Explication sur les Major et Minor CSGO

Le deuxième Major de CS:GO est en vue. Après une explication du système de qualification, nous passerons en revue les Minor de chaque région.

Major CSGO

Un système bien compliqué

Les Major de CS:GO sont tous organisés par Valve. Ils constituent une sorte de championnat du monde, sacrant la meilleure équipe. Mais pour cela, il faut savoir comment les équipes présentes y sont parvenues. Chaque Major fait s’affronter 16 équipes. 8 passent les poules et acquièrent le statut de “Légende” : elles sont qualifiées d’office pour le Major suivant. Les huit autres devront passer par le tournoi de qualification. Il s’agit d’une sorte de relégation, de test pour voir si l’équipe mérite sa place au Major. Ce tournoi se fait aussi à 16 équipes, ce qui nous amène à se demander d’où viennent les 8 qui nous manquent.

Major AstralisAstralis, actuel vainqueur du Major

Les huit équipes se qualifiant pour le tournoi de qualification au Major viennent de chaque région du monde. Par “chaque région, il faut entendre Amérique, Europe, Asie et CIS (pays de l’ancienne URSS). Se jouent alors des Minor, tournois de qualifications à raison d’un par région. 4 tournois donc pour 8 places. Si vous comptez bien, cela fait deux places par région. Mais pour le Major de Kraków, un des spot a été perdu par EnVyUs suite au french shuffle. Le Minor européen aura donc trois places à pourvoir pour le tournoi principal.

Revue des Minor, région par région

Asie

Commençons par l’Asie. Pour ceux qui ne suivraient pas trop la compétition là-bas, sachez simplement que les Chinois de Tyloo règnent en maître. On peut noter pour souligner cela la série de 25-0 sur Mirage de leur part. Le tournoi se passait bien pour eux, jusqu’à la demi-finale. Là, c’est une équipe australienne connue, Renegades, qui bat Tyloo. Ceux-ci remontent alors le loser bracket pour se retrouver en finale contre ces mêmes Australiens. Les deux équipes sont donc qualifiées pour le Major qualifier : restait à se départager les sous. Renegades gagne la finale et repart avec 30 000$, contre 15 000$ pour Tyloo.

Renegades Major

CIS

Dans la région CIS, qui ne prend pas en compte la Pologne, il n’y avait pas de vrai favori, juste des équipes meilleures sur le papier. Parmi elles, Vega Squadron, tombeuse de NiP en janvier ou encore Team Spirit et Spartak eSport. A Moscou, c’est la première équipe énoncée qui crée la sensation en se qualifiant à nouveau pour le Major Qualifier. La seconde équipe qui sera présente à Kraków est Tengri. Formée de 3 Kazakhes et 2 Kirghizes, ce sera la première participation à un tournoi au niveau aussi élevé pour Tengri. 

Major VEga Squadron CSGO

Amérique

En Amérique, on retrouvait les habituées des qualifiers : Immortals, Cloud9, CLG ou encore Misfits. Les surprises ne sont pas sorties des chapeaux américains au cours du tournoi : les favoris passent en playoffs, sans trop de difficultés. Immortals, Luminosity, Cloud9 et CLG continuent de jouer leur qualification entre elles. Il en sort le duo favori, Cloud9 et Immortals. Maintenant qualifiées pour le Major Qualifier, il fallait déterminer un vainqueur. C9 finit par remporter la finale, mettant fin à une série noire. Si l’équipe au nuage avait très souvent vaincu Immortals online, jamais cela n’était arrivé offline.

Cloud9 Major CSGO

Europe

Le dernier Minor à s’être joué est l’européen. Comme nous le disions en introduction, celui-ci accorde trois places, pour cette fois uniquement. Deux équipes françaises avaient fait la route jusqu’à Kraków, EnVyUs et LDLC. Malheureusement, aucune des deux ne décrochera sa place pour le Major Qualifier. LDLC termine troisième de sa poule, n’accédant pas aux playoffs, tandis qu’EnVyUs finit au pied du podium, sans qualification. Déception pour cette dernière, battue coup sur coup par Penta et BiG. Ces deux-là, plus Dignitas (la nouvelle équipe de Ricardo ‘fox‘ Pacheco) obtiennent leur billet pour le Qualifier, dans moins d’un mois. Notons la très bonne performance de cette dernière, dont les joueurs n’évoluent ensemble que depuis quelques semaines.

BIG CSGO Major

En savoir plus sur l'auteur
Photo du profil de Enyx
Rédacteur CS:GO mais pas que : joueur, caster, et passionné. Salut à toi qui a un sens critique ^^

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire