Counter Strike

Owen « oBo » Schlatter a décidé de retourner aux Etats-Unis avant le début des playoffs de la saison 12 de l’ESL Pro League. Complexity doit trouver de toute urgence un remplaçant avant le début de la compétition.

obo complexity gaming

Dans la conférence de presse organisée sur sa chaîne Twitch, Jason Lake, le CEO de Complexity Gaming a annoncé qu’Owen « oBo » Schlatter avait prévenu l’équipe de son souhait de rentrer aux Etats-Unis.

La décision aurait été prise par le jeune talent nord-américain il y a un peu plus de deux jours. Alors qu’il avait décidé de partir après les playoffs, il a finalement annoncé à son équipe son départ imminent. Complexity n’a apparemment pas eu son mot à dire dans l’histoire : en d’autres termes, le rifler a décidé de s’auto-bench de l’équipe et a pris son aller-simple pour l’Amérique du Nord.

Dans l’extrait isolé sur Youtube, Jason Lake a déclaré que Complexity tenterait de retrouver une équipe en NA pour Owen « oBo » Schlatter, dont la carrière sur CS:GO, déjà prometteuse, ne fait que commencer.

Une décision rapide, qui dans d’autres circonstances n’aurait eu pas d’effet indésirable. Sauf que Complexity s’est qualifiée pour les playoffs européens de la saison 12 de l’ESL Pro League, et doit disputer son match de quarts de finale contre ENCE le mardi 29 septembre.

L’équipe doit donc trouver un remplaçant à oBo dans les plus brefs délais. L’équipe a pu compter sur son coach Jamie « keita » Hall pour participer au Qualifier fermé de la DreamHack Open, malheureusement sans bon résultat (défaites contre sAw et SJ Gaming).

Complexity a terminé deuxième de son groupe (5-2), derrière Astralis (6-1). L’équipe n’a perdu que contre FaZe Clan et mousesports. L’arrivée d’un remplaçant, quel qu’il soit, va très certainement amoindrir les chances du roster de se qualifier pour la finale. En cas de victoire mardi, elle devra affronter Natus Vincere ou mousesports.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -