’exposer à la sanction. Et d’autre part, il questionne les actions des structures qui emploient ces joueurs. Comment celles-ci réagissent et font face au phénomène, surtout quand leurs joueurs y participent ?

Des affaires en nombre, trop souvent invisibilisées

Il s’agit donc d’avoir des preuves de ce qui a été fait et d’interpeller : est-ce normal de voir et/ou d’entendre ce genre de propos sur Internet ? Et comment peut-on lutter contre ?

Nous verrons comment l’affaire de Yoshi sera traitée par la Team YP dans les prochains jours. Et la façon dont elle sera traitée permettra de répondre en partie à nos interrogations. Si des sanctions sont prises, seront-elles symboliques ou non (excuses du joueur, fin de contrat…). Car même si l’image du joueur est mise à mal, c’est aussi l’image des structures qui est écornée. Et dans un secteur qui est autant en expansion que l’eSport, celles-ci ne peuvent le tolérer tant l’enjeu est grand.

Yoshi vient d’ailleurs de répondre à l’affaire ! Vous pouvez retrouver son commentaire ici.

harcèlement kayaneKayane récemment au cœur d’une affaire de harcèlement

L’affaire Yoshi nous amène à parler évidemment de Kayane. Ces derniers jours, en revenant sur son cas personnel, elle a permis de parler de harcèlement dans un milieu où il est rare d’en entendre parler. Et son histoire, très relayée sur les réseaux sociaux, fait émerger un autre problème, lui aussi lié au phénomène du harcèlement.

Comment lutter contre les préjugés et les amalgames qui sont encore trop présents dans l’imaginaire collectif ? La question est légitime quand on voit les commentaires et remarques qui lui ont été adressés après qu’elle ait fait part de son expérience (même si nombreux ont été les commentaires de réconfort et de compréhension).

En fonction des retours de la Team YP, nous verrons comment la question du harcèlement est considérée et s’il faudra s’inquiéter ou non de l’expansion du phénomène.

P.S : Nous parlons dans cet article spécifiquement du cas d’Internet. Nous n’ignorons pas que le harcèlement est un fait avéré et traversant toutes les sphères de la société.

[nextpage title= »Les cas de swatting »]

Le swatting, avec l’essor du streaming, est une pratique qui a aussi pris de l’importance ces dernières années. Selon un article paru dans Libération, « le swatting est né chez les joueurs en ligne : certains mauvais perdants se vengent en réunissant un maximum d’informations personnelles sur leur adversaire victorieux, puis contactent les autorités pour une descente en bonne et due forme, avec l’espoir qu’elle provoquera un bon coup de panique. »

swatting

Le streamer Domingo étant le plus connu en France ayant subi ce phénomène. Les sanctions encourues pour ce genre de délit sont sévères. Un individu encourant deux ans d’emprisonnement et 30 000€ d’amende.

Cela pose la question des informations personnelles que les personnes publiques tendent à donner malgré elles (en posant des photos et en commentant de certains endroits – localisation).

Le harcèlement qu’a subi Kayane tient aussi à cela. Plus les informations recueillies sur une personne sont grandes, plus le harcèlement est susceptible d’être important et de prendre une place conséquente dans la vie de la victime.

Nous espérons que la lecture de cet article vous aura plu. N’hésitez pas à réagir dans les commentaires.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -