Counter Strike

Après une domination sans partage et un titre de champion de France lors de l’ESL Championnat National, les français de Team Heretics ont remporté hier l’ESL European Championship face aux allemands de Sprout.

team heretics esl european championship
Les champions d’Europe sont français ! (© ESL)

Rien ne semble arrêter les Team Heretics ! Reconsolidée en début d’année avec les recrutements de Alexandre « xms » Forté puis de Nabil « Nivera » Benrlitom, l’équipe a enchaîné les compétitions nationales et internationales – parfois en même temps !

Team Heretics surclasse ses opposants en France et en Europe

En Hexagone, l’équipe menée par Lucas « Lucky » Chastang a dominé la compétition de l’ESL Championnat National, ne perdant que contre les LDLC en phase de groupes (13 victoires pour une seule défaite). Un parcours exceptionnel qui se clôturera par une victoire sans partage en grande finale face à The Dice (16-4 ; 16-2).

Sacrés champions de France, les Heretics ont pu obtenir leur seed pour l’ESL European Championship – et aussi pour la DreamHack Open Summer et l’ESEA !

Une semaine de préparation pour l’équipe, qui en avait vu des vertes et des pas mûres à force d’affronter les meilleures équipes du monde et le sub/top français et international.

Après s’être débarrassés des belges de Tenerife Titans et des polonais d’AGO, nos français ont rencontré l’équipe allemande Sprout en grande finale. Fabien « kioShiMa » Fiey et ses compères ont laissé la première map Inferno à leurs adversaires (6-16), avant de remonter la pente pour s’imposer 3 à 1 ! (16-12 ; 16-10 ; 16-10).

Désormais champions de France et champions d’Europe du circuit ESL, Team Heretics est l’une des trois grandes équipes françaises à suivre (avec G2 Esports et Team Vitality).

En avril et mai dernier, l’équipe s’était déjà révélée aux yeux des viewers internationaux en disputant l’ESL One Road to Rio et le BLAST Rising. Leurs victoires face à ENCE et Dignitas, et un match perdu – mais accroché – face à Fnatic leur avait permis de se qualifier aux playoffs de la compétition du Road to Rio. Une sixième place au classement – après une défaite fratricide contre G2 – qui leur permet d’être pour l’instant qualifiés au Major de Rio !

Prochaine grande échéance : le CS_Summit 6 qui se déroulera du 22 juin au 5 juillet, et qui sera le prochain tournoi Regional Major Ranking. L’équipe devra continuer sur la bonne voie pour conserver sa place dans le classement de l’ESL et ainsi gagner son ticket pour le Major de Rio.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -