Counter Strike

Les fans français ne pourront plus compter que sur G2 Esports pour la DreamHack Masters, la formation franco-serbe ayant réussi à se défaire de BIG pour se qualifier en grande finale. Les Vitality ont échoué face à leurs adversaires de toujours, les Ninjas in Pyjamas.

kennys g2 esports

Grosse journée pour les fans français de Counter Strike hier. Nos deux équipes Team Vitality et G2 Esports jouaient chacune un match décisif : possible qualification en finale pour G2 (un succès) et l’assurance de continuer à remonter le loser bracket pour les V (un échec).

C’est d’abord Vitality qui a enclenché les hostilités. Un 1578e match face aux Ninjas in Pyjamas (on abuse, mais c’était quand même leur 12e rencontre, dont 8 rien que pour ce début d’année 2020).

L’avantage était statistiquement pour les Vitality, qui avaient remporté six des dix dernières rencontres (on ne compte pas l’ex-aequo en phase de groupes). NiP et Vita, c’est toujours un combat de titan, les deux formations se rendant coup pour coup à chaque BO. On avait finit par prendre l’habitude de voir ces deux-là se renvoyer la balle, chacune gagnant et perdant à tour de rôle au gré des compétitions.

Malgré un pistol round et un ace de la part du génie ZywOo, Mirage tourna très vite au fiasco pour les Vitality, NiP excellant sur leur pick (16-5). L’équipe menée par apEX repris l’ascendant sur Nuke (16-3). Une balle partout, dont l’issue se décida sur Inferno. Un dernier match serré entre les deux rivales, qui se clôtura par une victoire des Ninjas.

Ils continuent leur parcours en loser bracket, et affronteront FaZe Clan aujourd’hui à 17h50. Vitality termine ici son parcours. L’équipe en profitera pour se reposer avant la prochaine échéance.

Triomphe de G2 face aux BIG

Après avoir envoyé en loser bracket la première équipe mondiale, Natus Vincere, les G2 affrontaient hier les allemands de BIG, l’équipe invaincue du groupe B (dont faisaient pourtant partie Complexity, mousesports et MAD Lions).

Les deux équipes étaient à égalité parfaite (5 victoires chacune en 10 rencontres sur plusieurs années). C’était la première fois que les G2 affrontaient la nouvelle formation des BIG, qui ont recruté les allemands Florian « syrsoN » Rische et Nils « k1to » Gruhne en début d’année.

Pick de Nuke pour BIG, Dust2 pour G2. Coup du sort pour les deux équipes, chacune perdant lamentablement sur sa map de choix (16-5 pour G2 sur Nuke, 16-6 pour BIG sur Dust2). Mirage s’occupera de déterminer le gagnant du BO3 : une victoire sans détour de G2 16 à 7.

L’équipe menée par nexa file tout droit en grande finale de la DreamHack Masters Spring 2020, et part avec un point d’avance sur sa future adversaire.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -