Team Liquid remporte les IEM Chicago et s’impose comme la super équipe de l’année

Les Intel Extreme Masters de Chicago se sont tenus du 18 au 21 juillet et sans grande surprise, c’est l’équipe des Team Liquid qui s’est imposée, dans une finale sans suspens face à ENCE. C’est leur cinquième titre d’affilé et personne ne semble en mesure de les arrêter dans leur course folle.

team liquid iem chicago 2019

Let’s go Liquid let’s go ! Cela fait bien longtemps que les chants des supporters sont scandés en grande finale des compétitions internationales de CS:GO. IEM Sydney, DreamHack Masters Dallas, ESL Pro League, ESL One Cologne et maintenant les IEM Chicago. Cinq titres de champions auxquels il faut rajouter l’Intel Grand Slam, le titre qui vient récompenser d’un million de dollars la team parvenant à gagner quatre compétitions de rang S. L’équipe menée par Nicholas “nitr0” Cannella n’est pas prête de s’arrêter en si bon chemin.

Il faut dire que ni Astralis, ni Team Vitality, ni ENCE ne seront parvenus à briser le parcours des joueurs exceptionnels de Team Liquid. Ces derniers s’emparent des 125 000 dollars de cashprize liés à leur première place au classement des IEM Chicago. Ils conservent leur première place au ranking HLTV, avec 1000 points, loin devant Team Vitality à 528 points.

IEM Chicago – Cinquième titre majeur pour Liquid

Chicago aura été une partie de plaisir pour Liquid. Envy n’aura pas fait long feu lors du match des phases de groupes (16-1 ; 16-6). Seule l’équipe des G2 Esports est parvenue à prendre une manche aux joueurs de Liquid. De leur côté, les joueurs français de Team Vitality sont sortis in extremis de leur poule, en prenant leur revanche face à Heroic, qui les avaient envoyé en match d’élimination.

La demi-finale opposait Liquid à Vitality. Comparé aux autres adversaires de Liquid, Vitality s’en est plutôt bien sorti. Ils s’inclinent 0-2 sur les scores de 16-11 et 16-9.

La grande finale les a opposé aux ENCE, qui avaient fait un bon début d’année mais s’étaient depuis mis en veille. Et la rencontre avec les tenants du titre de l’Intel Grand Slam a ravivé de profondes blessures. Un sec 3-0, deux premiers matchs explosifs (16-2 ; 16-3) et un dernier match qui a fait office de coup de fouet aux Ence, qui s’incline malgré tout 14-16.

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur en chef

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.