Counter Strike
[nextpage title= »Finale »]

L’ELEAGUE S2 est terminée !!! Elle vient de sacrer un nouveau champion, l’équipe nord-américaine Optic Gaming. Revenons sur la finale qui l’opposa à Astralis, un duel assez inattendu.

eleague-season-1-small

Une ascension exemplaire

Comment ne pas être étonné de ce qui vient de se passer ? Après être passée sur les Polonais de Virtus.Pro, Optic Gaming a écrasé FaZe Clan en demie-finale. Enfin, la finale les opposait aux Danois d’Astralis. Eux aussi n’étaient pas attendu : ils ont battu NiP sur le fil. Ensuite, ils ont créé  la surprise en éliminant SK Gaming. Finalement, ils ont atteint une finale de tournoi majeur sous le nom d’Astralis.

arbre-eleague-s2

Une finale accrochée

astralos-eleagueAinsi donc nous voici le samedi 3 décembre 2016 à 22h. Optic contre Astralis, qui aurait pu prédire une telle finale ? Elle a tenu toutes ses promesses : 3 maps, beaucoup de kills et de clutch. La première fut Train, gros pick pour les 2 équipes. Et c’est Astralis qui s’imposa, grâce à un très bon T-side. A la mi-temps, les Danois menaient 11-4. Optic n’a jamais pu revenir dans la partie et a dû laisser la map. Ensuite, les 2 équipes ont joué sur Cobblestone. Ici, la domination d’Optic fut sans partage. Une fois n’est pas coutume, c’est le T-side des américains qui leur permet de prendre de l’avance. Sans volonté de partager, ils finissent avec une très grande avance (16-6). Cette carte met à égalité les 2 équipes et demande donc une ultime confrontation sur Overpass. Ici, un seul round les sépare à la mi-temps. mais Optic surfent sur la vague de leur précédente victoire. Ils finissent par remporter la carte, le titre de l’ELEAGUE S2 et 400 000$.

optic-eleague-trophee

Si les américiains d’Optic Gaming gagnent ce tournoi, ils le font avec la manière. En effet, ils ne perdent qu’une map sur les 7 qu’ils ont jouées. Mais l’élément clé de la finale fut sans doute Keith ‘NAF’ Markovic. Il n’y a qu’à voir ses stats : 78 kills pour 45 morts et un ADR à 104.1 en 3 maps !!! Tout simplement magistral, comme cette preuve que la scène nord-américaine a de beaux jours devant elle.

[nextpage title= »Demi-finales »]

Avant-dernière étape de l’ELEAGUE S2, les demi-finales se sont tenues dans la nuit du 2 au 3 décembre. Astralis s’est frotté à SK Gaming tandis que FaZe affrontait Optic Gaming. Faisons ensemble un petit topo de ces deux matchs avant la finale, le 3 décembre à 21h.

La fin d’un autre domination

astralis-eleagueAprès que FaZe a mis fin au très bon tournoi de Virtus.Pro en quart de finale, c’est à Astralis de défaire les favoris, SK Gaming. Et de quelle manière !!! Les Danois ne se contentent pas de gagner, ils mettent 2-0. Et ce, sur des maps qui n’étaient pas les pires de SK. Overpass fut la première map et le pick d’Astralis. La première moitié mettait ces derniers sur le T-side. Astralis s’en sort bien, prenant 7 rounds et une position neutre pour la suite de la game. Mais c’est leur CT-side qui fut très bon, ne laissant que 3 rounds à SK avant de s’imposer sur le score de 16-11. Il faut rappeler que c’est sur cette map que les Danois avaient vaincu les Brésiliens en phase de groupe de cette même ELEAGUE. Cela confirme la bonne forme de cette équipe sur cette map. Le pick SK et map n°2 était Train. Que dire de SK sur Train, si ce n’est qu’ils sont les maîtres de cette carte. 17 victoires de rang, soit une invincibilité depuis mai, avec des victoires effrayantes comme le 16-0 sur G2 en quart de finale de l’EPICENTER Moscou. Et là surprise. En effet, Astralis prend rien de moins que 12 rounds sur le CT-side. Cela a mis à mal la domination SK qui, même en prenant 9 rounds en changeant de side, ne peut lutter contre cette avance confortable. 16-12 score final, et 2-0, propulsant enfin Astralis en finale d’un tournoi de grande ampleur, l’ELEAGUE S2.

Un autre finaliste inattendu

optic-eleagu La deuxième demi-finale opposait Optic Gaming à FaZe Clan. De fait, deux challengers au titre s’affrontaient pour la chance de décrocher le trophée de l’ELEAGUE. De ce match, aucun pronostic ne pouvait s’établir puis qu’aucune des 2 line-up actuelles ne se sont jamais affrontées. La première map a été Train, le pick d’Optic. Et comme le match d’avant, ce fut un bain de sang. En effet, contre Mousesports, les Américains avaient gagné 16-7. Ici, même scénario, si ce n’est que FaZe a été moins combatif encore puisqu’ils ne prennent que 3 rounds. Le T-side d’Optic est actuellement ce qui se fait de mieux sur cette map. Le pick FaZe, Overpass, avait donc intérêt pour cette dernière a être solide. Une nouvelle fois, le consortium européen n’a pu lutter contre la domination de l’équipe estampillée OG : 16-12 obtenue notamment grâce à une défense efficace. 2-0 pour les Américains et ils se qualifient de manière inattendue pour la finale de l’ELEAGUE S2.

