Esport

Le week end du 26 et 27 novembre 2016 s’est déroulée la dixième édition du Toulouse Game Show (TGS). Nous vous avions présenté l’événement et nous y étions présents le Samedi à l’occasion du Challenge France remporté par Millenium. L’équipe ayant d’ailleurs déjà une place aux EUCS, la team LDLC est elle aussi qualifiée pour les Challenger Series Qualifier Mais hors de cette finale riche en émotions, cette journée a été l’occasion pour les fans d’univers imaginaires de venir se retrouver dans l’ambiance d’une convention qui sont rares dans le sud de la France. CONNECTESPORT y était pour vous et vous fait un bilan de la journée !

Une ambiance au rendez-vous

Comme toutes les conventions, l’ambiance est extrêmement importante et pour le moins particulière. Cosplay, animations, tout était au rendez-vous pour cette 10ème édition du TGS. Comme d’habitude, les stand de dédicaces étaient plein à craquer parfois plusieurs heures avant l’arrivée de la star concernée (MacGyver, on pense à toi). Parfois frustrantes, ces nombreuses heures d’attente se sont avérées payantes puisque les fans ont eu l’occasion de discuter avec les stars qui étaient très accessibles. Mais plus que les personnalités présentes sur place, on note surtout la quantité de personnes qui ont fait le déplacement pour assister au TGS. Comme chaque année, le TGS bat son record d’affluence, accueillant toujours plus de personnes différentes. Souvent des fans, parfois de « simples » curieux, le TGS rencontre un franc succès qui fait plaisir à voir pour tous les « geeks » qui voient enfin leur univers s’ouvrir au grand public.

Jack_Sparrow TGS

Rebelle TGSMais ce qui est le plus impressionnant pour quelqu’un qui est peu habitué à ce genre de convention, c’est la quantité de cosplays que l’on peut croiser. Souvent amateurs, ils n’en sont pas moins impressionnants et s’accompagnent parfois d’un jeu d’acteur particulièrement réussi de la part d’un cosplayer (Si tu me lis Jack Sparrow, je t’adore !). En plus des cosplays amateurs, nous avons aussi croisé des cosplayeurs plus expérimentés comme les membres de Winter Is Past, déjà présents lors de l’Occitan Championship. Comme depuis quelques années, ils tenaient un stand à thème, et nous vous laissons deviner celui de cette année ! Des cosplays toujours d’une qualité exceptionnelle qui ont attiré beaucoup de monde à leur stand !

Avec l’apparition du Challenge France au TGS, c’est naturellement que les Cosplay League of Legends se sont multipliés cette année. Entre le show cosplay organisé par la Lyon e-sport pour la finale et les cosplayeurs amateurs, l’univers du jeu était particulièrement bien représenté. De plus, un tournoi LAN de League of Legends était organisé par l’équipe du TGS, une raison supplémentaire pour les cosplayeurs de se motiver pour rester dans cet univers !

TGSHors des cosplays et des dédicaces, des animations étaient aussi organisées. On pense notamment aux jeux vidéos en libre accès avec par exemple l’occasion de tester la Réalité Virtuelle qui a attiré beaucoup de monde cette année, mais aussi Just Dance sur écran géant où les joueurs sont rejoints par des passants qui n’ont pas de manette, l’ambiance était présente dans le salon. Ceci a permis quelques moments épiques avec notamment des cosplayeurs qui dansaient sur « Happy » habillées en princesses Disney : un des moments mémorables que l’on ne peut voir qu’au TGS ! On notera aussi la présence de Kayane, championne de Street Fighterqui défiait les passants sur le stand de la dépêche du midi. De grands moment où les joueurs s’énervaient sur leur manette en se faisant battre par une Kayane d’un calme impérial.

TGS

Le Challenge France : une équipe de choc !

L’animation principale du Samedi après-midi était la finale du Challenge France. Au vu de l’affiche, l’événement a connu une affluence énorme pour une ambiance de folie ! Après le Show cosplay pour l’ouverture, nous avons eu droit à un concert avant de démarrer l’après-midi avec ZeratoR à l’animation ! Pour l’analyst Desk, on retrouve Doigby et Yellowstar tandis que l’équipe de cast se compose de DominGO, Tweekz, DrFeelGood et Imsofresh ! Les casters étaient très bon et ont réussi à nous faire vivre toute l’intensité des 3 parties de cette grande finale !

TGS

Mais plus que l’équipe de cast, c’est le public qu’il faut saluer. Comme à son habitude, le public français est présent et il le fait savoir, réagissant à TOUTES les actions, quelle que soit l’équipe qu’ils supportent ! La foule a passé tous les match à hurler pour chaque action, et à encore une fois mérité le titre de meilleur public eSport du monde !

Un bilan mitigé ?

Toutefois, malgré une bonne organisation et toutes les animations présentes, beaucoup d’habitués du TGS se plaignent sur la page facebook. On ne peut effectivement pas leur donner tort lorsqu’ils mentionnent la multiplication de boutiques dans le TGS qui vendent leurs articles parfois à des prix exorbitants. Il est vrai que le TGS ressemblait moins à un supermarché geek il y à quelques années, mais est-ce pour autant une mauvaise chose ? Certains déplorent aussi le fait que l’événement se veut plus grand public qu’avant, et qu’il attire donc des personnes qui ne sont pas du tout familières de ce genre de conventions. Bien sûr, c’est une bonne chose sur le papier, mais cela amène des critiques parfois très désagréables sur les cosplays qui ne choquent pourtant pas les habitués du TGS. Certaines personnes sont donc jugées sur des cosplays « trop dénudés » comme celui de LeBlanc ici, qui colle pourtant parfaitement avec le personnage et qui n’est pas vulgaire (ou bien moins que d’autres que l’on peut croiser dans ces conventions).

TGS

Certains d’entre-vous ont peut être déjà visité ce genre de conventions et ont un avis plus tranché sur la question. On vous laisse en discuter dans les commentaires !

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -