Esport

Twitter est un média privilégié pour communiquer sur l’eSport. ESL et DreamHack s’associent au réseau social pour la diffusion de leurs événements.

twitter_esl_dh_bandeau

Un partenariat de taille

Les plates-formes de stream sont de plus en plus actives et ne cessent de gagner en popularité. Les compétitions et plus généralement l’eSport rassemblent de plus en plus de joueurs, au point de s’inviter dans les médias traditionnels. Twitter signe un partenariat avec les 2 acteurs majeurs de la scène internationale : ESL et DreamHack. Pour rappel, le premier concentre des tournois majeurs (online et offline) sur les principaux jeux eSport. Le second, lui, s’impose comme le leader en matière de LAN. Twitter est un média incontournable qui concentre une communauté importante de joueurs en Europe et en Amérique du Nord et c’est précisément les territoires dans lesquelles ces structures sont implantées.

On a déjà pu voir la diffusion de compétitions sportives comme le tournoi de Wimbledon en 2016 mais c’est la première fois que le sport électronique est représenté. Les IEM Katowice ont été diffusés en direct sur Twitter et on attend la DreamHack Austin en avril 2017. Au total, ce sont 15 événements qui seront diffusés tout au long de l’année. Cette association marque l’engagement du réseau social en matière d‘eSport et lui offre une vitrine de premier plan. Du contenu hebdomadaire produit pour l’occasion montrera les coulisses et des focus sur les joueurs. Les programmes sont conçus comme de véritables émissions avec des résumés facilitant le suivi de la compétition pour les fans mais aussi pour les néophytes. Twitter met en avant un format proche de la production télévisuelle incluant des spots publicitaires calibrésEn tout, ce sont plus de 1500 heures de stream qui seront proposées sur esl.twitter.com, iem.twitter.com, et dreamhack.twitter.com.

twitter

L’eSport suscite de plus en plus d’intérêt, y compris auprès des annonceurs. Il s’installe peu à peu dans les médias et son succès ne semble pas près de retomber. Après Facebook, Twitter et même la chaîne Canal+, on peut s’attendre à ce qu’il soit encore plus visible et accessible au plus grand nombre.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -