G2 sur le toit de l’EPL !

Après plusieurs mois de combat online pour obtenir un des six spots qualificatifs, G2 a finalement gagné l’ESL ProLeague. Consécration pour l’équipe française, seulement 6 mois après sa formation.

[bandeau-csgo][/bandeau-csgo]

Un début de saison difficile

Les débuts de G2 en EPL Europe saison 5 n’ont pas été les meilleurs. En cause, la formation récente de l’équipe. De fait, c’est au cours des qualifications pour le Major que l’on apprit le futur d’un shuffle français. En conséquence, les premiers matchs de l’équipe composée des superstars françaises étaient décevants. Par exemple, la première confrontation avec EnVyUs a été perdue par G2, notamment à cause d’Adil ‘Scream’ Benrliton. Cela montrait qu’un groupe uniquement basé sur des stars était difficile à mettre en place. Ainsi donc l’EPL était compliqué pour G2, du moins à ses débuts. Dans les autres tournois, l’équipe passait les phases de poules mais ne pouvait pas prétendre à plus.

G2G2 dans un tournoi compliqué, le StarLadder

Ainsi, G2 commençait la saison d’EPL à 1-8, score déplorable. Et puis, un déclic a eu lieu, faisant de G2 les nouveaux champions de l’EPL. Ce déclic, ce sont peut-être les DreamHack. En effet, celle d’AustinGambit est vainqueur, G2 se classe top 4. Et puis vient le premier titre des Français, la DreamHack Tours. Devant le public le plus chaud au niveau eSport, G2 gagnait après une remontée folle. Cette étape marquait les débuts de l’histoire G2 qui se concrétise le weekend dernier avec la victoire de l’EPL.

Lire aussi :  G2 Esports ouvre la voie à l'Europe pour les Worlds 2019

L’EPL presque sans soucis

Abordons maintenant le tournoi en lui même. G2 se retrouvait dans le groupe A avec SK, Fnatic, Immortals, Cloud9 et les copains d’EnVyUs. Ce groupe A fut exceptionnellement tendu : il a fallu des matchs de barrage pour déterminer les 2 et 3 du groupe. Ces places reviennent à EnVyUs et SK, tandis qu’à la faveur du différentiel de round G2 prenait la première place. Nos Français abordaient donc les playoffs directement en demi-finale. Ce format fait qu’il existe pour les équipes comme G2 un jour de repos. Mais sur les tournois précédents possédant le même format, beaucoup d’équipes ayant ce jour de repos ont perdu en demie.

G2

Mais G2 n’en fait pas partie. G2 avait battu SK en phase de groupe, et de nouveau en demi-finale. C’est un 2-0 sec qu’inflige nos Français aux Brésiliens. Ceci laissait présager le meilleur pour la finale puisque l’autre demie opposait Liquid à North. Ce deuxième match était asymétrique : après une première map remportée haut la main, North peine à clore la deuxième. Ce sera donc une finale franco-danoise. Et le score est sans appel : 3-1 pour G2 les sacrant champions. Nos Français auraient pu mettre 3-0 mais une légère faiblesse permet aux Danois d’espérer. Espoir de courte durée comme vous le savez.

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur CS:GO mais pas que : joueur, caster, et passionné. Salut à toi qui a un sens critique ^^

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.