Counter Strike

L’ESL a décidé de bannir dead, HUNDEN et MechanoGun, trois coachs professionnels de CS:GO, après avoir eu confirmation que ces derniers ont utilisé délibérément un bug lors de compétitions officielles.

hunden csgo
HUNDEN, l’un des coachs mis en cause dans l’affaire des bugs

Le 31 août, l’organisateur de tournois ESL a fait part à la communauté de fans et aux acteurs professionnels de CS:GO de son investigation.

Les trois coachs Ricardo « dead » Sinigaglia (MIBR), Nicolai « HUNDEN » Petersen (Heroic) et Aleksandr « MechanoGun » Bogatiryev (Hard Legion) auraient délibérément utilisé un bug du jeu leur permettant d’être spectateur d’une partie et de fournir des informations à leurs joueurs.

Cette décision intervient le lendemain de la victoire d’Heroic face aux français de Team Vitality, lors de la finale de l’ESL One Cologne.

L’ESL a décidé d’appliquer les sanctions suivantes aux coachs et à leurs équipes respectives :

  • dead est banni en tant que joueur et coach des compétitions ESL et DreamHack pour une durée de six mois (il avait utilisé le bug sur un round d’une seule map lors de l’ESL One Road to Rio).
  • HUNDEN est banni en tant que joueur et coach des compétitions ESL et DreamHack pour une durée de douze mois (il avait utilisé le bug sur dix round d’une seule map lors de la DreamHack Masters Spring).
  • MechanoGun est banni en tant que joueur et coach des compétitions ESL et DreamHack pour une durée de vingt-quatre mois (il avait utilisé le bug sur six maps en trois match lors de l’ESL One Road to Rio).

Concernant leurs équipes :

  • Elles sont rétroactivement disqualifiés des tournois en question
  • Elles perdent tous les points de l’ESL Pro Tour remportés sur les tournois concernés
  • Elles perdent également le cashprize remporté lors de ces tournois

Les trois coachs ont été suspendus du roster actif par Heroic, MIBR et Hard Legion. L’Esports Integrity Coalition (ESIC), l’organisme juridique qui intervient auprès d’ESL, a déclaré que les preuves certifiant que les joueurs étaient au courant des pratiques de leurs coachs étaient insuffisantes.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -