Counter Strike

Après s’être débarrassés avec difficulté de Vitality et Faze dans le loser bracket, G2 Esports a retrouvé Astralis en grande finale de l’ESL One Road to Rio. Un BO5 expéditif, achevé 3-0 en un peu plus d’une heure par des Astralis au meilleur de leur forme.

astralis gla1ve
(© HLTV)

Après avoir éliminé ses deux homologues français, Heretics et Vitality, les derniers représentants de l’Hexagone G2 Esports avaient filé en finale du loser bracket, où ils rencontraient FaZe Clan. Un BO3 remporté lui aussi dans la douleur, mais qui avait au moins le privilège celui-là de les envoyer en grande finale face à Astralis.

Le roster danois partait avec une map d’avance, après avoir fait office de rouleau compresseur dans le winner bracket. Un avantage qui n’a fait qu’écourter encore plus la rencontre, lors de laquelle les G2 se sont faits sévèrement sanctionner par l’équipe menée par Lukas « Gla1ve » Egholm Rossander. Un 3-0 expéditif (16-6 ; 16-2) qui a laissé un goût d’inachevé aux G2.

L’ogre Astralis n’a pas usurpé son titre pendant la soirée, et s’impose comme la première équipe européenne au classement par points RMR pour le Major de Rio. Stratégiquement, l’organisation a été une des premières équipes de CS:GO a faire le choix d’un roster de six, puis sept joueurs. Une stratégie révélée par les recrutements d’Es3tag et JUGi.

L’équipe est restée invaincue lors des playoffs, et n’avait échoué que lors d’un BO face à Fnatic en phase de poules. L’équipe n’avait dû se contenter que de troisième places en 2020, notamment lors de la saison 11 de la Pro League et des IEM. Ce premier titre de l’année leur permet de renouer le temps d’un tournoi avec leur suprématie de 2018 et 2019.

Heretics, Vitality et G2 pour l’instant qualifiées pour le Major

La France était représentée par trois équipes à l’ESL One Road to Rio. Chacune ont prouvé à leur façon qu’elles avaient toute leur place dans l’écosystème professionnel de CS, mention spéciale pour Team Heretics, que beaucoup n’attendaient pas à ce niveau. Ils valident un top 6, Vitality un top 4 et G2 une seconde place.

Ces bons résultats leur permettent d’être toutes qualifiées pour le premier Major de l’année. Il reste encore deux tournois à disputer avant que le classement ne soit définitivement clôt et que toutes les places ne soient attribuées pour le tournoi signé Valve.

G2 et Vitality sont deuxièmes et troisièmes du classement et devront s’acharner pour conserver ces places pour espérer se qualifier au tournoi Légendes. Heretics est pour l’instant placée septième, rang qui leur permet d’être qualifiée pour le tournoi Challengers.

Les équipes se préparent désormais pour la DreamHack Masters qui débute demain, mardi 19 mai. G2 est d’ailleurs placée dans le groupe d’Astralis, tandis que les Vitality devront une nouvelle fois affronter Ninjas in Pyjamas.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -