Counter Strike

La nouvelle est tombée alors que les meilleures équipes mondiales s’affrontent lors du Major ESL One à Cologne. Les équipes SK Gaming ( Ex-Luminosity) et Team X ( Ex-SK Gaming)  ont été toutes les deux disqualifiées de la première saison de l’ELEAGUE à cause du transfert des joueurs brésiliens vers la structure SK Gaming.

SK Gaming disqualifié

Les brésiliens avaient réussi à s’assurer une place en quart de finale après avoir fini premier du groupe A alors qu’ils jouaient encore sous la bannière Luminosity. Tandis que la line-up danoise aurait dû jouer dans le tableau de la dernière chance après être arrivée seconde dans le groupe C, sous les couleurs de SK Gaming.

Le feu aux poudres

Tout est parti d’un Tweet resté sans explication de la part de Min-Sik Ko, l’un des commissaires de l’ELEAGUE, annonçant la sanction pour les deux équipes ( SK Gaming et Team X).

Ce tweet fais sans doute référence à un des articles du règlement de l’ELEAGUE ( visible ici ) qui stipule que les équipes doivent annoncer leur roster de 5 joueurs + 2 remplaçants avant que le tournoi ne commence. De plus, chacune des 24 équipes qui participent à ce tournoi signent un accord avec la ligue.

Là ou ce tweet peut faire réagir, c’est que fin mai, alors que l’imbroglio entre les deux structures faisait rage, Min-Sik Ko avait annoncé sur Tweeter qu’il n’était pas envisagé de sanctionner l’une ou l’autre des équipes. Ce tweet, posté le 31 mai,  ne prenait pas en compte alors le fait qu’il y ait un transfert entre les deux structures survenu le 24 juin.

La réaction de Fallen

La réaction des intéressés ne s’est pas fait attendre.  Gabriel « FalleN » Toledo a exprimé sa déception sur cette sanction, qui selon lui punis les équipes qui recherche de meilleures conditions de travail.

« C’est la première fois sur Counter-Strike que des joueurs sont sanctionnés d’être devenus meilleurs et d’avoir évolué professionnellement. Disqualifiés de l’ELEAGUE à cause d’un changement de structure. [..] Juste pour dire que nous n’avons jamais signé ou vu de contrat avec l’ELEAGUE. Les structures oui. Vous voulez punir quelqu’un ? Punissez-les eux et non les joueurs. [..] Un jour, nous aurons des joueurs qui se battront pour nos droits. Un syndicat de joueurs devrait réellement exister. Les joueurs ont beaucoup perdu aujourd’hui. »

En réponse à cela, une pétition a été lancée par les joueurs contre cette décision et, selon le site the Score Esports, elle a été signée par TSM, Cloud9, CLG, Echo Fox, NRG Esports, OpTic Gaming et Team Liquid. Cependant, L’ELEAGUE a réaffirmé qu’aucune décision n’avait été prise avant le lancement de cette pétition.

Quoi qu’il en soit, au niveau du tournoi, cette disqualification des deux équipes profite a Cloud9 qui passe du bracket de la deuxième chance au playoff, et ce sont Renegades et Gambit Gaming qui récupèrent les places vacantes dans le tournoi de la seconde chance.

Souces : Twitter, theScore Esports, HLTV.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -