Counter Strike

Hello tout le monde ! Après une semaine à Las Vegas pour les Dreamhack Masters, nos équipes européennes ont joué la deuxième semaine de l’ESL Pro League. Retour sur comment cela s’est passé.

[bandeau-csgo][/bandeau-csgo]

Un retour de Las Vegas difficile

C’est par un communiqué paru mercredi sur le site officiel de l’ESL Pro League, que nous avons appris que les matchs des équipes Virtus.Pro, Natus Vincere et Ninjas in Pyjamas seront reportés à une date ultérieure par l’ESL. En effet, ces trois équipes ont fait une demande auprès de l’organisation afin de décaler des matchs. Certains de leurs joueurs se trouvant encore à Las Vegas. Le fait est qu’un tel décalage n’est normalement pas possible. Il a été classé comme « circonstance exceptionnelle » le fait que ces joueurs soient bloqués à Las Vegas. Vu qu’ils ne pouvaient pas être présents à temps pour leur matchs, l’ESL a décidé de décaler les matchs Natus Vincere – North, NiP – Fnatic et Virtus.Pro – Hellraisers.

[tweet https://twitter.com/fribergCS/status/834368336179949568]

Dans les joueurs bloqués à Vegas, nous retrouvons notamment Ladislav « GuardiaN » Kovács de chez Natus Vincere et Adam « friberg » Friberg de chez Ninjas in Pyjamas. Mais aussi Pala « Mantrousse » Gilroy Sen, reporter de la DH Las Vegas. Ce dernier indique sur Twitter qu’ils ont dû attendre pas moins de 30 h avant que la compagnie aérienne ne puisse les faire rejoindre le vieux continent.

Une semaine mitigée pour les Français

La première équipe française à être entrée en piste fut EnVyUs et malgré une première map remportée 16-10, les joueurs d’Vincent « Happy » Cervoni Schopenhauer n’ont pas réussi à battre Hellraisers sur la deuxième map de ce BO2. Ce BO2 est sans doute révélateur d’une chose chez les Boys in Blue. Si Adil « ScreaM » Benrlitom n’est pas dans un grand match, l’équipe n’est pas la même. Alors est-ce juste une coïncidence ou un fait avéré, laissons le temps nous le dire. Deuxième équipe à avoir joué cette semaine, LDLC, qui certes a perdu 3 matchs sur 4, mais a montré un niveau de jeu très prometteur. Avec notamment un match d’anthologie perdu au bout du troisième overtime face au vainqueur du dernier major Astralis.

Une très belle prestation d’ensemble, cette semaine, de la part de la jeune équipe française menée d’une main de maître par Kevin « Ex6TenZ » Droolans. Pour finir G2 Esports, qui avait un match à jouer cette semaine contre Fnatic. Hélas pour les joueurs de Richard « shox » Papillon, la première map fut remportée 16-14 par Fnatic. Les joueurs, avides de vengeance, furent stoppés par des problèmes techniques du côté des serveurs ESEA et le second match fut reporté à une date ultérieure.

[tweet https://twitter.com/Xyp9x/status/834905825147777025]

Au classement général, EnVyUs se classe à une magnifique 2e place ex-aequo avec seulement 2 défaites en 6 matchs. LDLC se classe 4e à égalité de points avec 4 équipes. G2, quant à eux, sont auteurs d’un mauvais départ. Ils sont dans la zone de relégation avec aucune victoire en 3 matchs.

Le classement est toujours dominé par Mousesports, impériale cette semaine et qui ne compte qu’une seule défaite en 6 matchs.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -