La premier titre de G2 en France !!!

La DreamHack Tours 2017 est achevée et a vu la victoire des Français de G2 sur HellRaisers. Retour sur cette compétition de folie.

DH Open Tours 2017 G2 Esports

Un passage facile pour certains…

Les deux premiers demi-finalistes sont connus dès le samedi. Mousesports passe outre Heroic et Na’Vi sans grosse difficulté. Étonnamment, depuis le départ de Nikola ‘NiKo’ Kovač, la structure germanique réussit plutôt bien. En restant dans le groupe A, on peut noter que Na’Vi ne passe pas les phases de poules, laissant la place aux Américains de Misfits. Cette petite performance est importante pour ces derniers qui viennent de recruter deux jeunes français. Ensuite, le groupe B est celui que toute la foule attendait. Regroupant les équipes françaises de G2 et EnVyUS, ainsi que les prometteurs HellRaisers. Ces derniers sont passés devant G2 qui a d’ailleurs eu un parcours des plus difficiles.

… Une remontée des enfers pour d’autres

G2. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ont eu chaud. En effet, ils créent la (mauvaise) surprise en s’inclinant lors du premier match contre Tricked. A partir de là, les joueurs ne pouvaient et ne devaient pas faillir. C’est alors qu’intervient LE match : G2 contre EnVyUs. Duel fratricide en perspective, les premiers remportent le match 2-1. C’est comme cela que commence la remontée du bout du monde. En decider match, qualificatif pour les playoffs, les coéquipiers de Richard ‘shox’ Papillon se vengent de Tricked.

Lire aussi :  G2 Esports ouvre la voie à l'Europe pour les Worlds 2019

 G2 Esports

Les playoffs étaient donc là, et avec G2 en prime. C’est à ce moment que le public français, pas chauvin du tout, s’est réveillé. La demi-finale contre Mousesports a nécessité le meilleur de l’équipe, le consortium germain prouvant que l’addition de Robin ‘ropz’ Kool est plus que bénéfique. Mais finalement, ce sont les locaux qui s’imposent, 2-1. S’ouvre alors, à 17h30, la finale de la DreamHack Tours 2017, G2 contre HellRaisers. Sans pitié aucune, mais avec quelques faiblesses, les Français s’imposent, avec une énorme performance de Kenny ‘kennyS’ Schrub.

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur CS:GO mais pas que : joueur, caster, et passionné. Salut à toi qui a un sens critique ^^

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.