Counter Strike

Le jeu eSport le plus populaire reste League of Legends. Mais derrière, on trouve un FPS (First Person Shooter), CS:GO. Rassemblant réflexes, précision, vision de jeu et jeu d’équipe, ce jeu donne lieu à des affrontements où le talent individuel n’est pas la chose la plus importante.

[bandeau-csgo][/bandeau-csgo]

Le principe

Dans CS:GO, 2 équipes, les Terroristes et les Antiterroristes, s’affronteront à 5 contre 5. Une partie dure 30 rounds de 1 min 55, divisée en 2 mi-temps. Si la première équipe joue Terroristes (T-side) les 15 premiers rounds, elle jouera la seconde moitié Antiterroriste (CT-side).

Les objectifs des deux « side » sont légèrement différents, même si l’élimination totale de l’équipe adverse garantit la victoire du round. Mais pour les CT (antiterroristes), cette élimination peut ne pas suffire : si les Terroristes ont planté la bombe qu’ils possèdent à chaque round, les défenseurs de l’ordre doivent alors la désamorcer. Cette bombe, une fois posée, explose après 45 secondes. Si le compteur atteint la fin, la bombe explose en infligeant des dégâts dans une large zone. Les CT doivent obligatoirement la désamorcer, l’élimination n’étant alors pas obligatoire.

L’élément changeant

CS:GONuke, Inferno, Mirage et Dust2 : les 4 maps les plus populaires de CSGO

Dans tous les jeux eSport, il existe un élément « aléatoire » ou du moins inconstant, qui varie d’une partie à l’autre. Sur LoL, ce sont les champions qui sont choisis, comme les items ; dans StarCraft 2, ce sont les compositions d’armée et les cartes jouées qui changent ; sur HearthStone, la chance et la composition des decks. Dans Counter-Strike, ce sont les cartes qui constituent le principal élément, le deuxième étant les armes que vous achetez.

Ces maps sont très importantes sur CS:GO et leur diversité l’est tout autant : la prise d’information sur Cobblestone en CT est plus difficile que sur d’autres maps tandis que vous jouerez beaucoup sur la verticalité sur Nuke. Chacune laisse place à des stratégies différentes. Les parties compétitives en matchmaking ou les tournois se déroulent sur 7 maps différentes choisies par Valve. A l’heure actuelle, on trouve Mirage, Nuke, Overpass, Cobblestone, Cache et Train. Rajoutons à ces 6 Inferno qui vient de remplacer Dust2, map emblématique de la saga Counter-Strike.

Les plus gros gagnent plus souvent

Bien évidemment, nous parlons ici des calibres d’armes. En effet, il existe différentes catégories d’armes sur CS:GO : les pistolets, les PM (pistolets mitrailleurs), les armes lourdes (pompes et mitrailleuses lourdes) et les fusils. Ce qu’il faut savoir, c’est que certaines sont bien meilleures que d’autres. Et tout ceci est régi par l’économie !!! La planche à billet est aussi présente dans ce FPS. Pour les armes, sachez simplement qu’il vaut mieux privilégier les fusils et les PM lorsque que votre compte est suffisamment rempli. Les pistolets, quant à eux, vous seront utiles en cas de « low-eco ». Un article futur vous fera un comparatif des armes les plus utilisées.

Si vous jouez en Matchmaking, ne vous inquiétez pas de ne pas réaliser de grosses actions individuelles comme des « one deagle » ou des « flickshots ». Sachez prendre le temps de gérer votre économie pour vous accorder avec vos coéquipiers en terme d’armement. Apprenez à connaître (ou reconnaître) les points stratégiques des cartes que vous jouez et vous disposerez d’un avantage conséquent.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -