Silver Snipers, de l’esport chez les seniors

Qui a dit que l’esport n’était que pour les jeunes ? Lenovo a lancé son projet “Silver Snipers”. Ils ont l’âge de vos grands-parents, et pourtant ils vont vous donner du fil à retordre sur CS:GO.

Silver Snipers-Lenovo

Les papys et mamie de l’esport

Dans le cadre d’une opération commerciale, le fabricant d’ordinateur, Lenovo, a mis sur pied une équipe de seniors. Une opération de marketing qui va proposer à de jeunes joueurs d’affronter les Silver Snipers, une équipe composée de personnes âgées, sur CS:GO. Cette formation a été exceptionnellement mise en place pour la DreamHack Winter 2017.

Lors de la DH Winter, l’équipe Silver Snipers a affronté des équipes professionnelles dans des matchs d’exhibitions. Un projet qui prouve que l’esport est un univers ouvert à tous. Lenovo a démontré que certains de nos aînés sont de plus en plus intégrés dans le monde du sport électronique.

L’équipe Silver Snipers est composée de suédois âgés de 62 à 81 ans : Bertil “Berra-Bang” Englund, Monica “Teen Slayer” Idenfors, Abbe “BirDie” Drakborg, Wanja “Knitting Knight” Godange et Oivind “Windy” Toverud.

Silver Snipers

Un coach de prestige

Ils sont coachés par une ancienne gloire de l’esport, le suédois Tommy “Potti” Ingemarsson. Potti est un ancien joueur professionnel, une légende sur Counter Strike. Il possède un des plus gros palmarès international de sa génération, étant décuple champion du monde. Mais sa plus grande réussite est la fondation de la structure mythique, Ninja in Pyjamas. Organisation créée avec un autre joueur emblématique de la scène, Emil “HeatoN” Christensen.  Il est aussi l’un des premiers joueurs à avoir abordé l’esport comme n’importe quel sport, ce qui inclut une grande rigueur au niveau des entraînements.

Bien que les Silvers Snipers n’aient malheureusement gagné aucune partie, nous saluons cette belle initiative lancée par Lenovo. Pour information, sachez que les joueurs professionnels prennent leur retraite autour de 25 ans. La cause est simple, comme pour tout sport traditionnel, les joueurs perdent en moyenne une partie de leurs réflexes. L’initiative de Lenovo montre qu’il est possible d’initier à des personnages âgées ce qu’est l’esport. Balayant par la même occasion les idées reçues, et ouvrant la discipline à un plus grand public.

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur freelance pour Connectesport • Community Manager et rédacteur chez Team Oplon

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.