Counter Strike

En ressortant vainqueur de son groupe aux IEM, Team Vitality a amassé assez de points au classement RMR pour valider sa qualification au PGL Major de Stockholm, qui débutera fin octobre.

team vitality qualifiee pour le major
(Team Vitality)

La qualification aux playoffs des IEM Fall d’Europe n’était qu’une formalité : ce qui se jouait réellement dans l’esprit des joueurs et des gérants de clubs, c’était la qualification au PGL Major de Stockholm.

En remportant ce dimanche leur match contre Dignitas, les abeilles de Team Vitality ont assuré leur ticket pour le Major – et accessoirement leur qualification pour les playoffs des IEM où ils affronteront ce jeudi les Copenhagen Flames en quarts de finale.

Les abeilles au Major

Sur les onze slots disponibles pour l’Europe, cinq sont désormais occupés par les meilleures équipes européennes. Dans l’ordre, G2 Esports (3046 points), Ninjas in Pyjamas (2894 points), Team Vitality (2886 points), Astralis (2430 points) et Heroic (1660 points).

Les Vitality doivent absolument conserver leur troisième place au classement pour rester qualifiée en tant que Légende au Major – le dernier stage avant les playoffs, ce qui leur éviterait de jouer en amont le Challenger Stage.

Le PGL Major de Stockholm débutera le 26 octobre prochain et se clôturera le 7 novembre. Il se tiendra en physique à l’Avicii Arena à Stockholm, en Suède et allouera un cashprize de deux millions de dollars. Il sacrera la meilleure équipe de CS:GO de l’année 2021.

Les trois derniers Major ont été remportés par Astralis, à une époque où la formation danoise était considérée comme la meilleur du monde. Vu le niveau affiché par l’équipe ces derniers mois – qui s’explique en partie par le départ de Dev1ce pour NiP – tout reste possible pour les équipes qualifiées au Major.

Fin de parcours pour les français de Double Poney

Ce week-end a aussi marqué la fin du parcours des français de Double Poney, qui avaient pourtant bien débuté leur phase de groupes en remportant leurs matchs contre Skade et Fnatic. Malheureusement, leurs défaites consécutives, parfois serrées, ont achevé tout espoir de qualification en playoffs et au Major de Stockholm.

Malgré ces derniers bons résultats, l’équipe reste indépendante, aucun club n’ayant décidément fait le pari d’accueillir ces joueurs français d’exception.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -