Counter Strike

Le tournoi de qualifications du prochain Major de Valve a eu lieu. Jusqu’au 18 décembre, il a permis de connaître les 8 derniers participants à ce tournoi de prestige.

bandeau-major-atlanta

GODSENT fait ses preuves

Trois matchs, et c’était la qualification. GODSENT l’a fait avec brio puisqu’il s’agit de la première équipe à se qualifier pour l’ELEAGUE Major. En effet, c’est un sans faute que les légendes suédoises ont accompli, passant G2 16-11 sur Overpass. Pour continuer sur cette voie, ils gagnent leur match contre Dignitas sur Mirage par le même score, grâce à un très bon CT-side. Enfin, et comme le proverbe dit « jamais 2 sans 3 », GODSENT remporte son dernier match 16-11 contre HellRaisers, décrochant leur billet pour l’ELEAGUE Major.

Sans montrer de très grandes performances, GODSENT a donc gagné sa place pour le prochain tournoi d’envergure mondiale. Si l’on se demandait plus tôt dans l’année s’ils en étaient capables, les Suédois nous ont montrés que oui. Maintenant, il leur restera à passer la phase de groupe du Major, ce qui n’est pas une petite entreprise. Notons enfin que leur qualification n’a pas entraîné la sortie d’aucune équipe, aucune n’ayant trois défaites.

Après que GODSENT se soit qualifiée assez aisément pour l’ELEAGUE Major, on apprenait la sortie du tournoi d’une des équipes en lice. En effet, l’un des duels décisifs opposait Cloud9 à Renegades. Retour sur le parcours de l’éliminé.

Les Australiens en peine

Ce duel entre Cloud9 et Renegades était important puisque les deux équipes étaient à 0-2 et que trois défaites étaient éliminatoires. Ce sont les Nord-américains qui s’imposent sur le score de 16-9 sur Mirage. Renegades n’a pourtant pas déméritée puisque l’équipe perd son premier match contre NiP 16-9 sur Dust2. Ensuite, les australiens rejouent cette même map pour s’incliner 19-16 contre CLG, équipe très peu attendue. Finalement, c’est déçue que l’équipe quitte la scène du Turner Studios d’Atlanta, puisque son dernier résultat était une finale perdue contre Gambit à la DreamHack Winter.

Des résultats attendus

Le premier de ces résultats était la qualification de FaZe Clan aux dépends de l’équipe Immortals. L’équipe européenne repousse la qualification des brésiliens en s’imposant 16-11 sur Mirage, après s’être fait un peu peur sur la fin du premier side. FaZe avait, au cours du premier round, battu Cloud9 sur cette même map en Overtime, 19-17. Par la suite, c’est Optic qui a fait les frais de la réussite de FaZe s’inclinant eux aussi 16-11 sur Overpass. FaZe a donc confirmé sa forme en se qualifiant pour l’ELEAGUE Major.

Si un qualifié est révélé, il est souvent suivi d’une élimination. En effet, trois défaites sont éliminatoires et Team Spirit a malheureusement encaissé sa dernière. L’équipe russe était loin d’être favorite et s’est faite battre successivement par Dignitas 16-11 sur Mirage, 16-5 par Mousesports sur Dust2 et finalement par EnVyUs, 16-2 sur cette même map. Il ne reste donc plus que 6 places pour l’ELEAGUE Major et encore 12 équipes en lice.

Deux nouvelles équipes, Optic et Dignitas, se sont qualifiées pour l’ELEAGUE Major après un parcours un peu plus difficile que pour les précédentes qualifiées. De plus, une troisième équipe vient de se faire sortir. Il ne reste donc plus que 4 places pour l’ELEAGUE Major.

Une qualification ardue

Si ces deux équipes étaient favorites pour se qualifier, leur parcours fut difficile pour gagner 3 fois. En effet, Optic s’est d’abord logiquement imposée face à Tyloo 16-9 sur Overpass avant de fléchir face à FaZe avec un 16-11 sur cette même map. Une troisième fois, les Nord-américains jouent Overpass pour continuer le tournoi et remportent la map 16-9 face à NiP. Pour finir, Optic vainc HellRaisers 16-10 sur Train, map qui a fait le succès de cette équipe plus tôt dans la saison.

La quatrième équipe qualifiée pour l’ELEAGUE Major est Dignitas qui vient de récupérer Emil ‘Magiskb0Y’ Rief. Les danois ont eu exactement le même parcours qu’Optic : ils gagnent le match d’ouverture du qualifier 16-11 sur Mirage face à Team Spirit avant de perdre contre GODSENT sur la même map et le même score. Leur remontée commence donc par leur victoire face CLG 16-9 sur Mirage. Finalement, Dignitas défait G2 sur Nuke, 16-9 pour gagner leur ticket pour l’ELEAGUE Major.

Des Chinois toujours en peine

La troisième équipe éliminée est Tyloo, venue tout droit de la Chine. L’équipe au dragon avait ouvert son tournoi avec une défaite contre Optic 16-9 sur Overpass. Ensuite, ils défont Cloud9 16-11 sur Mirage avant de retomber, face à Mousesports cette fois, sur le score de 16-3 sur Train. Enfin, et pour clore leur tournoi, c’est EnVyUs qui bat Tyloo sur Dust2, sur le score de 16-9.

Les derniers matchs  de l’ELEAGUE Major Qualifier furent plein de suspense puisqu’ils nous ont réservé des qualifiés plus ou moins attendus ainsi qu’une véritable surprise en l’élimination de NiP.

Des qualifiés plus ou moins attendus

Nos quatre derniers qualifiés sont tous européens. En effet, l’équipe allemande de Mousesports, les Français de G2 et d’EnVyUs ainsi que la structure ukrainienne HellRaisers sont les ultimes qualifiées pour l’ELEAGUE Major de janvier. Pour les trois dernières citées, cette qualification s’est faite le dernier jour, alors que toutes les équipes avaient un score de 2-2. La plus dure des qualifications fut celle de G2 qui batailla jusqu’en Overtime pour vaincre Immortals 19-17.

Une élimination surprise

Tout porte à croire que Vega Squadron avait parfaitement étudié leurs adversaires. 16-2 pour l’équipe russe, c’est le score final sur Cache face à NiP. Résultat que même Christopher ‘GeT_RiGhT’ Alesund ne peut expliquer à ses fans. C’est une défaite d’ampleur pour les Suédois qui encaissent leur pire défaite depuis mai 2015. Au registre des défaites, on enregistre aussi celles de Cloud9 et Immortals qui ne participeront pas à l’ELEAGUE Major.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -