Esport

Après 7 ans d’activité, la structure danoise Copenhagen Wolves a mis fin à ses activités. Créé en 2009 cette dernière a été durant des années une structure professionnelle reconnue notamment sur League of Legends.

Copenhagen Wolves

La raison de cette cessation d’activité relève d’un manque de temps pour les deux dirigeants étant également engagé auprès de Ninja in Pyjamas et Astralis comme ils l’explique sur leur site.

« With both owners of the company fully engaged in other projects, Diglife with Ninjas in Pyjamas and me personally with Astralis, this decision seems to be the only one that really makes sense. »

Bien évidemment c’est un déchirement pour eux qui auraient aimé continuer l’aventure mais ce n’était plus gérable et sans doute que les contre performances de ces derniers temps n’ont pas aidé à ce maintien.

Une structure compétitive et formatrice

Bien que ces derniers mois ont été très compliqués pour les loups de Copenhague, il ne faut pas oublier que cette structure a été une des plus compétitive de la scène scène eSport et surtout un vivier de talent reconnus et aujourd’hui parmi les meilleurs.

Concernant Hearthstone Copenhagen Woves a compté dans ses rangs des joueurs comme Firebat ou encore Cupcake avec le succès qu’on leur connait aujourd’hui. Sur Counter Strike, ils ont remporté plusieurs tournois minor, le dernier en date étant le Game On King of the Hill – Finals du 28 avril 2016. L’équipe est donc restée compétitive jusqu’à la fin.

Copenhagen WolvesConcernant League of Legends la fin d’activité a été plus douloureuse avec une relégation en Challenger Series et ayant échoué à se requalifier en LCS face aux Giants. L’équipe LoL de la structure danoise a toujours été une équipe de bas de classement ayant même par moment suscité l’amusement concernant ses performances. Elle a pourtant mis en avant des joueurs aujourd’hui d’un niveau mondial. Bjergsen, Forgiven, Amazing, et même Rekkles ont été des louveteaux et ont fait leur armes dans la structure danoise. Même s’il fut extrêmement critiqué en tant que joueur, Youngbuck, longtemps toplaner des Wolves, est aujourd’hui reconnu comme l’actuel meilleur coach des LCS EU avec Gamers 2. Tout ces noms qui vous font vibrer aujourd’hui sont passé et ont généralement démarré chez Copenhagen Wolves.
Ci-contre au premier plan de gauche à droite Forg1ven, Youngbuck et Amazing.

Même si elle n’a jamais remporté de grands titres la structure Copenhagen Wolves va nous manquer. Elle était un véritable nid à talents. Ces « petites » structures sont nécessaires pour former les futurs grands talents. Sans équipes comme celle des wolves il y aurait un gouffre considérable entre le niveau amateur et le niveau pro. De plus la transition entre ces deux étapes serait encore plus compliqué.

On peut donc souhaiter le meilleur à tous ceux qui ont participer au projet Copenhagen Wolves jusqu’au dernier moment.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -