Webedia fait sa rentrée

Aujourd’hui, mardi 4 octobre 2016, Webedia faisait sa rentrée. Et quand Webedia fait sa rentrée, on peut dire qu’ils ne font pas semblant. En effet, lors d’une conférence regroupant la gratin de l’eSport français, diverses personnalités ont pris la parole à commencer par Marc Ladreit de Lacharrière, président Directeur Général de Fimalac. Par la suite, Véronique Morali, présidente du directoire Webedia, s’est également exprimée et Cédric Page, Directeur Général Gaming à Webedia, Fondateur de Millenium, a conclu cette introduction avant les différentes annonces.

ct6ggprwaaa2rcjMarc Ladreit de Lacharrière, président Directeur Général de Fimalac

Oxent rejoint Webedia

La première annonce a déjà sonné comme un coup de tonnerre. Oxent qui rejoint Webedia, cela implique l’absorption par le géant médiatique de l’ESWC mais aussi la plateforme d’organisation et gestion de tournoi Toornament.

eswc-logo-unglorious-gamerz1Créée en 2003 par Matthieu Dallon, l’ESWC a de son nom (Electronic Sports World Cup) des allures de championnat du monde des jeux vidéos. Cet événement fait figure de pionnier de l’eSport dans sa notion de spectacle avec des matchs joués sur scène face au public et retransmis en direct et en plusieurs langues.

“L’ESWC est fondé sur l’organisation de tournois de jeux vidéo rassemblant les meilleurs du monde et leurs fans dans le cadre de compétitions conçues comme de véritables spectacles.”

Webedia

Mais depuis quelques années cet événement est en perte de vitesse et de visibilité face à d’autres événements et/ou jeux comme League of Legends avec Riot ou les événements organisés par l’ESL. Webedia par ce rachat souhaite redonner les moyens à l’ESWC de redevenir l’événement majeur mondial de l’eSport.

1443102764-8051-cardDe plus Oxent est le détenteur de la plateforme de gestion de tournois Toornament qui, à ce jour, est majoritairement utilisée lors de tournois à grande échelle. Webedia récupère donc également cet outil.

BangBang Management

Autre investissement de Webedia mais celui-ci ne serait pas un rachat. Webedia serait “simplement” en partenariat avec BangBang Management.

Lire aussi :  Découvrez les lauréats des Esports Awards 2019

sans-titre

Peu connu du grand public, BangBang Management est pourtant bien implanté dans le milieu de l’eSport et de Youtube en France. Fondé en 2012 par Sasha Brodowski, BangBang Management est une agence marketing esportive. Comme pour les sportifs de haut niveau, l’entreprise guide les jeunes talents à faire les bons choix de carrière et les libèrent de certaines tâches administratives. BangBang management a un rôle d’accompagnateur et d’administrateur auprès de leurs prestataires.

Parmi les noms les plus connus faisant appel à leurs services, on compte un certain Yellowstar mais aussi Domingo et Hans Sama parmi tant d’autres. Dans une optique de développement de l’eSport, Webedia a besoin de faire appel à ce genre de service et fait donc confiance à l’excellence française dans ce domaine.

Un partenariat avec le PSG

ct6pi6iwyaal9gqEgalement annoncé en fin de conférence, Webedia et le PSG se sont associés pour que le club parisien se lance dans l’eSport. Rumeur depuis plusieurs semaines, c’est désormais officiel et le Paris Saint Germain prend le pas des nombreux clubs européens dans la course à l’eSport.

On sait par avance que le club va investir très fortement dans différents domaines de l’eSport. Par conséquent une question légitime se pose : est-ce que Millenium va devenir un vivier de talents pour le PSG ? Cette question a reçu la réponse suivante :

“non, les structures seront indépendantes”

Cela sera difficile à vérifier et certainement difficilement applicable. Cela pourrait devenir une situation complexe à gérer pour Webedia entre sa structure et sa structure associée. Et si les structures restent bien indépendantes, en terme de poids, le PSG devrait clairement pouvoir surpasser Millenium. En revanche, Millenium a pour elle l’expérience du milieu, les premières expériences d’équipes issues du monde du sport traditionnel ayant toutes été un échec jusqu’à présent.

Lire aussi :  ZeratoR dévoile le Game Pass Challenge, une nouvelle compétition esport en partenariat avec Xbox !

En revanche, aucun détail des objectifs n’ont été annoncés. Le club proposera une conférence de presse d’ici la fin du mois d’octobre pour exposer les différents objectifs du club.

Situation de monopole ?

Faisons un bref bilan de la situation. Webedia détient maintenant Millénium et Oxent, a un partenariat (ou prise de parts) dans BangBang Management et a conclu un accord avec le PSG (image médiatique géante dans le sport traditionnel en France) pour leur développement dans l’eSport.

Explicitons plus concrètement la situation mais vous voyez certainement déjà où nous voulons en venir. Webedia dispose d’équipes, de gestion de ressources humaines, d’organisateurs de tournois, d’outils de gestion de tournois, d’un lieu d’organisation (eSport Arena) et d’un pouvoir médiatique conséquent.

Désormais Webedia est à la fois créateur, acteur et diffuseur majoritaire de l’eSport en France. Certains considèrent que Webedia détiendrait autour de 75% de l’eSport français à travers ses divers rachats. Si d’un coté on pourrait se satisfaire d’un acteur puissant pour l’eSport, d’un autre on peut s’inquiéter de la méthode et des conséquences. Devant un tel regroupement sous une même égide et les moyens colossaux mis en place, il est impossible pour un autre acteur français de l’eSport d’exister. De fait, cette situation de monopole dans un domaine en pleine expansion pourrait à court terme limiter son développement. Il a été prouvé que peu importe le domaine d’activité, le manque de concurrence entraine un repos sur les acquis, un défaut d’innovation et donc à long terme un effondrement.

Finalement, Webedia souhaite-t-il réellement développer l’eSport français ou sont-ils dans une réflexion purement marketing et financière en asseyant leur domination dans un domaine d’activité dont les revenus globaux croissent autour de 30% par an.

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.