Pour achever cette partie, il faut remarquer qu’une nouvelle fois, SK s’est encore classée dans le top 4 d’une compétition de grande envergure. Si sa conquête du titre semble stoppée par de nombreuses équipes, sa domination sur le classement mondial n’en reste pas moins impressionnante.

[nextpage title= »Quarts de finale »]Nos 4 demis-finalistes de cette ELEAGUE Saison 2 sont maintenant connus. SK Gaming, Astralis, Optic Gaming et FaZe ont remporté  avec brio leurs matchs et sont en passe de parvenir à la finale. Retour sur ces quatre matchs intenses et importants en cette fin d’année 2016.

ELEAGUE Saison 2

Quarts de finale

Une intensité au rendez-vous

SK Gaming ELEAGUE Saison 2Le premier quart de finale opposait Dignitas à SK Gaming. L’équipe numéro 1 mondial a dû faire appel à une 3e map pour sortir vainqueur. Cet affrontement n’a laissé personne de marbre tant il était beau. Les Danois n’ont pu lutter sur Dust 2, l’une des maps favorites de SK. S’ils s’inclinent 16-6, leur rage de vaincre n’a rien perdu de sa superbe entre les games. En effet, Mirage a été jouée ensuite, et a vu la victoire le Dignitas sur le score assourdissant de 16-4. La surprise fut Emil ‘Magiskb0Y’ Reif qui a joué la majorité des rounds T-side avec le SG553. Très rarement usité au cours du reste de l’année, cette arme a pourtant brillé entre ses mains puisqu’il finit la partie avec 19 kills et 109.6 d’ADR. Enfin, la dernière game, Overpass, fut accrochée du début à la fin : Gabriel ‘Fallen’ Toledo et Lincoln ‘fnx’ Lau ont dû sortir le grand jeu pour éclipser Dignitas. 16-14 pour SK, tel est le score final qui amène les Brésiliens en demie-finale.

ELEAGUE Saison 2Le même jour, Astralis et NiP se sont affrontés dans un duel nordique de haute volée. D’entrée, le match a répondu aux attentes : si Christopher ‘GeT_RiGhT’ Alesund a sauvé le premier round avec 3 kills, l’équipe Astralis s’est vite reprise et remporte l’eco-round de belle manière, aux Deagles. Finalement, Cobblestone, première map jouée, va pour NiP en s’imposant sur le score de 16-13. Train a suivi à la faveur d’Astralis. Ce fut un massacre : 16-2 pour les Danois, avec 3 joueurs à plus de 10 kills de différence (différence tués/morts). Il est clair qu’Astralis a su utiliser cette victoire. En effet, la dernière map est allée aux Danois. Overpass a été le théâtre d’une très belle performance de Marcus ‘Kjaerbye’ Kjaerbye. 16-10 et Astralis se retrouve propulsée en demi-finale de l’ELEAGUE Saison 2 face à SK.

De la résilience et des surprises

ELEAGUE Saison 2Au soir du 1er décembre se sont joués les 2 derniers quarts. En effet, Mousesports a opposé ses compétences à celles d’Optic Gaming. Ces équipes sont à la recherche de résultats. Optic, en effet, ne s’est pas qualifiée pour les phases finales de la DreamHack Winter. De son côté, Mousesports reste sur une dernière place à l’IEM Oakland et  une 7e aux ECS S2. Ce match avait donc un goût particulier. Mais il fut vite plié : 2-0 pour Optic, sans trop de difficultés. En effet, Train a clairement favorisé les Américains qui la remportent 16-7 grâce à un très bon T-side. Cache a vite suivi et s’est achevée avec le même vainqueur. Cette fois, le score fut légèrement plus serré : 16-11. Ce qu’il faut retenir de ce match, c’est que la structure allemande doit modifier les rôles de ses joueurs, sans nécessairement effectuer de transferts. Pour Optic en revanche, il faut se tourner vers le futur (3/12 à 01h) et se concentrer pour la demi-finale. L’élévation du niveau sera nécessaire pour battre un autre « gros ».

ELEAGUE Saison 2Enfin, Virtus.Pro affrontait FaZe. Quoi de plus excitant pour conclure une soirée déjà riche en rebondissements. Tendu jusqu’au bout, la première map a vu les champions de la première saison de l’ELEAGUE se jouer de FaZe. Nuke finit sur le score de 16-4 pour les polonais. Mais depuis l’arrivée de Finn ‘karrigan’ Andersen, la structure multinationale ne présente plus le même visage. En effet, les ressources dont elle dispose pour remonter des games sont plus grandes, mieux constituées. Ainsi, Overpass permet à FaZe d’égaliser la série, remportant la map sur le score de 16-10. Il nous faut donc assister à une map finale. Au vu des précédents, ça n’est clairement pas un souci. Mais ici s’arrête la domination de VP : battu 16-14 par FaZe, l’équipe polonaise ne pourra pas défendre son titre contre Optic en demie-finale de l’ELEAGUE.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -