Counter Strike

MIBR a décidé de se séparer de deux de leurs joueurs : Fernando « fer » Alvarenga et Epitácio « TACO » de Melo ainsi que de leur coach Ricardo « dead » Sinigaglia. Gabriel « FalleN » Toledo a contesté cette décision et s’est retiré du roster.

taco mibr

Depuis plusieurs semaines – voire mois – les critiques fusent en direction de MIBR. En cause ? Les résultats jugés déplorables de la line-up, qui dispose d’une fanbase brésilienne qui sait se faire entendre sur les réseaux sociaux.

Fin août, le roster devient la risée des fans après leur défaite contre l’équipe des Wisła Kraków – qui était très loin d’avoir le niveau des MIBR – lors du tournoi Nine to Five #3. L’organisation subit aussi de plein fouet la récente affaire du bug dans laquelle leur coach Ricardo « dead » Sinigaglia a été impliqué et qui a été banni par l’ESL pour une durée de six mois.

MIBR a donc décidé de restructurer son roster pour la saison compétitive de Counter Strike. Fernando « fer » Alvarenga et Epitácio « TACO » de Melo ont été remerciés, comme le coach Ricardo « dead » Sinigaglia.

La décision n’a pas été digérée par une partie de l’équipe, dont Gabriel « ⁠FalleN⁠ » Toledo, qui a décidé de se placer sur le banc des remplaçants. Le capitaine et in-game leader de l’équipe Vito « kNgV » Giuseppe s’est fendu d’un tweet où il déclare ne pas être d’accord avec la décision de la structure.

MIBR doit recomposer une équipe pour la prochaine saison de Flashpoint et les IEM New York. D’ici là, ils devront oeuvrer avec les critiques des joueurs restants dans la line-up et celle des fans. La tâche s’annonce ardue pour toutes ces raisons, et il est probable que l’équipe y perde plus dans toute l’histoire.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -